Td corrigé LMD - Examen corrige pdf

LMD - Examen corrige

Spécialité 3 : Comportement et Ingénierie des Matériaux (CIM, site Guyane) ... Toutes les spécialités proposées dans le master ST s'appuient sur ces équipes et ...... Thèse sur la classification de défauts de moteurs d'essuie glace (banc et ...... UEP12 (Echanges thermiques : Conduction, Convection, Rayonnement), VERT.




part of the document



UNIVERSITE DES ANTILLES et DE LA GUYANE
Campus de Fouillole – BP250 - 97157 Pointe-à-Pitre Cedex

CAMPAGNE 2006

NAVETTE / Dossier N° 2006084

Demande d’habilitation
à délivrer
LE MASTER 


domaine : Sciences et TEChnologies (ST)

Mention  : Ressources En Milieu Intertropical (REMI)
Spécialité 1 : Valorisation Chimique, Pollutions (VCP, site Guadeloupe))
Spécialité 2 : Valorisation Energétique, Risques, Télédétection (VERT, sites Guadeloupe et Guyane)
Spécialité 3 : Comportement et Ingénierie des Matériaux (CIM, site Guyane)


Implantation  : Guadeloupe et Guyane






Date et avis du CEVU : 26 avril 2005 / Favorable

Date et avis du CS : 25 Avril 2005 / Favorable

Date et avis du CA : 06 et 07 juillet 2005 / Favorable




Nom du fichier : MASTER-ST-REMI N° 20060684



Partie I : STRATEGIE DE FORMATION DU DOMAINE 

Nom du Domaine : SCIENCES, TECHNOLOGIE

Responsable du domaine et de l’équipe de formation :

Nom : MERIL
Penom : Alex
Qualité : PU
Section CNU : 25
Téléphone : 05 90 93 86 44 Fax : 05 90 93 86 43
E-mail : alex.meril@univ-ag.fr
Discipline principale enseignée : mathématiques


Présentation du Domaine

Les objectifs du master  Sciences - Technologies sont de former au sein de l’UAG des scientifiques de haut niveau dans les secteurs des sciences exactes, naturelles et de la santé. A l’issue du master, ces étudiants seront titulaires d’un diplôme bac + 5 (niveau M) leur permettant soit de s’insérer directement dans la vie professionnelle (spécialités P), soit de poursuivre leurs études universitaires par une thèse de doctorat (spécialités R) durant une période de 3 ans (niveau D) au cours de laquelle leur formation à l’insertion professionnelle sera progressivement complétée au travers des actions menées au sein de l’école doctorale.
Le public constituant le principal vivier du master ST se trouve essentiellement dans les différentes licences du domaine “ Sciences, Technologies et Sant頔.
Les différentes formations proposées dans ce master sont en adéquation avec la politique affichée par l’UAG en matière de regroupement et de structuration de la recherche.
Les différentes équipes animant ces structures et impliquées dans le master ST sont toutes labellisées par le MENRT et certaines d’entre elles sont associées aux organismes publics de recherche comme le CNRS, l’INRA, l’INSERM et le CIRAD. Toutes les spécialités proposées dans le master ST s’appuient sur ces équipes et les contenus des formations sont en parfaite adéquation avec les axes de recherche actuellement soumis à l’expertise du MENRT dans le cadre du prochain contrat quadriennal. Par ailleurs, des intervenants professionnels et des collègues d’autres universités nationales ou internationales viendront compléter les équipes pédagogiques locales.
La diversité et la qualité des formations proposées dans le master ST doivent conforter l’établissement dans son environnement régional (Caraïbes, Amériques). En outre, la structuration en 5 mentions clairement identifiées qui couvrent en particulier les secteurs des mathématiques, de l’informatique, de la biologie, de la santé et de l’environnement entraîne une meilleure lisibilité et doit renforcer l’attractivité de l’offre de formation de l’UAG pour les étudiants. L’adéquation des diplômes proposés avec les préoccupations régionales garantit les débouchés pour les étudiants qui s’engageront dans le master.
Par ailleurs, la mise en oeuvre du master ST devrait renforcer les liens entre les régions et les trois pôles de notre université.


Partenariat
Convention UAG-Univ. Paris 8 : les professeurs Marc Bui et Ivan Lavallée, font 80 Heures chacun à l’UAG par année scolaire. Ils interviennent en Licence et Master.

Les laboratoires associés à l'équipe du GREFCC : Laboratoire de Biochimie
génétique, CHU de Créteil et le Laboratoire de Cancérologie Expérimentale et
de Radiobiologie de Strasbourg se proposent d'accueillir nos étudiants en
stage au 4ième semestre (MS4). De même, le département de Biosciences de
l'université de Westminster, à Londres avec lequel il existe une
collaboration en recherche sur le cancer du colon,  se propose d'accueillir
des étudiants en stage.
Il existe aussi un partenariat avec les laboratoires suivants :
- Laboratoire d'Etude Thermique
Unité Mixte CNRS
Ecole nationale Supérieure de Mécanique et d'Aérotechnique (Poitiers).
-Ecole Centrale de Paris laboratoire EMC2
- CETHYL, INSA de Lyon
Cohabilitation prévue avec l’université de Montpellier 2, pour une spécialité de la mention REMI qui serait mise en place en Guyane (“ connaissance et valorisation des ressources du vivant ”, M1 à Montpellier, M2 en Guyane).

Collaboration en cours de mise en place en Guyane avec le Brésil :
Energies renouvelables : convention avec l’Université de Brasilia
Télédétection : convention avec l’Université fédérale de l’AMAPA
Objet :
collaboration scientifique, échange de services entre enseignants et échange
d’étudiants





Liste des mentions et Spécialités / Parcours éventuels /
MASTER 
DOMAINE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES

Responsable : A . Meril ( Pr) Doyen SEN Le 29 avril 05
MENTION SPECIALITES Equipes
EFFECTIFS M2VOIEIMPLANTATION97-197-297-3Mathématiques
Mathématiques et Modélisations
AOC et REALMA
20Recherche et Professionnel
xInformatiqueInformatique
GRIMAAG
25Recherche et Professionnel
x
Biologie, Santé et Alimentation
(BSA)Biologie-Santé et Alimentation en milieu tropical
Virologie-Immunologie/GREFCC
/PMM / Institut Pasteur 97-1/ INRA-URTPV


20Recherche et Professionnel

x



Ressources en milieu inter-tropical (REMI)

Comportement et Ingénierie des Matériaux
UMR ECOFOG
20Recherche et Professionnel

xValorisation Energétique, Risques et Télédétection.
Valorisation Chimique, Pollution
QUALITROP/COVACHIM/LPAT/GRER30
10Recherche et Professionnel

x
xBiodiversité tropicale (BIOTROP)
Écosystèmes naturels et exploités
DYNECAR/INRA/CIRAD/ECOFOG/PRAM15 à 20Recherche et ProfessionnelxConnaissance et valorisation du vivantEn cours de contratxAOC : Analyse, Optimisation et Contrôle ( EA 3591) ( Resp : M. LASSONDE)
REALMA : Réseau Europe-Amérique-Latine en Mathématiques (Resp : M. LASSONDE)
GRIMAAG : Groupe de recherche en Informatique et Mathématiques Appliqués des Antilles Guyane. (EA 3590) ( Resp : J. DESACHY)
DYNECAR : Ecosystèmes Caraibes et Espèces inféodés ( EA 926) ( Resp : M. LOUIS)
COVACHIM : Chimie des Matériaux, Connaissance et Valorisation ( EA 3592) ( Resp : A. OUENSANGA)
L3MA : Laboratoire des Matériaux et Molécules en Milieu Amazonien (UAG & CNRS, Nouveau) ( Resp : G. CHALANT)
LPAT : Physique de l’Atmosphère Tropicale, Climat et Aerosol ( EA 923) ( Resp : C. ASSELIN DE BEAUVILLE)
GRER : Groupe de Recherche sur les Energies Renouvelables ( EA 924) ( Resp : M. DUPONT)
Laboratoire de virologie et d'immunologie, (EA 2434), Equipe UMR 433 INSERM, CHU de la Meynard, Martinique (Resp. D. : SMADJA)
GREFCC - CHU de la Meynard, Martinique ; Laboratoires associés au GREFCC, Créteil, Strasbourg – France ; Université de Westminster, Londres - Angleterre
PMM : Parasitologie et Mycologie Médicales (EA 3593), CHU de Cayenne, Guyane (Resp. B. : CARMES)
Institut Pasteur, Guadeloupe (Resp. : N. RASTOGI)
Laboratoire INRA-URTPV, Guadeloupe
Composition de l’équipe de formation

Responsable du domaine : Prof. A. MERIL
Responsable de la mention "Biologie, Santé et Alimentation en milieu tropical" : Prof. D. SMADJA
Responsable de la mention Mathématiques : Prof. A. PIETRUS
Responsable de la mention Informatique : Prof. H. FOUCHAL
Responsable de la mention Biodiversité Tropicale : Prof. M. LOUIS
Responsable de la mention Ressources en Milieu Tropical : Prof. M. DUPONT
Co-Responsable de la mention Ressources en Milieu Tropical : Prof. H.CLERGEOT
Responsable de la spécialité Biologie-Santé : Dr. E. J. SMITH-RAVIN J.
Responsable de la Spécialité Valorisation Chimique, Pollution: Prof. J.GRÜTMACHER
Responsable de la Spécialité Comportement et Ingénierie des matériaux: Prof. G.CHALANT
Représentant de l’Ecole Doctorale: Le directeur de l'école doctorale
Représentant du SCUIO-IP : Mme K. BILBA
Représentant du SCD : Mme A ..PENNANEACH
Représentant, proposé par le Doyen ou directeur de chacune des composantes ayant à mettre en place au moins une mention de M de ce domaine. Cette personne sera de préférence en lien avec la scolarité de la composante : Mme C. FELIMARD-LEGRAND
Tuteurs : Melle G. RAMDINE, Mr P. NAVY

Dispositif d’évaluation : voir détail en annexe 3
Dans cette partie sera décrit en quelques lignes le dispositif d’évaluation qui sera approuvé par le CEVU. Les lignes directrices devraient être :
- Chaque mention de M sera évaluée au moins une fois sur la durée du contrat.
- En conséquence il faudra préciser la liste des mentions à évaluer chaque année.
- Plusieurs niveaux d’évaluation :
L’établissement : Indicateurs classiques / cohortes / Insertion Prof.
La mention : Le questionnaire anonyme qui portera sur différents aspects.
L’UE : Certaines filières pourraient initier des modalités d’échanges avec les étudiants et les enseignants, avec un compte rendu à destination de l’équipe de formation.

Mutualisation des parcours
La mention est ouverte aux titulaires d’une licence scientifique (domaine STS de l’UAG ou licence équivalente d’une autre université). Il est conseillé aux étudiants de choisir une mention correspondant à l’orientation principale de leur formation et de leurs acquis professionnels. Un dispositif de VAE et d’orientation les guidera dans leur choix.

Les enseignements communs à l’ensemble du domaine se limitent aux UEC 48h en M1 et M2.

Le tronc commun aux spécialités d’une mention comprend au moins les UE d’ossature du MS1(50h+50h) et en général une UE d’ossature du MS2 et du MS3 (50h+40h).

La validation d’un parcours.
Les dispositions communes sont celles du RGCCA de l’UAG (annexe 2). Les dispositifs spécifiques sont indiqués pour chaque mention
Les Enseignements transversaux communs à toutes les mentions : UEC
( Les unités d’enseignements complémentaires sont formatées sur un modèle unique, composé de 3
Types d’enseignements (EC) et répartis sur les 2 premiers semestres du parcours : Outils informatique et multimédia(OIM) ou Autre enseignement complémentaire (AEC) ; Langue vivante étrangère (LVE); Méthodologie(MET) ou enseignement libre (EL).
( Les enseignements OIM et LVE visent pour l’essentiel la validation d’une certification.
Voir organisation et détail des UE en Annexe 1
Langues offertes au choix. :
Bon niveau en anglais scientifique exigé pour tous :
Option pour les étudiants ayant déjà un bon niveau d’anglais : En Guyane, Portugais /
Aux Antilles, Espagnol

Partie II  : ORGANISATION DE LA MENTION REMI

La mention comprend trois spécialités :

Valorisation Chimique, Pollution (VCP, site Guadeloupe)
Valorisation Energétique, Risques, Télédétection (VERT, sites Guadeloupe et Guyane)
Comportement et Ingénierie des Matériaux (CIM, site Guyane)

VERT et CIM proposent deux parcours au niveau des unités de parcours, respectivement à partir de MS2 et de MS3.

A / Equipe Pilote

Mention : RESSOURCES EN MILIEU INTERTROPICAL (REMI)

·ð Responsable de la mention  et de la spécialité
  VALORISATION ENERGETIQUE, RISQUES MAJEURS, TELEDETECTION 
implantée sur les pôles Guadeloupe et Guyane
Nom : DUPONT
Prénom : Michel
Qualité : Professeur des Universités
Section CNU : 62
Téléphone : 0590 938676 Fax : 0590 938675
E-mail : mdupont@univ-ag.fr 
Discipline principale enseignée : Energétique, Electromagnétisme

·ð Co-responsable de la mention  et de la spécialité   Valorisation Energétique, Risques majeurs, Télédétection 
implantée sur les pôles Guadeloupe et Guyane
Nom : CLERGEOT
Prénom : Henri
Qualité : Professeur des Universités
Section CNU : 61
Téléphone :0594 29 62 29 Fax :0594 29 62 10
E-mail : henri.clergeot@guyane.univ-ag.fr
Discipline principale enseignée :Traitement du signal, électronique, électrotechnique

Responsable de la spécialité :
“ VALORISATION CHIMIQUE, POLLUTION ” (VCP)
implantée sur le pôle Guadeloupe
Nom : GRÜTZMACHER
Prénom : JOËLLE
Qualité : PROFESSEUR
Section CNU : 32
Téléphone : 05 90 93 87 29 Fax : 05 90 93 87 87
E-mail : jlevaloi@univ-ag.fr
Discipline principale enseignée : Chimie Organique


·ð Responsable de la spécialité :
  COMPORTEMENT ET INGENIERIE DE MATERIAUX  (CIM) ,
implantée sur le pôle Guyane
Nom : CHALANT
Prénom : Gérard
Qualité : Professeur des Universités
Section CNU : 60
Téléphone : 0594 29 62 30 Fax :0594 29 62 10
E-mail : gerard.chalant@guyane.univ-ag.fr
Discipline principale enseignée : Science des matériaux

Le Responsable de la mention et les Responsables des différentes spécialités, constituent l’équipe pilote de la Mention.

B / Présentation de la mention : OBJECTIFS
Les Antilles et la Guyane sont un énorme réservoir de ressources végétales et animales, à la fois très diversifiées et très sensibles à la menace permanente constituée par les aléas naturels et anthropiques. Une des principales caractéristiques est l’absence d’énergie fossile, associée à des ressources d’énergies renouvelables importantes, mais aussi aux risques naturels et à l’agressivité du climat vis-à-vis des matériaux. L’exploitation de ce réservoir et la valorisation de ses ressources de manière pertinente impliquent une veille ayant comme objectifs :
L’évaluation et le suivi des ressources des écosystèmes forestier et marin en matériaux naturels et celle des potentialités liées aux énergies renouvelables
L’appréciation des risques d’occurrence d’un aléa d’origine naturelle ou anthropique (à titre d’exemples non exhaustifs : déforestation ou présence de traces de Mercure dans les eaux en Guyane, risques atmosphérique et géologique ou pollution des sols aux Antilles ) pouvant mettre en cause l’équilibre du réservoir
L’évaluation des facteurs de dégradation des matériaux sous les effets physico-chimiques du climat (température, humidité, aérosols) et les effets biologiques correspondants (insectes, micro-organismes) ainsi que l’estimation de leur évolution compte tenu du changement climatique et de l’intervention humaine directe.
La dimension du territoire concerné et les conditions d’accessibilité difficiles (forêts, océans) soulignent l’importance de la télédétection pour assurer efficacement cette veille. Du point de vue opérationnel, il faut noter que cet intérêt se trouve renforcé par la présence du Centre Spatial et de la station de réception d’imagerie satellitaire (SEAS) en Guyane.

Dans ce contexte, le premier objectif de la mention REMI est la formation de diplômés (cadres et/ou chercheurs) qui s’impliqueront dans ce processus de gestion et de valorisation des ressources, que ce soit dans le contexte insulaire des Antilles ou celui, continental, de la Guyane. Mentionnons, à titre d’exemple, les énergies non fossiles (solaire, éolienne, géothermique, issue de la biomasse, hydraulique) et les substances naturelles (matériaux ligno-cellulosiques, bois, essences, molécules naturelles, matériaux géologiques, matériaux composites). Ces diplômés seront également capables de s’impliquer dans l’amélioration et/ou l’élaboration des outils et méthodes nécessaires au perfectionnement des processus mentionnés ci-dessus.
L’ensemble de la zone intertropicale est également soumise aux aléas liés soit aux phénomènes naturels (cyclones, séismes, éruptions volcaniques et risques induits, dégradation accélérée des matériaux d’origine physico-chimique ou biologique) soit aux influences anthropiques (pollution atmosphérique, pollution des sols et des eaux). Aussi, une attention particulière sera donnée à une formation relative à la surveillance, la prévention, les modes de prévision des risques naturels et anthropiques majeurs ainsi qu’à la gestion des crises induites par leur apparition éventuelle. Un autre volet concernera le développement de compétences sur l’étude de la dégradation des matériaux en milieu intertropical et le développement de modes de protection appropriés. Notons que le milieu contient également des solutions potentielles à ces dégradations, notamment des solutions « bio-inspirées » de protection des matériaux.
La formation proposée sur la télédétection a un lien direct avec le suivi de phénomènes spécifiques atmosphériques ou géologiques et l’estimation des ressources terrestres. Il faut noter qu’elle constitue également un objectif professionnel en soi, destiné à susciter des nouvelles vocations en liaison avec l’exploitation des images satellitaires en général, qui seront disponibles dans des conditions exceptionnelles grâce à la collaboration contractuelle avec la société Spot Image.

Il apparaît ainsi que le Master REMI offre une série de formations permettant la valorisation des ressources du milieu intertropical et plus particulièrement des îles Caraïbe ou de la Guyane (énergies non fossiles, substances et matériaux naturels dont bois, biomasse, substances végétales). Par conséquent, il est tout à fait adapté au contexte géographique régional, mais aussi national, ou international : les problématiques de la zone intertropicale (41% de la population mondiale) constituent un enjeu où les grandes entreprises sont en compétition pour offrir des services de qualité et des produits durables sur un vaste marché.
C / Organisation de la formation - Choix pédagogiques

Description globale des Spécialités (VERT, VCP, CIM)
La spécialité VERT couvre un domaine de compétences assez large en sciences physiques ou sciences pour l’Ingénieur ; elle est ouverte sur les deux sites. Les spécialités VCP et CIM, proposées respectivement en Guadeloupe et en Guyane, font appel à des compétences plus pointues en chimie ou physico-chimie des matériaux. Sur 14 UE, 6 sont communes (4 pour CIM), avec mutualisation partielle d’une autre UE (Physico-Chimie de la pollution) entre VCP et VERT.
Les trois spécialités composant cette mention sont adossées à des laboratoires de l'UAG, en énergétique (Groupe de Recherche sur les Energies Renouvelables, GRER), en chimie (laboratoire Connaissance et Valorisation Chimique, COVACHIM et laboratoire Qualité, Production Végétale Tropicale, QPVT), en physique de l’atmosphère et géologie (Laboratoire de Physique de l’Atmosphère Tropicale - Géologie des Environnements Océanique - Littoral, LPAT-GEOL), en matériaux (Laboratoire Matériaux et Molécules en Milieu Amazonien, L3MA, de l'UMR ECOFOG). De plus un grand nombre d'organismes de formation et de recherche implantés aux Antilles et en Guyane sont partie prenante pour apporter leur contribution à la formation et à la prise en charge de futurs doctorants (ENGREF, CNRS, IRD, INRA CIRAD, IFREMER, IPG, BRGM, Météo-France, ...). L'objectif professionnel dans les parcours Energie et Télédétection de la spécialité VERT ainsi que dans la spécialité CIM en Guyane, est fondé sur les potentialités offertes par les entreprises locales, nationales et internationales.

"Valorisation Energétique, Risques majeurs, Télédétection" (VERT)
Cette spécialité, implantée en Guadeloupe et Guyane, part des compétences en physique du niveau d’une licence scientifique (licences des mentions Physique, Chimie, SPI de l’UAG ou niveau équivalent d’une autre université) pour former des étudiants sur des thèmes pertinents aux Antilles et en Guyane ou plus généralement en Zone Intertropicale :
La production d'énergie à partir de sources renouvelables constitue un thème porteur et générateur d'emplois devant l'échéance de la diminution des ressources d'énergie fossile.
Les risques majeurs auxquels est soumis la région posent le problème de la prévention et du suivi de l'environnement. Cette formation offre ainsi des possibilités vers de nouveaux métiers sur la protection de l'environnement et la prévention des risques majeurs.
La maîtrise de l’outil télédétection, sous les aspects de la méthodologie et des applications, offre de solides perspectives d’avenir pour les étudiants, en particulier en Guyane avec le programme SEAS.

Cette spécialité comporte un parcours plus spécifique sur les Risques (R ), s’adressant en priorité aux étudiants du site Guadeloupe. L’autre parcours, Energétique et Télédétection (ET), est commun aux sites Guyane et Guadeloupe (la télédétection est abordée aussi dans le parcours Risques, mais uniquement comme outil d’étude de l’atmosphère). La différenciation des parcours ne porte que sur un volume horaire restreint.

"Valorisation Chimique et Pollution" (VCP)
Cette spécialité, implantée en Guadeloupe, s’adresse aux étudiants ayant une bonne compétence en Chimie. L’orientation dominante de la formation est la chimie des substances naturelles. Elle s’ouvre ainsi à l’aspect de la valorisation des ressources particulièrement riches de la zone intertropicale dans ce domaine,
Cette formation va de pair avec la détection, la prévention et le traitement des pollutions, au niveau de l’atmosphère, de l’eau et du sol, notamment du point de vue de ses retombées néfastes sur l’environnement et les plantes en particulier. Elle rejoint ainsi les préoccupations du parcours « Risques » de la spécialité VERT (Il y a une UE commune sur la pollution avec ce parcours).
La spécialité forme des cadres ou des chercheurs ayant de solides compétences en chimie leur permettant d’être opérationnels dans des domaines tels que :
l’exploitation des agro ressources
la phytochimie
les nouveaux matériaux
l’environnement

“ Comportement et Ingénierie des Matériaux ” en Zone Intertropicale (CIM-ZI)
Cette spécialité, implantée en Guyane, a pour but de donner aux étudiants des compétences dans le domaine de la dégradation et de la protection des matériaux (métalliques, polymères, bois) en Zone Intertropicale.
La zone géographique comprise entre les deux tropiques, rassemble une population de 2,6 Milliards d’habitants, soit 41% de la population mondiale, et dans cette partie du monde les phénomènes de dégradation des matériaux sont exacerbés par le climat (température, humidité, prolifération bactérienne).
Cette spécialité exige de bonnes compétences en physico-chimie. Elle s’adresse à tous les étudiants titulaires d’une licence de sciences, physique, chimique, de la matière, issus de toutes les universités, en France et en Europe, car nous avons une tradition d’attractivité nationale et internationale. Elle comporte au niveau des UE de parcours du MS3 une spécialisation sous forme de deux parcours possibles : Mécanique (propriétés mécaniques des matériaux et des structures) ou Physique chimie (aspects corrosion et protection des surfaces).
Ces étudiants, intéressés par la protection des matériaux et donc par le développement durable (perte de 4% de PNB/an par corrosion des infrastructures), se destinent à exercer leur métier en entreprises (industries mécaniques, construction, bureaux d’études, infrastructures), et pour certains en recherche. Ici encore, si la Guyane constitue un site privilégié d’étude, le marché d’emplois visé n’est pas seulement local, mais national ou international.


Position relative de la mention dans l’offre de formation des Masters :

Deux UE d'ossature en MS1 sont mutualisées avec la mention "BIOTROP" :
UEO1-1 « Introduction aux milieux intertropicaux »
UEO1-2 « Outils »
L’UEP2-2 de la spécialité VCP de la mention REMI, « Chimie des substances naturelles-1 » est commune avec la mention BIOLOGIE, SANTE, ALIMENTATION, spécialité « Biologie-santé en milieu tropical »

Effectifs : recrutement, stages, débouchés professionnels

Recrutement et flux étudiants à l’UAG

En Guadeloupe
2002 / 20032003 / 20042004 / 20052006 / 2007
(attendus)Maîtrises*
15 VCP
20 VERTM1DESS
___
10 VCP
15 VERT
M2DEA
151515 * Maîtrises chimie + Sciences-Physiques + Physique

En Guyane
2002/20032003/20042004/20052005/20062006 / 2007
(attendus)Total Licences
4938424845LS5+LS6Dont LEEA
(profil VERT)
3028323835LS5+LS6Maîtrise EEA
(profil VERT)
2123191820 VERT
20 CIM*M1DESS/DEA
____15 VERTM2
* Sur la base de recrutement extérieur (la licence Sciences de la matière n’ouvre qu’en 2006)

Cette mention fait appel aux compétences en physique du niveau d’une licence scientifique, avec de préférence une orientation en chimie ou science de la matière pour les options VCP et CIM,
Dans le cadre même de l’UAG, cette mention intéressera, aux Antilles, les étudiants issus des licences des mentions Physique, Chimie, et en Guyane, ceux issus de la Licence en Electronique, Electrotechnique et Automatique, ainsi que ceux de la nouvelle Licence Sciences de la Matière (ouverture prévue en septembre 2006).

Concernant les flux, les étudiants inscrits cette année à l’UAG en Guadeloupe, en licence de chimie (38), physique et sciences physiques (49) sont respectivement des candidats potentiels pour VCP et VERT. En Guyane, les 48 étudiants inscrits en licence EEA+SPI possèdent une formation qui est plus en adéquation avec VERT
Notons que la Maîtrise EEA (typiquement VERT) en Guyane dispose régulièrement d'une vingtaine d'étudiants par an.
Pour CIM, il n’y aura pas de flux interne avant plusieurs années, la licence SM n’ouvrant qu’en 2006. Néanmoins, cette spécialité s'adresse à tous les étudiants ayant une formation équivalente en Physique et Chimie, qu’ils soient issus de notre université ou de toute autre université (par exemple ceux d’universités proches du Brésil (Belem et Macapa).
En Guyane, le recrutement en licence a toujours comporté des étudiants en provenance d'universités métropolitaines ainsi que, ponctuellement, des étudiants étrangers originaires du Brésil, de Surinam et de Guyana. De par son orientation vers l’ensemble de la zone intertropicale et les contacts amorcés en particulier vers le Brésil (Para, Amapa, Brasilia), on peut escompter un élargissement du recrutement extérieur pour le Master, notamment pour la formation CIM qui bénéficie en Guyane d’un environnement scientifique particulièrement favorable.

Sur la base des effectifs internes de l’UAG, on peut ainsi prévoir une quarantaine d'étudiants (Guadeloupe + Guyane) à l'entrée du M1 dans la spécialité VERT et une quinzaine dans la spécialité VCP. Pour la spécialité CIM, sur la base d’une publicité bien faite, on peut espérer une vingtaine d’étudiants extérieurs. Ce chiffre est raisonnable si on le compare au nombre de demandes pour d’autres formations professionnelles (telle la licence professionnelle environnement en Guyane), fondées sur des spécificités « amazoniennes » et qui reposent sur un recrutement entièrement extérieur. D’autre part, les enseignements proposés entrent dans une problématique très actuelle (Energie, Risques majeurs, Télédétection, Chimie des substances naturelles, bois, dégradation des matériaux) et vont présenter une grande attractivité pour les étudiants de tous horizons, aux Antilles-Guyane comme en Métropole.

Stages
Le fait d’avoir une formation assez polyvalente élargit considérablement l’éventail des possibilités, autant pour les laboratoires que pour les entreprises. Des thèmes comme les risques majeurs ou la télédétection sont très transversaux et des interlocuteurs appartenant aux sciences humaines et sociales ou aux collectivités sont preneurs de stagiaires, maîtrisant les aspects techniques, pour les aider dans la mise en œuvre de leurs projets.
Laboratoires et Instituts
Au sein même de l’UAG, il y a les laboratoires directement associés au Master (GRER, LPAT-GEOL, QPVT, COVACHIM, L3MA), mais d’autres laboratoires intéressés par la télédétection (GRIMAG, GEODE), par les risques (GEODE, …), par la pollution, la corrosion et les aspects environnementaux (GTSI, DYNECAR). En dehors de l’UAG, on peut citer l’IRD, le CNRS, le CIRAD, l’IPGP, le BRGM, METEO-France, l’INRA, IFREMER, l’Institut Pasteur, l’ONF, l’ENGREF…
Entreprises
L’université a une bonne expérience de collaboration avec les entreprises : accueil de stagiaires (licence professionnelle, maîtrise,…), participation à des enseignements ou des conférences. Ici encore les potentialités d’accueil sont larges. De façon non limitative, on peut citer les suivantes.
VERT:
Guadeloupe, Guyane :
EDF: siège ou sites de production (Dans les DOM, EDF est très sensibilisé aux aspects maîtrise de l’énergie et promotion des ENR).
Météo France, ORA, ADEME, SOLELEC, APEX BP SOLAR, SARA, DRIRE
Guadeloupe :
SOLAR INOX , BOUILLANTE , CTMoule, CTICS, VERGNIER, TECSOL, GIORDANO
Guyane :
Centre spatial guyanais : service Mesure, service Télémesure, service Météo, Service distribution électrique, service sauvegarde
MDE Conseil, IRD/Spot image (plateforme SEAS)
VCP:
SARA, LAPRA, CTICS, CIMENT ANTILLAIS, EDF, CGSP, ST Concept, SIEPA
CIM:
EDF, SARA, CSG, Profil Guyane, Centre Technique du Bois, Ets Lechatellier, Arcelor, Arcelor Research Liège

Débouchés professionnels
En théorie, les potentialités sont les mêmes que pour les stages. En pratique, la situation moyenne de l’emploi est pire dans les DOM que la moyenne nationale.
Pour les emplois qualifiés, la situation est différente. D’une part, les grosses entreprises demandent souvent une expérience professionnelle, mais d’autre part, à qualification égale, c’est un avantage d’avoir bénéficié d’une formation locale bien ciblée.
L’expérience antérieure en matière de placement des étudiants ne touche que de façon marginale le niveau Master. Au niveau des licences professionnelles existantes, les diplômés ont un bon taux de placement. Pour nos diplômés de maîtrises, certains ont poursuivi un 3ème cycle en Guadeloupe ou en métropole, mais faute de suivi systématique, on n’a qu’une connaissance ponctuelle de leur devenir professionnel.
Enfin, il faut concevoir que le vivier d’emploi n’est pas obligatoirement local, mais concerne toute la zone géographique concernée par les problématiques abordées dans ce Master.

Diplôme intermédiaire :
Tout étudiant ayant validé conformément au RGCC les 60 ECTS des deux premiers semestres de n’importe quelle spécialité de la mention pourra s’il en fait la demande obtenir le diplôme intermédiaire de :

Maîtrise  de Sciences et Techniques / Mention : Sciences Physiques Appliquées


Dispositifs d’aide à la réussite  :
Le cursus des étudiants peut être suivi régulièrement grâce au contrôle continu et aux réunions pédagogiques. Un dispositif de cours de soutien modulable en fonction des difficultés apparues lors de la première session est prévu entre les sessions d’examen.

Mise en œuvre de nouvelles méthodologies d’enseignement :
Le diplôme se déroulera sur les deux sites de Guadeloupe et de Guyane. Une partie de cours aura lieu par visio conférence ce qui impliquera la mise en place d'une partie de cours en ligne.

Passerelles et réorientation :
Le passage entre les mentions BIOTROP et REMI est possible en fin de MS1.
A l'intérieur de la spécialité VERT les deux parcours se distinguent seulement en MS2.

D/ Politique en matière de formation tout au long de la vie.

Toutes les mentions de Master sont susceptibles d’être offertes en formation continue dès que le besoin est identifié et exprimé par le SUEPFC ( Service universitaire d’éducation permanente et de formation continue).
Aménagements pour la formation tout au long de la vie :
La mise en ligne de cours et exercices favorisera l'adaptation des cursus pour les besoins de la formation continue.


E / Professionnalisation / formation à l’étranger / Internationalisation.

Stages :

Le stage obligatoire est prévu en MS4, soit en recherche (R), soit dans une entreprise (P). La durée du stage est de six mois (450h).
Le stage du parcours recherche est une formation à et par la recherche dans un laboratoire, équipe d'accueil agréée par l'Université. Il est destiné aux étudiants qui envisagent de faire une thèse à la suite du MS4.
Le stage du parcours professionnalisé se déroule obligatoirement dans une entreprise locale, métropolitaine ou étrangère dont l'activité touche les enseignements traités. Il a pour objectif d'initier l'étudiant au monde de l'entreprise tout en lui donnant l'occasion de mettre en pratique ses connaissances.
Les stages Recherche et Professionnel sont validés après présentation d'un rapport écrit et d'une soutenance orale devant un jury.
Des stages facultatifs peuvent être effectués à l'étranger dans le cadre de l'UE libre, sous réserve de l'accord du responsable de l'UEC concernée qui doit s'assurer que ce stage entre dans les objectifs de la formation. Le nombre d'ECTS correspondant à ce stage sera défini avant le départ de l'étudiant.

Pour la spécialité Comportement et Ingénierie des Matériaux (CIM) deux stages sont prévus :
a)-un stage intermédiaire de 2 à 3 mois, entre les semestres MS2 et MS3.
Ce stage est validé (2 ECTS), par un rapport écrit et une soutenance (début octobre), dans le cadre du MS3.
-Il peut être réalisé, de préférence à l'étranger, dans une entreprise (de préférence, pour les étudiants qui se destinent au Master Recherche), ou dans un laboratoire de recherche publique ou d'entreprise (de préférence, pour les étudiants qui se destinent au Master Professionnel)
b)-un stage final de 6 mois.
Ce stage est validé (30 ECTS) début septembre, par un rapport écrit et une soutenance, dans le cadre du MS4.
Il peut être réalisé, à l'étranger, dans une entreprise (pour les étudiants du Master Professionnel), ou dans un laboratoire de recherche publique ou d'entreprise (pour les étudiants du Master Recherche)
NB, tous ces stages sont obligatoires, soumis à l'approbation de l'équipe pédagogique, et assujettis à une convention de stage avec l'organisme d'accueil, qui s'engage sur un programme de travail.

Semestres universitaires hors UAG :
Les échanges possibles seront mis en place progressivement, en liaison avec les collaboration prévues notamment avec les université de Montpellier, de Brasilia, du PARA, de l’AMAPA.

F / Contrôle des connaissances :

àð Quel que soit le mode de contrôle retenu, une épreuve dans une unité d enseignement peut être : Un écrit sous contrôle ; Une activité orale ; Une activité pratique (TP) ; Un mémoire ; Un projet tutoré,& ,Ou tout autre type d épreuve dont la nature sera précisée dans le règlement validé par les conseils.
àð Les UEC seront évaluées en contrôles continus
àð Ecrits et oraux :

àð Ecrits ou Oraux :

àð Autres Types d épreuves :

àð Capitalisation des UE : OUI
Capitalisation des ECUE : OUI
àð Compensation entre les UE dans un même semestre : OUI
àð Compensation au sein des UE : OUI
àð Anonymat des copies  : OUI (pour toutes les épreuves sauf pour les TP dans les UE de parcours)
àð Deux sessions par semestre : OUI (L intervalle entre les deux sessions est inférieur à deux mois, des dispositions pédagogiques particulières sont mises en place, dans le cadre des dispositifs d aide à la réussite décrits plus haut)
àð Indiquer les mesures spécifiques non prévues dans le RGCC, mais compatibles avec ses prescriptions :

Le RGCC : règlement général du contrôle des connaissances et des aptitudes est joint en annexe 2.

Partie III  : EQUIPE et CONTENU 
A / Equipe Pédagogique de la Mention
ÉQUIPE PÉDAGOGIQUE DE LA SPÉCIALITÉ
« VALORISATION ENERGETIQUE, RISQUES, TELEDETECTION »
MENTION : Ressources En Milieu Intertropical, REMI
Spécialité : Valorisation Energetique, Risques, Teledetection (VERT)Nom et PrénomQualité CNUComposanteU.E de référenceASSELIN ChristianPR32SENUEO3-2, UEP3-1-RBADE FrançoisDR62SENUEO2-1BEAUDUCEL FrançoischerchObs VolcanologieUEP3-1, UEP2-2BERNARD Jean LouisMCF62SENUEO3-1BERTIL DidiercherchBRGMUEP3-1BLONBOU RuddyMCF62SENUEP1-2, UEP2-2-ETBREVIGNON ChristianIngMétéo-FranceUEP3-2CHALANT GérardPR60IESGUEO1-2CLERGEOT HenriPR61IESGUEP1-1, UEP1-2DUPONT FrédéricMCF62SENUEP3-1-EDUPONT MichelPR62SENUEP3-2-ETFURY RenéGASPARD SarraMCF32SENUEP2-1-RGAUCHEREL CédricPR24IUFMUEO2-1HICKS ElisabethPR32SENUEP2-2-R, UEO1-1JACOBY-KOALY SandraMCF37SENUEO2-2LEBRUN Jean FrédéricMCF36SENLINGUET LaurentMCF63IESGUEP3-2-ETMARIE- JOSEPH IsabelleMCF63IESGUEO2-2, UEP2-2-RPETIT Rose-HelenMCF37SENUEP1-1PIERREJEAN IsabelleMCF63IESGUEP2-1-ETPOLIDORI LaurentDRIRDUEO3-2, UEP3-1-TRAMUZ DenisMCF63IUTUEP2-2-ETRANDRIANASOLO AuranPR36SEN UEP3-1, UEO1-1SOUBDHAN TedMCF62SENUEP2-1-ETTAMARIN OllivierMCF63IUTUEO3-1, UEP2-1-RTHIBAULT BernardDRCNRSUEO1-1VAILLANT JacquesPR26SENUEO1-2ZAHIBO NarcisseMCF62SENUEP3-2-R ÉQUIPE PÉDAGOGIQUE DE LA SPÉCIALITÉ
« VALORISATION CHIMIQUE, POLLUTION »
MENTION : Ressources En Milieu Intertropical, REMI
Spécialité : Valorisation Chimique, Pollution  (VCP)Nom et PrénomQualité CNUComposanteU.E de référenceABAUL JaquelinePR32SENUEP3-1, UEO3-2ARSENE Marie-AngeMCF31SENUEP1-2BADE FrançoisDR62SENUEO2-1BERCION SylvieMCF31SENUEO3-2, UEP1-1BERNARD Jean Louis MCF62SENUEO3-1BILBA KettyMCF32SENUEP2-2CESAIRE ThierryMCF28SENUEP1-1CHALANT GérardPR60IESGUEO1-2DESMUR RogerconsultantUEP3-2, UEO2-2GASPARD SarraMCF32SENUEP2-1GAUCHEREL CédricPR27IUFMUEO2-1GRÜTZMACHER JoëllePR32SENUEO2-2HICKS ElizabethPR37SENUEO1-1MORAVIE Rose-MariePR31senUEP1-1, UEO3-2OENSANGA AlexPR32SENUEP3-2TAMARIN OllivierMCF63IUTUEO3-1THIBAULT BernardDRCNRSUEO1-1VAILLANT JacquesSENUEO1-2ÉQUIPE PÉDAGOGIQUE DE LA SPÉCIALITÉ
« COMPORTEMENT ET INGÉNIERIE DES MATÉRIAUX »
MENTION : Ressources En Milieu Intertropical, REMI
Spécialité : Comportement et Ingénierie des Matériaux, CIMNom et PrénomQualité CNUComposanteU.E de référenceBEAUCHÈNE JacquesCRCIRAD-UMR-EcofogUEO11CHALANT GérardPr60IESGUEO12, UEO30, UEO40CHEVOLOT LionelCR-HdRCNRS-UMR-EcofogUEO22 FOURNIER MeriemPrENGREF-UMR-EcofogUEP11, UEP21MEHINTO ThéophileMCF60IUFMUEP311, UEO31 MOURAS SylvieCRCETB-CIRADUEO32NAIT RABAH OuahcèneMCF60IESGUEP22, UEP321PIERREJEAN IsabelleMCF63IESGUEP12, UEP22ROOS ChristopheMCF28IESGUEO22, UEP312STIEN DidierCR-HdRCNRS-UMR-EcofogUEP322, UEO22THIBAUT BernardDR-HdRCNRS-UMR-EcofogUEO11, UEO31VAILLANT JeanPr26UFR SENUEO12PAVE AlainPr67CNRSUEO12

EQUIPE DE FORMATION MENTION REMI :
Fiches individuelles par ordre alphabétique :
Voir documents A1, page 35


B / CONTENU DES SPECIALITES :
VCP, VERT, CIM

Spécialité VCP : page 18
(Valorisation Chimique, Pollutions)

Spécialité VERT : page 21
(Valorisation Energétique, Risques majeurs, Télédétection)

Spécialité CIM : page 24
(Ingénierie et Comportement des Matériaux)


B-I / CONTENU DE LA SPECIALITEVCP

SPECIALITE VCP
SEMESTRE 1 : MS1Voie : Recherche + Professionnel

Coefi

Intitulé
de l’UE

Eléments constitutifs
EC
ECTSCharge de travail étudiant

CM

TD

TP
Durée
Totale
étudiant1UEO1-1
Introduction aux milieux intertropicauxClimat2121224Biodiversité2131326Ressources22525501UEO1-2
Outils
Etats de la matière2,520151045Statistique descriptive2,5201510453UEP1-1C
SpectroscopieChimie-physique21714637Spectroscopie*°
43020128703UEP1-2C
Chimie Minérale*°7493120161161
UE C MS1
OIM : Traitement image1,5121224LVE1,5121224MET méthodologie32561849ßðTotal MS1àð30235266510











SPECIALITE VCP
SEMESTRE 2 : MS2Voie : Recherche + Professionnel

Coefi

Intitulé
de l UE

Eléments constitutifs
EC
ECTSCharge de travail étudiant

CM

TD

TP
Durée
Totale
étudiant1UEO2-1 Traitement de données- Méthodes numériques 538231020901UEO2-2C Chimie Organique5403020903UEP21C Physico-chimie de la pollution
7432520151033UEP2-2C
Chimie des substances naturelles-1

Phytochimie*
3,527201461Structure et propriétés des matériaux naturels*3,5272013601
UEC MS2
OIM: Traitement texte scientifique (latex) 1,5121224LVE : Anglais1,5121224EL : Projet
personnel3232447
ßðTotal MS2àð30224266500
SPECIALITE VCP
SEMESTRE 3 : MS3Voie : Recherche + Professionnel

Coefi

Intitulé
de l UE

Eléments constitutifs
EC
ECTSCharge de travail étudiant

CM

TD

TP
Durée
Totale
étudiant1UEO3-1
Instrumentation42016440Physique instrumentale420164401UEO3-2C
Méthodes de caractérisationSpectroscopie 23151530Phénomènes de surface31515303UEP3-1C

Chimie des substances naturells - 2
Phytochimie
4252550Matériaux naturels tropicaux adsorbants42525503UEP3-2C

ValorisationPhytochimie
42020
40Conversion chimique de la biomasse et composites4202040
ßðTotal MS3àð30160160320



SPECIALITE VCP
 SEMESTRE 4 : MS4Voie : R ou P selon stage Stage/ mémoire/ soutenance/ .....ECTSCharge de travail étud
Stage en laboratoire sur les travaux de recherches en cours (R et P) :
- Phytochimie
- Matériaux naturels tropicaux adsorbants 
Stage
Mémoire
Soutenance




5
15
10



ßðTotal MS4àð30



B-II / CONTENU DE LA SPECIALITE
VERT


SPECIALITE VERT
SEMESTRE 1 : MS1Voie : Recherche + Professionnel

Coeff

Intitulé
de l UE

Eléments constitutifs
EC

ECTS
Charge de travail étudiant

CM

TD

TP
Durée
Totale
étudiant1UEO1-1
Introduction aux milieux intertropicauxClimat2121224Biodiversité2131326Ressources22525501UEO1-2
OutilsEtats de la matière2,520151045Statistique descriptive2,520151045
3UEP1-1
Echanges thermiques
6
50
30
20
10
110
3
UEP1-2
Vibration, propagation et Mécanique des fluides 
7
47
30
20
10114

1

UE C MS1OIM : Traitement d’image1,561218LVE 1,5121218MET méthodologie325121249ßðTotal MS1àð30242275469



Remarques :
Il y a eu échange entre les anciennes UEP1-1 et UEP2-1 Possibilité de deux parcours  en MS2 :

ET : Energétique et télédétection (Guadeloupe et Guyane)
R : Risques majeurs (Guadeloupe)

SPECIALITE VERT
SEMESTRE 2 : MS2Voie : Recherche + Professionnel

Coefi

Intitulé
de l’UE

Eléments constitutifs
EC
ECTSCharge de travail étudiant

CM

TD

TP
Durée
Totale
étudiant
1UEO2-1 Traitement de données- Méthodes numériques 
5
38

23
10
20
901
UEO2-2 Physique de l’atmosphère

5
40
30
20
90

3
UEP2-1
Bases scientifiquesET : Diffusion et transferts

7

42

25

20

15

102R : Physico-chimie de la pollution
(commun avec VCP)
3
UEP2-2
Spécialisation -1ET : Electronique, Electrotechnique et Rayonnement

750




32

269


117


R : Milieux déformables Physique de l’atmosphère - 23
UE C MS2OIM: Traitement texte scientifique (latex)1,5
12
1224LVE 1,5121224MET : projet personnel étudiant3232447ßðTotal MS2àð30217278495

Remarques :
l UEP2-1 est mise en commun avec VCP pour le parcours R, en option avec « Diffusion et transferts » (ancienne UEP1-1)
L UEP2-2 met en option de parcours des enseignements très spécialisés (ancienne UEP2-2 et ancienne UEP3-1) Possibilité de deux parcours  :

ET : Energétique et télédétection (Guadeloupe et Guyane)
R : Risques majeurs (Guadeloupe)

SPECIALITE VERT
SEMESTRE 3 : MS3Voie : Recherche + Professionnel

Coefi

Intitulé
de l’UE

Eléments constitutifs
EC
ECTS
Charge de travail étudiant

CM

TD

TP
Durée
Totale
étudiant1UEO3-1 MESURESInstrumentation42016440Physique instrumentale42016
4401UEO3-2 : Météorologie tropicale et Télédétection6
30
30
60
3


UEP3-1 :
Spécialisation 2ET : Thermique ou Télédétection8

50

50

100

R: Aléa sismique
Raz de marée3

UEP3-2 :
Spécialisation 3ET : Conversion, Stockage, MDE
840

40

80

R: Aléa cyclonique
PollutionßðTotal MS3àð30160
160
320

SPECIALITE VERT
 SEMESTRE 4 : MS4Voie : R ou P selon stageStage/ mémoire/ soutenance/ .....ECTSCharge de travail étud
Parcours R Stage en laboratoire
Parcours P Stage en entreprise


Voir note d accompagnement
stage
Mémoire
Soutenance




30





ßðTotal MS4àð30


B-III / CONTENU DE LA SPECIALITE
CIM


SPECIALITE CIM
SEMESTRE 1 : MS1Voie : Recherche + Professionnel

Coefi

Intitulé
de l UE

Eléments constitutifs
EC
ECTSCharge de travail étudiant

CM

TD

TP
Durée
Totale
étudiant1UEO1-1
Introduction aux milieux intertropicauxClimat3252550Biodiversité Ressources32525501UEO1-2
OutilsEtats de la matière3252550Statistique descriptive32525501UEP1-1
Matériaux Naturels Matériaux Naturels645
3030105
1UEP1-2
Matériaux de SynthèseMatériaux de Synthèse
647
3730114

1UE C MS1OIM : Traitement image1,5121224LVE1,5121224MET méthodologie32561849ßðTotal MS1àð30216266491







SPECIALITE CIM
SEMESTRE 2 : MS2Voie : Recherche + Professionnel

Coefi

Intitulé
de l UE

Eléments constitutifs
EC
ECTSCharge de travail étudiant

CM

TD

TP
Durée
Totale
étudiant1UEO2-1
Outils InformatiquesOutils Informatiques
640

30
2090
1UEO2-2 Propriétés des matériaux et moléculesPropriétés des matériaux et molécules
635
20

20
1085
1UEP2-1
Dégradation des Matériaux NaturelsDégradation des Matériaux Naturels

640


30
30100

1UEP2-2
Dégradation des Matériaux de SynthèseDégradation des Matériaux de Synthèse

652


37
30119

1UE C MS2OIM: Traitement texte scientifique (latex) 1,5121224LVE : Anglais1,5121224EL : Projet
personnel3232447ßðTotal MS2àð30312266430 Possibilité de deux parcours en MS3 :

M : Mécanique
P : Physique Chimie

SPECIALITE CIM
SEMESTRE 3 : MS3Voie : Recherche + Professionnel
Coefi
Intitulé
de l UEEléments constitutifs
EC
ECTSCharge travail étudiant
CM
TD
TPDurée
Totale
étudiant0,5UEO3-0 Stage Intermédiaire (étranger)Stage Intermédiaire
Juillet à septembre inclus22 à 3 mois2 à 3 mois1UEO3-1
Sélection des MatériauxSélection des Matériaux74040801UEO3-2
Assemblages MultimatériauxAssemblages Multimatériaux73030601UEP3-1
Au choix selon parcours
M : Modélisation mécaniqueP : Traitement et protection des surfaces75050801
UEP3-2
Au choix selon parcours
M : Mécanique des structuresP : Réactivité des surfaces et interfaces7404080ßðTotal MS1àð30160160320
SPECIALITE CIM
 SEMESTRE 4 : MS4Voie : R ou P selon stage Stage/ mémoire/ soutenance/ .....ECTSCharge de travail étud
UEO4-0
Stage de Master (début en janvier).
-Stage en entreprise (Master Professionnel)
-Stage en laboratoire de recherche industriel ou public (Master Recherche)

Stage International possible

Mémoire de stage et soutenance en septembre


30




6 mois


ßðTotal MS4àð30
C / ANNEXES DES SPECIALITES

Annexes C1
Fiches des UE ossature et parcours des Spécialités



Voir documents A1, page 114





Annexes C2

Equipes d’appui des Spécialités




Spécialité VCP

Laboratoires COVACHIM ET UMR QUALITROP

Spécialité VERT

- Site Guyane : Laboratoire GRER et LRT


- Site Guadeloupe : Laboratoire GRER et LPAT-GEOL

Spécialité CIM

UMR ECOFOG
ANNEXE C2 : MASTER REMI – Spécialité
Equipes d’appui: COVACHIM (UAG EA), QUALITROP (UMR INRA-UAG-CIRAD)

Le laboratoire COVACHIMM

L'équipe d'accueil COVACHIMM EA 3592 est composée de neuf enseignants-chercheurs (2 professeurs, 1 HDR et 6 MCF), un PRAG docteur et un doctorant. Son activité vise à l'élaboration et à la caractérisation de matériaux adaptés en particulier aux économies d'énergie et à la protection de l'environnement.
Les deux thématiques fortes du groupe de Recherche COVACHIMM sont :
Les élaborations de charbons actifs et leurs utilisations notamment pour la dépollution (4 publications depuis 2003 [1-4])
Les matériaux composites (3 publications depuis 2003 [5-7])
Elles relèvent pour partie des domaines de chimie des matériaux, de chimie de l’environnement (traitement des effluents liquides et gazeux), de chimie organique et de chimie de la matière végétale. Ces thèmes correspondent à des enseignements proposés dans les quatre UE de parcours des semestres 2 et 3 du master REMI spécialité Valorisation Chimique et Pollution.
UEP2-1 Physico-chimie de la pollution
UEP2-2 chimie des substances naturelles I
Cette UEP2-2 est composés de deux éléments constitutifs, l'EC1 Phytochimie et l’EC2 Structure et propriétés des matériaux naturels. L’EC 2 traite des méthodes de caractérisation et de traitement de matériaux lignocellulosiques et minéraux (argile, calcaire, silice…). Cet enseignement sera dispensé par des spécialistes du domaine membres de l’équipe COVACHIMM
UEP3-1 chimie des substances naturelles II.
Cette UEP est composés de deux éléments constitutifs, l'EC1 Phytochimie et l’EC2 Matériaux naturels absorbants. L’enseignement de l’EC2 correspond à l’une des grandes thématiques du groupe de recherche et sera donc dispensé par des enseignants chercheurs ayant une grande expérience de recherche dans le domaine des matériaux poreux, principalement des charbons actif, mais aussi des matériaux géologiques absorbants. Il relève des domaines d’application des travaux de recherche effectués au sein du laboratoire (DEA Carole Champagne, DEA Christophe D'Alexis, DEA Sandro Alternor, Thèse N. Passé-Coutrin, Thèse Sandi Figaro)
UEP3-2 Valorisation II.
La valorisation de la biomasse sous forme de biocarburant ou comme renfort de matériaux composite est ici abordé. Les élaborations de matériaux composites à base de fibres végétales sont un domaine dans lequel les activités du laboratoire sont reconnues et ses collaborations internationales (Brésil, Colombie, USA) très importantes.
Des enseignements dédiés aux techniques d’analyses spécifiques à ces domaines et aux activités de recherche du laboratoire sont prévus dans l’UE d’ossature de semestre 3 UEO3-2 Méthodes de caractérisation. Ce sont entre autres les différentes méthodes d’étude de la porosité (porosimétrie à l’hélium, porosimétrie au mercure, méthode BET de détermination de la surface spécifique,….) dans lequel le laboratoire COVACHIMM possède un grand savoir-faire.

L'équipe COVACHIMM continuera à accueillir au moins 3 étudiants de MS2 et 3 de niveau MS1.

Les publications Récentes de l’équipe.
1] An Empirical Formula for the assessment of Char Yield from Pyrolyzed Lignocellulosic Materials by V. Jeanne-Rose, N. Passé-Coutrin and A. Ouensanga.
Energy Source 2006 (in press).
2] Textural analysis for better correlation of the char yield of pyrolysed lignocellulosic materials.
Nady Passe-Coutrin, Valérie Jeanne-Rose, Alex Ouensanga.
Fuel 84 (2005) 2131-2134.
3] An EELS-based study of the effets of pyrolysis on natural carbonaceous materials used for activated charcoal preparation.
V. Jeanne-Rose, V. Golabkan, J-L. Mansot, L. Largitte, T. Césaire and A. Ouensanga
Journal of Microscopy ,210,53-59, (2003)
4] The dependance of char yield on the amounts of components in precursors for pyrolysed tropical fruit stones an seeds.
Ouensanga, L. Largitte and M-A. Arsène.
Microporous and Mesoporous Matérials.,59,85-91 (2003)
5] Study of banana and coconut fibers : Botanical composition, thermal degradation and textural observations.
K. Bilba, M-A. Arsene and A. Ouensanga
Bioresource Technology 2006 (in press).
6] Etude d’un matériau composite : ciment / fibre de bagasse de canne à sucre.
M-A. ARSENE, K. BILBA et A. OUENSANGA.
Revue des Composites et Matériaux Avancés vol 11 n°1 (2001).
7] Sugar cane bagasse fibre reinforced cement composites – Part I. Influence of the botanical components of bagasse on the setting of bagasse / cement composite.
K. BILBA, M-A. ARSENE and A. OUENSANGA.
Cements and Concrete Composites 25, 91-96 (2003)

L’UMR QUALITROP

Depuis plus de vingt ans, le laboratoire de chimie des substances naturelles de l’UAG a développé et acquis des compétences sur la chimie, la physico-chimie et la biochimie des végétaux de la région Caraïbe. Il en résulte au sein de ce groupe , une connaissance avérée dans le domaine des molécules à activités biologiques issue de la matière végétale tropicale.
Les sujets abordés, notamment au cours des 6 thèses soutenues depuis 1995, l’ont été dans une problématique de recherche appliquée, très fortement orientée en amont par des questions d’ordre ethnobotanique, pharmacologique, agronomique ou agro-industriel, et en aval par un engagement dans une politique de développement et de valorisation de la ressource végétale locale.
En intégrant l’UMR QUALITROP, les membres de ce laboratoire ont choisi de mettre en synergie leur savoir-faire avec celui des chercheurs de l’INRA et du CIRAD, afin d’orienter leurs recherches sur les propriétés anti-oxydantes des produits végétaux tropicaux.
Ce thème de recherche constitue pour le groupe une orientation privilégiée du travail de recherche qui vient s’enrichir de l’apport des autres organismes en matière de biochimie, d’enzymologie, de physiologie moléculaire et de technologie, afin d’envisager de façon plus concrète la valorisation de la matière végétale.
Les compétences des membres de ce laboratoire (extraction, séparation, analyse physico-chimique des molécules, tests bio-guidés) seront mises à profit au sein des UEP2-2 EC1 et UEP3-1 EC1 ainsi que dans l’UE de valorisation. Les enseignements de phytochimie sont ici complètement corrélés à la recherche effectuée dans ce laboratoire.
L’équipe de ce laboratoire est composée de 8 enseignants-chercheurs ( 6 MCF dont 2 en Guyane et 2 PR) et un doctorant. Depuis 2003 trois thèses ont été soutenues et une dizaine d’articles publiés. Au cours de l’année 2004-05 un stage de DEA a été encadré.
Le laboratoire prévoit d’accueillir au mois 2 étudiants de MS1 et 2 étudiants de MS2 par an.

ANNEXE C2 : MASTER REMI – Spécialité VERT
Equipe d’appui : LPAT/GEOL
La réflexion menée par le laboratoire l’a conduit à recentrer ses thématiques autour de deux thèmes fédérant l’ensemble des chercheurs de l’équipe.
Thème I : Dynamique de l’atmosphère tropicale et évolution du climat
L’élément moteur pour l’atmosphère est l’absorption d’énergie solaire à la surface de la Terre. Cette énergie est responsable de la dynamique des masses d’air. En cas de concentration d’énergie élevée, la réponse du couplage océan-atmosphère se traduit par l’apparition d’ondes, de dépression, tempêtes ou ouragans, qui permettent de rétablir l’équilibre énergétique. Ces phénomènes induisent d’autres effets comme les houles ou les marées de tempête. Cette énergie conditionne en particulier le développement de la couche limite atmosphérique (CLA). La compréhension des processus dynamiques qui interviennent à l’intérieur de cette couche est indispensable à la modélisation de la circulation synoptique et du transport des polluants. La dynamique de l’Atmosphère tropicale est marquée dans la région caribéenne par l’irruption intempestive d’ouragans dont le comportement reste encore mal compris, par des pluies dont les intensités importantes sont responsables de glissements de terrain et, en alternance avec les ondes tropicales, par l’arrivée de brumes de sable d’origines saharienne et subsaharienne. L’étude des perturbations tropicales s’impose donc dans cette région. La réponse de l’océan au forçage de l’atmosphère sera également prise en compte dans ce thème de recherche et une attention particulière sera portée sur l’étude des ondes longues océaniques. Comprendre ces dynamiques et interactions océan-atmosphère permettra de mieux appréhender l’évolution du climat. Par ailleurs, à l’échelle de la planète, l’étude du forçage radiatif dû aux aérosols est encore mal connu, ce qui pose des problèmes à l’heure du réchauffement climatique. Ce réchauffement peut influer sur la fréquence et l’intensité des phénomènes perturbés (exemple de la saison cyclonique 2005 en Atlantique et Caraïbes). Enfin le climat a évolué au cours des temps et a laissé des traces particulièrement bien conservées dans les sédiments carbonatés récifaux de la plate-forme.
Afin de lever les incertitudes sur le forçage radiatif, des données expérimentales sont indispensables. Le LPAT-GEOL fait partie du réseau AERONET et s’attache à collecter des mesures d’aérosols nécessaires aux modèles de bilan radiatif, de circulation générale et de modification du climat. La détermination des caractéristiques de la CLA permettra la modélisation du transport des polluants et leur interaction avec le climat. Par ailleurs, nous étudierons l’évolution du potentiel dynamique des ouragans et nous affinerons la prévision des trajectoires cycloniques à une échelle compatible avec celle des îles de la Caraïbe. Nous établirons des indices de vulnérabilité permettant l’estimation “ à priori ” des dégâts associés au passage des ouragans en termes physiques et économiques. Dans le cadre de l’interaction océan-atmosphère, la théorie non linéaire des ondes longues océaniques sera développée et appliquée à l’étude de la houle cyclonique et des solitons. Enfin, nous essaierons de décrypter dans les sédiments anciens de la plate-forme carbonatée les traces des variations eustatiques et des phénomènes climatiques exceptionnels (tempestites, …). Ainsi les quatre sous- thèmes de recherche retenus par l’équipe autour de cet axe sont :
- Emission de gaz et aérosols- impact sur le climat.
- Développement et évolution des perturbations tropicales
- Modélisation des risques naturels marins liés au forçage atmosphérique
- Enregistrement des paléoclimats par la plate-forme carbonatée
Thème 2 : Dynamique de la marge active des Petites Antilles et tsunamis
Au cours du processus de subduction, les avants-arcs sont soumis à une intense déformation directement liée aux conditions de subduction de la plaque plongeante. La subduction engendre dans la plaque supérieure des surrections ou des affaissements différentiels et des transferts latéraux et verticaux de matières à des échelles de temps et d’espace très variables. Les déformations instantanées libèrent de l’énergie mécanique sous forme de séismes susceptibles d’engendrer des tsunamis. Le volcanisme recycle partiellement le matériel subduit et le restitue sous forme de produits magmatiques et gazeux.
Nous nous attachons d’une part à quantifier les mouvements verticaux et leurs évolutions latérales à long terme (Mio-Pléistocène inférieur) dans l’avant-arc de la zone de subduction des Petites Antilles en utilisant une approche originale : une analyse haute résolution de la stratigraphie de sa plate-forme carbonatée et sa déformation à terre et en mer. Cette étude nécessite une connaissance des paléoenvironnements et des variations eustatiques enregistrées par la plate-forme et développés dans le thème n°1. D’autre part le déclenchement de tsunami par des tremblements de terre ou des écoulements gravitaires est un risque potentiel important dans les Petites Antilles. Il s’agira de caractériser et modéliser la genèse et le comportement de telles vagues à l’échelle régionale mais également locales à l’approche des côtes. Les concepts des ondes longues océaniques développés au sein de l’équipe serviront aussi bien à l’étude des tsunamis qu’à celles des houles cycloniques abordées dans le thème n°1. Enfin, le matériel entrant dans la subduction est recyclé dans les magmas. L’étude des gaz volcaniques contribue à l’élaboration des bilans de transfert de matières au cours du processus de subduction. Les technologies développées pour l’étude des aérosols (thème n°1) sont mises à profit dans ce cadre. Ainsi les trois sous-thèmes de recherche retenus par l’équipe sont :
- Stratigraphie de la plate-forme carbonatée et déformations de la marge active des Petites Antilles.
- Etude de la genèse et de la propagation des tsunamis
- Etudes des émissions gazeuses d’origine volcanique.
ANNEXE C2 : MASTER REMI - Spécialité VERT
Parcours GUYANE : “ CONVERSION d’ENERGIE, TELEDETECTION ”
Equipes d’appui : GRER (UAG, EA 924), LRT (IRD, Unité Espace S140)

Ce parcours préserve une bivalence entre Energies Renouvelables et Télédétection, qui permet d’élargir à la fois le recrutement et les débouchés, sur deux thèmes répondant bien à des problématiques Locales et Régionales.

GRER ( Groupe de Recherche sur les Energies Renouvelables) : De par le recrutement de ses enseignants chercheurs, l’équipe GRER-Guyane a ses compétences dans le domaine EEA en général . Elle servait d’ailleurs d’équipe d’appui à l’ancienne maîtrise EEA (en place depuis 1992, effectif annuel moyen 20 étudiants).
Il est important de noter que cette équipe résulte du rattachement au GRER en 2002 des équipes LTSMM (Traitement du Signal et Modélisation) de Cayenne et CRACK (Recherche en Automatique) de Kourou.
On peut identifier le points forts suivants.
Modélisation et commande de machines
Cette aspect se rattache aux ENR en particulier en vue l’application à des micro centrales hydrauliques au fil de l’eau ou aux éoliennes, en ce qui concerne les problèmes liés aux variations de régime et à la qualité de la puissance fournie dans l’hypothèse du couplage à un réseau de faible ou moyenne puissance. Comme expérience du laboratoire dans ce domaine on peut citer :
Un travail sur la modélisation et la commande de la machine asynchrone (méthode de mesure du couple à partir des grandeurs électrique, travail sur une approche par le signal analytique au lieu de la représentation de Park). Expérimentation sur un banc 1,5 KW, avec MATLAB/SIMULINK et l’interface DSPACE.
Etude de la modélisation et la commande de la machine généralisée en vue de ses qualités en régime variable, en collaboration avec l’Université de Belfort (projet en cours faisant l’objet d’un financement CPER pour la réalisation d’un banc 10kW). Il est prévu à terme une expérimentation couplée à une turbine hydraulique.
Traitement du signal et modélisation (appliqués aux ENR et la télédétection)
Ce thème se rattache à la fois aux ENR et aux aspects “ méthodologiques ” de la télédétection (traitement d’image, mise en forme des données, élaboration et identification de modèles). Expérience acquise :
Thèse sur le radar doppler en air clair (modélisation de toute la chaîne signal et du traitement, algorithme paramétrique original, test sur fichiers de données réelles)
Thèse sur la classification de défauts de moteurs d’essuie glace (banc et chaîne d’acquisition multivoies, algorithmes de mise en forme et de classification)
Thèse sur la modélisation d’une centrale photovoltaïque et de la ressource solaire. Algorithmes de classification de défaut.
Modélisation de pile électrochimique réversible (amorcée sur les accumulateurs au plomb dans l’étude de la centrale photovoltaïque, thèse en cours)
LRT (Laboratoire Régional de Télédétection) : Il existe une collaboration informelle de longue date avec la maîtrise EEA (cours de traitement d’image, accueil de stagiaires de maîtrise, d’un thésard issu de la maîtrise). Une prospection était menée conjointement concernant l’opportunité d’ouvrir une formation en télédétection (licence professionnelle ou DESS), avec une orientation forte sur les aspects méthodologique, correspondant aux compétences du domaine EEA. C’est l’installation de la station SEAS en Guyane qui a décidé de la mise en place d’une option du Master dans ce sens et d’un renforcement de la collaboration avec le GRER. Cette collaboration doit être formalisée (aspect mutualisation de moyens au sein du Pôle Universitaire Guyanais) et éventuellement élargie (possibilité de création d’une unité mixte associant le CNRS).
Ce laboratoire a plus de dix ans d'expérience dans le domaine de la télédétection satellitaire et aéroportée, des compétences reconnues au niveau national et international. Les liens étroits qui existent avec le Brésil constituent un point important pour l'assise internationale du Master.

Notons enfin que l’IUFM est en cours de recrutement d'un professeur en 23ème section (profil géomatique), qui sera rattaché au département modélisation du GRER. Nous avons un excellent candidat potentiel, ancien du LRT, qui avait notamment collaboré avec notre laboratoire à l'époque.
D’autre par, la proximité géographique avec la platefome SEAS (société SPOT IMAGE) favorise les échanges, déjà concrétisés au niveau embauche de technicien, avant même la mise en service.


ANNEXE C2 : MASTER REMI – Spécialité CIM

Equipe d’appui:
ECOFOG, UMR (UAG, ENGREF, CNRS 2728, CIRAD, INRA 745)


L’UMR ECOFOG, a été labellisée en janvier 1999, par l’INRA et l’ENGREF, et validée dans sa structure actuelle par une convention entre ENGREF, INRA et CIRAD en décembre 2001 (le CNRS a rejoint l’UMR en janvier 2004). Son objectif, au sein du GIS Silvolab, est l’intégration des différentes approches de l’écologie en recherche forestière.

Par ailleurs, en 1992, à la création de l’IESG, composante Guyanaise de l’UAG, les enseignants chercheurs du secteur SPI ont créé un laboratoire intitulé LMME (Laboratoire Mécanique, Matériaux, Environnement). Ce laboratoire, labellisé par l’UAG en 1994, a été une des trois composantes du CRSTG, JE1976, reconnu par le MEN en 1996 et 1997.
A la rentrée 2004, un dialogue entre les 3 chercheurs CNRS (1 DR et 2 CR) des sections 9, 12 et 16 du CN et les 5 enseignants  chercheurs (1 PR et 4 MCF) des sections 28, 60, et 63 du CNU, a permis de construire un projet collectif structurant appelé L3MA (Laboratoire Matériaux et Molécules en Milieu Amazonien). C’est ce dossier qui a été envoyé dans la première navette du quadriennal de l’UAG, comme projet d’équipe d’accueil.
Les collègues universitaires et CNRS présents à Cayenne ont en commun la thématique de "Durée de vie des matériaux en milieu amazonien". 
Dans le cas des matériaux du vivant (bois principalement), la mise en place de molécules (insecticides, fongicides, bactéricides, ou répulsifs naturels) dans la masse du matériau, est cruciale pour la résistance à la biodégradation de ces matériaux.
Pour les matériaux de synthèse (métalliques, polymères), les processus de dégradation peuvent être activés par des biofilms présents et par le climat en ambiance intertropicale. Les molécules actives dans les matériaux du vivant pourraient être utiles pour limiter ces processus de biodégradation et participer aux méthodes de protection de ces matériaux.
Par ailleurs, la thématique "valorisation des produits de l'écosystème forestier guyanais" permet une évidente convergence d'intérêt entre le L3MA et l'UMR Ecofog, avec participation conjointe aux montages de projets de Master et Doctorat dans le cadre de la réforme LMD
L'UMR Ecofog, a été  évaluée en avril 2005 et le nouveau contrat doit débuter en janvier  2006. Il a été demandé au Comité d'évaluation d'examiner l'hypothèse d'une nouvelle thématique dans l'UMR, portée par le L3MA. Le comité d'évaluation et les représentants des tutelles de l'UMR ont émis un avis favorable à cette hypothèse. Une assemblée générale extraordinaire a réuni les membres de l'UMR Ecofog et du L3MA, et l'unanimité des présents s'est prononcée pour l'entrée du L3MA dans Ecofog.
Les différents organismes concernés par le projet (ENGREF, INRA, CNRS, CIRAD, UAG) ont tous donné un avis de principe favorable au nouveau montage de l’UMR, incluant le L3MA et désormais portée par l’UAG. De plus, le département forêt du CIRAD, a décidé d’apporter aussi, dans l’UMR, ses activités de recherche sur les bois.
Tout cela va se formaliser dans la signature d’une convention d’UMR qui subira plusieurs navettes, compte tenu du nombre d’organismes de statuts différents impliqués : Université, Ecole d’ingénieur dépendant du ministère de l’agriculture, EPRST, EPIC.



Annexes C3


Co-habilitation ou Partenariat (s)

Un projet de spécialité en cohabilitation avec l’Université de Montpellier 2 en cours de contrat ( M1 à Montpellier, M2 en Guyane) : “ Connaissance et valorisation des ressources du vivant ”.

Une collaboration entre la Guyane et le Brésil est en cours de finalisation, avec un volet dans le domaine des ENR et de la télédétection :
ENR avec l’Université de Brasilia
Télédétection avec les Universités de l’AMAPA et du PARA
Ce partenariat aurait deux volets :
Collaboration scientifique et échange d’enseignants chercheurs (échange des services d’enseignements). L’objectif serait d’établir un contact direct avec les étudiants en vue du deuxième volet
Echanges d’étudiants, en particulier au niveau Master.

















Partie IV : ANNEXES de la MENTION
Annexe 1
Fiches des UE transversales ( toutes les mentions ) 
Annexe 2
Règlement général du contrôle des connaissances et des aptitudes
Fichier joint séparément, nommé : Annexe2-RGCCMaster
Annexe 3
Dispositif d’Evaluation
Fichier joint séparément, nommé : Annexe3-EvaluationMaster
Annexe 4
Co-habilitation ou Partenariat (s)

EQUIPE DE FORMATION MENTION REMI :
Fiches individuelles par ordre alphabétique
NOMPrénomSiteSpécialitéAbaulJaqueline971VCPArseneMarie Ange971VCPAsselin Christian971VERTBadeFrançois971VCPBeauducelFrançois971VERTBercionSylvie971VCPBernardJean Louis971VERTBertilDidier971VERTBilbaKetty971VCPBlonbouRuddy971VERTBrévignonChristian971VERTCésaireThierrey971VCPChalantGérard973CIMChevolotLionel973CIMClergeotHenri973VERTDesmurRoger971VCPDupontFrédéric971VERTDupontMichel971VERTFournierMeriem973CIMFuryRené971VERTGaspardSarra971VCPGaucherelCédric973VERTGrützmacherJoëlle971VCPHicksElizabeth971VERTJacoby-KoalySandra971VERTLebrunJean-Frédéric971VERTLinguetLaurent 973VERTMarie- JosephIsabelle973VERTMehintoThéophile973CIMMoravieRose-Marie971VCPMourasSylvie973CIMNaït RabahOuahcène 973CIMOuensangaAlex971VCPPetitRose Helen971VERTPierreJeanIsabelle973CIMPolidoriLaurent 973VERTRamuzDenis973VERTRandrianasoloAuran971VERTRoosChristophe973CIMSoubdhanTed971VERTStienDidier973CIMTamarinOllivier973VERTThibautBernard973CIMVaillantJean971VCPZahiboNarcisse 971VERT Equipe Pédagogique : Fiche Responsable UE


Nom : ABAUL

Prénom  : Jacqueline

Qualité : Professeur

CNU ou profession : 32

Composante ou Etablissement ou Entreprise :
UAG, SEN, Département de Chimie
Liste des UE ou la personne intervient

UEP3-1C- Chimie des Substances Naturelles (Cours)

2/ UEO3-2 – Méthodes de Caractérisation (cours)
Professeur J.ABAUL, Docteur d’Etat (Orsay, 1988)

Préambule : Les fonctions de Président de l’Université puis de Recteur de l’Académie de Caen assurées respectivement de 1998 à 2001 puis de 2001 à 2004 n’ont pas permis d’activité de recherche au cours des 5 dernières années.
1 - Etude phytochimique de plantes aromatiques et médicinales :
“ Contribution à l'étude des Tabernaemontanées américaines, Alcaloïdes des feuilles de Tabermaemonta citrifolia. ”
J. ABAUL, E. PHILOGENE, P. BOURGEOIS, A. AHOND, C. POUPAT et P. POTIER. Journal of Natural Product vol 52 n' 6 pp 1279  1283, Nov. Dec. 1989
“ Contribution à la connaissance des Rutacées américaines : étude des feuilles de Triphasia trffiolia. ”
J. ABAUL, E. PHILOGENE, P. BOURGEOIS, C. POUPAT, A. AHOND et P. POTIER. Journal of Natural Products, vol 57, n16, p846848 juin 1994
“ Composition of the Essential Oils of Canella winterana (L) Gaertn. ”
J. ABAUL, L. UDINO, P. BOURGEOIS, JM. BESSIERE. J. Essen. oil research,7,681683 Nov/Dec (1995)
“ Chemical composition of the Essential Oils of Pimenta racemosa var. racemosa (P. Miller) from Guadeloupe ”
J. ABAUL, P. BOURGEOIS, JM. BESSIERE. Flavour and Fragrance journal, volume, 10, 319321 (1995)
“ Lignans from the seeds of Hernandia sonora. ”
L.UDINO, J. ABAUL, P BOURGEOIS, L. GORRICHON, H. DURAN, C. ZEDDE.
Planta Médica, 65,(1999)
“ Chemical composition of the Essential Oils of Licaria salicifolia (SW) Kosterm of Guadeloupe(FWI ) existence of chemotypes species. ”
M. SYLVESTRE, J. ABAUL, E. PHILOGENE, P. BOURGEOIS, JM. BESSIERE, J. Essen. oil research,14 ,25-28 (Fevrier 2002)

Encadrement de thèses dans cette thématique :
Doctorat d’Université : Contribution à l’étude chimique et biologique de deux plantes tropicales : Canella winterana L. Gaertn et Hernandia sonora Linn ”.
3 juillet 1995 Université Paul Sabatier de Toulouse.
Doctorat d’Université : “ Contribution à l’étude des constituants chimiques de Licaria salicifolia (Sw.) Kosterm. (Lauracées) et de leurs activités insecticides – Ouverture du cycle imidazole dans le cadre de la réaction de Bamberger ” ; Université Toulouse III, Soutenue le 16 décembre 2000 à l’Université des Antilles et de la Guyane
Participation à 6 colloques et conférences sur cette thématique de 1988 à 1998.
2– Recherche appliquée pour la valorisation
“ Pour quelques grammes de végétal ”
Mise au point d'un extracteur multifonctions P.BOURGEOIS, G.AURORE et J.ABAUL.
Opération ANVAR “les jeunes, partenaires de l'entreprise ” (36, Février 1995)
“ Deux produits valorisables de la graine de Goyave : l'huile d'amande et de la poudre abrasive des coques ”
P. BOURGEOIS, G. AURORE et J.ABAUL. Cahiers Agricultures, 2, MarsAvril 1998
“ Intérêt des bois tropicaux dans le fumage de produits alimentaires ”
G.AURORE, J.ABAUL, P.BOURGEOIS, J.P.MAURANYAPIN. Guadeloupe Agricole, Avril 98
“Quantification of polycyclic aromatic hydrocarbons (PAHS) in the smoke from six woods and comparative study of their distribution.”
G. AURORE, S. RODIN-BERCION, H. BUDZINSKI, J. ABAUL, P. BOURGEOIS
Polycyclic aromatic compounds 13(4) 340-360 (1999)
Encadrement d’une thèse dans cette thématique :Doctorat d’Université : "Connaissance de quelques bois tropicaux en vue de leur utilisation pour le fumage des produits carnés".
12 décembre 1998 , Université des Antilles et de la Guyane

3 – Recherches principalement consacrées à l’activité biologique
“ Antibacterial and Antifungal activities of the Essential Oils of Pimenta racemosa var.racemosa P.Miller (J.W.Moore) (Myrtaceae)
G. AURORE, J. ABAUL, P. BOURGEOIS et J. LUC. Journal of Essential Oil Research , 10, 161164 (Mars/April 1998)
“Antimycobacterial activity of chemicallydefined natural substances from the Carribean flora in Guadeloupe ”
N. RASTOGI, J.ABAUL, K.S.GOH, A.DEVALLOIS, E.PH[LOGENE et P.BOURGEOIS. FEMS Immunology and Medical Microbiology, vol 20, issue 4, avril 98, p267-273
“Possible relation of atypical parkinsonism in the French West Indies with consumption of tropical plants: a case control study”
J.ABAUL, Annick ALPEROVITCH….
The Lancet, 354: 281-286; 1999

Equipe Pédagogique : Fiche Responsable UE


Nom : ARSENE


Prénom  : Marie-Ange


Qualité : MCF

CNU ou profession : 31


Composante ou Etablissement ou Entreprise :
(Pour un professionnel, préciser la fonction occupée dans l’entreprise)

Faculté des Sciences Exactes et Naturelles
Département de Chimie

Liste des UE ou la personne intervient




UEP1-2C – Chimie Minérale / semestre 1/ Spécialité VCP / Cours, TD , TP

UEP2-2C – Substances Naturelles I- Structure et propriétés des matériaux naturels / semestre 2/ Spécialité VCP / Cours

ECO3-1.2B : Ressources naturelles et santé (mention BSA) cours






Activités Scientifiques

ACTIVITES DE RECHERCHE A l’UNIVERSITE DES ANTILLES ET DE LA GUYANE

Dans la même équipe de recherche en chimie des matériaux qui a été reconnue sous plusieurs labels :
Equipe d’Accueil GRER (1995-1997)
Equipe d’Accueil COVACHIM EA 925 (1998-2001)
Equipe d’Accueil COVACHIMM – Matériaux EA 3592 (2002-2005)

THEMES DE RECHERCHE DÉVELOPPÉS

- Caractérisation de fibres végétales - Modifications des fibres végétales
- Matériaux composites ciments-fibres végétales
- Charbons actifs -préparation et caractérisation

POINTS FORTS DE VOS ACTIVITÉS DE RECHERCHE

- Modification (attaque chimique et pyrolyse) et caractérisation de fibres végétales : analyse chimique, Microscopie Electronique à Balayage, Calorimétrie Différentielle à Balayage, résistance mécanique
- Synthèse et caractérisation de matériaux composites : Etude de la prise, de la résistance mécanique
- Préparation de charbon actifs
- Etude de la porosité des matériaux : Charbons actifs, Fibres végétales, Composites


PRINCIPALES PUBLICATIONS

1– The dependence of char yield on the amounts of components in precursors for pyrolysed tropical fruit stones and seeds. Alex Ouensanga, Lucie Largitte et Marie-Ange Arsène. Microporous and Mesoporous Materials 59 n°2-3 (2003)
















Equipe Pédagogique : Fiche Responsable UE


Nom : Asselin de Beauville


Prénom  : Christian


Qualité : Professeur


CNU ou profession : 37ème section


Composante ou Etablissement (ou Entreprise, préciser la fonction occupée)
UAG, UFR Sciences



Liste des UE où la personne intervient UESemestreSpécialitéType
d’interventionUEP3-1 R :
Risques AtmosphériquesMS3 VERT (Parcours Risques Majeurs)Resp. UE,
Cours UEP1-2 :
Vibrations,Propagation des Ondes et Mécanique des FluidesMS1VERTCours , TDUEO 3-2 :
Météorologie Tropicale et TélédétectionMS3VERTCours
Activités Scientifiques

Il s’agit de préciser les activités scientifiques récentes, qui attestent de la compétence de la personne pour intervenir dans ces UE.

Thèmes et axes de recherche : Perturbations tropicales, trajectoires, précipitations
Publications :
F.Pagney, Pontikis C ., Asselin de Beauville C. 2003 : Hiérarchisation des échelles spatiales du risque cyclonique dans la Caraïbe, congrès de géographie ,Orléans octobre 2003.

Petit R.H., M. Legrand, I. Jankoniak, J. Molinié, J.L. Mansot, G. Marion, C. Asselin de Beauville, 2004 : Transport of Saharan dust over the Caribbean Islands. Study of an event. J. of Geophys. Res.

C. Asselin de Beauville, Hicks E., Pontikis C., 2004 : Relation between convective activity and annual thunderstorm day number in Guadeloupe, 6th International Worshop on Physics of lightning, Guadeloupe, 3-9 may 2004.

E. Hicks, C. Pontikis, N.Nathou et C.Asselin de Beauville, 2005 : Thunderstorms in the vicinity of the island of Guadeloupe as related to the land-ocean contrast in lightning activity, p.109-121, chapitre 8 du livre “Recent progress in lightning physics “, ed. Research Signpost

 Equipe Pédagogique : Fiche Responsable UE


Nom : BADE


Prénom  : Francois


Qualité : DR

CNU  : 62


Composante ou Etablissement ou Entreprise :U.A.G.
UFR Sciences Exactes et Naturelles


Liste des UE ou la personne intervient

UEP3-2: Energies renouvelables /
Semestre MS3 /
Spécialité:Physique et Modélisation de la physique, Energétique /
Type d'intervention: cours

UEO 2-1 : Responsable d’UE (Guadeloupe)



















Activités Scientifiques

Co-Directeur de stage de DEA puis de Thèse de Doctorat de Jock Joël. Travail accès sur le thème de transport de polluant dans les décharges à ciel ouvert.


Thèmes et axes de recherche : Refroidissement passif dans l'habitat par convection naturelle / Transport de polluant



Publications :

F. Bade, N. Miolard and B. Deshaies, Free convection in open vertical and inclined channels: numerical versus experimental results, Progess in Computational Heat and Mass Transfer,(Proceeding of the ICHMT, Paris 2005) pp. 12-14, vol. 1, 2005.

BADE F., MIOLARD N., DESHAIES B., Convection Naturelle dans un canal incliné : comparaison entre résultats numériques et expérimentaux pour un écoulement non établi. Thermique et micro-technologie, SFT 2003 ELSEVIER.

T. Soubdhan, T. Feuillard and F. Bade, Experimental evaluation of insulation material in roofing system under tropical climate. Solar Energy vol. 79, 311-320, 2005.

T. Soubdhan, T. Feuillard and F. Bade, 2003. Experimental evaluation of radiant barrier in roofing system . ISES 2003 Solar World Congress, Göteborg, Juin 2003. (ref : P2 87 page 30).








Equipe Pédagogique : Fiche Intervenant UE


Nom : BEAUDUCEL


Prénom  : François


Qualité : Docteur en Géophysique Interne


CNU ou profession : Physicien-adjoint (Corps des Astronomes et Physiciens)


Composante ou Etablissement (ou Entreprise, préciser la fonction occupée)

Observatoire Volcanologique et Sismologique de Guadeloupe
Directeur et Responsable Scientifique

Liste des UE où la personne intervient UESemestreSpécialitéType
d’interventionUEP3-1 :
Aléa sismique et raz de maréeMS3VERTCoursUEP2-2
Mécanique des milieux déformables et Physique de l’atmosphère 2MS2VERTCours
Activités Scientifiques

Il s’agit de préciser les activités scientifiques récentes, qui attestent de la compétence de la personne pour intervenir dans ces UE.

Thèmes et axes de recherche : Volcanologie : mesures et modélisation numérique du champ de déformations, application à l’étude des structures et des processus éruptifs – Sismologie : traitements de signaux temps-réel, loi d’atténuation des ondes sismiques, application au suivi de crise sismique


Publications :
Avallone, A., P. Briole, C. Delacourt, A. Zollo, and F. Beauducel, 1999. Subsidence at Campi Flegrei (Italy) detected by SAR interferometry. Geophys. Res. Lett., 26:15, 2303-2306.
Beauducel, F., and F.H. Cornet, 1999. Collection and three-dimensional modeling of GPS and tilt data at Merapi volcano, Java. J. Geophys. Res., 104:B1, 725-736.
Beauducel, F., F.H. Cornet, E. Suhanto, T. Duquesnoy, and M. Kasser, 2000. Constraints on magma flux from displacements data at Merapi volcano. J. Geophys. Res., 105:B4, 8193-8204.
Beauducel, F., P. Briole, and J.L. Froger, 2000. Volcano wide fringes in ERS SAR interferograms of Etna (1992-1999): Deformation or tropospheric effect? J. Geophys. Res., 105:B7, 16,391-16,402.
Jousset, P., S. Dwipa, F. Beauducel, T. Duquesnoy, and M. Diament, 2000. Temporal gravity at Merapi during the 1993-1995 crisis: An insight into the dynamical behavior of volcanoes. J. Volcano. Geotherm. Res. (numéro spécial Merapi), 100:1-4, 289-320.
Beauducel, F., G. De Natale, F. Obrizzo, and F. Pingue, 2004. 3-D modelling of Campi Flegrei ground deformations: Role of caldera boundary discontinuities. Pure Appl. Geophys., 161:7, 1329-1344.
Beauducel F., C. Anténor-Habazac, S. Bazin, J.B. De Chabalier, A. Nercessian, N. Feuillet, E. Jacques, D. Bertil, G. Boudon, A. Lefriant, P. Tapponier, A. Hirn, J.C. Lépine, P. Bernard, J.C. Komorowski, G. King, OVSG team, 2005. The Mw 6.3 earthquake of Les Saintes (Guadeloupe) on November 21, 2004. Paper presented at European Seismological Commission Annual Workshop, IAVCEI/LGIT/IPGP, Saint-Claude, Guadeloupe, September 19-24 2005.
Beauducel, F., M. Agung Nandaka, M. Diament, F.H. Cornet, 2006. Mechanical discontinuities monitoring at Merapi summit using kinematic GPS. J. Volcanol. Geotherm. Res. special volume “The Changing Shapes of Active Volcanoes: Recent Results and Advances in Volcano Geodesy”, 150, 300-312.




Equipe Pédagogique : Fiche Responsable UE


Nom : BERCION


Prénom  : Sylvie


Qualité : MCF

CNU ou profession : 31


Composante ou Etablissement ou Entreprise :
(Pour un professionnel, préciser la fonction occupée dans l’entreprise)

Faculté des Sciences Exactes et Naturelles
Département de Chimie

Liste des UE ou la personne intervient

1/ nom de l’UE / semestre / Spécialité de la mention/ Type d’intervention : cours, TD, TP, séminaire, conférence,.....
UEP11 – Spectroscopie (Cours, TD , TP)

2/ UEO3-2 – Méthodes de Caractérisation (cours, TD)

3/ UEP3-1C- Chimie des Substances Naturelles (Cours)

ACTIVITES DE RECHERCHE A l’UNIVERSITE DES ANTILLES ET DE LA GUYANE

Dans la même équipe de recherche en phytochimie qui a été reconnue sous plusieurs labels :
Equipe d’Accueil COVACHIM- Biomolécules (1996 à 2001)
Equipe d’Accueil QPVT (2002-2005)
UMR Qualitrop (reconnaissance demandée dans le cadre du contrat 2006-2009)

- Spectroscopie, Chimie Théorique :
Poursuite de la thématique de recherche développée dans le cadre de la thèse de doctorat : Développement des modèles nécessaires pour l’interprétation des spectres de la fondamentale et des harmoniques de la vibration de valence des liaisons CH de molécules modèles de systèmes naturels (cyclopentène et cyclohexène).[1,2,3]

- Mise en place d’activités de recherche en chimie analytique et théorique
des substances naturelles :
Etude de la composition chimique de bois tropicaux en vue de leur utilisation pour la fumaison de produits carnés : analyse qualitative et quantitative des hydrocarbures poly-aromatiques.[4]

Etudes d’huiles essentielles et de molécules bioactives extraites de Hedyosmum arborescens (Chloranthacée) et de Aframomum exscapum (Zingibéraceae).(collaboration ICMOO, CNRS-Université Orsay et ETH – Zurich).[5]

Analyse de la configuration absolue d’un sesquiterpène naturel par mesures RMN et de dichroÏsme circulaire dans l’infrarouge (collaboration UMR LPCM CNRS – Université Bordeaux I) et étude par la chimie théorique (calculs en fonctionnelle de densité par le logiciel Gaussian).[5]

Références récentes
1) L.Lespade, S.Rodin-Bercion, D.Cavagnat, Ring-puckering and CH Stretching Spectra.3.High Vibrational States of Gaseous Monohydrogenated Cyclopentene-4-h1, J.Phys.Chem.A, 1997, 101,2568; S.Rodin-Bercion, D.Cavagnat, L.Lespade, P.Maraval, Ring Puckering and CH stretching Spectra.2 High Vibrational States of Gaseous Monohydrogenated Cyclopentene-3h1, J.Phys.Chem., 1995, 99, 3005.
2) S.Rodin-Bercion, L.Lespade, D.Cavagnat, J.-C.Cornut, Spectroscopy of C-H stretching vibrations of gas-phase cyclohexene , J.Mol.Struct.,2000 , 526, 343-359.
3) G. Aurore, S. Rodin-Bercion, H. Budzinski, J. Abaul, P. Bourgeois
Quantification of polycyclic aromatic hydrocarbons (PAHS) in the smoke from six woods and comparative study of their distribution. Polycyclic aromatic compounds 13(4) 340-360 (2000).
4) L.Lespade, D.Cavagnat, S.Rodin-Bercion, High Vibational State Energy Redistribution in two deuterated cyclopentenes, J.Phys.Chem.A.,2000 ,104(44), 9880-9891.
5) a) S.Bercion, M-A Couppe de K/Martin, L.Lespade, J.P.Baltaze, T.Buffeteau, Vibrational Circular Dichroism study of a natural Sesquiterpinoid, Congrès ICAVS3 à Chicago, Août 2005;
b)S.Bercion, M-A Couppe de K/Martin, J.P.Baltaze, P.Bourgeois, A new sesquiterpene að-methylene gð-lactone from Hedyosmum arborescens Swartz, 2005, Fitoterapia, 76 (7-8), pp. 620-624.
c) S.Bercion, T.Buffeteau, L.Lespade, M-A Couppe de K/Martin, IR, VCD, 1H and 13C NMR experimental and theoritical studies of a natural guaianolide: unambiguous determination of its absolute configuration, J.mol.Struct. en 2006, sous presse.
Equipe Pédagogique : Fiche Responsable UE


Nom : BERNARD


Prénom  : Jean-Louis


Qualité : MCF


CNU : 62


Composante ou Etablissement ou Entreprise : UFR Sciences Exactes et naturelles

Liste des UE ou la personne intervient UESemestreSpécialitéType
d’interventionUEO3-1 : MesuresMS3Commun mention REMIResponsable UE, CM, TD

















Activités Scientifiques

Thèmes et axes de recherche :

Climatisation naturelle: Protection solaire et ventilation en convection naturelle de l'habitat en climat tropical humide.
Production d’électricité à partir de systèmes à forte fluctuation de la ressource (éolien, hydraulique au fil de l'eau)
Modélisation d’un séchoir solaire jour/nuit
Etude d’optimisation de la maîtrise de l’énergie en immeuble de Bureau

Publications :

PH Nguyen, P. Yerro, P.Sellito, J.L.Bernard. Experimental investigation of combined free convection and radiation in large spacing vertical channel. Renewable Energy An International Journal Experimental 19, 2000, 443-456.

T. Soubdhan, J.L Bernard, P.H Nguyen and M. Dupont 2003. Measured outdoor performance of Radiant barriers in tropical climate. Healthy Buildings Conference, Singapour, Décembre 2003.

T. Soubdhan, J.L Bernard, Characterization of Different Roof Insulation Material under Tropical Climat, WREC Congress, Aberdeen 22-27 mai 2005

Ouvrages :
R. Sartène, J.L. Bernard, L. Poupard, J.C. Wallet. Sleep images using the Wavelet transform to process polysomnographic signals. Chap. 13, p. 339-358 of the book “ Wavelets in Medecine and biology ”, eds. Times Mirror Books, publication aug.1996.


















Equipe Pédagogique : Fiche Intervenant UE


Nom : BERTIL

Prénom  : Didier

Qualité :


CNU ou profession : Docteur/Ingénieur sismologue


Composante ou Etablissement (ou Entreprise, préciser la fonction occupée)

BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières) Service Géologique Régional de Guadeloupe
Responsable risque sismique.Liste des UE où la personne intervient UESemestreSpécialitéType
d’interventionUEP3-1 :
Aléa sismique et raz de maréeMS3VERTCoursActivités Scientifiques
Thèmes et axes de recherche :
Evaluation d’alea sismique, scénarios sismiques, mouvements forts, mise en place d’un centre de données sismologiques aux Antilles.
Rapports BRGM 2002-2006
Des Garets E. avec la collaboration de Mompelat J.M. et Bertil D. , décembre 2002. Recommandations pour le PPR de la commune de Saint-Claude – Guadeloupe. BRGM/RP-52033-FR ; 38p.
Des Garets E., Bertil D., janvier 2003. Instabilités rocheuses sur la commune de la Désirade -Avis technique et recommandations. BRGM/RP-52176-FR. 32 p.
Mompelat J.M, Le Brun B. avec la collaboration de Bertil D., Bitri A., Lembezat C., Pirrion T., Sabourault P. et Vinçon J.. mai 2003. Microzonage sismique des communes de Basse-Terre, Saint-Claude, Gourbeyre et Baillif (Guadeloupe). BRGM/RP-52190-FR, 30p.
Bertil D. avec la collaboration de Mallarino D., Bazin S., Dominique P. mai 2003. Mise en place du centre de données sismologiques des Antilles. BRGM/RP-52376-FR, 66p.
Le Brun B., Bertil D., juin 2003. Réalisation de scénarios des conséquences d’un séisme touchant simultanément la Guadeloupe et la Martinique. BRGM/RP-52341-FR, .
Bertil D., Herniot P., Des Garets E. Juin 2003. Site Internet de mise à disposition des données existantes relatives aux risques naturels en Guadeloupe. BRGM/RP-52385-FR, 28P.
Bertil D., Février 2004. Mise en place d’une station sismologique à vocation pédagogique à Petit-Bourg (Guadeloupe) pour le réseau Sismo des Ecoles. BRGM/RP-52885-FR, 45p
Bès de Berc S., Bertil D., Décembre 2004. Intervention de crise suite aux événements climatiques et au séisme du 21 novembre 2004 (Guadeloupe). BRGM/RP-53539-FR, 234p
Bertil D., Bazin S., Mallarino D., Kasis Valor-Phase 2003. Novembre 2004. Centre de données sismologiques des Antilles: mise en place des outils de traitement de données et application sur l’année 2003. Protocole d’enquêtes macrosismiques. BRGM/RP-53475-FR, 121p.
Bes de Berc S., Herniot P., Bertil D., Mise à jour du site Internet Risques Naturels en Guadeloupe ( HYPERLINK "http://rnguadeloupe.brgm.fr/" http://rnguadeloupe.brgm.fr )
Bertil D., Bazin S., Mallarino D., Kasis Infras. Juillet 2005. Renforcement des réseaux accéléromètriques de Guadeloupe et installation du Centre de données sismologiques des Antilles. BRGM/RP-54044-FR, 38p.
Maurin C. Le Brun B., Bertil D., Vittecoq B. (2005) – Mise à jour de la base de données de vulnérabilité du bâti en Martinique. BRGM/RP-54232-FR, 25 p
Bertil D., Maurin C., Le Brun B. (2006) – Scenarios sismiques en Martinique et simulation des conséquences. BRGM/RP- 54475-FR, 48p + 5 ann.
Bertil D., Bés de Berc S. et Douglas J. (2005) – Synthèse de la crise sismique des Saintes (Guadeloupe) entre le 21 novembre 2004 et le 30 mars 2005. BRGM/RP – 54401-FR, 238p.
Bertil D., S. Bazin, D. Mallarino (2006) – KASIS VALOR – PHASE 2004. Centre de données sismologiques des Antilles: mise en place de la base de données sismologiques et application sur l’année 2004. Stations accéléromètriques de Sainte-Anne et enquêtes macrosismiques. Rapport BRGM/RP-54580-FR. 105 pages..
Autres publications et rapport 2002-2006
Bertil D., Bonilla F., Scotti O., janvier 2002. Définition des paramètres utilisés pour le calcul d’une évaluation probabiliste de l’aléa sismique. Application au projet ZONAGE du MATE. Note technique IPSN/DPRE/SERGD 02-xx. 7p.
Berge-Thierry C., Bertil D., Scotti O., janvier 2002. Utilisation de la loi d’atténuation développée par Takahashi et al 2000 pour le Japon dans le cadre du projet « Zonage sismique » du Ministère de l’Environnement et de l’Aménagement du Territoire (MATE). Note technique IPSN/DPRE/SERGD 02-06. 7p.
Bertil D., Bonilla F., Baumont D., Scotti O., février 2002. Précisions concernant les différentes méthodes d’évaluation du mouvement sismique en un site. Application au projet ZONAGE du MATE. Note technique IPSN/DPRE/SERGD 02-16. 11p.
Scotti O., Baize S., Beauval C., Berge-Thierry C., Bertil D., Bonilla F., Cushing M., Volant P., juin 2002. Analyse du rapport de phase 3 dans le cadre du projet « Zonage sismique » du Ministère de l’Environnement et de l’Aménagement du Territoire (MATE). Note technique IPSN/DPRE/SERGD 02-46. 64p.
Bertil D., Juin 2002. Vérification de résultats issus d’une étude issus d’une étude d’aléa sismique probabiliste effectuée dans le cadre du projet zonage du Ministère pour l’aménagement du Territoire et de l’Environnement. Rapport de synthèse. Notice technique des programmes informatiques utilisés ou développés dans le cadre du projet. Rapport Cenergys pour IPSN/DPRE/SERGD. 109p.
Beauval C., Bertil D., Bonilla F., Scotti O. (2002). Impact of data uncertainties on french PSHA results using synthetic catalogs. European Geophysical Society, XXVII General Assembly, Nice, France, NH10. (abtract)
Beauval C., Bertil D. , Bonilla F., Clément C., Scotti O. (2002). Logic tree approach for PSHA for nuclear power plants in France. European Seismological Commission, XXVIII General Assembly, Genoa, Italy, SCF-0. (abtract)
SCOTTI O., BAIZE S., BAUMONT D., BEAUVAL C., BERGE THIERRY C., BERTIL D., BONILLA F., CLEMENT C., CUSHING M., VOLANT P.. (2003). Révision du zonage sismique de la France métropolitaine: discussion des hypothèses et de leur impact sur l’aléa. 6ème colloque national AFPS 2003, Palaiseau, France, 01-03 juillet, (abstract)
DOUBRE C., MANIGHETTI I., BERTIL D., DORBATH C., DORBATH L., JACQUES J. (2004) Seismological Constraints on the Magmato-tectonic Behavior of the Asal-Ghoubet Rift (Afar Depression, Republic of Djibouti) Since the last 1978-Rifting Episode. American Geophysical Union Meeting, San Francisco, USA, (abstract)
Bertil, D., et al. (2004). Séisme des Saintes, Rapport de Synthèse, Rapport Interne, Centre de Données Sismologiques des Antilles, 8 décembre 2004, pp 36.
Bertil, D., et al. (2005). Localisation des principales répliques du séisme des Saintes du 21 novembre 2004, Rapport Interne, Centre de Données Sismologiques des Antilles, 15 avril 2005, pp. 12
Bertil, D., S. Bazin, D. Mallarino, F. Beauducel, Le séisme de Martinique du 30 Août 2005 – Note préliminaire, Rapport Interne, Centre de Données Sismologiques des Antilles, 22 Septembre 2005
Beauducel F., Anténor-Habazac C., Bazin S., De Chabalier J.B., Nercessian A., Feuillet N., Jacques E., Bertil D., Boudon G., Lefriant A., Tapponier P., Hirn A., Lépine J.C., Bernard P., Komorowski J.C., King G., OVSG Team (2005). The Mw=6.3 earthquake of Les Saintes (Guadeloupe) on November 21, 2004. Working Group of the European Seismological Commission. Seismic phenomena associated with volcanic activity. Annual workshop 2005. Quantifying volcanic activity. Saint-Claude Guadeloupe, France. September 19-24 2005
Douglas John, Bertil D., Roulle A., Dominique P., Jousset P., A preliminary investigation of strong-motion data from the Caribbean (accepted to Journal of Seismology 2006)
R. Secanell, C. Martin, X. Goula, T.Susagna, M. Tapia, D. Bertil, P. Dominique Probabilistic Seismic Hazard Assessment of the Pyrenean Region, (submitted Journal of Seismology 2006) Equipe Pédagogique : Fiche Responsable UE


Nom : BILBA


Prénom : Ketty


Qualité : MCF

CNU ou profession : 32


Composante ou Etablissement ou Entreprise :
(Pour un professionnel, préciser la fonction occupée dans l’entreprise)

Faculté des Sciences Exactes et Naturelles
Département de Chimie


Liste des UE ou la personne intervient

UEP2-2C : Chimie des substances Naturelles I – Structure et propriétés des matériaux naturels / semestre 2/ Spécialité VCP / Cours, TD, TP



















Activités Scientifiques

Ces activités se sont déroulées dans la même équipe de recherche travaillant sur la thématique de la chimie des matériaux. L’équipe a été reconnue sous plusieurs labels : Equipe d’Accueil GRER (1994-1997), Equipe d’Accueil COVACHIM EA 925 (1998-2001), Equipe d’Accueil COVACHIMM - Matériaux EA 3592 (2002-2005).

THEMES DE RECHERCHE DÉVELOPPÉS
Matériaux composites fibres végétales/ciment

POINTS FORTS DE VOS ACTIVITÉS DE RECHERCHE
-Caractérisation des fibres végétales : détermination de la composition chimique, étude de la texture et de la morphologie par Microscopie Electronique à Balayage, étude de la porosité grâce à un porosimètre à mercure, étude de l’évolution des liaisons chimiques par Spectroscopie Infra-Rouge, Calorimétrie Différentielle à Balayage
-Pré-traitement des fibres (pyrolyse, attaques chimiques)
-Elaboration des matériaux composites
-Caractérisation des matériaux composites : étude de la prise (influence de paramètres tels que la teneur en fibres, en eau, traitement des fibres… ), étude de la porosité par porosimétrie au mercure, étude de la conductivité thermique

LISTE DES PRINCIPALES PUBLICATIONS au cours des quatre dernières années (dans et hors le cadre de l’activité du laboratoire d’appartenance) :
1.Sugar cane fiber reinforced cement composites - Part I: Influence of the botanical components of bagasse on the setting of bagasse/cement composite. K. Bilba, M.A. Arsène et A. Ouensanga. Cements and Concrete Composites 25 (2003), 91.

2. Materials for construction : comparative study of setting of various cement based composites materials. K. Bilba, M-A Arsène and A. Ouensanga. Proceedings of 3rd Forum on New Materials. Part V - "4th International Conference Advanced Inorganic Fiber Composites for Structural Applications" - Vol K - Florence (Italie) – 14 au 18 juillet 2002.

3. Etude d’un matériau composite ciment/fibre de bagasse de canne à sucre - I. Influence des constituants de la fibre de bagasse sur la prise du matériau composite bagasse/ciment. M.A. Arsène, K. Bilba et A. Ouensanga. Revue des Composites et Matériaux Avancés (RCMA) 11 n°1-2 (2001), 7.



Equipe Pédagogique : Fiche Responsable UE


Nom : BLONBOU

Prénom : RUDDY


Qualité : MCF


CNU ou profession : 62


Composante ou Etablissement ou Entreprise : UFR SEN




Liste des UE ou la personne intervient

1/ UEP1-2/ MS1 / VERT / Type d’intervention : cours, TD

2/ UEP2-2R/ MS2 / VERT / Type d’intervention : cours, TD
Activités Scientifiques


Thèmes de recherches développés :

Étude du gisement éolien en Guadeloupe : Ce travail consiste à établir des scénarios représentatifs de la dynamique temporelle de la puissance électrique en sortie d’un site éolien à partir de mesure de vitesses de vent et de puissance électrique en sortie de sites éoliens de production d’électricité. L’analyse dynamique (Moyenne glissante, spectre de Fourier, fonction d’autocorrélation…..) et statistique (moyennes conditionnelles, écarts types, fonction densité de probabilité, probabilités jointes et/ou conditionnelles…) des mesures obtenues doit permettre de préciser
les caractéristiques dynamique et statistique de la vitesse du vent sur le site étudié.
de préciser la part déterministe (ou plus précisément prédictible sur les échelles de temps associés) et la part aléatoire des différents signaux enregistrés.
la fonction de transfert vent - puissance électrique pour une ferme éolienne.

Caractérisation et modélisation du flux solaire global instantané : Ce travail à pour objectif de fournir des outils d’analyses statistique et dynamique des mesures d’ensoleillement.

Principales Responsabilités Scientifiques et Administratives :

• Codirection de thèse : “ Étude expérimentale et modélisation des caractéristiques dynamiques et statistiques du vent sur un site de production d’énergie électrique à partir machines éoliennes ” - Ruddy CALIF (2002 – 2005). Soutenance prévue le 06/12/2005
• Direction de stage de DEA : “ Caractérisation et Modélisation du flux solaire global et instantané ” - Philippe MUDARD, (2004).
• Responsable de la Licence Professionnelle Énergie Génie Climatique - Option “ Installations Énergétiques et Environnement ”.

Publications récentes :
R. CALIF, R. BLONBOU, B. DESHAIES. Wind velocity measurements analysis for time scales smaller than 1hour: Application to wind energy forecasting”– proceeding of the 24th AIAA/ASME Wind Energy Symposium, 2005
R. CALIF, R. BLONBOU, B. DESHAIES. Wind fluctuations analysis for short time scales electricity network management. proceeding of the Global Wind Power conference 2004; Chicago, Illinois, USA
F. Dupont, R. Blonbou, M. Dupont. Night and Day Solar Warm Air Production Application to Vegetable drying. Proceeding of the 4th European Thermal Sciences Conference, 2004, Birmingham, UK
R. BLONBOU, B. LAVERDANT, S. ZALESKI, P. KUENTZMAN Active Adaptive combustion control using neural networks. R. Blonbou et al. (2000) Combustion Science & Technology, 2000, Vol. 156, pp. 25-47.


Equipe Pédagogique : Fiche Intervenant UE


Nom : BREVIGNON


Prénom  : Christian


Qualité : Chef de service adjoint Météo-France Guadeloupe


CNU ou profession : Ingénieur des travaux.


Composante ou Etablissement (ou Entreprise, préciser la fonction occupée)


Météo-France Service Régional de Guadeloupe.

Liste des UE où la personne intervient UESemestreSpécialitéType
d’interventionUEP3-2 R :
Risques AtmosphériquesMS3 VERTCours 
Activités Scientifiques

Il s’agit de préciser les activités scientifiques récentes, qui attestent de la compétence de la personne pour intervenir dans ces UE.

Thèmes et axes de recherche : climatologie, prévisions


Publications : atlas climatique de la Guadeloupe.














Equipe Pédagogique : Fiche Responsable UE



Nom : CESAIRE


Prénom  : Thierry


Qualité : MCF

CNU ou profession : 28


Composante ou Etablissement ou Entreprise :
(Pour un professionnel, préciser la fonction occupée dans l’entreprise)

Faculté des Sciences Exactes et Naturelles
Département de Physique

Liste des UE ou la personne intervient

1/ nom de l’UE / semestre / Spécialité de la mention/ Type d’intervention : cours, TD, TP, séminaire, conférence,.....
UEP11 – Spectroscopie (Cours, TD , TP)



Activités de Recherche :
1 - l'étude de l'environnement proche des ions erbium dans des couches minces de Ca1+xErxF2+x épitaxiées sur silicium (faisant intervenir la RPE et l’EXAFS comme techniques d’étude)
Environment of Er in epitaxial Ca1-xErxF2+x thin films using local techniques.,A.S Barrière, T. Césaire , L. Hirsch, L. Lezama and T. Rojo, Appl. Phys. 84(7)(1998)3654

Exafs study of erbium environment in Ca1-xErxF2+x thin films., T. Césaire, L. Hirsch, B. Porté and A.S. Barrière, Materials Sciences Forum Vols. 315-317 (1999) pp 394-399

2 – Etude des caractéristiques structurales et électroniques des matériaux utilisés en tribologie en particulier ceux mal organisés ou amorphes

Chemical and physical characterization by EELS of strontium hexanoate reverse micelles
and strontium carbonate nanophase produced during tribological experiments
J.L. Mansot, V. Golabkan, L. Romana , T. Cesaire
Journal of Microscopy 2003 Vol 210 pp 110-118

An EELS-based study of the effects of pyrolysis on natural carbonaceous materials used
for activated charcoal preparation
V. Jeanne-Rose, V. Golabkan, J.L. Mansot, L. Largitte, T. Césaire and A. Ouensanga
Journal of Microscopy 2003 Vol. 210 , pp 53 - 59




 Equipe Pédagogique : Fiche Responsable UE


Nom : CHALANT


Prénom  : Gérard


Qualité : PR1


CNU ou profession : 60


Composante ou Etablissement (ou Entreprise, préciser la fonction occupée)

UAG-IESG


Liste des UE où la personne intervient UESemestreSpécialitéType
d’interventionUEO1-2 :
OutilsMS1Commun mention REMIResponsable UEUEP2-2 Dégradation matériaux de synthèseMS2Comportement Ingénierie des Matériaux
CIMResponsable UE UEO3-0 Stage étranger entre MS2 et MS3MS3Comportement Ingénierie des Matériaux
CIM Responsable UEActivités Scientifiques


Thèmes et axes de recherche :

Dégradation et durée de vie des matériaux de synthèse en milieu amazonien.
- mécanismes de la corrosion atmosphérique en milieu amazonien
- étude des substances naturelles ayant des propriétés inhibitrices de la corrosion
- mécanismes de dégradation et de rupture des polymères en milieu amazonien


Publications :

En détachement pendant 4 ans au Ministère des Affaires Etrangères, en poste à l’ambassade de France à Pékin 2000 – 2004



Isabelle Pierrejean, Théophile Méhinto, Christophe Roos, Gérard Chalant. “ATMOSPHERIC CORROSION OF USUAL METALS IN AMAZONIA”, (accepté) congrès Latino-Américain de corrosion, “Latincorr2006”, Fortaleza, Brésil, 21-26 mai 2006

ROOS, C.; CHALANT, G.: "Determination of TiO2-Nb2O5-Al2O3 ternary diagram in the TiO2, AlNbO4, Al2TiO5 and TiNb2O7 domain" 11th annual general meeting of CAS (Caribbean Academy of Sciences), La Havane, Cuba, 2000.







Equipe Pédagogique : Fiche Responsable UE


Nom : CHEVOLOT


Prénom  : Lionel


Qualité : CR1-HDR


CNU ou profession : Département Chimie-16


Composante ou Etablissement (ou Entreprise, préciser la fonction occupée)

CNRS Chimie-16


Liste des UE où la personne intervient UESemestreSpécialitéType
d’interventionUEO2-2 :
Outils de caractérisationMS2Comportement Ingénierie des Matériaux
CIMResponsable UEActivités Scientifiques

Thèmes et axes de recherche :

Substances naturelles des forêts amazoniennes, caractéristiques, rôle et valorisation.
- extraction et caractérisation des molécules naturelles issues des forêts de Guyane
- propriétés biologiques de ces substances naturelles
- modification des molécules extraites, notamment par hémi synthèse et valorisations industrielles.



Publications :


O. ROGER, N. KERVAREC, J. RATISKOL, S. COLLIEC-JOUAULT and L. CHEVOLOT. (2004) Structural studies of the main exopolysaccharide produced by the deep-sea bacterium Alteromonas infernos. Carbohydr. Res. 339/14, 2371-80.

TISSOT, B. MONTDARGENT, L. CHEVOLOT, A. VARENNE, S. DESCROIX, P. GAREIL and R. DANIEL. (2003) Interaction of fucoidan with the proteins of the complement classical pathway. B. Biochimica and Biophysica Acta. 1651, 5-16.

O. ROGER, S. COLLIEC-JOUAULT, J. RATISKOL, C. SINQUIN, J. GUEZENNEC, A.M. FISCHER and L. CHEVOLOT. (2002) Polysaccharide labelling : impact on structural and biological properties. Carbohydrate Polymers 50, 273-78.

M. NITA-LAZAR, L. CHEVOLOT, S. IWAHARA, K. TAKEGAWA, A. FURMAREK and Y. LIENART (2002) High performance liquid chromatography and photodiode array detection of ferulic acid in Rubus protoplasts elicited by O-glycans from Fusarium sp. M7-1. Acta Biochimica Polonica. 49(4), 1019-27.
















Equipe Pédagogique : Fiche Responsable UE


Nom : CLERGEOT


Prénom  : Henri


Qualité : PU


CNU ou profession : 61


Composante ou Etablissement (ou Entreprise, préciser la fonction occupée)

IESG


Liste des UE où la personne intervient UESemestreSpécialitéType
d’interventionUEP1-1 : Transferts et EcoulementsMS1VERTResponsable UE, CM, TDUEP1-2 : Mécanique des fluides, ondesMS1VERTResponsable UE, CM, TDUEP2-1 : Electronique, rayonnement, TélédétectionMS2VERTResponsable UE, CM, TDUEP2-2 : Transferts thermiques, Conversion ElectromécaniqueMS2VERTCM, TDActivités Scientifiques


Compétences et expérience :
Traitement du signal, signaux aléatoires, estimation [1]
Capteurs multi éléments, problème inverse [2]
Classification, réseaux neuronaux, apprentissage supervisé [3], [4], [5], analyse et modèles de texture [6]
Propagation, Antennes, Radar atmosphérique [7], [8]

Thèmes et axes de recherche actuels :
modélisation de machines [9]
modélisation de ressources (hydrologique [10], solaire [11])
modélisation du stockage électrochimique ([12], [13], encadrement thèse en cours)
modélisation et suivi par télédétection de propagation de vecteurs d’épidémie (co-encadrement de thèse au LRT (IRD)).

Références :
[1] : (Senior Award IEEE 90) – H. CLERGEOT, S. TRESSENS, A. OUAMRI: “Performance of high resolution methods compared to the Cramer Rao bound” IEEE transactions on ASSP, vol37, n°11, november 1989, pp 1709-1730
[2] : Création et direction d’une équipe “capteur” au sein du Laboratoire LESIR de l’ENS Cachan (1982 –1991), direction reprise par un chercheur encadré en HDR
[3] : Encadrement de thèse – P. COSTA: “Contribution à l’utilisation de réseaux neuronaux à couche en traitement du signal” Orsay, décembre 1996
[4] : Encadrement de thèse en Guyane - B. ALACHKAR: “Analyse vibro-acoustique et classification des défauts d’un moteur électrique”, Orsay , juin 1995
[5] : I. MARIE JOSEPH, A. OUKAOUR, H. CLERGEOT, A. PRIMEROSE : “Méthode de classification binaire appliquée à la détection de défauts. Algorithme de boosting”, Revue de physique appliquée, mars 2000
[6] : Co-encadrement de thèse - B. PESQUET-POPESCU : “ Modélisation bidimensionnelle de processus non stationnaire et application à l’étude du fond sous-marin”, Orsay, juillet 1998
[6] : Création et direction (1991- 1998), puis direction scientifique d’une équipe “antenne” au sein du laboratoire LESIR de l’ENS Cachan, direction reprise par un chercheur encadré en HDR
[7] : Encadrement de thèse en Guyane – G. LE FOLL : “Contribution à l’extraction de profil de vent par radar doppler: modélisation et traitement”, Orsay, décembre 1995.
[8] : - S. JOVIAL, H. CLERGEOT, L. LINGUET : “ Méthodes et procédés de diagnostic d’une chaîne électrotechnique ” Electrotechnique du Futur, Lille, 30-31 mars 1999
- rapport LTSMM - H. CLERGEOT, S. JOVIAL : “Utilisation du signal analytique dans la modélisation de machine”, Cayenne, juin 1999
[9] : - Co-encadrement mémoire de maîtrise au LRT (IRD) : A OCCOLIER (Tuteurs : C. GAUCHEREL, H. CLERGEOT) “ Caractérisation hydrologique des bassins versants de la Guyane”, Mémoire de maîtrise EEA, IRD- LTSMM, soutenu le 30 juin 2000
- rapport LTSMM : H. CLERGEOT : “Etude statistique du débit des fleuves guyanais. Contribution à la notion d’hydrogramme unitaire”, Cayenne, septembre 2000
[10] : Encadrement de thèse en Guyane : I. MARIE JOSEPH “ Méthodologie de diagnostic appliquée à la maintenance préventive d’unités de production d’électricité en site isolé”, Cayenne, avril 2003.
[11] : I. MARIE JOSEPH, H. CLERGEOT, A. OUKAOUR, L. LINGUET: “Dynamic model of an electrochemical accumulator”, Proceedings of the 19th European Photovoltaic Solar Energy Conference, June 2004.

Equipe Pédagogique : Fiche Responsable UE


Nom : DESMURS

Prénom  : Jean - Roger

Qualité : Intervenant Extérieur

CNU ou profession : Ingénieur Chimiste diplômé de L’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Strasbourg

Composante ou Etablissement ou Entreprise : Consultant dans le domaine des sciences de la vie et de la chimie fine,1/ UEP3-2C- Valorisation (Cours et séminaires)
2/ UEO2 – 2 – Chimie Organique (cours et séminaire)Activités de Recherche :
- Rhône-Poulenc Centre de Recherches de Saint-Fons
1974-1976 – Chercheur en synthèse organique (Chimie du thallium, Chloration aniline)
1976-1982 - Chercheur en synthèse organique multistade : Carotenoides (Vitamine A) et matières actives (Antibilharzien (Oltipraz), beta-bloquant, antimicrobiens,.....)
- Université de Louvain La Neuve en Belgique
1982-1983 - Stage dans le laboratoire du professeur H. G. Viehe : Addition radicalaire sur les oléfines capto-datives
- Rhône-Poulenc Centre de Recherches à Saint-Fons
1983-1987 - Animateur Scientifique du département analytique Nomination en 1984 comme chercheur associé au sein du groupe Rhône Poulenc
1987-1990 - Animateur Scientifique en Synthèse Organique :
1990-1993 - Responsable du Département Analytique : Nomination en 1991 comme directeur associé au sein du groupe Rhône Poulenc. Etude de la réaction de Friedel & Crafts catalytique
1993-1997 - Responsable du Département Aromatiques et Spécialités Organiques. Synthèse organique
1997-1998 - Responsable du Pôle Division Organique de Rhône Poulenc Recherches
- Rhodia Recherches
1998-1999 - Responsable du Pôle Division Organique de Rhodia Recherches
- Rhodia Organique
2000-2002 - Directeur des recherches et du développement des entreprises Ingrédients Pharmaceutiques et Parfumerie & Spécialités
2003-2005 - Internal R&D Adviser en charge d’études sur les technologies, la stratégie des compétiteurs et sur les ruptures technologiques en chimie organique.
- Consultant indépendant depuis 2005
PUBLICATIONS 75 brevets, 65 publications, Co-editeur des 2 livres Organobromine Chemistry (Elsevier)
Co-editeur du livre “ The Roots of Organic Development ” (Elsevier), Nombreuses conférences présentées en France, en Europe, aux US et au Japon.
REALISATION INDUSTRIELLES : 4 procédés industrialisés, 1 cinquième en cours
DISTINCTIONS : 1989 - Prix de la Recherche Rhône Poulenc (Chloration du Phénol)
1990 - Prix de la Division Organique de la SFC (Chloration du Phénol)
1995 - Prix de la Recherche Rhône Poulenc (Friedel & Crafts catalytique)

Références récentes :
Le Flohic, Alexandre; Meyer, Christophe; Cossy, Janine; Desmurs, Jean-Roger. Synthesis of unsaturated [1,2]oxazines by using sigmatropic rearrangements and the ring-closing metathesis reaction. Tetrahedron Letters (2003), 44(47),
Chen, Ximin; Tordeux, Marc; Desmurs, Jean-Roger; Wakselman, Claude. Thia-Fries rearrangement of aryl triflinates to trifluoromethanesulfinylphenols. Journal of Fluorine Chemistry (2003), 123(1), 51-56.
Baudry, Denise Barbier; Dormond, Alain; Duris, Fanny; Bernard, Jean Marie; Desmurs, Jean Roger. Lanthanide bis(trifluoromethanesulfonyl)amides, synthesis, characterization and catalytic activity. Journal of Fluorine Chemistry (2003), 121(2), 233-238
Le Flohic, Alexandre; Meyer, Christophe; Cossy, Janine; Desmurs, Jean-Roger; Galland, Jean-Christophe. Unsaturated sultones from unsaturated sulfonates: Synthesis by ring-closing metathesis and reactivity. Synlett (2003), (5), 667-670
Cossy, Janine; Mirguet, Olivier; Pardo, Domingo Gomez; Desmurs, Jean-Roger. Diastereoselective conjugate addition of organocuprates to chiral racemic olefinic amido esters. Formal total synthesis of paroxetine. New Journal of Chemistry (2003), 27(3), 475-482
Desmurs, Jean-Roger; Gambut, Lucile; Migani, Gerard. Polyorganosiloxane with (meth)acrylate functionalities, method for production thereof and silicone composition containing the same. PCT Int. Appl. (2003), 39 pp
Cossy, Janine; Mirguet, Olivier; Pardo, Domingo Gomez; Desmurs, Jean-Roger. A formal synthesis of (-)-paroxetine by enantioselective ring enlargement of a trisubstituted prolinol. European Journal of Organic Chemistry (2002), (21), 3543-3551. CODEN: EJOCFK ISSN:1434-193X. CAN 138:287495 AN 2002:876327 CAPLUS (Copyright 2003 ACS on SciFinder (R))
Cossy, Janine; Bellosta, Veronique; Alauze, Valerie; Desmurs, Jean-Roger. Lithium bistrifluoromethanesulfonimidate-mediated regioselective ring opening of aziridines by amines. Synthesis (2002), (15), 2211-2214. CODEN: SYNTBF ISSN:0039-7881.
Dunach, Clinet Isabel; Favier, Isabelle; Hebrault, Dominique; Desmurs, Jean Roger. New superacid carrier compounds and their use for transport and storage of superacids. Fr. Demande (2002), 11 pp.
Dunach, Clinet Isabel; Favier, Isabelle; Hebrault, Dominique; Desmurs, Jean Roger. Electrochemical preparation method for metallic salts. Fr. Demande (2002), 20 pp
Duris, Fanny; Barbier-Baudry, Denise; Dormond, Alain; Desmurs, Jean Roger; Bernard, Jean Marie. Lanthanide bis(trifluoromethylsulfonyl)amides vs. trifluoromethylsulfonates as catalysts for Friedel-Crafts acylations. Journal of Molecular Catalysis A: Chemical (2002), 188(1-2), 97-104.
Cossy, Janine; Bellosta, Veronique; Hamoir, Claire; Desmurs, Jean-Roger. Regioselective ring opening of epoxides by nucleophiles mediated by lithium bistrifluoromethanesulfonimide. Tetrahedron Letters (2002), 43(39), 7083-7086.
Bombek, Sergeja; Lenarsic, Roman; Kocevar, Marijan; Saint-Jalmes, Laurent; Desmurs, Jean-Roger; Polanc, Slovenko. ZrCl4-promoted halogen migration during an electrophilic amination of halogenated phenols. Chemical Communications (Cambridge, United Kingdom) (2002), (14), 1494-1495.
Favier, Isabel; Giulieri, Francoise; Dunach, Elisabet; Hebrault, Dominique; Desmurs, Jean-Roger. Bi0-catalyzed oxidation of mandelic acid derivatives: substrate selectivity. European Journal of Organic Chemistry (2002), (12), 1984-1988. CODEN: EJOCFK ISSN:1434-193X. CAN 137:369805 AN 2002:
Castanet, A.-S.; Colobert, F.; Desmurs, J.-R.; Schlama, T. Biaryl synthesis via Suzuki coupling promoted by catalytic amounts of quaternary ammonium salts. Journal of Molecular Catalysis A: Chemical (2002), 182-183 481-487
Bensel, Nicolas; Pevere, Virginie; Desmurs, Jean Roger; Wagner, Alain; Mioskowski, Charles. Mesyl guaiacol: a versatile intermediate for the synthesis of 5-aminomethyl guaiacol and related compounds. Tetrahedron Letters (2002), 43(23), 4281-4283.
Floc'h, Francois; Mauger, Frederic; Desmurs, Jean-Roger; Gard, Arielle; Bagneris, Florence; Carlton, Betsy. Coumarin in plant and fruits: Implication in perfumery. Perfumer & Flavorist (2002), 27(2), 32-36

Desmurs, Jean-Roger; Ghosez, Leon; Martins, Jose; Deforth, Thomas; Mignani, Gerard. Bis(trifluoromethane)sulfonimide initiated ring-opening polymerization of octamethylcyclotetrasiloxane. Journal of Organometallic Chemistry (2002),
646(1-2), 171-178

 Equipe Pédagogique : Fiche Responsable UE


Nom : DUPONT


Prénom  : Frédéric


Qualité : MCF


CNU ou profession : 62


Composante ou Etablissement ou Entreprise :
(Pour un professionnel, préciser la fonction occupée dans l’entreprise)
UFR Sciences


Liste des UE ou la personne intervient

1/ nom de l’UE / semestre / Spécialité de la mention/ Type d’intervention : cours, TD, TP, séminaire, conférence,.....

UEP22/ MS2/ VERT/ Cours, TD/
UEP31E/ MS3/ VERT/ Cours/

















Activités Scientifiques

Voir la note d’accompagnement
Il s’agit de préciser les activités scientifiques récentes, qui attestent de la compétence de la personne pour intervenir dans ces UE.


Thèmes et axes de recherche :

Etude expérimentale de la convection naturelle dans un canal incliné ouvert aux extrémités.

Mesure et analyse du flux solaire global. Caractérisation des fluctuations sur des échelles de temps inférieures à la journée.

Conséquences des effets du rayonnement solaire sur les enveloppes des bâtiments


Publications :
Article publié dans une revue internationale avec comité de lecture :

F. Dupont, C. Gabillet, P. Bot. Experimental Study of the Flow in a Compact Heat Exchanger Channel with Embossed-Type Vortex Generators. Journal of Fluids Engineering - July 2003 Volume 125, Issue 4, pp. 701-709


Congrès internationaux avec actes et comité de lecture :

F. Dupont, R. Blonbou, M. Dupont. Night and Day Solar Warm Air Production. Application to the Vegetable drying. Proceedings of the Fourth European Thermal Conference 2004, England, 29-31 March 2004.

F. Dupont, P. Bot. Vortices Development behind Successive Smooth Shaped Bluff Bodies in a Vortex Enhanced Heat Exchanger. Eurotherm71, Visualization, Imaging and Data Analysis in Convective Heat and Mass Transfer, Reims, October 28-30, 2002

F. Dupont, N. Daviot, C. Gabillet, P. Bot. Experimental Investigation of the Confined Vortex Flow in a one Channel Vortex Enhanced Heat Exchanger. Proceedings of the Fifth World Conference on Experimental Heat Transfer, Fluid Mechanics and Thermodynamics 2001, Greece, 24-28 September 2001, vol.3, pp. 2407-2412


Congrès nationaux avec comité de lecture et publication dans les actes :

F. Dupont, D. Marchand, T. Soubdhan, M. Dupont. Etude expérimentale du couplage convection-rayonnement : applications à l'isolation radiative des toitures Congrès français de Thermique, SFT 2004, Presqu’île de Giens 25-28 Mai 2004, vol 2, pp 581-587

Equipe Pédagogique : Fiche Responsable UE


Nom : FOURNIER


Prénom  : Meriem


Qualité : Professeur-IGREF


CNU ou profession :


Composante ou Etablissement (ou Entreprise, préciser la fonction occupée)

ENGREF


Liste des UE où la personne intervient UESemestreSpécialitéType
d’interventionUEP1-1 :
Matériaux naturelsMS1Comportement Ingénierie des Matériaux
CIMResponsable UEActivités Scientifiques

Il s’agit de préciser les activités scientifiques récentes, qui attestent de la compétence de la personne pour intervenir dans ces UE.

Thèmes et axes de recherche :

Diversité des propriétés et du comportement des bois guyanais
- relations entre les propriétés des bois et la présence de substances naturelles
- relations entre biologie de l’arbre et variations des propriétés du bois
- ingénierie de valorisation de la très grande diversité des bois guyanais


Publications :

Clair B., Ruelle J., Beauchêne J., Prevost M.F, Fournier, M. (accepté). “Tension wood and opposite wood in 21 tropical rain forest species. 1. About the presence of G layer.” IAWA Journal
Ruelle, J., B. Clair, Beauchêne J., Prevost, M.F.Fournier, M. (accepté). “Tension wood and opposite wood in 21 tropical rain Forest species. 2. Comparison of some anatomical criteria.”IAWA Journal 
Amusant, N., Beauchêne J., Fournier, M., Janin G., Thevenon M.F. (2004) Decay resistance in Dicorynia guianensis Amsh.: analysis of inter-tree and intra-tree variability and relations with wood colour. Annals of Forestry Science. 61 : 373-380.
Fournier M.; Clair B.; Prevost MF.; Beauchêne J. (2003) Biomechanics of buttressed trees : experimental bending strains, American Journal of Botany 90(9) p.1349-1356
FOURNIER M., AMUSANT N., Beauchêne J., MOURAS S. (2003) Wood quality in French Guyana, Revue Forestière Française 2003; 55 (Numero special) 340-351
FOURNIER M., AMUSANT N., Beauchêne J., MOURAS S. (2003)Wood quality in French Guyana, Revue Forestière Française 2003; 55 (Numero special) 340-351

Clair, B., Fournier, M., Prevost, M. F., Beauchene, J. Et Bardet, S. 2003 Biomechanics of buttressed trees: bending strains and stresses. American Journal of Botany 90:1349-1356.

Clair B.; Jaouen G.; Beauchêne J.; Fournier M. (2003) Mapping radial, tangential and longitudinal shrinkages and its relation to tension wood in discs of the tropical tree Symphonia globulifera Holzforschung vol. 57/2003/ N°6, p. 665-671






Equipe Pédagogique : Fiche Responsable UE


Nom : GASPARD


Prénom  : Sarra


Qualité : MCF


CNU ou profession :32


Composante ou Etablissement ou Entreprise :
(Pour un professionnel, préciser la fonction occupée dans l’entreprise)
Université des Antilles et de la Guyane, Département de chimie


Liste des UE ou la personne intervient

UEP2-1C - Pollution / semestre 2/ Spécialité VCP / Cours, TD, TP



















Activités Scientifiques

Thème de recherche : dépollution microbiologique des sols pollués par le chlordécone.

1.Holliger C., S. Gaspard, G. Glod, C. Heijman, W. Schumacher, R.P. Schwarzenbach, W. Schumacher and F. Vazquez (1997). Contaminated environments in the subsurface and bioremediation.FEMS microbiol. Rev., 20, 517-523.
2.Gaspard S., F. Vazquez and C. Holliger (1998). Localization of the iron(III)-reductase from the dissimilatory iron(III)-reducing bacterium Geobacter sulfurreducens. Applied and Environmental Microbiology, 64, 3188-3194.
3.Gaspard S., G. Barben, F. Vazquez and C. Holliger (1998). Enzymatic reduction of iron oxides by anaerobic bacteria. Mineralogical Magazine, 62, 505-506

Thème de recherche : Caractérisation de charbons actifs et adsorption de molécules organiques sur charbon actifs.

1.S. Gaspard , J.P Avril, S. Figaro S. Louisy-Louis, , A. Ouensanga, L. Dawson, P. Barnes. A low-porosity activated carbon as good adsorbent for large size recalcitrant compounds of molasses spentwash. Soumis à water research.
2.S. Gaspard, S. Altenor, L. Dawson, P. Barnes, A. Ouensanga. Activated Carbon from vetiver roots preparation, surface and adsorption studies. Soumis à journal of hazardous material.
3.S. Gaspard, JP Avril, A. Ouensanga, F. Brouers. Parameters from a new kinetic equation to evaluate activated carbon efficiency for water treatment. Soumis à Water Research.

Communications par affiche à des congrès internationaux :

1.S. Altenor, A. Ouensanga, S. Gaspard.
Preparation of Activated Carbon from Vetiver Roots and Flamboyant Seeds.
American Carbon Society’s, CARBON 2001 Conference Lexington, U.S.A. Juillet 2001.
2.S. Gaspard, JP Avril, A. Ouensanga, F. Brouers.
Parameters from a new kinetic equation to evaluate activated carbon efficiency for water treatment.
Carbon for a Greener planet Conference, organise par l’American Carbon society, 21-23 mai 2005.
3.S. Gaspard, S. Figaro, JP Avril, A. Ouensanga, F. Brouers
Adsorption studies of malasses's wastewaters on activated carbon : modelling with a new fractal kinetic equation”. Carbon for Energy Storage and Environment Protection, Octobre 2005



Equipe Pédagogique : Fiche Responsable UE


Nom : GRÜTZMACHER


Prénom  :Joëlle


Qualité : Pr


CNU ou profession : 32


Composante ou Etablissement ou Entreprise :
(Pour un professionnel, préciser la fonction occupée dans l’entreprise)
Université des Antilles et de la Guyane, Département de chimie



Liste des UE ou la personne intervient (en tant que responsable)

UEO2-2C - Chimie organique / semestre 2/ Spécialité VCP / Cours, TD

Activités Scientifiques


Deux thèmes de recherches principaux développés depuis ma nomination en tant que MCF à Lille en 1995 puis Professeur à l’UAG en 2003 (EA QPVT).

Synthèse et étude des propriétés complexantes de composés comportant de 3 à 6 cavités de type éther-couronne.

Complexation studies of phosphorus containing bis and tris(benzocrown ether) moieties. C. Mouveaux, J. Levalois- Grützmacher, R. De Jaeger, J. Incl. Phenom. Macro. Chem., (2001) 39, 253-259.

Complexation behavior of phosphate and phosphazene derivatives containing three or six benzo-15-crown-5 cavities. C. Mouveaux, J. Levalois-Grützmacher, R. De Jaeger, Phosphorus, Sulfur and Silicon, (2002) 177, 1541-1544.

Crown ethers bearing phosphazenes, J. Levalois-Grützmacher. In: “Phosphazenes: A Worldwide Insight”. Editors: M. Gleria and R. De Jaeger, chap 33, pp 801-826, 2004 – Nova Science Publishers, Inc.

Modification de surfaces (textiles synthétiques et naturels) par la technique plasma froid basse pression. Applications: imperméabilisation et/ou ignifugation de tissus.

Graft-polymerization of a hydrophobic monomer onto PAN textile by low-pressure plasma treatments. F. Hochart, R. De Jaeger, J. Levalois-Grützmacher, Surface and Coating Technology, (2003) 165, 2001-2010.

Polymerization and surface modification by low-pressure plasma technique. M. –J. Tsafack, F. Hochart, J. Levalois-Grützmacher, Eur. Phys. J. Appl. Phys. (2004) 26, 215-219.

Plasma induced graft-polymerization of flamez retardant monomers onto PAN fabrics. M. –J. Tsafack, J. Levalois-Grützmacher, Surface and Coating Technology, (2005). Doi:10.1016/j.surfcoat.2004.11.030


Equipe Pédagogique : Fiche Responsable UE


Nom : HICKS


Prénom  :Elizabeth


Qualité : Pr / MCF / Associé / Chercheur / Professionnel /……..
Professeur

CNU ou profession : 37ème section


Composante ou Etablissement ou Entreprise :
(Pour un professionnel, préciser la fonction occupée dans l’entreprise)
UAG, UFR Sciences


Liste des UE ou la personne intervient

1/ nom de l’UE / semestre / Spécialité de la mention/ Type d’intervention : cours, TD, TP, séminaire, conférence,.....
UEO11 : Introduction aux milieux intertropicaux/MS1/Spécialités :Ecosystèmes naturels et exploités/Valorisation énergétique, risques majeurs, télédétection/Chimie des substances naturelles et pollution / Cours
UEO2-2 : Physique de l’atmosphère 1/MS2/ Spécialité : Valorisation énergétique, risques majeurs, télédétection/Cours et TD .
UEP2-2 R : Mécanique des Fluides et Physique de l’atmosphère 2/ MS2/ Spécialités : Valorisation énergétique, risques majeurs, télédétection/ : Parcours : Risques Majeurs/ Cours et TD
UEP3-2R Risques atmosphériques : Ouragans et pollution atmosphérique/ MS3/ Spécialités : Valorisation énergétique, risques majeurs, télédétection/ : Parcours : Risques Majeurs/Cours
Activités Scientifiques

Voir la note d’accompagnement
Il s’agit de préciser les activités scientifiques récentes, qui attestent de la compétence de la personne pour intervenir dans ces UE.
Thèmes et axes de recherche : Perturbations tropicales, Physique du nuage, Electricité atmosphérique
Publications :
E. Hicks, C. Pontikis, N.Nathou et C.Asselin de Beauville, 2005 : Thunderstorms in the vicinity of the island of Guadeloupe as related to the land-ocean contrast in lightning activity, p.109-121, chapitre 8 du livre “Recent progress in lightning physics “, ed. Research Signpost

Pontikis,C., E. Hicks, N. Michalon, 2004 : Comment on “Physical origin of the land ocean contrast in lightning activity” C.R.Geoscience, 336, 1410-1412.

Pontikis,C., E. Hicks, N. Michalon, 2001 :Warm cloud droplet effective radius parameterizations and their use in general circulation models , p.125-139 , chapitre 9 du livre “Recent research developments in Geophysical research”, ed. Research Signpost

Dandin, P., C. Pontikis, E.Hicks, 1997 : Sensitivity of a GCM to changes in the droplet effective radius parameterization. Geoph. Res. Let., 24, 437-440.









Equipe Pédagogique : Fiche Responsable UE


Nom : JACOBY-KOALY


Prénom  : Sandra


Qualité : Pr / MCF / Associé / Chercheur / Professionnel /……..


CNU ou profession : 37ème section


Composante ou Etablissement ou Entreprise : Université des Antilles et de la Guyane, UFR Sciences Exactes et Naturelles
(Pour un professionnel, préciser la fonction occupée dans l’entreprise)



Liste des UE ou la personne intervient

1/ UEO 2-2 : Physique de l’Atmosphère 1/MS2/ VERT/ Intervention : Cours et TD


2/ UEP 3-2R : Risques atmosphériques (Physique de la pollution)/ MS3/ parcours “ Risques majeurs” de la spécialité VERT/ Intervention : Cours

Activités Scientifiques

Activités de Recherche
Etude des poussières sahariennes :
Etablissement d’une climatologie de l’arrivée des poussières en Guadeloupe (analyse des données d’épaisseur optique en aérosols et comparaison avec les données de visibilité horizontale, étude des rétrotrajectoires, analyse de radiosondages)
Impact radiatif des poussières (analyse des données de température, d’humidité et de nébulosité)
Etude des émissions gazeuses par les décharges :
Participation à plusieurs campagnes de mesures
Analyse de gaz
Etude de la propagation du panache polluant (analyse des données de vent et de température)
Etude des émissions volcaniques :
Participation à plusieurs campagnes de mesures

Activités d’enseignement
Cours, TD et TP de physique (optique, électrostatique, méthodologie, électricité et thermodynamique) en DEUG SV 1ère année, Cours de Biophysique en DEUG SV 2ème année, TP d’optique en DEUG SM 1ère et 2ème année, Cours et TD de physique atmosphérique en Licence de Physique et en Licence de Sciences Physiques , TP de physique ondulatoire en Licence de Physique et en Licence de Sciences Physiques, TD de traitement du signal et encadrement de stagiaires en Maîtrise de Physique, cours de physique atmosphérique (couche limite atmosphérique et physique de la pollution de l'air) en DEA "Environnement tropical et valorisation de la biodiversité".

Publications récentes dans des revues avec comité de lecture
Caccia J.L., Aubagnac J.P., Béthenod G., Bourdier C., Bruzzese E., Campistron B., Candusso J.P., Cherel G., Claeyman J.P., Conrad J.L., Cordesses R., Currier P., Derrien S., Despaux G., Dole J., Durbe R., Fournet-Fayard J., Frappier A., Ghio F., Girard-Ardhuin F., Jacoby-Koaly S., Klaus V., Ney R., Pagès J.P., Petitdidier M., Pointin Y., Richard E., Seloyan I., Smaïni L. and Wilson R., 2001: The French ST-radar network during MAP : observational and scientific aspects. Meteorologische Zeitschrift, 10, 469-478.
Heo, B. K., S. Jacoby-Koaly, B. Campistron, K. E. Kim, B. Bénech, and E. S. Jung, 2001: An objective estimation of the convective boundary layer height from UHF profiler. En révision au Journal of Atmospheric and Oceanic Technology.
Jacoby-Koaly, S., B. Campistron, S. Bernard, B. Bénech, F. Girard, J. Dessens, E. Dupont, and B. Carissimo, 2002: Turbulent dissipation rate in the boundary layer via UHF wind profiler Doppler spectral width measurements. Boundary-Layer Meteorology, 103, 361-389.
Lothon, M., B. Campistron, S. Jacoby-Koaly, B. Bénech, F. Lohou, and F. Girard-Ardhuin, 2002: Comparison of radar reflectivity and vertical velocity observed with a scannable C-band Doppler radar and two UHF profilers in the lower troposphere. Journal of Atmospheric and Oceanic Technology, 19, 899-910.
Lothon M., B. Campistron, S. Jacoby-Koaly, B. Benech, F. Lohou, F. Girard-Ardhuin, A. Druilhet,2003: HYPERLINK "http://ams.allenpress.com/amsonline/?request=get-abstract&issn=1520-0426&volume=20&issue=8&page=1224"Reply to the comment on 'Comparison of radar reflectivity and vertical velocity observed with a scannable C-band Doppler radar and two UHF profilers in the lower troposphere’. Journal of Atmospheric and Oceanic Technology, 20,8,1224-1229.
Girard, F., B. Bénech, B. Campistron, J. Dessens, and S. Jacoby-Koaly, 2003: Remote sensing and surface observations of the response of the atmospheric boundary layer to a solar eclipse. Boundary-Layer Meteorology, 106, 93-115.

Equipe Pédagogique : Fiche Intervenant UE


Nom : LEBRUN

Prénom  : Jean-Fréderic

Qualité : MCF

CNU ou profession : 36e section


Composante ou Etablissement (ou Entreprise, préciser la fonction occupée)

UAG, SEN
Liste des UE où la personne intervient UESemestreSpécialitéType
d’interventionUEP3-1:
Aléa sismique et raz de marée
MS3
VERT
Cours
Activités Scientifiques

Thèmes et axes de recherche :

Paléoclimatologie et paléoenvironnements
Dynamique de la plate-forme carbonatée de marge active
Etude de l’enregistrement des catastrophes naturelles par la plate-forme carbonatée de la Guadeloupe pour une meilleure compréhension de l’évolution climatique et autres risques naturels majeurs en contexte d’arc volcanique.
Projet dans le cadre de l'appel d'offre du PN - DyETI-INSU 2003 ; en co-responsabilité avec JJ Cornée (UMR5125,CNRS) financement obtenu en juin 2004
Projet Dyeti mer financement obtenu en juin 2005
Responsable du Projet CaShallow - déposé au Ministère de l'Outre-Mer (en cours d'évaluation)
Interreg IIIb : Programme de renforcement des capacités de la Grande Caraïbe en matière de risques majeurs, sous projet 2 sur l’ « Evaluation des risques induits par les phénomènes géologiques…en vue d’une meilleure protection de la population » (Chef de projet A. Randrianasolo). Autres participants JR Bonneton pour la partie tectonique, JF Lebrun pour la partie sismo-tectonique, Zahibo pour la partie tsunami, les doctorants Léticée, Bengoubou et Dondin (Demande de financement en cours)

Publications :
1 - Lebrun, J.-F., G. Lamarche, and J.-Y. Collot, Subduction Initiation at a Strike-Slip Plate Boundary: the Cenozoic Pacific - Australian Plate Boundary, South of New Zealand., 108, B9, Journal of Geophysical Research, 2003
2 - Huyghe, P., M. Foata, E. Deville, G. Mascle, and Caramba Working Group (including J.-F. Lebrun), Channel profiles through the active thrust front of the southern Barbados prism., Geology, 32 (5), 429–432, 2004.
3 - Léticée, J.-L., A. Randrianasolo, J.-J. Cornée, P. Munch, J.-F. Lebrun, J.-P. Saint-Martin, and M. Villeneuve, Mise en évidence d’une discontinuité émersive majeure au sein de la plate-forme récifale Pliocène supérieur -Pléistocène inférieur de la Grande-Terre (Guadeloupe, avant-arc des Petites Antilles ), Comptes Rendus de l'Académie des Sciences - Series IIA - Earth and Planetary Science, V337, pp 617-624, 2005
Communications internationales avec actes et comité de lecture
4 - Leticée, J.-L., A. Randrianasolo, and J.-F. Lebrun, Mise en évidence des cycles Transgression -Régression du Plio - Pléistocène sur la plate-forme carbonatée de l’avant-arc des Petites Antilles (Guadeloupe), in Colloque TECTO-CLIM (Soc. Geol. France), Lille (France), 2003.
5 - Deville, E., A. Mascle, R. Griboulard, P. Huyghe, C.Padron .d. Carillo, and J.-F. Lebrun, From frontal subduction to a compressional transform system: new geophysical data on the structure of the Caribbean-South America Plate boundary in southeastern Caribbean, in VIII Simposio Bolivariano - Petroleum exploration in the subandean basins, ACGGP, Cartagena de Indias - Colombia, 2003.
6 - Lebrun, J.-F. and the Caramba Cruise Team, Structure and seismicity at the southern Barbados accretionnary prism; From strike-slip to subduction, in Seismological Society of America Annual Meeting, Seismological Research Letters, San Juan, Puerto Rico, 2003.
7 - Lebrun, J.-F., G. Lamarche, and J.-Y. Collot, Plate boundary evolution and subduction initiation along finite segments of the Pac-Aus plate boundary south of New Zealand, in AGU Western Pacific Geophysics Meeting, edited by AGU, pub. suppl. Eos, Wellington, New Zealand, 2002.
8 - Lebrun, J.-F., Lamarche, G. and Collot, J.-Y., 2002. Distinctive stages of subduction initiations along segments of the Macquarie Ridge Complex, Pac-Aus Plate Boundary, European Geophysical Society XXVII general Assembly, Nice, France.
9 - Collot, J.-Y., A. Alvarado, J.-F. Dumont, J.-P. Eissen, C. Joanne, J.-F. Lebrun, Y. Legonidec, T. Lewis, E. Lopez, B. Marcaillou, I. Martinez, F. Michaud, S. Migeon, G. Oggian, A. Pazminio, E. Santana, J.-L. Schneider, M. Sosson, G. Spence, A. Toro, and I. Wada, Sub-seafloor structures and heat flow measurements at the Ecuador-Colombia subduction margin: preliminary results from the R.V. L’Atalante AMADEUS Cruise, in AGU Fall Meeting, San Francisco, 2005.
10 - Laigle M., Roux E., Sapin M., Hirn A., De Voogd., Charvis P., Hello Y., Murai Y., Nishimura Y., Shimamura H., Galve A., Lépine J.-C., Lebrun J.-F., Diaz J., Gallart J., Beauducel F., Viode J.-P., Elements of the Seismic Structure and Activity of the Lesser Antilles Subduction Zone (Guadeloupe and Martinique Islands) from the SISMANTILLES Seismic Survey, in AGU Fall Meeting, San Francisco, 2005.
11 - Oudet, J., J.-L. Léticée, G. Conesa, J.-J. Cornée, J.-F. Lebrun, C. Lecuyer, F. Martineau, P. Münch, B. Pittet, A. Randrianasolo, and M. Villeneuve, Dynamique Sédimentaire et paléoenvironnements de plate-formes carbonatees tropicales en contexte d’arc volcanique, le Plio-Pleïstocène de l’ile de Grande-Terre, Guadeloupe, in ASF - annual metting, 2005
Collaboration à des projets nationaux ou internationaux :
Participations à des missions océanographiques:
SismAntilles (JF Lebrun, traitement – interprétation de la SMT) Marge des Petites Antilles
Caramba (JF Lebrun traitement – interprétation de géophysique marine), Prisme d’accrétion de la Barbade
Amadeus (JF Lebrun traitement – interprétation de géophysique marine – modélisation gravimétrique) marge Equateur-Colombie.
Collaboration à l’exploitation des données des missions :
Géoberix et AGUADOMAR (JF Lebrun, A. Randrianasolo et le doctorant Léticée) Bassin de Marie-Galante
Implication dans les futurs projets 
ANR . Programme Catastrophe Tellurique et Tsunami – SubsismAntilles (JF Lebrun)
Guadaseis Mission océanographique (JF Lebrun) – Néotectonique de l’avant-arc des Petites Antilles.
IGUANE Mission océanographique (JF Lebrun) paléomarge transformante guyanaise.

Equipe Pédagogique : Fiche Responsable UE


Nom : LINGUET


Prénom  : Laurent


Qualité : MCF


CNU ou profession : 63


Composante ou Etablissement (ou Entreprise, préciser la fonction occupée)

IESG


Liste des UE où la personne intervient UESemestreSpécialitéType
d’interventionUEP2-2 : Transferts thermiques, conversionMS2VERTResponsable UE, CM, TDUEP3-2 : Energies renouvelablesMS3VERTCM, TDActivités Scientifiques


Thèmes et axes de recherche :

CONVERSION D’ENERGIE
Fiabilité des convertisseurs statiques
Analyse de la productivité des systèmes photovoltaïques


Publications :


S. JOVIAL, H. CLERGEOT, L. LINGUET : “ Méthodes et procédés de diagnostic d’une chaîne électrotechnique ” Electrotechnique du Futur, Lille, 30-31 mars 1999

I. MARIE JOSEPH, H. CLERGEOT, A. OUKAOUR, L. LINGUET: “Dynamic model of an electrochemical accumulator”, Proceedings of the 19th European Photovoltaic Solar Energy Conference, June 2004.









Equipe Pédagogique : Fiche Responsable UE


Nom : MARIE JOSEPH


Prénom  : Isabelle


Qualité : MCF


CNU ou profession : 63


Composante ou Etablissement (ou Entreprise, préciser la fonction occupée)

IESG


Liste des UE ou la personne intervient UESemestreSpécialitéType
d’interventionUEO2-2 : Physique de l’atmosphèreMS2Commun mention REMIResponsable UE, CM, TDUEO3-1 : MesuresMS3Commun mention REMICM, TDActivités Scientifiques
Les activités de recherche menées actuellement au GRER s'axent principalement autours des énergies renouvelables (production d'électricité en sites isolés sous la forme d'un mini réseau avec production et stockages répartis) et sur les thèmes suivants : 
Modélisation de la ressource solaire en Guyane qui a nécessité la mise en place d'une station météorologique totalement instrumentée ;
Modélisations des batteries au plomb à partir d'un modèle dynamique inspiré du principe de charge répartie. Mise en place du protocole expérimentale de validation des paramètres du modèle.

Thèmes et axes de recherche :
Les études menées jusqu’ici par le GRER Guyane portaient essentiellement sur la chaîne photovoltaïque et le diagnostic de ses défauts de fonctionnement , mettant l’accent sur deux points :
la forte variabilité saisonnière de la ressource solaire, liée à la couverture nuageuse pendant la saison des pluies,
le rôle critique du stockage par batterie du point de vue du coût et de la fiabilité, et l’insuffisance des modèles existant pour le suivi de l’état de charge et du vieillissement.
Ces travaux ont fait l’objet d’une thèse soutenue à l’Université des Antilles et de la Guyane en avril 2003.
Sur la base de ces constatations et dans l’axe du thème général ci-dessus, les études en cours actuellement sont les suivantes :
Modélisation de la ressource solaire en Guyane : Située en zone intertropicale, près de l’équateur, la Guyane possède deux maxima marqué pour le rayonnement hors atmosphère (mars et octobre). L’atténuation atmosphérique et la lumière diffuse en ciel clair peuvent être grossièrement caractérisés par un facteur de trouble , dépendant notamment fortement du degré hygrométrique, élevé en Guyane. Mais l’élément déterminant pour de fortes variations aléatoires de puissance photovoltaïque est la couverture nuageuse en saison des pluies. Celle-ci se recoupe partiellement avec les données de Météo France, qui concernent l’insolation, fraction du temps pendant lequel le soleil n’est pas masqué par les nuages. A partir de l’insolation, des formules empiriques permettent d’estimer la puissance reçue ou convertie. On peut aussi chercher à simuler un champ aléatoire reproduisant les caractéristiques du champ solaire, en vue de tester le comportement des installations photovoltaïques.
Modélisation des batteries  : Il existe une très large littérature concernant prioritairement les batteries utilisées en cyclage : décharge complète / charge complète à courant constant. Ces modèles donnent de bons résultats, par exemple pour l’utilisation des batteries en traction. Des adaptations ont été proposées pour un fonctionnement à courant variable sans justification théorique ni résultat satisfaisant. A fortiori, ce modèle est inadapté pour un fonctionnement en régime de charge et décharge aléatoire, caractéristique des applications photovoltaïques.
Des modèles fondés sur une modélisation sous forme de chaîne RC ont été proposés pour des phénomènes de corrosion, ou sous une forme rudimentaire pour les batteries. Le principe du modèle étudié est présenté dans un article soumis à la 19ème conférence européenne sur les systèmes photovoltaïques. Notons qu’une autre direction complémentaire pour le stockage, prometteuse voire incontournable à plus longue échéance, permettant d’utiliser les excédents de production, est celle de la production d’hydrogène par électrolyse et la pile à combustible.
Publications :
I. MARIE-JOSEPH, H. CLERGEOT, A. OUKAOUR, L. LINGUET, "Dynamic model of an electrochemical accumulator". Proceeding de la 19ème European Photovoltaic Solar Energy Conference, juin 2004.
I. MARIE JOSEPH “ Méthodologie de diagnostic appliquée à la maintenance préventive d’unités de production d’électricité en site isolé” - Thèse de doctorat préparée au GRER, Soutenue le 7 avril 2003 à L’IESG composante de l'UAG.
I. MARIE-JOSEPH, H. CLERGEOT, A. OUKAOUR, A. PRIMEROSE, "Utilisation de la classification pour la détection de défauts : Méthode du Boosting". SFC’2001, Pointe-à-Pitre, Guadeloupe, 17-21 décembre 2001. pp 245-253.
I. MARIE-JOSEPH, A. OUKAOUR, H. CLERGEOT, A. PRIMEROSE, "A binary classification methodology applicable to defects detection. Boosting Algorithms". European physical journal – Applied Physics, volume 12, pp.61-74, Octobre 2000.
Equipe Pédagogique : Fiche Responsable UE


Nom : MEHINTO


Prénom  : Théophile


Qualité : MCF


CNU ou profession : 60


Composante ou Etablissement (ou Entreprise, préciser la fonction occupée)

IUFM-Guyane


Liste des UE où la personne intervient UESemestreSpécialitéType
d’interventionUEP3-1 P1 :
Modélisation mécaniqueMS3Comportement Ingénierie des Matériaux
CIMResponsable UEActivités Scientifiques

Il s’agit de préciser les activités scientifiques récentes, qui attestent de la compétence de la personne pour intervenir dans ces UE.

Thèmes et axes de recherche :

Diversité des propriétés et du comportement des bois guyanais
- relations entre les propriétés des bois et la présence de substances naturelles
- relations entre biologie de l’arbre et variations des propriétés du bois
- ingénierie de valorisation de la très grande diversité des bois guyanais


Publications :

I. PIERREJEAN, T. MEHINTO, C. ROOS, G. CHALANT. “ATMOSPHERIC CORROSION OF USUAL METALS IN AMAZONIA”, (accepté) congrès Latino-Américain de corrosion, “Latincorr2006”, Fortaleza, Brésil, 21-26 mai 2006


J. PIGERRE, C. Roos, T. Méhinto, I. PIERREJEAN, P. RODRIGUEZ, J.L. MANSOT, C. BARREAU (2005), “An accelerated test using ultrasonics to qualify industrial organic coatings resistance.Part II : comparative results “ Progress in Organic Coatings, vol. 50, 132- 137

J. PIGERRE, C. Roos, T. Méhinto, I. PIERREJEAN, P. RODRIGUEZ, J.L. MANSOT, C. BARREAU (2004), “An accelerated test using ultrasonics to qualify industrial organic coatings resistance. Part I : methodological approach“ Progress in Organic Coatings, vol. 50, 132- 137.
I. PIERREJEAN, C. ROOS, J. PIGERRE, T. MEHINTO and P. RODRIGUEZ, “ Ultrasonic test to qualify toughness of paint films on galvanized steel substrate ”, European Congress on Advanced Materials and Processes, Lausanne, Septembre 2003.

J. PIGERRE, C. ROOS, T. MEHINTO, P. RODRIGUEZ, I. PIERREJEAN, J. L. MANSOT, “ Comportement d’un système revêtement/substrat métallique sous sollicitations ultrasons ”. Actes du congrès international Matériaux 2002, Tours, Octobre 2002.










Equipe Pédagogique : Fiche Responsable UE


Nom : MORAVIE, MANQUANT


Prénom  : Rose-Marie


Qualité : Professeur

CNU ou profession : 31


Composante ou Etablissement ou Entreprise :
(Pour un professionnel, préciser la fonction occupée dans l’entreprise)

Faculté des Sciences Exactes et Naturelles
Département de Chimie

Liste des UE ou la personne intervient

1/ nom de l’UE / semestre / Spécialité de la mention/ Type d’intervention : cours, TD, TP, séminaire, conférence,.....
UEP11 – Spectroscopie (Cours, TD)

2/ UEO3-2 – Méthodes de Caractérisation (cours, TD)



Activités de Recherche : Prof. R-M Moravie

Préambule :
Depuis son arrivée au Département de Chimie, Mme MORAVIE s’est engagée dans de nombreuses responsabilités administratives qui ne lui ont pas permis de réaliser des activités de recherche. Les deux derniers mandats étaient ceux de Directrice de l’IUFM des Antilles et de la Guyane de 1996 à 2002 puis de Directeur du Service Commun d’éducation permanente et de formation continue de 2002 à fin 2005. Mme MORAVIE a mis en place les enseignements de chimie physique et spectroscopie en deuxième cycle à l’UAG.


Recherche en Spectroscopie :
Vibrational spectra and possible conformers of dimethylmethylphosphonate by normal mode analysis  • ARTICLE Spectrochimica Acta Part A: Molecular Spectroscopy, Volume 45, Issue 10, 1989, Pages 1015-1024 R. M. Moravie, F. Froment and J. Corset

Vibrational spectra and rotational isomerism of t-butyl formate  • ARTICLE Journal of Molecular Structure, Volume 52, 1979, Pages 175-194 Y. Omura, J. Corset and R. M. Moravie

Spectres de vibration du pivalate de méthyle — comparaison des fréquences caractéristiques du groupement ester méthylique pour une série d'  • ARTICLE Journal of Molecular Structure, Volume 30, Issue 1, 1976, Pages 113-124 Rose Marie Moravie and Jacques Corset

Rôle catalytique de l'eau et des sels lors de l'hydrolyse alcaline des esters en milieu hydro-alcoolique : Mise en évidence par spectrométrie ir des associations ester-solvant et ester-cation  • ARTICLE Tetrahedron, Volume 32, Issue 6, 1976, Pages 693-700 R. M. Moravie, J. Corset and M. L. JosienG. Nee, G. Leny and B. Tchoubar

Spectres de vibration et conformations du propionate et de l'isobutyrate de méthyle  • ARTICLE Journal of Molecular Structure, Volume 24, Issue 1, January 1975, Pages 91-108 Rose Marie Moravie and Jacques Corset

Conformational behaviour and vibrational spectra of methyl propionate  • ARTICLE Chemical Physics Letters, Volume 26, Issue 2, 15 May 1974, Pages 210-214 Rose-Marie Moravie and Jacques Corset


 Equipe Pédagogique : Fiche Responsable UE


Nom : MOURAS


Prénom  : Sylvie


Qualité : CR


CNU ou profession :


Composante ou Etablissement (ou Entreprise, préciser la fonction occupée)

CIRAD


Liste des UE où la personne intervient UESemestreSpécialitéType
d’interventionUEO3-2 :
Assemblages multimatériauxMS3Comportement Ingénierie des Matériaux
CIMResponsable UEActivités Scientifiques

Il s’agit de préciser les activités scientifiques récentes, qui attestent de la compétence de la personne pour intervenir dans ces UE.

Thèmes et axes de recherche :

Diversité des propriétés et du comportement des bois guyanais
- relations entre les propriétés des bois et la présence de substances naturelles
- relations entre biologie de l’arbre et variations des propriétés du bois
- ingénierie de valorisation de la très grande diversité des bois guyanais


Publications :


FOURNIER M., AMUSANT N., Beauchêne J., MOURAS S. (2003) Wood quality in French Guyana, Revue Forestière Française 2003; 55 (Numéro spécial) 340-351


Directrice du CTBG-CIRAD (Centre Technique du Bois Guyanais)































Equipe Pédagogique : Fiche Responsable UE


Nom : NAIT RABAH


Prénom  : Ouahcène


Qualité : MCF


CNU ou profession : 60


Composante ou Etablissement (ou Entreprise, préciser la fonction occupée)

UAG-IESG


Liste des UE où la personne intervient UESemestreSpécialitéType
d’interventionUEP3-2 P3 :
Mécanique des structuresMS3Comportement Ingénierie des Matériaux
CIMResponsable UEActivités Scientifiques

Il s’agit de préciser les activités scientifiques récentes, qui attestent de la compétence de la personne pour intervenir dans ces UE.

Thèmes et axes de recherche :

Diversité des propriétés et du comportement des bois guyanais
- relations entre les propriétés des bois et la présence de substances naturelles
- relations entre biologie de l’arbre et variations des propriétés du bois
- ingénierie de valorisation de la très grande diversité des bois guyanais


Publications :



O. NAIT-RABAH. Système d’aide à la conception des ouvrages d’Art courants : Présentation du logiciel SACOTY. Annales du Bâtiment et des travaux Publics. N°5, 4 pages. Octobre – Novembre 2001.

O. NAIT-RABAH. CAO – Ouvrages d’Art – Approche didactique des solutions techniques. Revue Française de Génie civil. N° 6, Vol. 4, 13 pages. Décembre 2000





















Equipe Pédagogique : Fiche Responsable UE


Nom : OUENSANGA

Prénom  : Alex

Qualité : Pr

CNU ou profession : 32

Composante ou Etablissement ou Entreprise :
(Pour un professionnel, préciser la fonction occupée dans l’entreprise)

Université des Antilles et de la Guyane (UAG) Sciences Exactes et naturelles SEN
Equipe Chimie des matériaux, Connaissance et Valorisation (COVACHIMM)EA 3592


Liste des UE ou la personne intervient

UEP3-2C - Valorisation / semestre 3 / Spécialité VCP / Cours



















Activités Scientifiques

Responsabilités scientifiques
Directeur de l’équipe d’accueil COVACHIM EA925 (1998 à 2001).
Directeur de l’équipe de recherche COVACHIM EA 992 (2002-2005)

Thèmes de recherche développés.
Elaboration et caractérisation de :
·ðMatériaux composites ciments-fibres végétales
·ðCharbons actifs à partir de précurseurs lignocellulosiques
·ðTraitement de dépollution d effluents liquides sur matériaux poreux

Points forts sur les activités de recherche
Modélisation des propriétés texturales des matériaux poreux et de la cinétique d’adsorption d’effluents liquides sur charbons actifs.

1.An Empirical Formula for the Assessment of Char Yield from Pyrolyzed Lignocellulosic Materials by V. Jeanne-Rose, N. Passé-Coutrin and A. Ouensanga. Energy Source 2005 (in press).

2.Textural analysis for better correlation of the char yield of pyrolysed lignocellulosic materials. Nady Passe-Coutrin, Valérie Jeanne-Rose, Alex Ouensanga. Fuel 84 (2005) 2131-2134.

3.An EELS-based study of the effects of pyrolysis on natural carbonaceous materials used for activated charcoal preparation. V. Jeanne-Rose, V. Golabkan, J-L. Mansot, L. Largitte, T. Césaire and A. Ouensanga. Journal of Microscopy ,210,53-59, (2003)

4.The dependance of char yield on the amounts of components in precursors for pyrolysed tropical fruit stones an seeds. A. Ouensanga, L. Largitte and M-A. Arsène. Microporous and Mesoporous Matérials.,59,85-91 (2003)

5.Etude d’un matériau composite : ciment / fibre de bagasse de canne à sucre.
6.M-A. Arsene, K. Bilba et A. Ouensanga. Revue des Composites et Matériaux Avancés vol 11 n°1 (2001).

7.Sugar cane bagasse fibre reinforced cement composites – Part I. Influence of the botanical components of bagasse on the setting of bagasse / cement composite. K. Bilba, M-A. Arsene and A. Ouensanga. Cements and Concrete Composites 25, 91-96 (2003)

8.EEls approach of the pyrolysis of natural carbonaceous materials used for actived carbon preparation
9.V. Jeanne-Rose, V. Golabkan, J-L. Mansot, L. Largitte and A. Ouensanga.
10.Strategies and Advencies on Atomic Level Spectroscopy and Analysis (SALSA 2002) 5-9 mai 2002 – Guadeloupe.

11.Materials for construction. Comparative study of setting of various cement based composites materials. K. Bilba, M-A. Arsene, A. Ouensanga. International Ceramics Congress and 3rd Forum on New Materials – Florence Italy 14-18 july 2002.


Equipe Pédagogique : Fiche Responsable UE


Nom : PETIT

Prénom  : Rose-Helen

Qualité : Pr /

CNU: 37 (ex28)

Composante ou Etablissement ou Entreprise : Université des Antilles et de la Guyane, Faculté des Sciences exactes et naturelles



Liste des UE ou la personne intervient

UEP12 (Echanges thermiques : Conduction, Convection, Rayonnement), VERT
UEO22 (Physique de l'atmosphère 1), VERT
UEP21 R (Physico-chimie de la pollution), VERT et VCP


Activités Scientifiques

Etude des aérosols atmosphériques d’origine désertique : Etude de leur impact radiatif. Etude des gaz émis par le volcan de la Soufrière et de la pollution locale.
Co-directeur de la thèse de G Vergé Depré. Le sujet de thèse porte sur la télédétection de poussières désertiques : application aux poussières africaines se déplaçant au-dessus de l’Atlantique vers la Caraïbe.
Responsable du groupe “ Aérosols ” au LPAT (Laboratoire de Physique de l’Atmosphère Tropicale).
- Correspondante en Guadeloupe du réseau de mesures photométriques AERONET
- Responsable de la Licence de Physique
- Enseignements en 3è cycle : Rayonnement, Aérosols, Pollution (2002 à 2005)

PUBLICATIONS :

1) Petit R.H., M. Legrand, I. Jankowiak, J.Molinié, J.L. Mansot, G. Marion, C. Asselin de Beauville,2005 : Transport of Saharan dust over the Caribbean Islands: Study of an event  J.Geophys. Res., Vol. 110, No. D18, D18S09, special issue:”Quantifying the radiative and the biogeochemical impact of mineral dust.”

2) New insights on acid volcanic gas emission on La Soufriere, Guadeloupe: M-L. Bernard (1), J. Molinié (1), R-H. Petit (1), F. Beauducel (2), G. Hammouya (2) and G. Marion (1), accepté à J. of Volcanology and Geothermal Research , 2005.

3) Air pollution in the cities surrounding the landfill of Gabarre in Guadeloupe.
Conférence annuelle de la Caribbean Association of Science, Trinidad Octobre 2004











Equipe Pédagogique : Fiche Responsable UE


Nom : PIERREJEAN


Prénom  : Isabelle


Qualité : MCF


CNU ou profession : 63


Composante ou Etablissement (ou Entreprise, préciser la fonction occupée)

UAG-IESG


Liste des UE où la personne intervient UESemestreSpécialitéType
d’interventionUEP1-2 :
Matériaux de synthèseMS1Comportement Ingénierie des Matériaux
CIMResponsable UEActivités Scientifiques

Il s’agit de préciser les activités scientifiques récentes, qui attestent de la compétence de la personne pour intervenir dans ces UE.

Thèmes et axes de recherche :

Dégradation et durée de vie des matériaux de synthèse en milieu amazonien.
- mécanismes de la corrosion atmosphérique en milieu amazonien
- étude des substances naturelles ayant des propriétés inhibitrices de la corrosion
- mécanismes de dégradation et de rupture des polymères en milieu amazonien


Publications :

I. PIERREJEAN, T. MEHINTO, C. ROOS, G. CHALANT. “ATMOSPHERIC CORROSION OF USUAL METALS IN AMAZONIA”, (accepté) congrès Latino-Américain de corrosion, “Latincorr2006”, Fortaleza, Brésil, 21-26 mai 2006


J. PIGERRE, C. Roos, T. Méhinto, I. PIERREJEAN, P. RODRIGUEZ, J.L. MANSOT, C. BARREAU (2005), “An accelerated test using ultrasonics to qualify industrial organic coatings resistance.Part II : comparative results “ Progress in Organic Coatings, vol. 50, 132- 137

J. PIGERRE, C. Roos, T. Méhinto, I. PIERREJEAN, P. RODRIGUEZ, J.L. MANSOT, C. BARREAU (2004), “An accelerated test using ultrasonics to qualify industrial organic coatings resistance. Part I : methodological approach“ Progress in Organic Coatings, vol. 50, 132- 137.
I. PIERREJEAN, C. ROOS, J. PIGERRE, T. MEHINTO and P. RODRIGUEZ, “ Ultrasonic test to qualify toughness of paint films on galvanized steel substrate ”, European Congress on Advanced Materials and Processes, Lausanne, Septembre 2003.

J. PIGERRE, C. ROOS, T. MEHINTO, P. RODRIGUEZ, I. PIERREJEAN, J. L. MANSOT, “ Comportement d’un système revêtement/substrat métallique sous sollicitations ultrasons ”. Actes du congrès international Matériaux 2002, Tours, Octobre 2002.













Equipe Pédagogique : Fiche Responsable UE


Nom : POLIDORI


Prénom  : Laurent


Qualité : Chercheur (DR)


CNU ou profession : 

Télédétection
HDR en sciences de la Terre, qualification PU en géographie (section 23)


Composante ou Etablissement (ou Entreprise, préciser la fonction occupée)

IRD


Liste des UE où la personne intervient UESemestreSpécialitéType
d’interventionUEP2-1 : Electronique, Rayonnement, TélédétectionMS2VERTCM, TDUEP3-1 : TélédétectionMS3VERTResponsable UE, CM, TDActivités Scientifiques

Il s’agit de préciser les activités scientifiques récentes, qui attestent de la compétence de la personne pour intervenir dans ces UE.

Thèmes et axes de recherche :

Recherches en télédétection et cartographie numérique, échantillonnage et modélisation du relief terrestre, appliucations cartographiques des capteurs spatiaux d'observation de la Terre (notamment radar). Depuis la fin des années 90, recherches sur la télédétection en milieu tropical, applications à la topographie sous couvert forestier, à l'épidémiologie et à l'étude des impacts anthropiques (déforestation, croissance urbaine, pollutions industrielles).

Vice-président de la Société Française de Photogrammétrie et Télédétection, Président du groupe de travail "Remote Sensing in the Tropics" de la Société Internationale de Photogrammétrie et Télédétection, coordinateur scientifique du réseau scientifique ECOLAB (écosystèmes côtiers amazoniens).

Publications :

Polidori L., Chorowicz J. & Guillande R. (1991) Description of terrain as a fractal surface and application to digital elevation model quality assessment. Photogrammetric Engineering and Remote Sensing, vol. 57, N° 10, pp. 1329-1332.

Polidori L. & Chorowicz J. (1993) Comparison of bilinear and Brownian interpolation for digital elevation models. ISPRS Journal of Photogrammetry and Remote Sensing, vol. 42, N° 8, pp. 18-23.

Polidori L. (1997) Cartographie Radar. Gordon & Breach Science Publishers, Amsterdam, 303 pp.

Polidori L., Fotsing J.M. & Orru J.F. “ Déforestation et orpaillage : apport de la télédétection pour la surveillance de l’occupation du sol en Guyane française ”, pp. 473-494. In Le mercure en milieu amazonien : incidences des activités anthropiques sur la contamination des hommes et de leur environnement, Carmouze J.P., Lucotte M. & Alain Boudou Ed., IRD Editions, Coll. Expertises Collégiales, Paris.

Polidori L. & P. Armand (1995) On the use of SAR image simulation for the validation of relief mapping techniques. EARSeL Advances in Remote Sensing, vol. 4, N° 2, pp. 40-48.

Minghelli A., Mangolini M., Petit M. & Polidori L. (2001) Spatial resolution improvement of MeRIS images by fusion with TM images. IEEE Transactions on Geoscience and Remote Sensing vol. 39, N°7, pp.1533-1536.

Tran A., Gardon J., Weber S. and Polidori L. (2002) Mapping disease incidence in suburban areas using remotely sensed data. American Journal of Epidemiology vol.156, N° 7, pp. 662-668.

Polidori L., Couteron P., Gond V., Proisy C. & Trichon V. (2003) Télédétection et caractérisation des paysages amazoniens. in Connaissance et Gestion de la Forêt Guyanaise, Revue Forestière Française, numéro spécial 2003, Fournier M. & Weigel J. Ed, pp. 101-117.

Equipe Pédagogique : Fiche Responsable UE


Nom : RAMUZ


Prénom  : Denis


Qualité : MCF


CNU ou profession : 63


Composante ou Etablissement (ou Entreprise, préciser la fonction occupée)

IUT


Liste des UE où la personne intervient UESemestreSpécialitéType
d’interventionUEP3-1: Energétique, télédétection, risquesMS3VERTCM, TDUEP3-2 : Energies renouvelablesMS3VERTResponsable UE, CM, TDActivités Scientifiques

Thèmes et axes de recherche :
L’étude porte sur la conversion de l’énergie mécanique (hydraulique au fil de l’eau) en énergie électrique, pour des sites isolés (reliés ou non au réseau) . Or, les sources hydrauliques naturelles sont caractérisées par la variabilité des vitesses et des débits. Les machines généralisées doublement bobinées permettent d’envisager une meilleure stabilisation des niveaux de tension et de fréquence.
Le présent projet a pour but de caractériser, pour une telle machine fonctionnant seule ou en hybridation avec d’autres systèmes de production électrique, l’ensemble convertisseur – machine le mieux adapté à ces contraintes.
Dans le cadre de ce projet l’expérimentation avec une source hydraulique au fil de l’eau sera réalisée.

La démarche de recherche scientifique sera décomposée en plusieurs phases , ouvrant la porte à des collaboration au sein d’un projet fédérateur dans les domaines des SPI.
Quantification des besoins et des ressources locales
Choix d’une réponse unique ou hybride pour un système utilisant l’énergie de l’eau et/ou celle du soleil, en fonction des besoins.
Etude des stratégies de commande modernes en fonctionnement autonome ou en mode hybride par une modélisation fiable de l’ensemble ainsi créé.
Une phase plus longue de validation, et d’optimisation des concepts théoriques par un retour des résultats expérimentaux sur simulation sera traitée avec la mise en œuvre d’un banc expérimental de l’alternateur
Enfin, la dernière phase de valorisation consistera à consolider le site d’expérimentation présélectionné afin de permettre à des équipes de recherche dans d’autres disciplines, d’amener leur savoir-faire.

Pour mener à bien ce projet, plusieurs partenaires Scientifiques et organismes impliqués peuvent être cités :
L2ES / UTBM associée à l'INRETS LRE 31 à BELFORT, SATIE (ex-LESiR) de l’ENS Cachan
ADEME Guyane, CNRS SPI - Guyane
ALSTOM de Belfort (Industriel), EDF Guyane

Publications (les plus significatives) :

D.RAMUZ, M.CAMARA, M.SEBELOUE, O.TAMARIN, F.ROUBAUD, H.CLERGEOT, JM.KAUFFMANN : “ Modelling and Simulation of a Doubly Fed Induction Generator in stand alone Variable Speed Hydro Turbine” : EPE International Conference, Dresden-RFA, September 2005
D.RAMUZ : “Machine généralisée alimentée par deux convertisseurs – Contribution à l’étude et à la commande” : Thèse de Doctorat, UFR STGI Belfort, Mai 2000
D.RAMUZ, JM.KAUFFMANN, A.MIRZAIAN, S.TNANI, H.GODFROID : “Robustness of a double fed machine control law to load variation” : Electrimacs Conf. Proceeding, Lisbonne-Portugal, September 1999
H.GODFROID, A.MIRZAIAN, D.RAMUZ : “Machine synchrone pour procédés exigeants” : Revue Internationale du genie électrique, Hermès, 1998
D.RAMUZ, JM.KAUFFMANN, A.MIRZAIAN, S.TNANI, H.GODFROID : “ Control strategy of double fed machine for variable speed drives ” : International Conference on Electrical Machine, Istanbul-Turkey, September 1988





Equipe Pédagogique : Fiche Intervenant UE


Nom : RANDRIANASOLO


Prénom  : Auran


Qualité : Professeur


CNU ou profession : 36e section


Composante ou Etablissement (ou Entreprise, préciser la fonction occupée)

Université des Antilles et de la Guyane
Faculté des Sciences Exactes et Naturelles

Liste des UE où la personne intervient UESemestreSpécialitéType
d’interventionUEP3-1 :
Aléa sismique et raz de marée
MS3
VERT
Cours
UEO1-1
Introduction aux Milieux Intertropicaux
MS1
VERT - BIOTROP
Cours

Activités Scientifiques

.

Thèmes et axes de recherche :

Etude de l’enregistrement des catastrophes naturelles par la plate-forme carbonatée de la Guadeloupe pour une meilleure compréhension de l’évolution climatique et autres risques naturels majeurs en contexte d’arc volcanique.
Interreg IIIb : Programme de renforcement des capacités de la Grande Caraïbe en matière de risques majeurs, sous projet 2 sur l’ « Evaluation des risques induits par les phénomènes géologiques…en vue d’une meilleure protection de la population » (Chef de projet A. Randrianasolo) demande de financement en cours.
Paléoclimatologie et paléoenvironnements
- Stratigraphie
Dynamique de la plate-forme carbonatée de marge active

Publications :
2002 - RANDRIANASOLO A., LETICEE JL, ASSOR R. : Enregistrement de MIS-10 et MIS-9 (Marine isotope stage) par la plate-forme carbonatée du Pléistocène moyen en Guadeloupe F.W.I. in "événements rapides, instabilités, changements culturels au Quaternaire" Colloque international Q3 - cnf INQUA / AFEQ, MMSH, Aix-en-Provence janvier 2002
2002 – BONNISSENT D, Bertran P., GALOP D., IMBERT D., RANDRIANASOLO A., STOUVENOT C., Modifications des paléo-environnements et occupations amérindiennes de l’île de Saint-Martin (Petites Antilles) Rapport PCR Saint-Martin 2002.
2003 Leticee, J.-L, Randrianasolo A.& Lebrun J.-F., Mise en évidence des cycles transgression _ Régression Plio-Pléistocène sur la Plate-forme carbonatée de l’avant arc des Petites Antilles . Tectoclim Lille déc 2003
2005 - Léticée, J.-L., Randrianasolo A., Cornée J.-J., Munch P., Lebrun J.-F.,. Saint-Martin J.-P, and Villeneuve M., Mise en évidence d'une discontinuité émersive majeure au sein de la plate-forme récifale Plio-Pléistocène de l'avant-arc des Petites Antilles, Comptes Rendus de l'Academie des Sciences - Series IIA - Earth and Planetary Science, V337, pp 617-624, 2005
2005 - Oudet, J., J.-L. Léticée, G. Conesa, J.-J. Cornée, J.-F. Lebrun, C. Lecuyer, F. Martineau, P. Münch, B. Pittet, A. Randrianasolo, and M. Villeneuve, Dynamique Sédimentaire et paléoenvironnements de plate-formes carbonatees tropicales en contexte d’arc volcanique, le Plio-Pleïstocène de l’ile de Grande-Terre, Guadeloupe, in ASF - annual metting, 2005
- LUMLEY H. de, FOURNIER A., …randrianasolo A. et collaborateurs : Etude stratigraphique du remplissage de la grotte du Lazaret (Nice, Alpes maritimes). Mém. Mus. natn. Hist. nat., Paris (à paraître).

Equipe Pédagogique : Fiche Responsable UE


Nom : ROOS


Prénom  : Christophe


Qualité : MCF


CNU ou profession : 28


Composante ou Etablissement (ou Entreprise, préciser la fonction occupée)

UAG-IESG


Liste des UE où la personne intervient UESemestreSpécialitéType
d’interventionUEO2-1 :
Outils InformatiquesMS2Comportement Ingénierie des Matériaux
CIMResponsable UEUEP2-2 Traitements de surfacesMS3Comportement Ingénierie des Matériaux
CIMResponsable UE Activités Scientifiques

Il s’agit de préciser les activités scientifiques récentes, qui attestent de la compétence de la personne pour intervenir dans ces UE.

Thèmes et axes de recherche :

Dégradation et durée de vie des matériaux de synthèse en milieu amazonien.
- mécanismes de la corrosion atmosphérique en milieu amazonien
- étude des substances naturelles ayant des propriétés inhibitrices de la corrosion
- mécanismes de dégradation et de rupture des polymères en milieu amazonien

Publications :

I. PIERREJEAN, T. MEHINTO, C. ROOS, G. CHALANT. “ATMOSPHERIC CORROSION OF USUAL METALS IN AMAZONIA”, (accepté) congrès Latino-Américain de corrosion, “Latincorr2006”, Fortaleza, Brésil, 21-26 mai 2006


J. PIGERRE, C. Roos, T. Méhinto, I. PIERREJEAN, P. RODRIGUEZ, J.L. MANSOT, C. BARREAU (2005), “An accelerated test using ultrasonics to qualify industrial organic coatings resistance.Part II : comparative results “ Progress in Organic Coatings, vol. 50, 132- 137

J. PIGERRE, C. Roos, T. Méhinto, I. PIERREJEAN, P. RODRIGUEZ, J.L. MANSOT, C. BARREAU (2004), “An accelerated test using ultrasonics to qualify industrial organic coatings resistance. Part I : methodological approach“ Progress in Organic Coatings, vol. 50, 132- 137.
I. PIERREJEAN, C. ROOS, J. PIGERRE, T. MEHINTO and P. RODRIGUEZ, “ Ultrasonic test to qualify toughness of paint films on galvanized steel substrate ”, European Congress on Advanced Materials and Processes, Lausanne, Septembre 2003.

J. PIGERRE, C. ROOS, T. MEHINTO, P. RODRIGUEZ, I. PIERREJEAN, J. L. MANSOT, “ Comportement d’un système revêtement/substrat métallique sous sollicitations ultrasons ”. Actes du congrès international Matériaux 2002, Tours, Octobre 2002.










Equipe Pédagogique : Fiche Responsable UE


Nom : SOUBBDHAN


Prénom  : Ted


Qualité : / MCF /


CNU  : 62


Composante ou Etablissement ou Entreprise :

UFR Sciences Exactes et naturelles


Liste des UE ou la personne intervient

UEP2-1(ET) : Diffusion et Transferts / MS2 / VERT/ cours, TD/






Activités Scientifiques

Voir la note d’accompagnement
Il s’agit de préciser les activités scientifiques récentes, qui attestent de la compétence de la personne pour intervenir dans ces UE.


Thèmes et axes de recherche :

Transferts thermiques appliqués à l’habitat en climat tropical : protection solaire des bâtiments.
Caractérisation de la ressource solaire : Etude dynamique et statistique du rayonnement global solaire.


Publications :

T. Soubdhan, T. Feuillard and F. Bade, Experimental evaluation of insulation material in roofing system under tropical climate. Solar Energy Journal, Vol 79, 2005.

T. Soubdhan, T. Feuillard, Preliminary study of one minute global solar radiation, ISES 2005 Congress, Orlando 6-12 Aout 2005.

T. Soubdhan, J.L Bernard, Characterization of Different Roof Insulation Material under Tropical Climat, WREC Congress, Aberdeen 22-27 mai 2005

F. Dupont, D. Marchand, T. Soubdhan, M. Dupont, 2004. Etude expérimentale du couplage convection-rayonnement: applications à l'isolation radiative des toitures. SFT 2004, Congrès de la Société Française de Thermique, Presqu’île de Giens, 25-28 mai 2004.
HYPERLINK "http://www.limsi.fr/SFT04/Programme_SFT2004.html" \l "sess_C"http://www.limsi.fr/SFT04/Programme_SFT2004.html#sess_C (ref 236).

T. Soubdhan, J.L Bernard, P.H Nguyen and M. Dupont 2003. Measured outdoor performance of Radiant barriers in tropical climate. Healthy Buildings Conference, Singapour, Décembre 2003.
HYPERLINK "http://www.hb2003.org/papers.pdf"http://www.hb2003.org/papers.pdf (page 8).

T. Soubdhan, T. Feuillard and F. Bade, 2003. Experimental evaluation of radiant barrier in roofing system . ISES 2003 Solar World Congress, Göteborg, Juin 2003.
HYPERLINK "http://www.congrex.com/ISES2003/pdf/ISES2003_Final_Programme.pdf"http://www.congrex.com/ISES2003/pdf/ISES2003_Final_Programme.pdf (ref : P2 87 page 30).




Equipe Pédagogique : Fiche Responsable UE


Nom : STIEN


Prénom  : Didier


Qualité : CR1-HDR


CNU ou profession : Département Chimie-12


Composante ou Etablissement (ou Entreprise, préciser la fonction occupée)

CNRS Chimie-12


Liste des UE où la personne intervient UESemestreSpécialitéType
d’interventionUEP3-2 P4 :
Réactivité des surfaces et interfacesMS3Comportement Ingénierie des Matériaux
CIMResponsable UEActivités Scientifiques

Il s’agit de préciser les activités scientifiques récentes, qui attestent de la compétence de la personne pour intervenir dans ces UE.

Thèmes et axes de recherche :

Substances naturelles des forêts amazoniennes, caractéristiques, rôle et valorisation.
- extraction et caractérisation des molécules naturelles issues des forêts de Guyane
- propriétés biologiques de ces substances naturelles
- modification des molécules extraites, notamment par hémi synthèse et valorisations industrielles.



Publications :

D. Stien (2004) in ”Electronic Encyclopedia of Reagents for Organic Synthesis: dimethyl[3-(1-pyrenyl)propyl]stannane” Paquette, L. A. (ed.); Wiley, publié en ligne ( HYPERLINK "http://www3.interscience.wiley.com/cgi-bin/mrwhome/104554785/HOME" http://www3.interscience.wiley.com/cgi-bin/mrwhome/104554785/HOME).
D. Stien, S. Gastaldi (2004) “Design of polyaromatic hydrocarbon-supported tin reagents: a new family of tin reagents easily removable from reaction mixtures” J. Org. Chem. 69, 4464-4470.

H. Rahali, N. Ghanem, L. Griffe, R. Rahali, D. Stien (2004) “A general approach to the quantification of resin bound functional groups by NMR” New J. Chem. 28, 1344-1346.

N. Ghanem, J. Martinez, D. Stien (2004) “Quaternary ammonium-supported scavenger reagents for acids and electrophiles” Eur. J. Org. Chem. 2004, 84-89.

D. Stien (2003) in ”Electronic Encyclopedia of Reagents for Organic Synthesis: 9-(2-sulfo)fluorenylmethoxycarbonyl chloride” Paquette, L. A. (ed.); Wiley, publié en ligne ( HYPERLINK "http://www3.interscience.wiley.com/cgi-bin/mrwhome/104554785/HOME" http://www3.interscience.wiley.com/cgi-bin/mrwhome/104554785/HOME).

R. Nouguier, S. Gastaldi, D. Stien, M. Bertrand, F. Villar, O. Andrey, P. Renaud (2003) “Synthesis of (±)- and (–)-botryodiplodin using stereoselective radical cyclization of acyclic esters and acetals” Tetrahedron: Asymm.14, 3005-3018.

S. Gastaldi, D. Stien (2002) “PAH-Supported tin hydride: a new tin reagent easily removable from reaction mixtures” Tetrahedron Lett., 43, 4309-4311.
N. Ghanem, J. Martinez, D. Stien (2002) “A new high-loading water-soluble amine scavenger for anhydrides, acid chlorides and isocyanates” Tetrahedron Lett., 43, 1693-1695.



Equipe Pédagogique : Fiche Responsable UE


Nom : TAMARIN


Prénom  : Ollivier


Qualité : MCF


CNU ou profession : 63


Composante ou Etablissement (ou Entreprise, préciser la fonction occupée)

IUT de Kourou département GEII.


Liste des UE ou la personne intervient UESemestreSpécialitéType
d’interventionUEO3-1 : MesuresMS3Commun mention REMIResponsable UE, CM, TDUEO3-2 : OndesMS3Commun mention REMIResponsable UE, CM, TDActivités Scientifiques



Thèmes et axes de recherche :
Compétences :
DEA Instrumentation et Mesures
Doctorat en Electronique : Ondes acoustiques dans les solides piézoélectriques
Energies renouvelables :
Aspects physiques et énergétiques
Instrumentation

Publications : (récentes)

O. Tamarin, C. Déjous, D. Rebière, J Pistré, D. Moynet, J. Bezian, S. Comeau
“ Study Of Acoustic Love Wave Devices For Real Time Bacteriophage Detection ”.
Sensors and Actuators B: Chemical, Volume 91, Issues 1-3, 1 Juin 2003, Pages 275-284.

O. Tamarin, S. Comeau, D. Moynet, C. Déjous, D. Rebière, J. Bezian, J Pistré
“ Real Time Device For Biosensing: Design Of A Bacteriophage Model Using Love Acoustic Waves ”.
Biosensors and Bioelectronics, Volume 18, Issues 5-6, Mai 2003, Pages 755-763.


C. Dejous, O. Tamarin, D. Rebiére, J. Pistre
“ Biodetector using acoustic devices: comparison between Love waves and QCM ”.
203rd Meeting of the Electrochemical Society, Paris, France, 27 Avril - 2 Mai 2003.


O. Tamarin, C. Déjous, D. Rebière, J Pistré, D. Moynet, J. Bezian, S. Comeau
“ Use of Love Wave Devices for Biosensing: Effect of Antibody-Bacteriophage Grafting on the Acoustic Wave Propagation ”.
9th International Meeting on Chemical Sensors, Boston, USA, 7-10 juillet 2002.















Equipe Pédagogique : Fiche Responsable UE


Nom : THIBAUT


Prénom  : Bernard


Qualité : DR1


CNU ou profession : Département SPI-9


Composante ou Etablissement (ou Entreprise, préciser la fonction occupée)

CNRS- SPI-9


Liste des UE où la personne intervient UESemestreSpécialitéType
d’interventionUEO1-1 :
Milieux IntertropicauxMS1Commun mention REMIResponsable UEUEO3-1
Sélection des matériauxMS3Comportement Ingénierie des MatériauxResponsable UEActivités Scientifiques

Il s’agit de préciser les activités scientifiques récentes, qui attestent de la compétence de la personne pour intervenir dans ces UE.

Thèmes et axes de recherche :

Diversité des propriétés et du comportement des bois guyanais
- relations entre les propriétés des bois et la présence de substances naturelles
- relations entre biologie de l’arbre et variations des propriétés du bois
- ingénierie de valorisation de la très grande diversité des bois guyanais


Publications :

[A] Clair B., Gril J., Baba K., Thibaut B., Sugiyama J. (accepté) Precautions for the structural analysis of the gelatinous layer in tension wood, IAWA Journal.
[A] Clair B., Despaux G., Chanson B., Thibaut B. (accepté) La microscopie acoustique: possibilités d’applications à la recherche des propriétés mécaniques du bois à l’échelle pariétale, Cahiers Scientifiques du Bois.
[A] Clair B., Thibaut B. (accepté) Différentiels de retrait dans la paroi cellulaire du bois de tension, Cahiers Scientifiques du Bois.
[A] Clair B., Thibaut B., Sugiyama J. (accepté) On the detachment of gelatinous layer in tension wood fibre, Journal of Wood Science.
[A] Almeras T., Thibaut A., Gril J. (2005) Effect of circumferential heterogeneity of maturation strain, modulus of elasticity and radial growth on the regulation of stem orientation in trees, Trees structure and function, 19 (4) :457-467
[A] Gril J., Hunt D., Thibaut B. (2004) Using wood creep data to discuss the contribution of cell-wall reinforcing material, Comptes Rendus Biologies, vol. 327, 9-10, 881-888.
[A] Obataya E., Gril J., Thibaut B. (2004) Shrinkage of cane (Arundo donax L.) I, Irregular shrinkage of green cane due to the collapse of parenchyma cells, Journal of Wood Science, vol. 50, 293-300.
[A] Clair B., Arinero R., Lévèque G., Ramonda M., Thibaut B. (2003) Mechanical properties of wood cell wall layers: Experiments by atomic force microscopy, IAWA Journal, vol. 24, 3, 223–230.
[A] Clair B., Ruelle J., Thibaut B. (2003) Relationship between growth stresses, mechano-physical properties and proportion of fibres with gelatinous layer in chestnut (Castanea Sativa Mill.), Holzforschung, vol. 57, 2, 189-195.
[A] Bardet S., Beauchêne J., Thibaut B. (2003) Influence of basic density and temperature on mechanical properties perpendicular to grain of ten wood tropical species, Annals of Forest Science, vol. 60, 49-59.
[A] Fonti P., Macchioni M., Thibaut B. (2002) Ring shake in chestnut (Castanea sativa Mill.): State of the art, Annals of Forest Science, vol. 59, 129-140.


Equipe Pédagogique : Fiche Responsable UE


Nom : VAILLANT


Prénom  : Jean


Qualité : Pr


CNU  : Section 26 ; Mathématiques appliquées et Applications des Mathématiques


Composante ou Etablissement ou Entreprise : UAG / UFR Sciences Exactes et Naturelles
Liste des UE où la personne intervient

1/ UE012/ MS1 / Ecosystèmes naturels et exploités/ 13CM + 6TD + 6TP


2/ UE031 / MS3 / Ecosystèmes naturels et exploités/ 18C + 6TD + 6TP


Activités Scientifiques

Thème principal : Statistique des Processus ponctuels et applications en biologie et écologie

3 productions les plus significatives parmi les plus récentes :

J. Vaillant, M. Troupé , J. Manuceau and V. Lanska 2001 : Nonparametric selection method of survival predictors with an application to breast cancer. Methods of information in Medicine, 40, 12-17.

L. Célini and J. Vaillant, 2004 : A model of temporal distribution of Aphis gossypii (Glover) (Hemiptera, Aphididae) on cotton. Journal of Applied Entomology, 128, 133-139.

J. Vaillant, M. Troupé, O. Jacquet et C. Edon, 2005 : Traitement MCMC d'un modèle d'infection spatio-temporel. Colloque Statistique des processus. Applications au traitement du signal et de l'image. Angers, Septembre 2005

 Equipe Pédagogique : Fiche Responsable UE


Nom : ZAHIBO


Prénom  : Narcisse


Qualité : MCF HDR


CNU ou profession : 62


Composante ou Etablissement ou Entreprise : UAG
(Pour un professionnel, préciser la fonction occupée dans l’entreprise)



Liste des UE ou la personne intervient

1/ nom de l’UE / semestre / Spécialité de la mention/ Type d’intervention : cours, TD, TP, séminaire, conférence,.....

UEP3-1R : Aléa sismique et tsunami /MS3/VERT/ Parcours : Risques Majeurs/ Cours, TD
UEP2-2 : Mécanique des milieux déformables et Physique de l’Atmosphère 2/MS2/VERT/Parcours : Risques Majeurs/Cours, TD

Activités Scientifiques

Voir la note d’accompagnement
Il s’agit de préciser les activités scientifiques récentes, qui attestent de la compétence de la personne pour intervenir dans ces UE.
Préciser vos thèmes de recherche et donner les références de trois travaux récents.

Thème de recherche : Modèles mathématiques et physiques des ondes longues océaniques

Mots clés : Théorie de l’eau peu profonde, Modélisation numérique, Ondes longues non linéaires, Equation de Korteweg-de Vries étendue, Equation de Gardner, Méthode de perturbation, Tsunami, Soliton, Onde interne, Houle cyclonique

Trois travaux récents :
1. N. Zahibo, E. Pelinovsky, A. Kurkin, and A. Kozelkov Estimation of far-field tsunami potential for the Caribbean Coast based on numerical simulation, Science of Tsunami Hazards, vol 21, Number 4, 2003, 202-222

2. Narcisse Zahibo, Efim Pelinovsky, Ahmet Yalciner, Andrey Kurkin, Andrey Kozelkov, Andrey Zaitsev, The earthquake and tsunami of November 21 2004 at les Saintes, Gaudeloupe, Lesser Antilles, Sciences of Tsunami Hazards, Vol. 23, No 1, Page 5, 2005.

3. Narcisse Zahibo, Efim Pelinovsky, Tatiana Talipova, Andrey kozelkov, Andrey Kurkin, Analytical and numerical study of nonlinear effects at tsunami modelling, Applied Mathematics and Computation, 2005, Accepted 29 June 2005, Article in press, available online at HYPERLINK "http://www.sciencedirect.com/"www.sciencedirect.com





ANNEXES DES SPECIALITES 
Domaine ST – Mention REMI
DocumentsAnnexes C1 :
Fiches UE de Spécialités

Fiches des UE ossature et parcours de la Spécialité VCP : Page 120




Fiches des UE ossature et parcours de la Spécialité VCP : Page 133




Fiches des UE ossature et parcours de la Spécialité VCP : Page 151











Documents Annexe C1-VCP


Fiches des UE ossature et parcours de la Spécialité VCP

ANNEXE C1 - VCP

Fiche descriptive UEO1-1

Nom de l’UE : Introduction aux milieux intertropicaux

Autre mention dont l'UE fait partie : Biodiversité Tropicale (BIOTROP)

Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
SpécialitéECTSCoeff.SemestreStatutValorisation énergétique, risques majeurs, télédétection61MS1Ossature ObligatoireChimie des substances naturelles et Pollution61MS1Ossature ObligatoireÉcosystèmes naturels et exploités61MS1Ossature ObligatoireIngénierie des matériaux61MS1Ossature ObligatoirePartenariat
Objectifs :
Cet enseignement a pour but de procurer aux étudiants des connaissances générales sur les composantes du milieu intertropical (climat, biodiversité, ressources énergétiques, matériaux, molécules et matières premières) et leurs caractéristiques spécifiques qui les différencient par rapport aux autres milieux (tempérés, polaires…). L’étudiant devra disposer de savoirs suffisants sur les propriétés de ces ressources et leur variabilité pour aborder dans de bonnes conditions une entreprise de valorisation technique ou des actions de recherche et d’innovation.

Pré-requis : aucun

Contenu de l’UE :

Intitulé des EC
- Programme succinct
- Nature des enseignements (CM,TD,TP, travail personnel, ..)
- Volume horaire (heure/étudiant)
ECTSEC1 : Caractéristiques du climat en zone intertropicale
-Elements descriptifs des climats (régions sèches et humides) : température, précipitations, humidité de l’air, vents, ensoleillement…
- Eléments d’explication des climats : circulation générale (zone intertropicale de convergence, alizés, mousson)…
- Variabilité climatique à différentes échelles : description et genèse (échelles temporelles, échelles spatiales)
CM : 12h, Travail personnel : 12h, Total 24h

1,5EC2 : Biodiversité dans la zone intertropicale

-La notion de biodiversité. Les variations spatiales de la biodiversité terrestre et ses causes. Les grands biomes terrestres tropicaux. Organisation de la biodiversité en milieu marin : gradient latitudinal, gradient de surface / profondeur, la rupture Indopacifique / Atlantique.
CM : 13h, Travail personnel : 13h, Total 26h

1,5EC3 : Ressources de l’environnement intertropical

- Ressources Energétiques (hydrolique, éolien, solaire, biomasse, fossile) : consommation d’énergie, énergies renouvelables, énergies non renouvelables, scénario de croissance de consommation
- Matières premières : sous-sol, biomasse.
CM : 25h, travail personnel : 25h, Total 50h

27) Modalités pédagogiques retenues pour l'UE :
Enseignement présentiel et/ou visio-conférence en fonction des moyens disponibles

8 ) Type d’évaluation retenue : Écrit

9 ) Reponsable de l'UE: E. Hicks (Guadeloupe), B. Thibaut (Guyane)


ANNEXE C1 - VCP

Fiche descriptive UEO12

Nom de l’UE : Outils statistiques et matière

1) Autre mention dont l'UE fait partie : Biodiversité Tropicale (BIOTROP)

2) Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
Nom de la spécialité ECTSCoeff.SemestreStatutValorisation énergétique, risques majeurs, télédétection51MS1Ossature ObligatoireChimie des substances naturelles et Pollution51MS1Ossature ObligatoireÉcosystèmes naturels et exploités51MS1Ossature Obligatoire
3) Partenariat :

4) Objectifs :
Initier les étudiants aux méthodes de la Statistique Descriptive, être familier avec les concepts de la planification expérimentale, et des séries chronologiques. Connaître les outils d'analyse statistique de dispositifs expérimentaux classiques. Rappel des connaissances ou mise à niveau sur la structure et les propriétés de la matière.
5) Pré-requis : Bases scientifiques du niveau licence

6) Contenu de l’UE :
Intitulé des EC
- Programme succinct
- Nature des enseignements (CM,TD,TP, travail personnel, ..)
- Volume horaire (heure/étudiant)
ECTSStatistique
Statistiques descriptives unidimensionnelle et bidimensionnelle
Initiation aux séries chronologiques
Protocole et dispositifs expérimentaux
Outils d'analyse statistique des dispositifs expérimentaux
CM 25h, Travail personnel 25h, Total 50h

3Etats de la matière
- Structure atomique, moléculaire
- Fonctions d’onde, niveaux d’énergie
- Cristaux, bandes d’énergie, conduction

CM 15h, TD 4h , TP 6h, Travail personnel 20h, Total 45h

2
7) Modalités pédagogiques retenues pour l'UE

8 ) Type d’évaluation retenue : Écrit

9) Responsables : J. Vaillant (Guadeloupe), G. Chalant (Guyane)


ANNEXE C1 - VCP

Fiche descriptive UEP1-1

Nom de l’UE : SPECTROSCOPIE

1) Autre mention dont l'UE fait partie : Néant

2) Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:

Spécialité Parcours éventuelECTSCoeff.SemestreStatutValorisation Chimique, Pollution (VCP)73MS1Parcours obligatoire
3) Partenariat : NON

4) Objectifs :
Maîtriser de nouveaux concepts de chimie théorique, comprendre les interactions matière –rayonnement et leur modélisation en IR, Raman, RMN, RPE afin d’être en mesure d’encadrer les utilisateurs de tels techniques.

5) Pré-requis : Bases de chimie-physique enseignées en L

6) Contenu de l’UE :



Intitulé des EC

- Programme succinct
- Nature des enseignements (CM,TD,TP, travail personnel, ..)
- Volume horaire (heure/étudiant)


ECTSChimie - Physique

Approfondissements en chimie théorique : Méthodes de perturbations, de Huckel, SCF, semi-empirique
CM (14h) ; TD (6h) ;
Volume horaire (heure/étudiant) = 2h10
2,5Spectroscopie

Absorption, émission (spectres de rotation, vibration électroniques et photoélectroniques), fluorescence, Diffusion de la lumière.
Utilisation des spectroscopies : micro-ondes, Infrarouge, Raman
Application de la théorie des groupes à l’interprétation des spectres IR et Raman
Résonance magnétique de spin : approfondissements en RMN1D des noyaux 1H et 13C et RPE
CM: 20h, TD: 12h ; TP: 8h, Travail personnel: 30h.
Volume horaire (heure/étudiant) = 70h



4,5
7) Modalités pédagogiques retenues pour l'UE
Cours magistraux, Travaux dirigés, TP et autoformation au moyen d’un CD ROM réalisé à l’UAG disponible au SCD.

8 ) Type d’évaluation retenue
Chimie-Physique : Examen écrit
Spectroscopie : Examen écrit, oral et TP

9 ) Responsable de cette UE : S. BERCION (MCF)
ANNEXE C1 - VCP

Fiche descriptive UEP1-2

Nom de l’UE : CHIMIE MINERALE

1) Autre mention dont l'UE fait partie : Néant

2) Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
Spécialité Parcours éventuelECTSCoeff.SemestreStatutValorisation Chimique, Pollution (VCP)8
3
MS1Parcours Obligatoire
3) Partenariat : NON

4) Objectifs :
Maîtriser des concepts de chimie inorganique

5) Pré-requis (le cas échéant) : Bases de chimie enseignées en L

6) Contenu de l’UE :



Intitulé des EC

- Programme succinct
- Nature des enseignements (CM,TD,TP, travail personnel, ..)
- Volume horaire (heure/étudiant)


ECTS
Chimie Minérale
Chimie du solide :
Les propriétés physiques : conducteurs, semi-conducteurs, isolants et supra-conducteurs, conducteurs organiques…
Les méthodes d'élaboration : Rappels sur les procédés métallurgiques, divers procédés d'élaboration en chimie inorganique, élaboration de monocristaux
Caractérisation des solides
Chimie de coordination :
Concepts fondamentaux et complexes des éléments de transition
Aspects structuraux en chimie de coordination
Complexes classiques, complexes organo-métalliques
Chimie des surfaces
CM (31h) ; TD (20) ; TP (16h), travail personnel: 49h
Volume horaire (heure/étudiant) = 96h






7
7) Modalités pédagogiques retenues pour l'UE
Cours magistraux, Travaux dirigés, TP.

8 ) Type d’évaluation retenue
Examen écrit, oral, TP

9 )Responsable de cette UE : M-A. ARSENE (MCF)


ANNEXE C1 – VCP

Fiche descriptive UEO2-2

Nom de l’UE : CHIMIE ORGANIQUE

1) Autre mention dont l'UE fait partie : Néant
2) Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
Spécialité Parcours éventuelECTSCoeff.SemestreStatutValorisation Chimique, Pollution (VCP)512Ossature au choix3) Partenariat : NON
4) Objectifs : (Décrire les objectifs en terme de savoirs et de compétences acquises) comprendre
Approfondir les connaissances acquises en chimie organique en matière de stéréochimie, de mécanismes réactionnels en mettant l’accent sur les réactions d’oxydation et de réduction. Appréhender de nouvelles stratégies de synthèse organique via l’utilisation d’hétéroéléments. Pouvoir proposer des méthodologies d’accès aux hétérocycles. Avoir des notions de chimie macromoléculaire. Bon préambule à la phytochimie.
5) Pré-requis : Bases de chimie organique enseignées en L
6) Contenu de l’UE :
Intitulé des EC
- Programme succinct
- Nature des enseignements (CM, TD, TP, travail personnel, ..)
- Volume horaire (heure/étudiant)

ECTSStéréochimie
- Molécules chirales dépourvues de centre chiral
- Molécules présentant plusieurs stéréocentres
- Obtention de substances optiquement actives
- Stéréochimie dynamique
Réactivité des molécules organiques (Etude approfondie de quelques mécanismes réactionnels fondamentaux)
- Substitution radicalaire sur le carbone saturé
- Substitutions nucléophiles sur le noyau aromatique
- Cycloadditions thermiques
- Réarrangements
Synthèse hétérocyclique
Oxydation et réduction en chimie organique
Application de composés organométalliques à la synthèse organique
- Chimie des énolates de métaux alcalins
- Organomagnésiens
Application d’hétéroéléments (B, P, Si, Sn, S…) à la synthèse organique
Chimie macromoléculaire (initiation)
- Macrocycles 
- Agencements supramoléculaires
- Physicochimie des polymères
CM: 30h) ; TD: 20 h, Travail personnel: 40h
Volume horaire (heure/étudiant) 90h












57) Modalités pédagogiques retenues pour l'UE (dont enseignement non présentiel et mode d'accompagnement en formation continue)
Cours magistraux, Travaux dirigés,

8 ) Type d’évaluation retenue
Examen écrit

9 ) Responsable de cette UE : J. GRÜTZMACHER (PR)

ANNEXE C1 - VCP

Fiche descriptive UEP2-1

Nom de l’UE : PHYSICO-CHIMIE DE LA POLLUTION

Autre mention dont l'UE fait partie :



2) Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
Spécialité Parcours éventuelECTSCoeff.SemestreStatutValorisation Chimique, Pollution (VCP)

Valorisation énergétique, risques majeurs, télédétection
(VERT)


R : Risques majeurs
73MS2Parcours obligatoire
3) Partenariat : NON

4) Objectifs : Connaître les techniques de traitement des pollutions, savoir évaluer les risques, déterminer et mettre en œuvre les traitements appropriés.

5) Pré-requis: chimie générale, chimie inorganique, photochimie, chimie-physique, chimie organique

6) Contenu de l’UE :


Intitulé des EC
(réduire à une ou deux lignes selon le nombre d’EC)Préciser :
- Programme succinct
- Nature des enseignements (CM,TD,TP, travail personnel, ..)
- Volume horaire (heure/étudiant)


ECTS




Pollution
Air
- processus photochimiques
- l’ozone troposphérique
- Les pluies acides
- analyse des pollutions, source et contrôle
- Traitement de la pollution atmosphérique

Sol/eau
- analyse des pollutions, source et contrôle
- Procédés physico-chimiques de traitement
- Procédés biologiques de traitement (génie biochimique, épuration, bio-augmentation)

CM: 25h, TD: 20h ;TP: 15h, travail personnel: 42h
Volume horaire (heure étudiant) = 102h



7
7) Modalités pédagogiques retenues pour l'UE
Cours, TP, TD

8 ) Type d’évaluation retenue
Examen écrit, oral et TP

9 ) Responsable de cette UE: S. GASPARD (MCF)

ANNEXE C1 - VCP
Fiche descriptive UEP2-2

Nom de l’UE : VALORISATION CHIMIQUE ET POLLUTION - 1

Autre mention dont l'UE fait partie :
Mention Biologie, Santé, Alimentation,
spécialité «Biologie-Santé en milieu tropical »
Communs : ECO3-1.1B : Phytochimie* 24h
ECO3-1.2B : Ressources naturelles et santé** 24h
2) Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
Spécialité Parcours éventuelECTSCoeff.SemestreStatutValorisation Chimique, Pollution (VCP)73MS2Parcours Obligatoire3) Partenariat : NON
4) Objectifs :
- Structure et Propriétés des Matériaux Naturels : Connaître la structure chimique, cristalline ou physique des principaux matériaux naturels tropicaux
- Phytochimie : Acquérir des connaissances concernant des métabolites secondaires issus de végétaux, de leur élaboration in-vivo jusqu’à leur utilisation par l’homme.
5) Pré-requis : Bases de chimie naturelles enseignées en L
6) Contenu de l’UE :


Intitulé des EC
( réduire à une ou deux lignes selon le nombre d’EC)Préciser :
- Programme succinct
- Nature des enseignements (CM,TD,TP, travail personnel, ..)
- Volume horaire (heure/étudiant)


ECTS
Phytochimie
- Biosynthèses – cycles
- Méthodologie de la recherche en phytochimie ( préparation d’échantillons, méthodes d’extraction….)
- Principales méthodes de séparations
- Eléments de botanique
- Activité biologique
- Détermination de structures par les méthodes chimiques et physicochimiques
- Synthèse, hémisynthèse, rétrosynthèse
- Ethnopharmacologie
- Principales familles chimiques à activités biologiques
CM: 20h; TD: 14h, Traval personnel: 27h
Volume horaire (heure/étudiant): 64h






3,5
Structure et Propriétés des Matériaux NaturelsMatériaux lignocellulosiques et matériaux minéraux (argile, calcaire, silice …)
- Caractérisation : composition, structure, propriétés
- Modifications structurales (hors conversion énergétique de la biomasse).
CM: 20h; TD: 13h, Traval personnel: 27h
Volume horaire (heure/étudiant): 64h



3,57) Modalités pédagogiques retenues pour l'UE
Cours magistraux, Travaux dirigés, TP.
8) Type d’évaluation retenue
Examen écrit

9) Responsable de cette UE : K. BILBA (MCF)
ANNEXE C1 - VCP

Fiche descriptive UE03-1

Nom de l’UE : MESURES

1) Autre mention dont l'UE fait partie :

2) Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
Spécialité Parcours éventuelECTSCoeff.SemestreStatutValorisation énergétique, risques majeurs, télédétection71
MS3
Ossature ObligatoireChimie des substances naturelles et Pollution7
1
MS3Ossature Obligatoire
3) Partenariat :

4) Objectifs :
Connaître les principes de la constitution et la caractérisation d’une chaîne de mesure.
Structure et utilisation d’un système de mesure automatisé.
Présentation de capteurs actifs ou passifs dans le domaine des mesures physico-chimiques reliés à la spécialité.

5) Pré-requis : Connaissances de Physique Générale, de traitement des données, de statistique

6) Contenu de l’UE :


Intitulé des EC
- Programme succinct
- Nature des enseignements (CM,TD,TP, travail personnel, ..)
- Volume horaire (heure étudiant)


ECTSEC1 : Instrumentation

- Chaîne de mesure : capteur, amplificateur, conditionneur. Caractérisation des éléments, calibrage.
- Systèmes d'acquisition de données, stockage et interfaçage
- Métrologie invasive et non invasive
CM: 8h, TD: 8h, TP: 4h, Travail personnel: 30h
Volume horaire: 50h3,5EC2 : Physique instrumentale
Echelle macroscopique: mesure de paramètres thermophysiques, écoulement de gaz et de liquide,
Echelle microscopique: mesures optiques, diffraction, absorption
CM: 8h, TD: 8h, TP: 4h, Travail personnel: 30h
Volume horaire: 50h
3,5
7) Modalités pédagogiques retenues pour l'UE

Enseignement présentiel et/ou visio-conférence entre les pôles Guadeloupe et Guyane.


8 ) Type d’évaluation retenue

Ecrit

8 ) Liste des intervenants de cette UE.

Responsable de l’UE : J.L. Bernard (Guadeloupe), O. Tamarin (Guyane)

ANNEXE C1 - VCP

Fiche descriptive UEO3-2

Nom de l’UE : METHODES DE CARACTERISATION

1) Autre mention dont l'UE fait partie : Néant

2) Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
Spécialité Parcours éventuelECTSCoeff.SemestreStatutValorisation Chimique, Pollution (VCP)6
1MS3Ossature obligatoire
3) Partenariat : NON

4) Objectifs :
Maîtriser les technniques spectroscopiques modernes de caractérisation structurale permettant d’aboutir à la structure moléculaire.

5) Pré-requis : bases de chimie – physique enseignées en L

6) Contenu de l’UE :


Intitulé des EC
( réduire à une ou deux lignes selon le nombre d’EC)Préciser :
- Programme succinct
- Nature des enseignements (CM,TD,TP, travail personnel, ..)
- Volume horaire (heure/étudiant)


ECTSSpectroscopie - 2

Utilisation des principales séquences d’impulsion en RMN 2D..
Modélisation de spectres appliquée à la spectroscopie (RMN 1D, IR, Raman).
Méthodologies développées récemment en analyse structurale de molécules chirales.
Principe de la mesure et modélisation de spectres de dichroïsme circulaire dans l’infrarouge (VCD) ; application à la détermination de configuration, complémentarité avec la RMN2D.
CM: 15 h, Travail personnel: 15h
Volume horaire (heure/étudiant) = 30h3




Phénomènes de surface

Aspect thermodynamique et cinétique de l’adsorption
Théories de l’adsorption physique - Mesure des surfaces BET
Théories de l’adsorption chimique - Isothermes de Langmuir, Temkin, Freundlich
Application à la catalyse hétérogène
CM: 15 h, Travail personnel: 15h
Volume horaire (heure/étudiant) = 30h3



7) Modalités pédagogiques retenues pour l'UE
Cours magistraux, et autoformation au moyen d’un CD ROM réalisé à l’UAG et disponible au SCD.

8 ) Type d’évaluation retenue
Examen écrit

9 )Responsable de cette UE : S. BERCION (MCF)
ANNEXE C1- VCP

Fiche descriptive UEP3-1

Nom de l’UE : VALORISATION CHIMIQUE ET POLLUTION - 2

1) Autre mention dont l'UE fait partie : Néant

2) Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
Spécialité Parcours éventuelECTSCoeff.SemestreStatutValorisation Chimique, Pollution (VCP)7
3MS3Parcours Obligatoire
3) Partenariat :

4) Objectifs :
Matériaux naturels tropicaux absorbants : Utilisation des matériaux absorbant naturels, aspect théorique et fondamentaux. Maîtriser les phénomènes d’absorption dans les matériaux naturels poreux.
Phytochimie : Acquérir les connaissances chimiques et physicochimiques permettant d’appréhender indispensable pour une bonne valorisation des substances chimiques.

5) Pré-requis : Chimie des matériaux et phytochimie de LS6UEP2

6) Contenu de l’UE :

Intitulé des EC
- Programme succinct
- Nature des enseignements (CM,TD,TP, travail personnel, ..)
- Volume horaire (heure/étudiant)
ECTS

PhytochimieChimie des substances naturelles 
polyphénols, lignanes, tanins, terpènes huiles essentielles et stéroïdes, alcaloïdes, corps gras
Caractérisation structurale
Propriétés biologiques
Tri phytochimique
Relation structure / activité
CM: 25 h, Travail personnel: 25h
Volume horaire (heure/étudiant) = 50h3




Matériaux Naturels tropicaux adsorbants
Matériaux naturels tropicaux adsorbants
Les charbons actifs issu de matériel végétal
Les matériaux géologiques adsorbant
CM: 25 h, Travail personnel: 25h
Volume horaire (heure/étudiant) = 50h
4
7) Modalités pédagogiques retenues pour l'UE
Cours magistraux et autoformation au moyen d’un CD ROM réalisé à l’UAG disponible au SCD.

8 ) Type d’évaluation retenue
Examen écrit

9 ) Responsable de cette UE : J.ABAUL (PR)
ANNEXE C1- VCP 

Fiche descriptive UEP3-2

Nom de l’UE : VALORISATION

1) Autre mention dont l'UE fait partie : Néant

2) Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
Spécialité Parcours éventuelECTSCoeff.SemestreStatutValorisation Chimique, Pollution (VCP)9
3MS3Parcours Obligatoire
3) Partenariat : NON

4) Objectifs :
Appréhender quelques domaines de valorisation de la matière végétale.

5) Pré-requis : Bases de chimie naturelles enseignées en L et MS2

6) Contenu de l’UE :


Intitulé des EC
Préciser :
- Programme succinct
- Nature des enseignements (CM,TD,TP, travail personnel, ..)
- Volume horaire (heure étudiant)

ECTS
Phytochimie
-Huiles essentielles et bio-cosmétologie
-Hémisynthèse : amélioration des propriétés de métabolites actifs
-Corps gras insaturés : des atouts santé
-Formulation : de la plante au médicament
CM: 20h, Travail personnnel: 20h
Volume horaire (heure étudiant) = 40h5



Valorisation de la biomasse végétale : Conversion chimique et élaboration de composites

Procédés de conversion chimique de la biomasse (pré-traitements hydrolytiques, biocarburants, fermentation méthanique, fermentation alcoolique)
Composites à base de fibres végétales
CM 20h, Travail personnnel: 20h
Volume horaire (heure étudiant) =40h

4
7) Modalités pédagogiques retenues pour l'UE
Cours magistraux

8 ) Type d’évaluation retenue
Examen écrit

9 ) Responsable de cette UE : A. OUENSANGA (PR)

ANNEXE C1- VCP

Fiche descriptive UEO4-0

Nom de l’UE : Stage de Master

1) Autre mention dont l'UE fait partie :

2) Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
Spécialité Parcours éventuelECTSCoeff.SemestreStatutValorisation Chimique et Pollution301MS4Ossature Obligatoire 
3) Partenariat :

4) Objectifs :
Cette UE a pour but de procurer aux étudiants une expérience professionnelle (Master Professionnel) ou de recherche (Master Recherche).
Cette expérience de 6 mois peut se faire :
-soit en laboratoire de recherche industriel ou public, pour les étudiants qui choisissent la voie recherche du Master
-soit en entreprise, pour les étudiants qui choisissent la voie de professionnelle du Master
C’est l’occasion de faire un stage international pour les étudiants qui ne l’ont pas encore fait au cours de leur cursus.
Cette UE les conduira à rédiger un rapport de stage et de faire une présentation orale de leur activité pendant le stage.


5) Pré-requis : avoir valide MS1 et MS2

6) Contenu de l’UE :

Intitulé des EC
- Programme succinct
- Nature des enseignements
- Volume horaire (heure/étudiant)
ECTSStage de Master

-Stage de 6 mois après le semestre MS3.
-Stage en entreprise (Master Professionnel) ou en laboratoire de recherche industriel ou public (Master Recherche)
-Stage International possible (en particulier au Brésil ou dans la Zone Américaine Nord et Sud)
-Rapport et soutenance de stage début septembre.
Travail personnel: 6 mois
Volume horaire étudiant : 6 mois30
Modalités pédagogiques retenues pour l'UE
Stage, avec rapport écrit et soutenance début septembre

8 ) Type d’évaluation retenue
Oral et Ecrit

8 ) Responsable de l’UE : G. CHALANT (Guyane), J. Levalois (Guadeloupe)













Annexe C1-VERT




Fiches des UE ossature et parcours de la Spécialité VERT

ANNEXE C1 – VERT

Fiche descriptive UEO1-1

Nom de l’UE : Introduction aux milieux intertropicaux

Autre mention dont l'UE fait partie : Biodiversité Tropicale (BIOTROP)

Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
SpécialitéECTSCoeff.SemestreStatutValorisation énergétique, risques majeurs, télédétection61MS1Ossature ObligatoireChimie des substances naturelles et Pollution61MS1Ossature ObligatoireÉcosystèmes naturels et exploités61MS1Ossature ObligatoireIngénierie des matériaux61MS1Ossature Obligatoire
Partenariat
Objectifs :
Cet enseignement a pour but de procurer aux étudiants des connaissances générales sur les composantes du milieu intertropical (climat, biodiversité, ressources énergétiques, matériaux, molécules et matières premières) et leurs caractéristiques spécifiques qui les différencient par rapport aux autres milieux (tempérés, polaires…). L’étudiant devra disposer de savoirs suffisants sur les propriétés de ces ressources et leur variabilité pour aborder dans de bonnes conditions une entreprise de valorisation technique ou des actions de recherche et d’innovation.

Pré-requis : aucun

Contenu de l’UE :

Intitulé des EC
- Programme succinct
- Nature des enseignements (CM,TD,TP, travail personnel, ..)
- Volume horaire (heure/étudiant)
ECTSEC1 : Caractéristiques du climat en zone intertropicale
-Eléments descriptifs des climats (régions sèches et humides) : température, précipitations, humidité de l’air, vents, ensoleillement…
- Eléments d’explication des climats : circulation générale (zone intertropicale de convergence, alizés, mousson)…
- Variabilité climatique à différentes échelles : description et genèse (échelles temporelles, échelles spatiales)
CM : 12h, Travail personnel : 12h, Total 24h

2EC2 : Biodiversité dans la zone intertropicale

-La notion de biodiversité. Les variations spatiales de la biodiversité terrestre et ses causes. Les grands biomes terrestres tropicaux. Organisation de la biodiversité en milieu marin : gradient latitudinal, gradient de surface / profondeur, la rupture Indopacifique / Atlantique.
CM : 13h, Travail personnel : 13h, Total 26h

2EC3 : Ressources de l’environnement intertropical

- Ressources Energétiques (hydraulique, éolien, solaire, biomasse, fossile) : consommation d’énergie, énergies renouvelables, énergies non renouvelables, scénario de croissance de consommation
- Matières premières : sous-sol, biomasse.
CM : 25h, travail personnel : 25h, Total 50h

2
7) Modalités pédagogiques retenues pour l'UE :
Enseignement présentiel et/ou visio-conférence en fonction des moyens disponibles

8 ) Type d’évaluation retenue : Écrit

9 ) Reponsable de l'UE: E. Hicks (Guadeloupe), B. Thibaut (Guyane). Autres intervenants : A. Randrianasolo, M. Louis, D. Imbert, F.Pagney, F.Dupont (Guadeloupe)


ANNEXE C1- VERT

Fiche descriptive UEO1-2

Nom de l’UE : Outils statistiques et matière

1) Autre mention dont l'UE fait partie : Biodiversité Tropicale (BIOTROP)

2) Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
Nom de la spécialité ECTSCoeff.SemestreStatutValorisation énergétique, risques majeurs, télédétection51MS1Ossature ObligatoireChimie des substances naturelles et Pollution51MS1Ossature ObligatoireÉcosystèmes naturels et exploités51MS1Ossature Obligatoire
3) Partenariat :

4) Objectifs :
Initier les étudiants aux méthodes de la Statistique Descriptive, être familier avec les concepts de la planification expérimentale, et des séries chronologiques. Connaître les outils d'analyse statistique de dispositifs expérimentaux classiques. Rappel des connaissances ou mise à niveau sur la structure et les propriétés de la matière.
5) Pré-requis : Bases scientifiques du niveau licence

6) Contenu de l’UE :
Intitulé des EC
- Programme succinct
- Nature des enseignements (CM,TD,TP, travail personnel, ..)
- Volume horaire (heure/étudiant)
ECTSStatistique
Statistiques descriptives unidimensionnelle et bidimensionnelle
Initiation aux séries chronologiques
Protocole et dispositifs expérimentaux
Outils d'analyse statistique des dispositifs expérimentaux
CM 25h, Travail personnel 25h, Total 50h

3Etats de la matière
- Structure atomique, moléculaire
- Fonctions d’onde, niveaux d’énergie
- Cristaux, bandes d’énergie, conduction

CM 15h, TD 4h , TP 6h, Travail personnel 20h, Total 45h

2
7) Modalités pédagogiques retenues pour l'UE

8 ) Type d’évaluation retenue : Écrit

9) Responsables : J. Vaillant (Guadeloupe), G. Chalant (Guyane)

ANNEXE C1- VERT

Fiche descriptive UEP1-1

Nom de l’UE : Echanges thermiques : Conduction, Convection et Rayonnement

1) Autre mention dont l'UE fait partie :

2) Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
Spécialité Parcours éventuelECTSCoeff.SemestreStatutVERT63MS1Parcours obligatoire
3) Partenariat :

4) Objectifs :
Connaître les trois modes de transfert thermique: conduction, convection, rayonnement.
Discuter l’interaction entre rayonnement et matière (propagation, diffusion, réflexion) et les applications à l’imagerie (optique, thermique, radar).

5) Pré-requis : Bases sur la propagation d’ondes, Bases de transferts thermiques

6) Contenu de l’UE :

Intitulé des EC
- Programme succinct
- Nature des enseignements (CM,TD,TP, travail personnel, ..)
- Volume horaire (heure étudiant)
ECTS- Conduction en régime stationnaire (plan, cylindre, sphère, ailette)
- Méthodes numériques appliquées à la conduction
- Convection en régime laminaire
- Généralités sur le rayonnement
- Le rayonnement du corps noir
- Interaction rayonnement - matière
- Bilan radiatif du système Terre - atmosphère
- Sondage radar, signature de cibles


6CM: 30h, TD: 20h, TD : 10h ; Travail personnel: 50h
Volume horaire: 110h
7) Modalités pédagogiques retenues pour l'UE
Enseignement présentiel et/ou visio-conférence entre les pôles Guadeloupe et Guyane.

8 ) Type d’évaluation retenue
Ecrit, TP

9) Responsable de l'UE: RH. Petit (Guadeloupe), H. Clergeot (Guyane). ).

ANNEXE C1 - VERT

Fiche descriptive UEP1-2

Nom de l’UE : Mécanique des fluides, Vibrations et Propagation d’Ondes

1) Autre mention dont l'UE fait partie :

2) Liste des Spécialités dont l’UE fait partie: VERT
Spécialité Parcours éventuelECTSCoeff.SemestreStatutVERT73MS1Parcours obligatoire3) Partenariat :

4) Objectifs :
Donner à l’étudiant les connaissances de base nécessaires à la caractérisation et à l'étude physique des fluides en écoulements. Le cours s'appuie sur les lois fondamentales du mouvement, ainsi que sur les lois de comportement pour définir les différents régimes d'écoulement de référence.
Introduit les éléments de base de la propagation des ondes et les applications aux transmissions électromagnétiques et à la photométrie.

5) Pré-requis : Connaissances de base d’une licence scientifique

6) Contenu de l’UE :

Intitulé des EC
- Programme succinct
- Nature des enseignements (CM,TD,TP, travail personnel, ..)
- Volume horaire (heure/étudiant)
ECTSFluide Parfait, Fluides Visqueux, Loi de similitude, La couche limite laminaire, Conduction thermique dans un fluide, Dynamique des fluides compressibles, Introduction à la turbulence

- Vibrations : Oscillateur à un degré de liberté (oscillations libres et forcées, résonance. Généralisation à n degrés de liberté. Equations de Lagrange
Propagations d’Ondes: Exemples d’équation de propagation. Ondes planes longitudinales et transversales, polarisation
- Propagation à une dimension : méthode d’étude, exemples
- Condition de propagation rectiligne. Approche énergétique incohérente. Grandeurs photométriques
- Application au rayonnement d’une antenne : diagramme de gain, surface équivalente, bilan de liaison.

CM: 30h, TD: 30h, TP: 7h travail personnel: 47h
7
Modalités pédagogiques retenues pour l'UE
Enseignements CM, TD. TP selon site en fonction du matériel et des objectifs
Présentiel ou visio-conférence entre les deux pôles Guadeloupe et Guyane.

Type d’évaluation retenue

Ecrit, TP

) Responsable de l'UE: R. Blonbou (Guadeloupe), H. Clergeot (Guyane). Autre intervenants : C.Asselin

ANNEXE C1 - VERT

Fiche descriptive UEO2-1

Nom de l’UE : Traitement de données- Méthodes numériques

1) Autre mention dont l'UE fait partie :

2) Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
Spécialité Parcours éventuelECTSCoeff.SemestreStatutValorisation énergétique, risques majeurs, télédétection51MS2Ossature ObligatoireValorisation chimique, Pollution51MS2Ossature Obligatoire3) Partenariat :

4) Objectifs : Notions générales sur les bases de données. Présentation et utilisation des bases de données cartographiées
Acquisition de méthodes de base (filtrage linéaire, analyse de Fourier, analyse en ondelettes), d’une méthodologie en matière de modélisation. Initiation au calcul par éléments finis

5) Pré-requis : Bases scientifiques du niveau licence

6) Contenu de l’UE :

Intitulé des EC
- Programme succinct
- Nature des enseignements (CM,TD,TP, travail personnel, ..)
- Volume horaire (heure étudiant)
ECTSEC1: Bases de donnéesTypes de bases de données
Mise en forme des données. Alimentation de la base ou requête
Les bases de données cartographiées
- Exemples. Intérêt d’un référencement spatial
- Interpolation et complémentation des informations
- Recherche de modèles de correspondance.
- Exemples d’applications
CM: 10h, TD: 5, TP 10, travail personnel: 17h
Volume horaire: 42h2EC2 : Traitement du signal. Méthodes numériques
Analyse et transformation de signaux
- Filtrage linéaire par convolution. Réalisation par FFT (1D et 2D)
- Analyse fréquentielle d’un signal par FFT
- Analyse locale et filtrage par ondelette
Modélisation
- Identification de modèle. Exemple d’un modèle linéaire
- Simulation d’un modèle. Exemple d’un modèle de diffusion
Exemple de logiciel de calcul par éléments finis
CM: 13h, TD: 5, TP: 10h , travail personnel: 21h
Volume horaire: 49h
Volume horaireTotal: 91h



3
7) Modalités pédagogiques retenues pour l'UE
Enseignement CM, TD, TP
Enseignement présentiel et/ou visio-conférence entre les pôles Guadeloupe et Guyane.

8 ) Type d’évaluation retenue
Ecrit, TP

8 ) Liste des intervenants de cette UE.

Responsable de l’UE : F. Bade (Guadeloupe), Gaucherel (Guyane)
ANNEXE C1 - VERT

Fiche descriptive UEO2-2

Nom de l’UE : Physique de l’atmosphère 1

1) Autre mention dont l'UE fait partie :

2) Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
SpécialitéParcours éventuelECTSCoeff.SemestreStatutValorisation energétique, risques majeurs, télédétection5
1
MS2Ossature Obligatoire3) Partenariat :

4) Objectifs
Cette UE a pour objectif l’acquisition de notions de base en physique atmosphérique et en météorologie. L’impact des activités anthropiques, des aérosols et des nuages sur l’environnement atmosphérique est abordé ainsi que les processus décrivant l’écoulement au sein de la couche limite atmosphérique.

5) Pré-requis : Bases d’échanges thermiques (conduction, convection, rayonnement) et de mécanique des fluides. Grandeurs photométriques

6) Contenu de l’UE :

Intitulé des EC
- Programme succinct
- Nature des enseignements (CM,TD,TP, travail personnel, ..)
- Volume horaire (heure/étudiant)
ECTS



Météorologie générale: Présentation de l’atmosphère, Thermodynamique de l’air sec, de l’air humide et de l’air saturé, Processus de condensation, Nuages, Equilibre vertical de l’atmosphère.


Physique de l’Environnement: Aérosols et Nuages, Couche limite atmosphérique, Impacts de la pollution atmosphérique, Effet de serre
CM 30h, TD 20h, Travail personnel : 40h
Volume horaire total: 90h5
7) Modalités pédagogiques retenues pour l'UE
Enseignement présentiel et visioconférences en fonction des moyens disponibles

8 ) Type d’évaluation retenue
Ecrit
9 ) Responsable de l'UE: S. Jacoby-Koaly (Guadeloupe), I. Marie-Joseph (Guyane). Autres intervenants : E. Hicks, RH Petit.



ANNEXE C1 - VERT
Fiche descriptive UEP2-1-R

Nom de l’UE : PHYSICO-CHIMIE DE LA POLLUTION

1) Autre mention dont l'UE fait partie : Néant

2) Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
Spécialité Parcours éventuelECTSCoeff.SemestreStatutValorisation énergétique, risques majeurs, télédétection
Valorisation Chimique, Pollution (VCP)Risques Majeurs7
3
MS2Parcours Obligatoire
3) Partenariat : NON

4) Objectifs : Connaître les techniques de traitement des pollutions, savoir évaluer les risques, déterminer et mettre en œuvre les traitements appropriés.

5) Pré-requis: chimie générale, chimie inorganique, photochimie, chimie-physique, chimie organique

6) Contenu de l’UE :


Intitulé des EC
(réduire à une ou deux lignes selon le nombre d’EC)Préciser :
- Programme succinct
- Nature des enseignements (CM,TD,TP, travail personnel, ..)
- Volume horaire (heure/étudiant)


ECTS




Pollution
Air
- processus photochimiques
- l’ozone troposphérique
- Les pluies acides
- analyse des pollutions, source et contrôle
- Traitement de la pollution atmosphérique

Sol/eau
- analyse des pollutions, source et contrôle
- Procédés physico-chimiques de traitement
- Procédés biologiques de traitement (génie biochimique, épuration, bio-augmentation)

CM: 25h, TD: 20h ;TP: 15h, travail personnel: 42h
Volume horaire (heure étudiant) = 102h



7
7) Modalités pédagogiques retenues pour l'UE
Cours, TP, TD

8 ) Type d’évaluation retenue
Examen écrit, oral et TP

9 ) Responsable de cette UE: S. GASPARD (MCF)


ANNEXE C1- VERT

Fiche descriptive UEP2-1-ET

Nom de l’UE : Diffusion et Transferts

1) Autre mention dont l'UE fait partie :

2) Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
Spécialité Parcours éventuelECTSCoeff.SemestreStatutValorisation énergétique, risques majeurs, télédétection
Valorisation Chimique, Pollution (VCP)Risques Majeurs7
3
MS2Parcours Obligatoire3) Partenariat :

4) Objectifs :
Introduire et appliquer les lois empiriques de diffusion et de transfert (diffusion d’un gaz de particules ou diffusion et transport de la chaleur).
Introduire la notion de ddp de contact à l’interface entre milieux conducteurs

5) Pré-requis : Connaissances de base d’une licence scientifique

6) Contenu de l’UE :

Intitulé des EC
- Programme succinct
- Nature des enseignements (CM,TD,TP, travail personnel, ..)
- Volume horaire (heure étudiant)
ECTS




Milieu homogène
Etats de la matière, particules libres dans un gaz, un liquide, un solide. Lois empiriques de diffusion (Fick, Fourier)
- Distribution de Boltzman et équilibre d'un gaz parfait dans un champ de force constant. Champ de diffusion équivalent.
- Gaz d'électrons dans un semi conducteur homogène. Semi conducteur inhomogène, jonction PN.
- Porteurs dans un électrolyte homogène. Pile à l'équilibre, loi de Nernst.
Introduction au comportement d’une jonction ou d’une pile hors d’équilibre.
Introduction aux transferts thermiques (Lois de Fourier et application au transfert mono dimensionnel)
- Transport de chaleur par une lame fluide en mouvement : approche par la loi de Newton6
CM: 30h, TD 30h, Travail personnel: 45h
Volume horaire : 105h
7) Modalités pédagogiques retenues pour l'UE

Enseignement présentiel et/ou visio-conférence entre les pôles Guadeloupe et Guyane.

8 ) Type d’évaluation retenue
Ecrit

8 ) Liste des intervenants de cette UE.

Responsable de l’UE : T. Soubdhan (Guadeloupe), H. Clergeot (Guyane)
ANNEXE C1 - VERT

Fiche descriptive UEP2-2-R

Nom de l’UE : Mécanique des milieux déformables et Physique de l’Atmosphère 2

1) Autre mention dont l'UE fait partie :

2) Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
Spécialité Parcours éventuelECTSCoeff.SemestreStatutValorisation énergétique, risques majeurs, télédétection7
3
MS2Parcours Obligatoire3) Partenariat :
4) Objectifs : Acquérir les outils nécessaires à la description des déformations et de la propagation dans les milieux déformables en vue de leur application au volcanisme, aux séismes, aux raz-de-marée. Compréhension physique de la circulation générale atmosphérique à la suite du développement des différents vents.
5) Pré-requis : Bases de mécanique de licence, de propagation d’ondes (UEP1-2)
de calcul tensoriel, de Rayonnement (UEP1-2) et de Météorologie générale (UEO2-1)
6) Contenu de l’UE :

Intitulé des EC
- Programme succinct
- Nature des enseignements (CM,TD,TP, travail personnel, ..)
- Volume horaire (heure/étudiant)
ECTS
Mécanique des milieux déformables
Généralités sur les espaces tensoriels (définitions, convention d’Einstein, opérations) – Tenseur des déformations – Tenseur des contraintes – Equation tensorielle de mouvement – Liaison entre déformation et contrainte (loi de Hook, constantes élastiques) – Thermodynamique de la déformation – Equation tensorielle d’ondes (ondes transversales, ondes longitudinales)
Applications : Ondes en milieu géologique et océanique - Ondes longitudinales et transversales dans un milieu homogène. Onde de surface- Influence des inhomogénéités. Présentation des méthodes de sondage sismique
CM : 16h, TD : 16h, TP : 9h3,5Physique de l’Atmosphère 2Météorologie dynamique: Force de Coriolis, Equation du mouvement de l’air atmosphérique, Vent géostrophique, Vent thermique, Vent de gradient, Tourbillon – application : ouragan, Fronts – Instabilités – Circulation générale
Interactions Atmosphère -Océan

CM : 16h, TD : 10h


CM: 32h, TD: 26h, TP : 9h Travail personnel: 50h
Volume horaire Total: 117h
3,5
7) Modalités pédagogiques retenues pour l'UE
Enseignement présentiel et/ou visio-conférence entre les pôles Guadeloupe et Guyane

8) Type d’évaluation retenue
Ecrit

9) Responsable de l'UE: E. Hicks (Guadeloupe), I. Marie-Joseph (Guyane). Autres intervenants : R. Blonbou, N. Zahibo et F. Beauducel (IPG)


ANNEXE C1 - VERT

Fiche descriptive UEP2-2-ET

Nom de l’UE : Electronique, Electrotechnique, Télédétection

1) Autre mention dont l'UE fait partie :

2) Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
Spécialité Parcours éventuelECTSCoeff.SemestreStatutValorisation energétique, risques majeurs, télédétection7
3
MS2Parcours obligatoire3) Partenariat :

4) Objectifs :
Introduire les modèles électriques de jonctions (PN et piles) et leurs applications.
Introduction de modèles des convertisseurs statiques et électromécaniques
Introduire les bases de la restitution d’images de télédétection
5) Pré-requis : Acquis sur les interfaces (UEP1-1), bases niveau licence en électricité et conversion d’énergie, bases de méthodes numériques (UEO2-2 : filtrage, pour l’EC3)

6) Contenu de l’UE :

Intitulé des EC
- Programme succinct
- Nature des enseignements (CM,TD,TP, travail personnel, ..)
- Volume horaire (heure/étudiant)
ECTS
EC1 : Composants électriques
Modèle électrique de jonctions et d'interfaces, application aux piles, et accumulateurs, aux photopiles, aux interrupteurs à semi conducteur
Capteurs imageurs pour la télédétection
CM: 10h, TD: 10h, Travail personnel: 15h
Volume horaire: 35h3
EC2 : Modélisation des convertisseurs
- Types de convertisseurs statiques. Modèle, qualité du signal
- Modélisation d’un ensemble convertisseur - machine
CM: 10, TD: 10, Travail personnel: 15h
Volume horaire: 35h
2EC3 : Télédétection- Elaboration de produits cartographiés, stéréoscopie 3D
- Géométrie des images des capteurs de télédétection
- Base de géodésie bidimensionnelle et spatiale. Orbitographie des satellites
CM: 10h, TD: 10h, Travail personnel: 15h
Volume horaire: 35h
Volume horaire Total: 105h

2
7) Modalités pédagogiques retenues pour l'UE
Enseignement présentiel et/ou visio-conférence entre les pôles Guadeloupe et Guyane


8) Type d’évaluation retenue
Ecrit

9) Responsable de l'UE: J.L. Bernard (Guadeloupe), L. Linguet (Guyane)


ANNEXE C1 - VERT

Fiche descriptive UE03-1

Nom de l’UE : MESURES

1) Autre mention dont l'UE fait partie :

2) Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
Spécialité Parcours éventuelECTSCoeff.SemestreStatutValorisation energétique, risques majeurs, télédétection81
MS3Ossature ObligatoireChimie des substances naturelles et Pollution81
MS3Ossature Obligatoire3) Partenariat :

4) Objectifs :
Connaître les principes de la constitution et la caractérisation d’une chaîne de mesure.
Structure et utilisation d’un système de mesure automatisé.
Présentation de capteurs actifs ou passifs dans le domaine des mesures physico-chimiques reliés à la spécialité.

5) Pré-requis : Connaissances de Physique Générale, de traitement des données, de statistique

6) Contenu de l’UE :


Intitulé des EC

- Programme succinct
- Nature des enseignements (CM,TD,TP, travail personnel, ..)
- Volume horaire (heure/étudiant)


ECTSEC1 : Instrumentation

- Chaîne de mesure : capteur, amplificateur, conditionneur. Caractérisation des éléments, calibrage.
- Systèmes d'acquisition de données, stockage et interfaçage
- Métrologie invasive et non invasive
CM: 16h, TP: 4h, Travail personnel: 20h
Volume horaire: 38h4EC2 : Physique instrumentale
- Echelle macroscopique: mesure de paramètres thermophysiques, écoulement de gaz et de liquide,
- Echelle microscopique: mesures optiques, diffraction, absorption
CM: 16h, TP: 4h, Travail personnel: 20h
Volume horaire: 38h
4
7) Modalités pédagogiques retenues pour l'UE
Enseignement présentiel et/ou visio-conférence entre les pôles Guadeloupe et Guyane.


8 ) Type d’évaluation retenue
Ecrit

8 ) Liste des intervenants de cette UE.

Responsable de l’UE : J.L. Bernard (Guadeloupe), O. Tamarin (Guyane)

ANNEXE C1 - VERT

Fiche descriptive UEO3-2

Nom de l’UE : Météorologie Tropicale - Télédétection

1) Autre mention dont l'UE fait partie :

2) Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
Spécialité Parcours éventuelECTSCoeff.SemestreStatutValorisation energétique, risques majeurs, télédétection61
MS3Ossature Obligatoire3) Partenariat :

4) Objectifs : Compléments en météorologie tropicale et applications météorologiques de la télédétection .

5) Pré-requis : Contenu des enseignements de UEO1-1 (partie climatique), UEP1-1 (échanges thermiques), UEO2-2 (Physique del’atmosphère 1).

6) Contenu de l’UE :

Intitulé des EC
- Programme succinct
- Nature des enseignements (CM,TD,TP, travail personnel, ..)
- Volume horaire (heure/étudiant)

ECTS

Météorologie Tropicale :
Compléments de météorologie tropicale relatifs aux vents, aux précipitations et aux transferts énergétiques verticaux. Variations diurnes et locales des paramètres météorologiques (vents, précipitations). Analyses d’observations des temps typiques et particuliers.
Ondes tropicales et leur évolution lors de leurs parcours en Atlantique Nord. Phénomène ENSO.
Télédétection : Extraction de divers paramètres météorologiques (température, précipitations, contenu en eau liquide des nuages, vitesse du vent) à partir d’images infra-rouge (satellites météorologiques géostationnaires et polaires) et des images transmises dans le domaine des micro-ondes (SSMI)

Cours : 30h ; Travail personnel : 30h
Volume horaire: 60h6






7) Modalités pédagogiques retenues pour l'UE
Présentiel et/ou visioconférences entre les pôles Guadeloupe et Guyane

8 ) Type d’évaluation retenue
Ecrit

9) Responsable de l’UE :  C.Asselin ( Guadeloupe), O. Tamarin (Guyane).


ANNEXE C1 – VERT PARCOURS R

Fiche descriptive UEP3-1R

Nom de l’UE : RISQUES GEOLOGIQUES

1) Autre mention dont l'UE fait partie :

2) Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
Spécialité Parcours éventuelECTSCoeff.SemestreStatutValorisation Energétique, Risques majeurs, TélédétectionParcours R: Risques majeurs83
MS3
Parcours au choix3) Partenariat :

4) Objectifs : Connaissance des mécanismes physiques qui contrôlent la dynamique de la lithosphère et la dynamique côtière. Connaissance de l’aléas sismique.

5) Pré-requis : Physique des ondes, Mécanique des Fluides , Mécanique des milieux déformables

6) Contenu de l’UE :

Intitulé des EC
- Programme succinct
- Nature des enseignements (CM,TD,TP, travail personnel, ..)
- Volume horaire (heure/étudiant)
ECTS

Notions de dynamique de la lithosphère : aspects tectoniques et géologiques de la déchirure continentale, de l’ouverture océanique, de la subduction océanique et continentale, des zones transformantes. Mécanismes physiques qui contrôlent la dynamique de la lithosphère.
Notions de sismologie – Connaissance de l’aléa sismique : genèse et propagation des ondes sismiques. Relations tectonique des plaques-sismogénèse. Comportement des environnements géologiques face aux sollicitations sismiques. Notions de volcanologie.
Dynamique côtière : Houle cyclonique, marée de tempête, tsunami
Gestion de la période de crise et la période post-crise
Evaluation des conséquences du réaménagement et de la reconstruction sur la vie socio-économique du territoire concerné8
Cours : 50h, travail personnel : 50h
Volume horaire total étudiant : 100h
7) Modalités pédagogiques retenues pour l'UE
Enseignement présentiel, cours

8 ) Type d’évaluation retenue
Ecrit

9 ) Responsable de l’UE : Narcisse Zahibo (MCF, HDR). Autres intervenants : A. Randrianasolo, F. Lebrun, F. Beauducel (IPG), M.Bertil (BRGM)

ANNEXE C1 - VERT

Fiche descriptive UEP3-1E

Nom de l’UE : Mécaniques des fluides et transferts

1) Autre mention dont l'UE fait partie :
2) Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
Spécialité Parcours éventuelECTSCoeff.SemestreStatutValorisation Energétique, Risques majeurs, TélédétectionParcours E: Energétique83
MS3
Parcours au choixPartenariat : OPTION E:
OPTION T:
4) Objectifs :
OPTION 1: Connaître les limites d'application de la théorie de la couche limite et les approximations utilisées dans la cas du régime turbulent pour décrire les transferts de chaleur.
OPTION 2: Méthodes avancées de traitement en télédétection. Maîtrise de la mise en œuvre d’applications
5) Prérequis :

6) Contenu de l'UE

Intitulé des EC
- Programme succinct
- Nature des enseignements (CM,TD,TP, travail personnel, ..)
- Volume horaire (heure/étudiant)
ECTSOPTION E: Mécanique des fluides et transferts

Turbulence en convection forcée, analogie de Reynolds, Convection naturelle.
Transferts couplés, échangeurs de chaleur, échangeurs de chaleur et de masse.
CM: 20h, TD: 20h Travail personnalisé: 30h
Volume horaire: 70h8



OPTION T : Télédétection








Traitement d’image avancé:
- Fusion d'images multi-sources,
- Classification et analyse statistique
- Géostatistique
Applications de la Télédétection
- Applications géophysiques (terre, océan, atmosphère)
- Ecosystèmes, ressources et risques naturels
- Applications socio-économiques, urbanisme, aménagement, médecine
CM: 40h, travail personnel: 40h
Volume horaire: 80h87) Modalités pédagogiques retenues pour l’UE
Enseignement présentiel et visio conférence entre les pôles Guadeloupe et Guyane
8) Type d’évaluation retenue
Ecrit
9) Responsable de cette UE: F.Dupont (Guadeloupe), I. Polidori (Guyane)


ANNEXE C1 - VERT

Fiche descriptive UEP3-2R

Nom de l’UE : RISQUES ATMOSPHERIQUES


1) Autre mention dont l'UE fait partie :

2) Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
Spécialité Parcours éventuelECTSCoeff.SemestreStatutValorisation énergétique, risques majeurs, télédétectionParcours R : Risques Majeurs8

3
MS3
Parcours au choix
3) Partenariat :

4) Objectifs :
A l’issue de cet enseignement, l’étudiant doit être capable :
- de mettre en œuvre des modèles de trajectoires cycloniques,
- d’utiliser les principaux moyens permettant d’établir les caractéristiques essentielles d’un ouragan (Pression de l’œil, vitesse maximale, dimension caractéristique, précipitations) et en déduire les risques induits (marée de tempête, houle, inondations)
- de mettre en œuvre des modèles de transport de polluants

5) Pré-requis :
Mécanique des Fluides (équations générales), thermodynamique (1er principe, cycle de Carnot, thermodynamique de l’air humide), chimie des précurseurs de la pollution

6) Contenu de l’UE :

Intitulé des EC
- Programme succinct
- Nature des enseignements (CM,TD,TP, travail personnel, ..)
- Volume horaire (heure/étudiant)
ECTS

Aléa cyclonique: Cyclogenèse- Prévision climatique à court et moyen terme (formation de cyclones)- trajectoires : prévision- évolution du potentiel dynamique et des précipitations- modélisation -impact sur les îles de la Caraïbe, sur le continent américain
Pollution: Transport et transfert de polluants – modélisation des transports – Techniques de dépollution
Gestion de la période de crise et la période post-crise
Evaluation des conséquences du réaménagement et de la reconstruction sur la vie socio-économique du territoire concerné8
Cours : 40h, travail personnel :40h,
Volume horaire/étudiant : 80h
7) Modalités pédagogiques retenues pour l'UE
Enseignement présentiel

8 ) Type d’évaluation retenue
Ecrit

8 ) Responsable de l’UE : C.Asselin de Beauville. Autres intervenants : E. Hicks, S. Jacoby-Koaly, J. Molinié, C. Brévignon (Météo-France)



ANNEXE C1 - VERT

Fiche descriptive UEP3-2ET

Nom de l’UE : Energies Renouvelables

1) Autre mention dont l'UE fait partie :

2) Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
Spécialité Parcours éventuelECTSCoeff.SemestreStatutValorisation Energétique, Risques majeurs, Télédétection
E, T83
MS3
Parcours obligatoire
3) Partenariat :

4) Objectifs :
Connaître les potentialités des différents sources d'énergie renouvelables.
Maîtriser les problèmes liés au caractère intermittent des sources :
Stockage d'énergie (batterie, volant d'inertie, gravité, hydrogène).
Problèmes de couplages au réseau impliquant une gestion particulière (lois de commande, comportement dynamique).
Eléments de maîtrise de l'énergie, traités dans le cadre de la thermique de l'habitat, et plus généralement à travers l’impact sur l'environnement

5) Prérequis : Acquis sur les ressources d’origine atmosphériques, en particulier en zone intertropicale (UEO1-1, UEO2-2), ensemble des connaissances nécessaire à la modélisation des transferts, des méthodes de conversion et de stockage (UEP1-1, UEP2-2)

6) Contenu de l’UE :

Intitulé des EC
- Programme succinct
- Nature des enseignements (CM,TD,TP, travail personnel, ..)
- Volume horaire (heure/étudiant)
ECTSEC1 : Conversion et stockage d’énergie

- Energies Renouvelables (soleil, vent, hydraulique, biomasse, géothermie)
- Stockage de l'énergie (Batteries, volant d'inertie, hydrogène, gravité)
CM: 30h, travail personnel: 30h
Volume horaire: 60h
4EC2 - T: Réseau d’énergie
- commandes d'un système de conversion d'énergie couplé à un réseau de puissance réduite
- comportement dynamique du réseau, qualité de l’énergie fournie
CM:20h, travail personnel: 20h
Volume horaire: 40h
2EC2 - E : Maîtrise de l’énergie
- Thermique de l’habitat : conception du bâtiment, chauffage, climatisation
- Energie et environnement : récupération, co-génération, véhicules propres
CM: 20h, Travail personnel: 20h
Volume horaire: 40h2


6) Modalités pédagogiques retenues pour l’UE
Cours Magistral et TD. Enseignement présentiel et visioconférence entre les pôles Guadeloupe et Guyane

7) Type d’évaluation retenue
Ecrit

8) Responsable de cette UE: M. Dupont (Guadeloupe), D. Ramuz (Guyane)


ANNEXE C1 - VERT

Fiche descriptive UEO4-0

Nom de l’UE : Stage de Master

1) Autre mention dont l'UE fait partie :

2) Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
Spécialité Parcours éventuelECTSCoeff.SemestreStatutValorisation Chimique et Pollution301MS4Ossature Obligatoire Spécialité
3) Partenariat :

4) Objectifs :
Cette UE a pour but de procurer aux étudiants une expérience professionnelle (Master Professionnel) ou de recherche (Master Recherche).
Cette expérience de 6 mois peut se faire :
-soit en laboratoire de recherche industriel ou public, pour les étudiants qui choisissent la voie recherche du Master
-soit en entreprise, pour les étudiants qui choisissent la voie de professionnelle du Master
C’est l’occasion de faire un stage international pour les étudiants qui ne l’ont pas encore fait au cours de leur cursus.
Cette UE les conduira à rédiger un rapport de stage et de faire une présentation orale de leur activité pendant le stage.


5) Pré-requis : avoir valide MS1 et MS2

6) Contenu de l’UE :

Intitulé des EC
- Programme succinct
- Nature des enseignements
- Volume horaire (heure/étudiant)
ECTSStage de Master

-Stage de 6 mois après le semestre MS3.
-Stage en entreprise (Master Professionnel) ou en laboratoire de recherche industriel ou public (Master Recherche)
-Stage International possible (en particulier au Brésil ou dans la Zone Américaine Nord et Sud)
-Rapport et soutenance de stage début septembre.
Travail personnel: 6 mois
Volume horaire étudiant : 6 mois30
Modalités pédagogiques retenues pour l'UE
Stage, avec rapport écrit et soutenance début septembre

8 ) Type d’évaluation retenue
Oral et Ecrit

8 ) Responsable de l’UE : H. CLERGEOT (Guyane), M. DUPONT (Guadeloupe)












Annexe C1-CIM




Fiches des UE ossature et parcours de la Spécialité CIM

ANNEXE C1 – CIM

Fiche descriptive UEO1-1

Nom de l’UE : Introduction aux milieux intertropicaux

Autre mention dont l'UE fait partie : Biodiversité Tropicale (BIOTROP)

Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
SpécialitéECTSCoeff.SemestreStatutValorisation énergétique, risques majeurs, télédétection51MS1Ossature ObligatoireChimie des substances naturelles et Pollution51MS1Ossature ObligatoireÉcosystèmes naturels et exploités51MS1Ossature ObligatoireIngénierie des matériaux51MS1Ossature ObligatoirePartenariat
Objectifs :
Cet enseignement a pour but de procurer aux étudiants des connaissances générales sur les composantes du milieu intertropical (climat, biodiversité, ressources énergétiques, matériaux, molécules et matières premières) et leurs caractéristiques spécifiques qui les différencient par rapport aux autres milieux (tempérés, polaires…). L’étudiant devra disposer de savoirs suffisants sur les propriétés de ces ressources et leur variabilité pour aborder dans de bonnes conditions une entreprise de valorisation technique ou des actions de recherche et d’innovation.

Pré-requis : aucun

Contenu de l’UE :

Intitulé des EC
- Programme succinct
- Nature des enseignements (CM,TD,TP, travail personnel, ..)
- Volume horaire (heure/étudiant)
ECTSEC1 : Caractéristiques du climat en zone intertropicale
-Elements descriptifs des climats (régions sèches et humides) : température, précipitations, humidité de l’air, vents, ensoleillement…
- Eléments d’explication des climats : circulation générale (zone intertropicale de convergence, alizés, mousson)…
- Variabilité climatique à différentes échelles : description et genèse (échelles temporelles, échelles spatiales)
CM : 12h, Travail personnel : 12h, Total 24h


1,5EC2 : Biodiversité dans la zone intertropicale

-La notion de biodiversité. Les variations spatiales de la biodiversité terrestre et ses causes. Les grands biomes terrestres tropicaux. Organisation de la biodiversité en milieu marin : gradient latitudinal, gradient de surface / profondeur, la rupture Indopacifique / Atlantique.
CM : 13h, Travail personnel : 13h, Total 26h

1,5EC3 : Ressources de l’environnement intertropical

- Ressources Energétiques (hydrolique, éolien, solaire, biomasse, fossile) : consommation d’énergie, énergies renouvelables, énergies non renouvelables, scénario de croissance de consommation
- Matières premières : sous-sol, biomasse.
CM : 25h, travail personnel : 25h, Total 50h

27) Modalités pédagogiques retenues pour l'UE :
Enseignement présentiel et/ou visio-conférence en fonction des moyens disponibles

8 ) Type d’évaluation retenue : Écrit

9 ) Reponsable de l'UE: E. Hicks (Guadeloupe), B. Thibaut (Guyane)


ANNEXE C1 - CIM

Fiche descriptive UEO1-2

Nom de l’UE : Outils statistiques et image

1) Autre mention dont l'UE fait partie : Biodiversité Tropicale (BIOTROP)

2) Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
Nom de la spécialité ECTSCoeff.SemestreStatutValorisation énergétique, risques majeurs, télédétection51MS1Ossature ObligatoireChimie des substances naturelles et Pollution51MS1Ossature ObligatoireÉcosystèmes naturels et exploités51MS1Ossature Obligatoire
3) Partenariat :

4) Objectifs :
Initier les étudiants aux méthodes de la Statistique Descriptive, être familier avec les concepts de la planification expérimentale, et des séries chronologiques. Connaître les outils d'analyse statistique de dispositifs expérimentaux classiques. Rappel des connaissances ou mise à niveau sur la structure et les propriétés de la matière.
5) Pré-requis : Bases scientifiques du niveau licence

6) Contenu de l’UE :
Intitulé des EC
- Programme succinct
- Nature des enseignements (CM,TD,TP, travail personnel, ..)
- Volume horaire (heure/étudiant)
ECTSStatistique
Statistiques descriptives unidimensionnelle et bidimensionnelle
Initiation aux séries chronologiques
Protocole et dispositifs expérimentaux
Outils d'analyse statistique des dispositifs expérimentaux
CM 25h, Travail personnel 25h, Total 50h

3Etats de la matière
- Structure atomique, moléculaire
- Fonctions d’onde, niveaux d’énergie
- Cristaux, bandes d’énergie, conduction

CM 15h, TD 4h , TP 6h, Travail personnel 20h, Total 45h

2
7) Modalités pédagogiques retenues pour l'UE

8 ) Type d’évaluation retenue : Écrit

9) Responsables : J. Vaillant (Guadeloupe), G. Chalant (Guyane)

ANNEXE C1 - CIM

Fiche descriptive UEP1-1

Nom de l’UE : Matériaux Naturels

1) Autre mention dont l'UE fait partie :

2) Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
Spécialité Parcours éventuelECTSCoeff.SemestreStatutComportement et Ingénierie des Matériaux61MS1Spécialité Obligatoire3) Partenariat :

4) Objectifs :
Cet enseignement a pour but de procurer aux étudiants des connaissances générales sur les caractéristiques des matériaux naturels (de l’arbre aux bois, et les molécules naturelles) et les aspects spécifiques (matériaux biologiques, hétérogènes, anisotropes, avec une histoire, molécules naturelles, transformations au cours de la vie de l’arbre)

5) Pré-requis : aucun

6) Contenu de l’UE :

Intitulé des EC
- Programme succinct
- Nature des enseignements
- Volume horaire (heure/étudiant)
ECTSMatériaux naturels

-Anatomie, description de la microstructure des bois.
-Eléments constitutifs, parois, cellules, molécules naturelles
-Structures de croissance, bois tropicaux
-Caractéristiques mécaniques spécifiques des bois, hétérogénéités, anisotropie, asymétrie, comportement
CM: 30h, TD : 30 h, Travail personnel: 45h
Volume horaire étudiant : 105h6
7) Modalités pédagogiques retenues pour l'UE
Enseignement présentiel

8 ) Type d’évaluation retenue
Oral et Ecrit

9 ) Responsable de l’UE : M. FOURNIER (Guyane)



ANNEXE C1 - CIM

Fiche descriptive UEP1-2

Nom de l’UE : Matériaux de Synthèse


1) Autre mention dont l'UE fait partie :

2) Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
Spécialité Parcours éventuelECTSCoeff.SemestreStatutComportement et Ingénierie des Matériaux61MS1Spécialité Obligatoire
3) Partenariat :

4) Objectifs :
Cet enseignement a pour but de procurer aux étudiants des connaissances générales sur les caractéristiques des matériaux de synthèse (alliages métalliques, polymères, composites) et les propriétés d’emploi de ces matériaux.

5) Pré-requis : aucun

6) Contenu de l’UE :

Intitulé des EC
- Programme succinct
- Nature des enseignements
- Volume horaire (heure/étudiant)
ECTSMatériaux naturels

-Alliages métalliques, liaison métallique, cristallographie, défauts dans les cristaux, propriétés mécaniques, diagrammes de phase et traitement des matériaux métalliques
-Polymères, liaison covalente, liaison hydrogène et de Van der Waals, thermoplastiques, thermodurcissables. Additifs et propriétés chimiques et mécaniques.
-Matériaux composites, les trois classes de matériaux. Composites à matrice polymérique, à matrice métallique, à matrice céramique. Propriétés de ces classes de matériaux composites.
CM: 37h, TD : 30 h, Travail personnel: 52h
Volume horaire étudiant : 119h6
7) Modalités pédagogiques retenues pour l'UE
Enseignement présentiel

8) Type d’évaluation retenue
Oral et Ecrit

9) Responsable de l’UE : I. PIERREJEAN (Guyane)



ANNEXE C1 - CIM

Fiche descriptive UEO2-1

Nom de l’UE : Outils informatiques


1) Autre mention dont l'UE fait partie :

2) Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
Spécialité Parcours éventuelECTSCoeff.SemestreStatutComportement et Ingénierie des Matériaux61MS2Ossature Obligatoire
3) Partenariat :

4) Objectifs :
Cet enseignement a pour but de procurer aux étudiants des connaissances particulières sur diverses méthodes informatisées de calcul et de les familiariser avec ces outils informatiques.
Le but est qu’ils acquièrent la maîtrise de ces outils et qu’ils puissent ensuite s’en servir au cours de leur carrière de chercheur ou en entreprise.
Sont donc choisis des outils, puissants et libres de droits d’utilisation, dans les domaines de la statistique (R-project, ADE4) et du calcul scientifique (Scielab), ou autres (calculs de mécanique des solides)

5) Pré-requis : Statistique de base, calcul scientifique de base

6) Contenu de l’UE :

Intitulé des EC
- Programme succinct
- Nature des enseignements
- Volume horaire (heure/étudiant)
ECTSOutils informatiques

-Statistiques, outils de la statistique descriptive, tests statistiques paramétriques, représentation.
-Calcul scientifique, calcul matriciel et tensoriel, résolution de systèmes linéaires, traitement d’image et visualisation.
CM: 30h, TD : 20 h Travail personnel: 40h
Volume horaire étudiant : 90h6
7) Modalités pédagogiques retenues pour l'UE
Enseignement présentiel laboratoire informatique.

8 ) Type d’évaluation retenue
Oral et Ecrit, mini projets.

9 ) Liste des intervenants de cette UE.

GUYANE : B. THIBAUT, C. ROOS, T. MEHINTO, Intervenants extérieurs possible
Responsable de l’UE : C. ROOS (Guyane)



ANNEXE C1

Fiche descriptive UEO2-2

Nom de l’UE : Propriétés des Matériaux et Molécules

1) Autre mention dont l'UE fait partie :

2) Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
Spécialité Parcours éventuelECTSCoeff.SemestreStatutComportement et Ingénierie des Matériaux61MS2Ossature Obligatoire
3) Partenariat :

4) Objectifs :
Cet enseignement a pour but de procurer aux étudiants des connaissances particulières sur diverses propriétés des matériaux de structures et des molécules naturelles.
Les propriétés mécaniques classiques: en traction, flexion, module d’élasticité, et plus fine de spectrométrie mécanique: viscoélasticimétrie.
Les organisations microstructurales des matériaux par microscopie optique et électronique.
Les propriétés chimiques fondamentales, comportement électrochimique, et spectrométriques, IR, Raman, et de Chromatographie.

5) Pré-requis : Mécanique des solides, physique et chimie de base

6) Contenu de l’UE :

Intitulé des EC
- Programme succinct
- Nature des enseignements
- Volume horaire (heure/étudiant)
ECTSOutils de caractérisation des matériaux

-Caractérisation mécanique, essai de traction, de flexion, module d’élasticité, viscoélasticimétrie
-Caractérisation microstructurale, microscopie
-Caractérisation chimique, spectrométrie IR, Raman, chromatographie, électrochimie.
CM: 20h, TD : 20 h, TP : 10 h, Travail personnel: 80h
Volume horaire étudiant : 130h6
7) Modalités pédagogiques retenues pour l'UE
Enseignement présentiel laboratoire informatique.

8 ) Type d’évaluation retenue
Oral et Ecrit, mini projets.

9 ) Responsable de l’UE : L. CHEVOLOT (Guyane) , D. STIEN, B. THIBAUT, C. ROOS, T. MEHINTO, Doctorants




ANNEXE C1 - CIM

Fiche descriptive UEP2-1

Nom de l’UE : Dégradation des matériaux Naturels

1) Autre mention dont l'UE fait partie :

2) Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
Spécialité Parcours éventuelECTSCoeff.SemestreStatutComportement et Ingénierie des Matériaux61MS2Spécialité Obligatoire
3) Partenariat :

4) Objectifs :
Cet enseignement a pour but de procurer aux étudiants des connaissances générales sur la dégradation des matériaux naturels (bois et molécules naturelles) et les aspects spécifiques (termites, champignon, évolution moléculaire) en zone intertropicale de cette dégradation.

5) Pré-requis : aucun

6) Contenu de l’UE :

Intitulé des EC
- Programme succinct
- Nature des enseignements
- Volume horaire (heure/étudiant)
ECTSMatériaux naturels

-Dégradation par la macrofaune (termite en particulier)
-Dégradation par les microorganismes, (champignon, bactéries)
-Processus de défense naturelle contre divers types de dégradation en milieu intertropical, durant le processus de duraminisation.
CM: 30h, TD : 30h, Travail personnel: 45h
Volume horaire étudiant : 105h6
7) Modalités pédagogiques retenues pour l'UE
Enseignement présentiel

8 ) Type d’évaluation retenue
Oral et Ecrit

9 ) Responsable de l’UE : M. FOURNIER (Guyane)



ANNEXE C1 - CIM

Fiche descriptive UEP2-2

Nom de l’UE : Dégradation des matériaux de Synthèse

1) Autre mention dont l'UE fait partie :

2) Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
Spécialité Parcours éventuelECTSCoeff.SemestreStatutComportement et Ingénierie des Matériaux61MS2Spécialité Obligatoire
3) Partenariat :

4) Objectifs :
Cet enseignement a pour but de procurer aux étudiants des connaissances générales sur la dégradation, la tenue dans le temps et la durée de vie caractéristique des matériaux de synthèse (alliages métalliques, polymères, composites). Il s’agit également de montrer les processus de dégradation, de ces matériaux, spécifiques ou accélérés en zone intertropicale.

5) Pré-requis : aucun

6) Contenu de l’UE :

Intitulé des EC
- Programme succinct
- Nature des enseignements
- Volume horaire (heure/étudiant)
ECTSMatériaux naturels

-Alliages métalliques : corrosion, corrosion sous contrainte, biocorrosion. Principes de protection contre la corrosion, inhibiteurs, couches de protection métalliques ou non, protection cathodique.
-Polymères, lessivage et extraction des additifs (antioxydants par ex), photodégradation, biodégradation, fragilisation et modification des propriétés mécaniques.
-Matériaux composites, les trois classes de matériaux. Composites : dégradation des interfaces fibres/matrice, dégradation des fibres par fragilisation ou corrosion, dégradation des matrices polymères, métalliques, céramiques.
CM: 37 h, TD : 30 h, Travail personnel: 52h
Volume horaire étudiant : 119h6
7) Modalités pédagogiques retenues pour l'UE
Enseignement présentiel

8 ) Type d’évaluation retenue
Oral et Ecrit

9 ) Liste des intervenants de cette UE.

GUYANE : I. PIERREJEAN, G. CHALANT, C. ROOS, T. MEHINTO, O. NAIT RABAH

Responsable de l’UE : I. PIERREJEAN (Guyane)



ANNEXE C1 - CIM

Fiche descriptive UEO3-0

Nom de l’UE : Stage intermédiaire

1) Autre mention dont l'UE fait partie :

2) Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
Spécialité Parcours éventuelECTSCoeff.SemestreStatutComportement et Ingénierie des Matériaux20,5MS3Ossature Obligatoire
3) Partenariat :

4) Objectifs :
Cette UE a pour but de procurer aux étudiants une expérience en dehors de l’université.
Cette expérience de 2 à 3 mois peut se faire :
-soit en laboratoire de recherche industriel ou public, pour les étudiants qui choisissent la voie professionnelle du master
-soit en entreprise, pour les étudiants qui choisissent la voie de recherche du master
C’est l’occasion de faire un stage international pour les étudiants qui ne l’ont pas encore fait au cours de leur cursus de Licence.
Cette UE les conduira à rédiger un rapport de stage (court) et de faire une présentation orale de leur activité pendant le stage.


5) Pré-requis : avoir valide MS1 et MS2

6) Contenu de l’UE :

Intitulé des EC
- Programme succinct
- Nature des enseignements
- Volume horaire (heure/étudiant)
ECTSStage Intermédiaire

Stage d’été de 2 à 3 mois entre le semestre MS2 et le semestre MS3.
Stage en entre prise ou en laboratoire de recherche industriel ou public
Stage de préférence International (en particulier au Brésil ou dans la Zone Américaine Nord et Sud)
Rapport et soutenance de stage.
Travail personnel: 2 à 3 mois
Volume horaire étudiant : 2 3 mois2

7) Modalités pédagogiques retenues pour l'UE
Stage, avec rapport écrit et soutenance

8 ) Type d’évaluation retenue
Oral et Ecrit

9 ) Responsable de l’UE : G. CHALANT (Guyane)



ANNEXE C1 - CIM

Fiche descriptive UEO3-1

Nom de l’UE : Sélection des matériaux

1) Autre mention dont l'UE fait partie :

2) Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
Spécialité Parcours éventuelECTSCoeff.SemestreStatutComportement et Ingénierie des Matériaux71MS3Ossature Obligatoire
3) Partenariat :

4) Objectifs :
Cet enseignement a pour but de permettre aux étudiants de mettre en œuvre les connaissances particulières des matériaux et de les utiliser pour faire le choix de ces matériaux dans un environnement équatorial, en fonction des contraintes de cet environnement et de celles de l’utilisation proposée.
Il s’agit de proposer des solutions particulières pour la mise en œuvre de ces matériaux et leur utilisation durable en environnement hostile, en tenant compte de leurs propriétés d’emploi et de leur protection.


5) Pré-requis : avoir valide MS1 et MS2
Propriétés mécanique, physique et chimie des matériaux, connaissance du milieu intertropical.

6) Contenu de l’UE :

Intitulé des EC
- Programme succinct
- Nature des enseignements
- Volume horaire (heure/étudiant)
ECTSSélection des matériaux

-Sélection raisonnée des matériaux en ambiance intertropicale, pour des applications diverses.
-Caractéristiques mécanique, physique et chimique des matériaux
-Etudes de cas et utilisations d’outils logiciels d’aide à la sélection des matériaux et à leur mise en œuvre.

CM: 40h, Travail personnel: 40h
Volume horaire étudiant : 80h7
7) Modalités pédagogiques retenues pour l'UE
Enseignement présentiel laboratoire informatique.

8 ) Type d’évaluation retenue
Oral et Ecrit, mini projets.

9 ) Responsable de l’UE : B. THIBAUT (Guyane)



ANNEXE C1 - CIM

Fiche descriptive UEO3-2

Nom de l’UE : Assemblages multi-matériaux

1) Autre mention dont l'UE fait partie :

2) Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
Spécialité Parcours éventuelECTSCoeff.SemestreStatutComportement et Ingénierie des Matériaux71MS3Ossature Obligatoire
3) Partenariat :

4) Objectifs :
Cet enseignement a pour but de permettre aux étudiants de mettre en œuvre les connaissances particulières des matériaux et de les utiliser pour faire le choix de l’assemblage de plusieurs de ces matériaux dans un environnement intertropical, en fonction des contraintes de cet environnement et de celles de l’utilisation proposée.
Il est nécessaire de maîtriser la compatibilité des différents types de matériaux, aussi bien du point de vue de la tenue mécanique, de la compatibilité chimique et électrochimique, de leur durabilité et de leur protection contre les dégradations de divers ordres.
Les différents types de liaisons mécaniques, pour les structures mixtes, sont a considérer.


5) Pré-requis : avoir valide MS1 et MS2
Propriétés mécanique, physique et chimie des matériaux, connaissance du milieu intertropical.

6) Contenu de l’UE :

Intitulé des EC
- Programme succinct
- Nature des enseignements
- Volume horaire (heure/étudiant)
ECTSSélection des matériaux

-Sélection raisonnée des assemblages de matériaux en ambiance intertropicale, pour des applications de structure et des liaisons dans ces structures.
-Durabilité des matériaux assemblés en caractéristiques des liaisons entre des matériaux différents et protection.
-Etudes de cas et méthodes de contrôle des assemblages

CM: 30h, Travail personnel: 30h
Volume horaire étudiant : 60h7
7) Modalités pédagogiques retenues pour l'UE
Enseignement présentiel.

8 ) Type d’évaluation retenue
Oral et Ecrit, mini projets.

9 ) Responsable de l’UE : S. MOURAS (Guyane)



ANNEXE C1

Fiche descriptive UEP3-1 M

Nom de l’UE : Modélisation mécanique

1) Autre mention dont l'UE fait partie :

2) Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
Spécialité Parcours éventuelECTSCoeff.SemestreStatutComportement et Ingénierie des MatériauxM : Mécanique71MS3Spécialité, option parcours
3) Partenariat :

4) Objectifs :
Cet enseignement a pour but de procurer aux étudiants des connaissances précises sur la mécanique des matériaux solides et la modélisation des états de contrainte et déformation dans ces solides sous sollicitations complexes, statiques ou variables.
L’état mécanique et l’environnement intertropical peuvent former des couples endommageant les matériaux et les assemblages, en particulier dans les configurations complexes de chargement.
Un outils de modélisation et simulation numérique est a même d’apporter des informations pertinentes sur ces états de contrainte et de déformation.
Le but est donc de familiariser les étudiants a l’utilisation de ces outils en particulier à la méthode des éléments finis dont la fiabilité est bonne et les outils informatiques puissants disponibles.


5) Pré-requis : avoir valide MS1 et MS2, mécanique des solides de base

6) Contenu de l’UE :

Intitulé des EC
- Programme succinct
- Nature des enseignements
- Volume horaire (heure/étudiant)
ECTSModélisation mécanique

-Rappels de mécanique des solides, états de contraintes et de déformations, cartographie des états et déterminations des zones critiques de contraintes.
-Principes de la méthode des éléments finis et prise en main des outils informatiques de résolution des chargements et configurations géométriques complexes.
CM: 50h, Travail personnel: 50h
Volume horaire étudiant : 100 h7
7) Modalités pédagogiques retenues pour l'UE
Enseignement présentiel, laboratoire informatique

8 ) Type d’évaluation retenue
Oral et Ecrit, mini projet

9 ) Responsable de l’UE : T. MEHINTO (Guyane)



ANNEXE C1 – CIM

Fiche descriptive UEP3-1 P

Nom de l’UE : Traitements de surfaces



1) Autre mention dont l'UE fait partie :

2) Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
Spécialité Parcours éventuelECTSCoeff.SemestreStatutComportement et Ingénierie des MatériauxP : Physico-chimie71MS3Spécialité, option parcours
3) Partenariat :

4) Objectifs :
Cet enseignement a pour but de procurer aux étudiants des connaissances précises sur la protection des matériaux solides et la durabilité de ces matériaux en milieu intertropical.
La lutte contre la dégradation d’origine, physique, chimique ou biologique, passe par les surfaces et leur modification afin de les rendre non-réactives aux agressions extérieures.
L’utilisation de peintures ou revêtements adaptés aux agressions potentielles est un des moyens les plus anciens mais aussi l’objet d’un fort développement des dernières années, sur tous les types de matériaux utilisés en construction et en structures actuelles.

5) Pré-requis : avoir valide MS1 et MS2, Chimie des solides

6) Contenu de l’UE :

Intitulé des EC
- Programme succinct
- Nature des enseignements
- Volume horaire (heure/étudiant)
ECTSTraitements des surfaces

-Modification et protection de surface des matériaux métalliques contre la corrosion.
-Modification et protection des surfaces des divers bois tropicaux contre la dégradation par les microorganismes et les prédateurs.
-Modification et protection des interfaces dans les assemblages de multimatériaux dans les liaisons de structures.
CM: 50h, Travail personnel: 50h
Volume horaire étudiant : 100 h7
7) Modalités pédagogiques retenues pour l'UE
Enseignement présentiel,

8 ) Type d’évaluation retenue
Oral et Ecrit, mini projet

9 ) Responsable de l’UE : C. ROOS (Guyane)



ANNEXE C1 – CIM

Fiche descriptive UEP3-2 P

Nom de l’UE : Mécanique des structures


1) Autre mention dont l'UE fait partie :

2) Liste des Spécialités dont l’UE fait partie:
Spécialité Parcours éventuelECTSCoeff.SemestreStatutComportement et Ingénierie des MatériauxMécanique71MS3Spécialité, option parcours3) Partenariat :

4) Objectifs :
Cet enseignement a pour but de procurer aux étudiants des connaissances précises sur la mécanique des structu(`aoqŽ²»½¾Áëíù# l Ï 



0
E
G
N
O
ƒ
„
öðæÞÔÆÔ¼±¦›¦›‰‚x‚qk›‰k^SKhäh´CJaJhäh´5CJOJQJhäh´5;CJOJQJ
hcR†CJ
hcR†5CJ$hcR†CJOJQJ
hcR†5CJ
hcR†5CJ hcR†5CJOJQJhcR†5CJ OJQJhcR†;CJ OJQJhcR†;CJ$OJQJhcR†CJ$OJQJhcR†B*CJOJQJphÿhcR†CJOJQJhcR†OJQJhcR†CJOJQJ
hcR†CJhcR†CJ OJQJ(abpqŽ¦²½¾¿ÀÁùïíííííãããzíííikd$$If–FÖÖ´$Ü# ÖÖ
ÿÿÿÿÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÖÿÖÿÖÿ4Ö
FaöúpÖ
ÿÿÿÿ
¤x¤x$If „Ä„Ä^„Ä`„Ä„Ä`„ÄF? ÜC D þþþÁêëìí# l Ï 

õŒŠŠztltb
¤¤$If#$*$If$If$$¤ð¤Z[\]^`ùùðùçùùççùç $$Ifa$ $$Ifa$$If `ab–·.((($IfÐkd\ $$If–F4Ö”L֞ºÿ@  ø%3¢568Ê:`† Òæ
”””Ö0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöf4·÷úý      ùððùùððððð $$Ifa$$If
! B C e .((($IfÐkdf $$If–F4Ö”֞ºÿ@  ø%3¢568Ê: Òæ
”””Ö0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöf4e — Ÿ º ¼ ½ ¾ öíçííí$If $$Ifa$ $$Ifa$¾ ¿ À ç 0**$IfÎkdh
$$If–F4Ö֞ºÿ@  ø%3¢568Ê:`† Òæ
”””Ö0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöf4ç û ü ý ÿ !J!öööö:8»kdn$$If–F4Öֈºÿ@  3¢568Ê: Òü”””Ö0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöf4 $$Ifa$û !
%%Æ%Ç%í%&&.&v&&±&Ë&ë&'-'F'w'“'Å'Ó'Ô'á'ð'ñ' ( (((^({(µ(Ö(ù(ú()")#)7)9)K)L)n)?*F*g*h*š*ˆ,2-5-P-/§/¨/Æ/þ/úôðôéôäðäðäðäðäðäðäðäÚäðÒðôäðäðäðÍäðÍäðÆð¿Í¿Íéô¶ªðô£™éô£hcR†B*CJphÿ
hcR†6CJhcR†5B*CJphÿhcR†56CJ hcR†56
hcR†5CJ hcR†5hcR†B*phÿhcR†6B*phÿ hcR†6
hcR†5CJhcR†
hcR†CJ
hcR†CJ8J!—!"e"Æ"4#ž#ö#u$%o%¡%Æ%Ç%ì%í%&v&±&ë&-'w'Å' (^(ýýýýýýýõõõõõñêñáØØØØØØáÏ 
Ƹp#1$H$„€ÿ1$H$]„€ÿ„ýÿ1$H$]„ýÿ
& F¤¤$1$H$a$^(µ(ú(#)L)?*g*h*š*.++Ò+÷+=,ˆ,2-5-P-®.¯.//öñññïïëäââââØØÏÍÈ¿¿¿¿$„h`„ha$
& F$„ `„ a$ „Ä„Ä^„Ä`„Ä
& F¤¤1$H$ 
Ƹp#1$H$/§/¨/Æ/I0Œ0ë0ß1:2i2ˆ2¾23,3.3\3öôïôèããããôÝÝô×Í
¤x¤x$If
Ƹp#„Ä`„Ä$a$
& F¤
& F$„h`„ha$þ/0I0‹0Œ00ß1à1`2i2j2ƒ2ˆ23,3.37999%:+;š;Ô*B*CJphÿhcR†OJQJhcR†5B*CJphÿhcR†56B*CJphÿhcR†56CJhcR†56CJhcR†B*CJphÿhcR†B*CJphÿhcR†hcR†5B*CJphÿ
hcR†CJ
hcR†5CJ
hcR†5CJ1ÔiÕiÚiÛiÝißiáiâiéikeeWNNNN $$Ifa$!$ $¤$*$Ifa$$If”kdâ$$IfT4”Üֈýÿ’2
†ÚJ!$•ÿÿÿÿÿÿÿÿ ÿÿÿÿÿÿÿÿTÿÿÿÿÿÿÿÿTÿÿÿÿÿÿÿÿpÿÿÿÿ(ÿÿÿÿ×ÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4ŠTéiñiòiõiöiúiûiþijjöööd^Uööö $$Ifa$$If’kdé$$IfT4ֈýÿ’2
†ÚJ!$•ÿÿÿÿÿÿÿÿ ÿÿÿÿÿÿÿÿTÿÿÿÿÿÿÿÿTÿÿÿÿÿÿÿÿ`pÿÿÿÿ(ÿÿÿÿÿÿÿÿ`×ÿÿÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4ŠT $$Ifa$ jjjj=j>jHjIjSj]jöð^\\Vööö„Ä`„Ä’kd$$IfT4ֈýÿ’2
†ÚJ!$•ÿÿÿÿÿÿÿÿ ÿÿÿÿÿÿÿÿTÿÿÿÿÿÿÿÿTÿÿÿÿÿÿÿÿ ÿÿÿÿ(ÿÿÿÿ ÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4ŠT$If $$Ifa$ ]jgjqj}jˆj‰j˜j™jœjŸjööööbYPöö $$Ifa$ $$Ifa$”kd$$IfT4”ֈýÿ0³ 6¹>$If§kdÐ$$IfT4”[þ֞ýÿ0³ 6¹*CJ
hcR†CJ hcR†5hcR†B*CJH*phÿhcR†6>*B*phÿhcR†6B*phÿhcR†5B*CJphÿhcR†B*CJphÿhcR†>*B*CJphÿ4%}+}n}t}à}á}û}~Ÿ:îï ‚Õ‚Ö‚%ƒ&ƒ'ƒKƒM„N„ˆ„F…G…f…úóúñúìñçÞÞÞÙ××Ñ××ÙÏ×Ù××Ù $$a$
& F$„Å`„Åa$$a$$a$ÒÑ$¤a$$a$f…±… †
†J†K†%‡^‡Ó‡Ô‡Õ‡!ˆ"ˆ,ˆ-ˆ´ˆ‰ÁŠD‹vŒwŒÓŒŠ¨ŽÆŽûûûûùùóùùùùùîùùéééùùùàÛÛà$a$$„Ä`„Äa$
& F
& F„Ä`„Ĥäöö¥kdG#$$If–FÖÖrºÿe `(yí%« ûÈQt Ö0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿ4Ö
Faö „9¤>ù $$Ifa$¥kd2$$$If–FÖÖrºÿe `(yí%« ûÈQt Ö0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿ4Ö
Faö „9¤ó$If $$Ifa$¥kd%$$If–FÖÖrºÿe `(yí%« ûÈQt Ö0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿ4Ö
Faö „9¤M$If $$Ifa$ „9¤M$If $$Ifa$ „9¤M$If $$Ifa$ „9¤ŸOŸRŸSŸWŸhŸiŸuŸyŸ|Ÿ€ŸŠŸ‹ŸŸŸ¢Ÿ¥Ÿ¸Ÿ¹ŸºŸÇŸËŸÎŸÒŸÜŸÝŸîŸòŸõŸùŸ
 ôæÜæôÐÉ¿¹¿É±¦¿¹¿¦±¦¿¹¿¦±¦¿¹¿¦±¦¿¹¿¦±¦¿¹¿¦±–æÜæ–Ц¿¹¿¦±¦¿¹¿¦hcR†5B*CJmHÿphÿsHÿhcR†5CJmHÿsHÿhcR†OJQJ
hcR†CJhcR†CJOJQJ
hcR†5CJhcR†B*OJQJphÿhcR†B*CJphÿhcR†B*CJOJQJphÿhcR†5B*CJphÿ;’ž“ž£ž§žªž¯ž¹žYMDD>M$If $$Ifa$ „9¤M$If $$Ifa$ „9¤M$If $$Ifa$ „9¤ A D õOC:: $$Ifa$ „9¤5 $$Ifa$$„h`„ha$¥kd•5$$If–FÖÖrºÿe `(yí%« ûÈQt Ö0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿ4Ö
Faö „9¤M$If $$Ifa$ „9¤M$If $$Ifa$ „9¤M$If $$Ifa$ „9¤*CJ$hcR†OJQJmH nH sH uhcR†56CJ
hcR†CJ
hcR†6CJhcR†
hcR†CJ
hcR†6CJ;í}î}ñ}ú}~
~~~'~@~D~ÎÅÅÅÅÅ[ÅÅÅjkdRh$$If4”Ö\šÿÜJ
Ë×#B ÿÿÿÿnÿÿÿÿÿÿÿÿ ÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖaö¤ÿf4 $$Ifa$1kdâg$$If4”Öšÿ×#=$ÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÖÖÖaö¤ÿf4
D~j~n~}~~~~€~~‚~öööŒööööjkdi$$If4”Ö\šÿÜJ
Ë×#B ÿÿÿÿnÿÿÿÿÿÿÿÿ ÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖaö¤ÿf4 $$Ifa$‚~ƒ~„~…~†~‡~•ŒŒŒŒ $$Ifa$jkd¶i$$If4”Ö\šÿÜJ
Ë×#B ÿÿÿÿnÿÿÿÿÿÿÿÿ ÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖaö¤ÿf4‡~ˆ~¡~¢~)*IJ‰Ü(€t€u€v€•Œ†€†††zqqq†† $$Ifa$$If$If$If $$Ifa$jkdhj$$If4”Ö\šÿÜJ
Ë×#B ÿÿÿÿnÿÿÿÿÿÿÿÿ ÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖaö¤ÿf4
v€…€‡€ˆ€‰€IJäåæçèéêëìíîïðñòóôùùùìÛÛÛÎùùùÈùùùùùùùùùùù¼$If
$„f$If^„fa$$„H„f$If]„H^„fa$
$„H$If]„Ha$$Ifôõö÷øùúû&‚'‚(‚>‚?‚N‚O‚\‚]‚t‚u‚¡‚é‚ê‚ùùùùùÊÈ¿¿¹ùùùùùùùùùùù¼$If $
Ƹp#a$/kdk$$If4Öšÿ×#=$öÖÖÖÖaö¤ÿf4$Ifê‚;ƒˆƒ‰ƒŠƒ‹ƒŒƒ´ƒµƒóƒôƒõƒöƒ÷ƒøƒùƒúƒûƒüƒýƒþƒÿƒ„ùùùùùÈ¿¿ù¿ùùùùùùùùùùùù $$Ifa$1kd†k$$If4”ìÖ†ÿë#e$öÖÖÖÖaöÿf4$If„„„„„„„„„!„"„@„~„½„¾„ބ…^†ֆ`‡ùùùùùùùÈ¿¿ùùùùùù­­­
ÆX„Є˜þ$If^„Ð`„˜þ $$Ifa$1kdèk$$If4”2Ö†ÿë#e$ÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÖÖÖaöÿf4$If`‡b‡º‡dˆeˆ‰‰Չ։ъҊ«‹¬‹ú‹`ŒaŒ[\Í
Ž{Ž|ŽlmnõõõõãõãõãõãõããõãõãããõãÙÓ$If
„Ä$If^„Ä
ÆX„Є˜þ$If^„Ð`„˜þ
Æà$If։؉SŠ§ŠЊъҊԊJ‹ª‹«‹aŒÍōç Ž
Žnpqœ­²¤¥Ґy‘|‘~‘˜‘*CJ$!häh´hcR†56>*CJ$mH sH 
hcR†CJ
hcR†CJhäh´hcR†CJmH sH häh´hcR†CJmH sH #nopœž³ì#$¤¥¦§¨ÐÎÉý½½½½·········$If¼$If
Ƹp#$a$/kdXl$$If4Ö†ÿë#e$öÖÖÖÖaöÿf4¨©ѐҐ‘C‘y‘z‘{‘|‘~‘—‘˜‘*CJhcR†
hcR†6CJ
hcR†CJ hcR†5OJQJmH nH sH uhcR†OJQJmH nH sH u
hcR†6CJhcR†56>*CJ$hcR†56CJ
hcR†CJ!häh´hcR†B*CJmH phÿsH $häh´hcR†6B*CJmH phsH häh´hcR†CJmH sH häh´hcR†;CJmH sH !häh´hcR†B*CJmH phsH 0—1—2—3—4—5—`—a—b—´—µ—¶—ٗڗۗý—þ—ÿ—˜˜˜öööÇÅÀźºººº´´´´´´´´$If¼$If$a$/kd–m$$If4Öšÿ×#=$öÖÖÖÖaö¤ÿf4 $$Ifa$˜b˜c˜˜Ž˜˜˜‘˜¹˜º˜½˜Ƙј֘å˜ùùùùùùÈ¿Ž¿¿¿¿¿1kddn$$If4”Öšÿ×#=$ÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÖÖÖaö¤ÿf4 $$Ifa$1kdn$$If4”ìÖšÿ×#=$öÖÖÖÖaö¤ÿf4$Ifå˜æ˜ð˜™
™0™4™C™•ŒŒŒŒŒŒ $$Ifa$jkdÔn$$If4”Ö\šÿÜJ
Ë×#B ÿÿÿÿnÿÿÿÿÿÿÿÿ ÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖaö¤ÿf4C™D™E™F™G™H™•ŒŒŒŒ $$Ifa$jkd†o$$If4”Ö\šÿÜJ
Ë×#B ÿÿÿÿnÿÿÿÿÿÿÿÿ ÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖaö¤ÿf4H™I™J™K™L™M™•ŒŒŒŒ $$Ifa$jkd8p$$If4”Ö\šÿÜJ
Ë×#B ÿÿÿÿnÿÿÿÿÿÿÿÿ ÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖaö¤ÿf4M™N™g™h™ï™ð™šš[š›šðš›•Œ†€†††www††† $$Ifa$$If$If $$Ifa$jkdêp$$If4”Ö\šÿÜJ
Ë×#B ÿÿÿÿnÿÿÿÿÿÿÿÿ ÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖaö¤ÿf4
>›M›O›œœœ#$/žŸŸ      
   ùùïùùáÙáȳ©ùùœùùù
$„f$If^„fa$
„f$If^„f$„H„h„f$If]„H^„h`„fa$$„H„f$If]„H^„fa$Ѥ$If
È
& F„f$If^„f
„f$If^„f$Ifœ+œ2œ3œ=œ#$3:;E/žŸŸ        ? @ ] e ´ „¡¯¡±¡²¡1¢c¢Æ¢M£N£n£9¥r¦}¦
§*CJhcR†
hcR†6CJ hcR†5OJQJmH nH sH uhcR†56>*CJ$
hcR†6CJhcR†OJQJmH nH sH u
hcR†CJ
hcR†CJhäh´hcR†56mH sH häh´hcR†6mH sH häh´hcR†CJmH sH häh´hcR†;mH sH häh´hcR†mH sH '    
        ? @ A  ‘ ’ ´ µ ¶ â ã ä ù ùóóóóóóĽÂùùùùùóóóóóó$a$/kdœq$$If4Öšÿ×#=$öÖÖÖÖaö¤ÿf4$If¼$Ifù ú ¡e¡f¡g¡±¡²¡Ø¡Ù¡Ú¡Û¡Ü¡¢¢¢¢ùùùùùùùùùùùÈ¿Ž¿¿1kdjr$$If4”Öšÿ×#=$ÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÖÖÖaö¤ÿf4 $$Ifa$1kdr$$If4”ìÖšÿ×#=$öÖÖÖÖaö¤ÿf4$If¢¢!¢0¢1¢c¢g¢l¢s¢öööŒ†ööö¼$IfjkdÚr$$If4”Ö\šÿfïË×#Ìÿÿÿÿ‰ÿÿÿÿÜÿÿÿÿ ÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖaö¤ÿf4 $$Ifa$s¢t¢‹¢¢”¢«¢•††† $$Ifa$$IfjkdŒs$$If4”Ö\šÿfïË×#Ìÿÿÿÿ‰ÿÿÿÿÜÿÿÿÿ ÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖaö¤ÿf4«¢¬¢Å¢Æ¢M£N£m£n£9¥:¥a¦b¦q¦r¦•Œ†€†††z†qqqq $$Ifa$$If$If$If $$Ifa$jkd>t$$If4”Ö\šÿfïË×#Ìÿÿÿÿ‰ÿÿÿÿÜÿÿÿÿ ÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖaö¤ÿf4
r¦\§]§¨¨|¨}¨ªªêĪ–«—«P¬Q¬X­Y­Z­[­†­‡­öööööööööööööööðÁ¿º¿$a$/kdðt$$If4Öšÿ×#=$öÖÖÖÖaö¤ÿf4$If $$Ifa$*CJ$
hcR†6CJ
hcR†CJ
hcR†6CJ
hcR†CJ
hcR†>*CJhäh´hcR†6CJmH sH häh´hcR†>*CJmH sH häh´hcR†CJmH sH 0‡­ˆ­Ó­Ô­Õ­õ­ö­÷­®®®1®2®3®}®~®¤®¥®¦®§®¨®Юùùùùùóóóóóóóóóóóóóó¹ $$Ifa$1kd\u$$If4”ìÖšÿ×#=$öÖÖÖÖaö¤ÿf4$If¼$IfЮѮԮݮè®í®ü®ý®)¯-¯2¯ÎÅÅÅÅÅ[ÅÅÅjkd.v$$If4”Ö\šÿÜJ
Ë×#B ÿÿÿÿnÿÿÿÿÿÿÿÿ ÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖaö¤ÿf4 $$Ifa$1kd¾u$$If4”Öšÿ×#=$ÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÖÖÖaö¤ÿf4
2¯9¯:¯Z¯^¯c¯z¯öŒööööjkdàv$$If4”Ö\šÿÜJ
Ë×#B ÿÿÿÿnÿÿÿÿÿÿÿÿ ÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖaö¤ÿf4 $$Ifa$z¯{¯”¯•¯´¯P±*B*CJ$phÿhäh´hcR†6CJmH sH häh´hcR†CJmH sH häh´hcR†CJmH sH 
hcR†6CJ
hcR†5CJ
hcR†CJ
hcR†CJhhcR†KHOJQJ » »!»"»#»$»O»P»Q»x»y»z»™»š»›»»ûÄ»å»æ»ç»1¼2¼ùùùÊÈÃȽ½½½½ùùùùùùùùùùÇ$If$a$/kdDx$$If4Öšÿ×#=$öÖÖÖÖaö¤ÿf4$If2¼Z¼…¼¥¼¦¼§¼ϼмÓ¼ܼç¼ì¼û¼ööð𹋹¹¹¹¹.kd y$$If”Ö@ÿ1$ñ$ÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÖÖÖaöJÿ $$Ifa$.kd°x$$If”ìÖ@ÿ1$ñ$öÖÖÖÖaöJÿ$If Ç$$Ifa$ мû¼ü¼6½7½?½f½ƒ½„½ˆ½‰½‹½¦½¨½©½ǽȽRÀSÀTÀbÀcÀ“À±ÁÆÁÍÁ•Â›ÂºÂ»ÂÇÂVÃõëõëõáõëõëÝõÕÉõ»õ¯Ÿ‘ŸƒõueuõYõYõhcR†;B*CJphÿhcR†;B*CJOJQJphÿhcR†B*CJOJQJphÿhcR†B*CJmHphÿsHhcR†B*CJmH phÿsH hcR†6B*CJOJ QJ phÿhcR†5B*CJphÿhcR†B*CJOJ QJ phÿhcR†6B*CJphÿhcR†B*phÿhcR†hcR†B*CJphÿhcR†B*CJphÿhcR†B*CJphÿû¼ü¼½$½%½)½*½/½0½6½˜‰$If $$Ifa$gkdvy$$If”Ö\@ÿ‚ð q1$B ÿÿÿÿÿÿÿÿnÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÀÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaöJÿ 6½7½8½?½g½h½l½m½|½}½ƒ½˜† $$Ifa$ $$Ifa$gkdLz$$If”Ö\@ÿ‚ð q1$B ÿÿÿÿÿÿÿÿnÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÀÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaöJÿ
ƒ½„½…½†½‡½ˆ½˜ $$Ifa$gkd"{$$If”Ö\@ÿ‚ð q1$B ÿÿÿÿÿÿÿÿnÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÀÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaöJÿˆ½‰½‹½Œ½¥½¦½¨½©½ǽȽ˜–‡‡__!
Æ& 0`Àð

P€°à@„h$1$H$If^„h$If$If $$Ifa$gkdø{$$If”Ö\@ÿ‚ð q1$B ÿÿÿÿÿÿÿÿnÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÀÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaöJÿ Ƚ©¾â¿ ÀÀSÀTÀcÀ±Á–ÂoÃáÄHÆÇÞÞÞ¼Þ¼¼©švvv¼#
Æ& 0`Àð

P€°à@„e¤x$1$H$If^„e$„e¤x$If^„ea$$„h¤x¤x$7$If^„ha$!
Æ& 0`Àð

P€°à@„h$1$H$If^„h!
& F1
Æ& 0`Àð

P€°à@$1$H$If
VÃ_ÃoÃvÿÃÌÃÖÃàÃáÄèÄòÄóÄÅÅÅÅ'Å(Å-ÆAÆgÆtÆâÆòÆÇÇÇÇÇAÇBÇ^ÇôêÜÌÀêÀêÜê´ê´ê´ê´êôêÀê¤ôꔌ‚xqbhcR†OJQJmH nH sH u
hcR†6CJhcR†56>*CJ$hcR†B*CJphÿhcR†mH sH hcR†6B*CJOJ QJ phÿhcR†6B*CJmHphÿsHhcR†>*B*CJphÿhcR†;B*CJphÿhcR†;B*CJmH phÿsH hcR†B*CJmH phÿsH hcR†B*CJphÿhcR†6B*CJphÿÇÇÇÇAÇBÇCǏǐǑǶǷǸÇÚÇÛÇÜÇóÇôÇõÇ?È@ÈjÈùÍÈÈÆÀÀÀÀÀººººººººººº$If¼$If$a$,kdÎ|$$IfÖ@ÿ1$ñ$öÖÖÖÖaöJÿÇ$If^ÇcǶÇÈ=È?È@ȝÉ$Ê%ÊEʐÊp˃ËNÌPÌ_ÌfÌgÌqÌgÍnÍoÍyÍbÎcÎLÏMÏ*CJ$häh´hcR†56mH sH häh´hcR†6mH sH häh´hcR†mH sH häh´hcR†;CJmH sH häh´hcR†CJmH sH 
hcR†CJ!hcR†CJOJQJmH nH sH u
hcR†>*CJ
hcR†6CJhcR†
hcR†6CJ
hcR†CJhcR†OJQJmH nH sH u hcR†5OJQJmH nH sH u%jÈkÈlÈmÈnȖȗȚȣȮȳÈÂÈùùùÈ¿Ž¿¿¿¿¿1kd–}$$If4”Öšÿ×#=$ÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÖÖÖaö¤ÿf4 $$Ifa$1kd4}$$If4”ìÖšÿ×#=$öÖÖÖÖaö¤ÿf4$If ÂÈÃÈÍÈâÈæÈ ÉÉÉ•ŒŒŒŒŒŒ $$Ifa$jkd~$$If4”Ö\šÿÜJ
Ë×#B ÿÿÿÿnÿÿÿÿÿÿÿÿ ÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖaö¤ÿf4É É?ÉCÉiÉmÉ}É•ŒŒŒŒŒ $$Ifa$jkd¸~$$If4”Ö\šÿÜJ
Ë×#B ÿÿÿÿnÿÿÿÿÿÿÿÿ ÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖaö¤ÿf4}É~ÉɀɁɂɕŒŒŒŒ $$Ifa$jkdj$$If4”Ö\šÿÜJ
Ë×#B ÿÿÿÿnÿÿÿÿÿÿÿÿ ÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖaö¤ÿf4‚ɃɜɝÉ$Ê%ÊDÊEʐÊÐÊ%ËqËrˁ˕Œ†€†††www††† $$Ifa$$If$If $$Ifa$jkd€$$If4”Ö\šÿÜJ
Ë×#B ÿÿÿÿnÿÿÿÿÿÿÿÿ ÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖaö¤ÿf4
ËƒËNÌOÌPÌWÍXÍcÎLÏMÏ9Ð:Ð;ÐÐ?Ð@ÐAÐùïùùáÙáȳ©ùùœùùùùù
$„f$If^„fa$
„f$If^„f$„H„h„f$If]„H^„h`„fa$$„H„f$If]„H^„fa$Ѥ$If
È
& F„f$If^„f
„f$If^„f$IfAÐBÐCÐDÐEÐpÐqÐrÐÃÐÄÐÅÐÓÐÔÐÕÐêÐëÐìÐöÐ÷ÐøÐ$Ñ%ÑùùÊÈÃȽ½½½½ùùùµùùùùùù¼$*$If¼$If$a$/kd΀$$If4Öšÿ×#=$öÖÖÖÖaö¤ÿf4$IfâÐãÐæÐêÐëÐ$Ñ%ÑvѶѷѻѼÑØÑøсÒnÓ~Ó¥ÓþÓ>ÔˆÔ½Ô Õ2Õ3ÕKÕVÕiÕÔÕÜÕÞÕ1Ö2ÖzÖ÷ñëÜëÕëÉÕëÜëñÂ뵦–¦–¦–¦‰xooeXhäh´hcR†CJmH sH jhcR†CJUhcR†6@ˆCJhcR†5@ˆCJhcR†@ˆCJhäh´hcR†CJmH sH häh´hcR†6@ˆCJmH sH häh´hcR†@ˆCJmH sH häh´hcR†CJmH sH 
hcR†6CJhcR†6B*CJphÿ
hcR†6CJhcR†OJQJmH nH sH u
hcR†CJ
hcR†CJhcR†5>*CJ!%ÑIÑJÑKÑLÑMÑuÑvѶѷѸѹѺѻѼѽÑùùùùÈ¿¿ùùùùùù·ù¼$*$If $$Ifa$1kd:$$If4”ìÖ†ÿë#e$öÖÖÖÖaöÿf4$If½Ñ¾Ñ×ÑØÑ÷ÑҀҁҠҡÒÓlÓmÓnÓ}Ó~Ó"Ô#Ô¢Ô£ÔÎÅ¿µ¿¿¿¿¿¿¿¿¿¿¿¿¨¨¨
É$„h$If^„ha$ 
& F$If$If $$Ifa$1kdœ$$If4”2Ö†ÿë#e$ÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÖÖÖaöÿf4£Ô2Õ3Õ1ÖÀÖÁÖx×Ó×Ô×uØÙÙ Ù!Ù"Ù#Ù$ÙOÙPÙòäÚÚòòäÚÚÚÔÔÔÔ¥£ž£$a$/kd£„$$If4Ö†ÿë#e$öÖÖÖÖaöÿf4$If
„h$If^„h
Æ„$If^„
É$„h$If^„ha$zÖ{Ö|Ö³Ö´ÖÀÖÌÖøÖúÖ@×x×yץצק×Ç×È×Ô×ß×á×ù×ÿ×Ø>Ø@ØsØuØvØÂØÃØÄØÙÙÙ"Ùòè×èȸȫ›È諎è×èȸ«È«€›«È¸è«sèdè«Whäh´hcR†CJmH sH häh´hcR†0JCJmH sH j¬ƒhcR†CJUhäh´hcR†6CJmH sH jõ‚hcR†CJUhäh´hcR†6@ˆCJmH sH häh´hcR†CJmH sH häh´hcR†5@ˆCJmH sH häh´hcR†@ˆCJmH sH  häh´hcR†0J@ˆCJmH sH jhcR†CJUj ‚hcR†CJU""Ù$Ù%ÙOÙPÙkÙpÙ”ÙÚ2Ú4Ú5ÚSÛÚÛÛÛûÛRÜSÜCÝDÝEÝGÝVÝWÝXÝýÝþÝMÞóåÛÔÅ´Å®§®§®£Ô®œ–Ô–Ô®‰wcVLVjhcR†CJUhäh´hcR†CJmH sH 'häh´hcR†CJOJQJmH nH sH u#häh´hcR†OJQJmH nH sH uhäh´hcR†CJmH sH 
hcR†CJ
hcR†>*CJhcR†
hcR†6CJ
hcR†CJ hcR†5OJQJmH nH sH uhcR†OJQJmH nH sH u
hcR†6CJhcR†56>*CJ$häh´hcR†6CJmH sH häh´hcR†CJmH sH PÙQÙqÙrÙsٕٖٔټٽپÙèÙéÙêÙ4Ú5ÚeÚfÚgÚhÚiÚ‘Úùùùùùóóóóóóóóóóóóóó¹ $$Ifa$1kd…$$If4”ìÖšÿ×#=$öÖÖÖÖaö¤ÿf4$If¼$If‘Ú’Ú•ÚžÚ©Ú®Ú½Ú¾ÚËÚñÚõÚÎÅÅÅÅÅ[ÅÅÅjkdá…$$If4”Ö\šÿÜJ
Ë×#B ÿÿÿÿnÿÿÿÿÿÿÿÿ ÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖaö¤ÿf4 $$Ifa$1kdq…$$If4”Öšÿ×#=$ÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÖÖÖaö¤ÿf4
õÚÛÛ.Û/Û0Û1Û2Û3ÛöööŒööööjkd“†$$If4”Ö\šÿÜJ
Ë×#B ÿÿÿÿnÿÿÿÿÿÿÿÿ ÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖaö¤ÿf4 $$Ifa$3Û4Û5Û6Û7Û8Û•ŒŒŒŒ $$Ifa$jkdE‡$$If4”Ö\šÿÜJ
Ë×#B ÿÿÿÿnÿÿÿÿÿÿÿÿ ÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖaö¤ÿf48Û9ÛRÛSÛÚÛÛÛúÛûÛRÜ©ÜàÜDÝEÝFÝ•Œ†€†††wwwww† $$Ifa$$If$If $$Ifa$jkd÷‡$$If4”Ö\šÿÜJ
Ë×#B ÿÿÿÿnÿÿÿÿÿÿÿÿ ÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖaö¤ÿf4
FÝGÝVÝXÝ”ÞPßQßüßýß•à–àÙáÚáÇâÈâ^ã
ä ä ä
äùùóåØØØËØóåóåóååóùù
$„‚$If^„‚a$
¼$„‚$If^„‚a$
È
& F„h$If^„h¼$If$IfMÞNÞOސޑޔÞ3ß@ßAßCßàßìßíßïßüßýßààààtà†à–àBáCá’á“á”áÕáÖáÙáÚáóáôá
â âââòèÙè̸¢¸¢¸¢¸¢¸•¸|¸|¸¢¸ÌèÌoèÙè̸Ì_Ì_Ì_häh´hcR†6CJH*mH sH j¢‰hcR†CJU0häh´hcR†B*CJOJQJmH nH ph€€€sH uhäh´hcR†CJmH sH *häh´hcR†6CJOJQJmH nH sH u'häh´hcR†CJOJQJmH nH sH uhäh´hcR†CJmH sH häh´hcR†0JCJmH sH jhcR†CJUj©ˆhcR†CJU%â â!â¥âºâÇâÈâ*CJ$
hcR†6CJ
hcR†CJ
hcR†CJ!hcR†CJOJQJmH nH sH u
hcR†6CJ
hcR†CJ'häh´hcR†CJOJQJmH nH sH uhäh´hcR†6CJmH sH häh´hcR†6CJH*mH sH häh´hcR†CJmH sH "
äää:ä;ä*CJhcR†6B*CJphhcR†6B*CJmH phsH hcR†B*CJmH phsH hcR†>*B*CJphhcR†B*CJph
hcR†CJ&;ü ÿÿÿÿÿÿÿÿxÿÿÿÿÿÿÿÿrÿÿÿÿöÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖ Ö Ö ÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4ŠT
$„H$If]„Ha$ $$Ifa$$If–ÎÏÐÒÓÔ)*klmòèòò‰‡‚uuuu‚ $„ª„Vþ^„ª`„Vþa$$a$½„S^„SYkdö£$$IfT4ÖFýÿ; ³#%'> ÿÿÿÿÿÿÿÿxÿÿÿÿÿÿÿÿrÿÿÿÿöÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖ Ö Ö ÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4ŠT
„H$If]„H
$„H$If]„Ha$
mn}˜™µ¶àæšœ®²ÂÃœ­Ö4:;¦§¬®I¸¹Ö×ö ;AR[\ac|}›œǼ ‚ ” ˜ ¨ © × Ø øòìåÜåìåìåÖåìåÍìåìåÆÜÆÖìÆÖì¿ì¿ìÆÖ»ì´å­ìžìåÖìòÖòìåÜåìåìå­åìåÍìžhcR†OJQJmH nH sH u
hcR†6CJ
hcR†5CJhcR†
hcR†CJH*
hcR†5CJhcR†56CJ
hcR†CJhcR†56CJ
hcR†5CJ
hcR†CJ
hcR†CJ
hcR†5CJ>m~˜™µ¶æç&8=DMTúúúúúøòòòòèÖÁÁÁÁ$$
& F
Æá$Ifa$gdcR†$
& F
Æá$IfgdcR†
Æá$If
Æá$a$TU|}…šqggZZZg
$
Æá$Ifa$
Æá$IfŽkd·¤$$If4ֈ±ÿì ôÄ”Í%;
ÿÿÿÿ ÿÿÿÿÐÿÿÿÿÐÿÿÿÿ9ÿÿÿÿFöÖÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaö´ÿf4š›œ²³ÃœÖ×ìqhb[[b[[b[
ÆSá
Æá 
Æ ¸p#SáŽkd­¥$$If4ֈ±ÿì ôÄ”Í%;
ÿÿÿÿÿÿÿÿ ÿÿÿÿÿÿÿÿÐÿÿÿÿÿÿÿÿÐÿÿÿÿÿÿÿÿ9ÿÿÿÿÿÿÿÿFÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaö´ÿf4
ìïðñWyz{|ùìììììâââìììì
„H$If]„H
$„H$If]„Ha$
ÆS
‚”•–ù56:€vvvm````
$„H$If]„Ha$ $$Ifa$
„H$If]„H~kd£¦$$IfT4ÖFýÿ ³#T) ÿÿÿÿ ÿÿÿÿ¡ ÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿöÖ Ö Ö Ö ÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4pÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿŠT :;IJKÎ`·ë¦œœœ““““†††††††
$„H$If]„Ha$ $$Ifa$
„H$If]„HYkd¯§$$IfT4ÖFýÿ ³#T) ÿÿÿÿÿÿÿÿ ÿÿÿÿÿÿÿÿ¡ÿÿÿÿöÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖ Ö Ö ÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4ŠTI¸¹×ö Qbc|}›¦ žœœœŒœœ‡‡‡‡‡$a$¼*$ $„ª„Vþ^„ª`„Vþa$½„S^„SYkdp¨$$IfT4ÖFýÿ ³#T) ÿÿÿÿÿÿÿÿ ÿÿÿÿÿÿÿÿ¡ÿÿÿÿöÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖ Ö Ö ÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4ŠT›œÌÍþ
 ! ( 1 8 ý÷÷÷íÛÆÆÆÆ$$
& F
Æá$Ifa$gdcR†$
& F
Æá$IfgdcR†
Æá$If
Æá
8 9 ` a c d f g k € qggZZZZZg
$
Æá$Ifa$
Æá$IfŽkd1©$$If4ֈ±ÿì ôÄ”Í%;
ÿÿÿÿ ÿÿÿÿÐÿÿÿÿÐÿÿÿÿ9ÿÿÿÿFöÖÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaö´ÿf4 €  ‚ ˜ ™ © × Ø !qb\UU\LU¼
ÆSá*$
ÆSá
Æá
ÆSá„L„´÷^„L`„´÷Žkd'ª$$If4ֈ±ÿì ôÄ”Í%;
ÿÿÿÿÿÿÿÿ ÿÿÿÿÿÿÿÿÐÿÿÿÿÿÿÿÿÐÿÿÿÿÿÿÿÿ9ÿÿÿÿÿÿÿÿFÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaö´ÿf4Ø æ ö ù !!!F!G!Ä!×!ê!#'#Æ#Ú#5$?$A$o$–$—$´$µ$Ì$ê$ý$þ$% %
%%%*%+%u%z%(&)&;&?&N&¡&@(Q({(¤(¥(")_,`,°,¿,À,?-c-d-‚-ƒ-‘-¯-Æ-Ç-Ö-×-Ø-ñ-ò-. .F.øñøëåëøÜøåøåøåøåøåØÑåøåëåëåÇÁåÁëø¸øëøåøëøÜëøëøÜøåøåøåØÑØøåëÑëåÁåëø¸øëøhcR†56CJ
hcR†CJhcR†56;CJ
hcR†5CJhcR†hcR†56CJ
hcR†CJ
hcR†CJ
hcR†6CJ
hcR†5CJF!!/!2!3!4!F!G!H!]!š!¼!½!¾!¿!Ä!ùòìßßßßßÕÕÕßßßß
„H$If]„H
$„H$If]„Ha$
ÆS
ÆSá
ÆáÄ!Å!Æ!Ö!×!ê!["ò"#'#€vvvm\\\O
$
Æ”$Ifa$$
& F
ÆRùùùïÝÈÈÈÈ$$
& F
Æá$Ifa$gdcR†$
& F
Æá$IfgdcR†
Æá$If
Æá >R?RfRgRiRjRlRpR…RqggZZZZg
$
Æá$Ifa$
Æá$IfŽkdÇ$$If4ֈ„ÿð öÆ–Î%l
ÿÿÿÿ ÿÿÿÿÐÿÿÿÿÐÿÿÿÿ8ÿÿÿÿDöÖÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaö‡ÿf4…R†R‡RRžR®RôRõR7S8SOSqf`YY``Y`Y
ÆSá
Æá 
ÆSᤤŽkd“È$$If4ֈ„ÿð öÆ–Î%l
ÿÿÿÿÿÿÿÿ ÿÿÿÿÿÿÿÿÐÿÿÿÿÿÿÿÿÐÿÿÿÿÿÿÿÿ8ÿÿÿÿÿÿÿÿDÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaö‡ÿf4
OSPSQScSdSoS„SÁSãSäSåSêSëSìSöööðöðððöööqð~kdÉ$$IfT4ÖFýÿ ³#T) ÿÿÿÿ ÿÿÿÿ¡ ÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿöÖ Ö Ö Ö ÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4pÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿŠT$If $$Ifa$
ìSøSùS"TdTT¸TÙTÿTUUUUUU_U`UaUùùùùùùððððððð—ùùùYkd›Ê$$IfT4ÖFýÿ ³#T) ÿÿÿÿÿÿÿÿ ÿÿÿÿÿÿÿÿ¡ÿÿÿÿöÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖ Ö Ö ÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4ŠT $$Ifa$$IfaUñUV7V\V]V^V`VaVbVV¡V¢VÁVÎVùùðððð𗑏€ $„ª„Vþ^„ª`„Vþa$½„S^„SYkdbË$$IfT4ÖFýÿ ³#T) ÿÿÿÿÿÿÿÿ ÿÿÿÿÿÿÿÿ¡ÿÿÿÿöÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖ Ö Ö ÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4ŠT $$Ifa$$IfÎVÏVÿVWWW*W,WJWKWxWyW¬W¸WÊWÏWÖWßWæWòïíääßßßíÙÙÙϺ¥¥¥¥$$
& F
Æá$Ifa$gdcR†$$
& F
Æá$Ifa$gdcR†
Æá$If
Æá$a$$
ÆÀa$$ $„ª„Vþ^„ª`„Vþa$#W)W*W,W:WJWKW¬WçW X
X,XPXÌZàZøZ!["[{[õ\ø\ú\%]]]^]}]Œ]Ö]×]ò]õ]/^1^3^E^–^—^3_m_o_u_¹_»_Á_ù_û_`0`2`8`O`i`bØbÙbSccøñêñøäñÔƸ²ñ²ñ²ñ©ñ²ñ²¥ ²ñ²ñ²ø²ø²øšñäñ²Žñ²Žñ²Žñ²Žñ²ñ²ñ©ñähcR†5B*CJphÿ
hcR†CJ hcR†5hcR†hcR†56CJ
hcR†CJhcR†CJfHèqÊ
ÿÿÿÿÿhcR†CJfHqÊ
ÿÿÿÿhcR†5CJfHqÊ
ÿÿÿÿ
hcR†CJ
hcR†5CJ
hcR†5CJ
hcR†5CJ8æWçW
X XXXX*XqggZZZZ
$
Æá$Ifa$
Æá$IfŽkd#Ì$$If4ֈ¬ÿ‰ >õ¬¿Ä#Ý ÿÿÿÿµÿÿÿÿ·ÿÿÿÿ·ÿÿÿÿÿÿÿÿöÖÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaö¯ÿf4*X+X,X?X@XPXÙXY{YØYqhb[[RRRb$
Æáa$
ÆSá
Æá 
Æ ¸p#SáŽkdÍ$$If4ֈ¬ÿ‰ >õ¬¿Ä#Ý ÿÿÿÿÿÿÿÿµÿÿÿÿÿÿÿÿ·ÿÿÿÿÿÿÿÿ·ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaö¯ÿf4 ØYRZÌZÍZÎZøZùZ[[!["[7[S[u[v[{[ùùùùòòòìããììììã $$Ifa$$If
ÆSá
Æá{[|[Œ[[Ž[¶[)\‰\º\Ô\õ\ø\€zzzzzzzqqq $$Ifa$$If~kdÎ$$IfT4ÖFýÿY
šx#\
ÿÿÿÿAÿÿÿÿÞ ÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿöÖ Ö Ö Ö ÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4pÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿŠT ø\ù\ú\%]]]^]}]‹]Œ]Ô]Õ]Ö]¦ ”€n$
& F„Є˜þ^„Ð`„˜þgdcR† $„ª„Vþ^„ª`„Vþa$½$a$ ½
& F„Ñ^„ÑgdcR†„S^„SYkdÏ$$IfT4ÖFýÿY
šx#\
ÿÿÿÿÿÿÿÿAÿÿÿÿÿÿÿÿ€ÞÿÿÿÿöÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖ Ö Ö ÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4ŠT Ö]×]Ù]Ú]Û]Ü]Ý]Þ]ß]à]á]â]ò]ó]ô]õ]ö]/^0^òìììììììììììççåÚÚÌ
$
Ƹp#$Ifa$

Ƹp#$If$a$¤¤ $„ª„Vþ^„ª`„Vþa$0^1^2^D^E^^^_^–^—^Þ^ß^ __’‹‚x‚k
$
Æá$Ifa$
Æ„h^„h
& F
Æ$a$mkdâÏ$$IfT–FÖÖºÿŽÔ ÖÖ
ÿÀÀÀÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÖÿÖÿÖÿ4Ö
FaöpÖ
ÿÀÀÀŠT __#_,_3_4_m_o_q_êêêêoeXK
$
Æá$Ifa$
$
ÆI$Ifa$
Æá$If{kd˜Ð$$If4Örï´yY§%ïÿÿÿÿÅÿÿÿÿÅÿÿÿÿàÿÿÿÿNöÖÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4$$
& F
Æá$Ifa$gdcR†q_u_Š_‹_¹_»_½_Á_Ö_òòwm`òòò
$
ÆI$Ifa$
Æá$If{kdtÑ$$If4Örï´yY§%ïÿÿÿÿÿÿÿÿÅÿÿÿÿÿÿÿÿÅÿÿÿÿÿÿÿÿàÿÿÿÿÿÿÿÿNÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4
$
Æá$Ifa$Ö_×_ù_û_ý_``„zm```
$
Æá$Ifa$
$
ÆI$Ifa$
Æá$If{kdPÒ$$If4Örï´yY§%ïÿÿÿÿÿÿÿÿÅÿÿÿÿÿÿÿÿÅÿÿÿÿÿÿÿÿàÿÿÿÿÿÿÿÿNÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4``0`2`4`8`M`„zm```
$
Æá$Ifa$
$
ÆI$Ifa$
Æá$If{kd,Ó$$If4Örï´yY§%ïÿÿÿÿÿÿÿÿÅÿÿÿÿÿÿÿÿÅÿÿÿÿÿÿÿÿàÿÿÿÿÿÿÿÿNÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4M`N`O`\`i`œbb°b„~uug^R $
& F
Æ ÿÿÿÿÿÿÿÿxÿÿÿÿÿÿÿÿrÿÿÿÿöÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖ Ö Ö ÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4ŠT
„H$If]„H
$„H$If]„Ha$
pp p!pkplp–p—pÊpÖpèpípôpýpqúúøúøòòòèÖÁÁÁÁ$$
& F
Æá$Ifa$gdcR†$
& F
Æá$IfgdcR†
Æá$If
Æá$a$pp p!pkplp(q)q*qMq:rKrŒr·r¸r2sˆtŒtØtÙtÚt u_u~u‰uÏuÒuÔuÕuæuçuùuÿuvv&vGvHvúóæÚÐÚƾڪÚÐڝÚÆÚÆÚƾÆÚÆڗڍ‡úó€wnóÚwhcR†56CJhcR†5:CJ hcR†5:
hcR†CJhcR†B*CJphÿ
hcR†CJhcR†56B*CJphÿ&hcR†B*OJQJmH nH phÿsH uhcR†B*phÿhcR†B*CJphÿhcR†B*CJphÿhcR†5B*CJphÿhcR†56B*CJphÿ
hcR†5CJ
hcR†CJ%qq
q q
qqq(qqggZZZg
$
Æá$Ifa$
Æá$IfŽkdqÞ$$If4ֈªÿ‡ qMq¤q:r;rŒrrqjdjj^^djd¼
Æá
Æá
ÆSáŽkdgß$$If4ֈªÿ‡ õ¬¿Ä#l ÿÿÿÿ&ÿÿÿÿ·ÿÿÿÿ·ÿÿÿÿÿÿÿÿöÖÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaö¯ÿf4 G¥H¥[¥\¥l¥Á¥ ¦M¦û¦ü¦§qkdd^^^dkX
ÆD 
Æá
ÆSá
ÆáŽkd¸ý$$If4ֈ¬ÿ >õ¬¿Ä#l ÿÿÿÿÿÿÿÿ&ÿÿÿÿÿÿÿÿ€·ÿÿÿÿÿÿÿÿ€·ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaö¯ÿf4
Z¥[¥k¥l¥Á¥L¦M¦\¦û¦&§'§¡§´¨¶¨ߨ©Ž©‘©ºª¾ª¿ªîªB«C«b«i«°«±«²«³«´«Å«Æ«à«á«ø«ù«‘¬’¬ˬ̬άլꬭ­#­9­K­L­[­\­d®e®v®îð®ñ®n¯o¯÷ð÷áÙáÒÌð÷ðÆðÆÁÆðÆðƽƸ½Æ½¸Æð±«Ìð¢ðÌðƽƖð½Æ–ðÆð÷ð÷ÌÆðÌð÷ðÆhcR†5B*CJphÿhcR†56CJ
hcR†CJ
hcR†5CJ hcR†5hcR† hcR†6
hcR†CJ
hcR†CJ
hcR†5CJhcR†OJQJhcR†OJQJmH nH sH u
hcR†5CJhcR†56CJ;§§&§'§²~²®²¯²À²Á²Û²ܲ³³ª³«³ä³å³î³´´(´‚´”´µ:µ;µ¶µ¢¸ª¸«¸Ú¸"¹#¹B¹I¹l¹’¹“¹”¹±¹²¹˹úðúäÞúðú×ä×ÞÓÞ×Þ×ÞÌÂðäµäðä«£«ä£«ä«ä«ä–ä«ä«£ð«ä«ä«–äÂðähcR†56B*CJphÿhcR†B*phÿhcR†B*CJphÿhcR†56B*CJphÿhcR†B*CJphÿ
hcR†5CJhcR†
hcR†5CJ
hcR†CJhcR†5B*CJphÿhcR†B*CJphÿ
hcR†CJ6Ž°°¬°­°±Q±z±Ž±±‘±¦œœœœ
$„H$If]„Ha$
„H$If]„HYkd1$$IfT4ÖFýÿ ³#b) ÿÿÿÿÿÿÿÿ ÿÿÿÿÿÿÿÿ€¯ÿÿÿÿöÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖ Ö Ö ÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4ŠT ‘±’±“±Á±²²²7²=²>²g²h²­²®²¦ žœ’€œœœœvv „ª„Vþ^„ª`„Vþ $„ª„Vþ^„ª`„Vþa$$a$ „S„ û^„S`„ û½„S^„SYkdø$$IfT4ÖFýÿ ³#b) ÿÿÿÿÿÿÿÿ ÿÿÿÿÿÿÿÿ¯ÿÿÿÿöÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖ Ö Ö ÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4ŠT
®²À²Á²Û²ܲ³³ÙNÙOÙ°ÙëÙ
ÚÚ:Ú^ÚÚÜîÜÝ/Ý0݉Ýßßß3ßkßlß‹ßšßäßþßà:ààOà à¡à=áXârâ¦äáäâä\å%ç0ç7ç¥è°è¶èëè«éøéêêê5ê‰êŠêøñêäñÔƸ²ñ²ñ²ñ©ñ²ñ²¥ ²ñ²ñê²ê²êšñäñ²ñ²ñ©ñä“ñä“ñäŒä“ñ䥠¥
hcR†6CJ
hcR†>*CJ
hcR†CJ hcR†5hcR†hcR†56CJ
hcR†CJhcR†CJfHèqÊ
ÿÿÿÿÿhcR†CJfHqÊ
ÿÿÿÿhcR†5CJfHqÊ
ÿÿÿÿ
hcR†CJ
hcR†5CJ
hcR†5CJ
hcR†5CJ7êÙëÙÚÚÚÚÚ8ÚqggZZZZ
$
Æá$Ifa$
Æá$IfŽkd/$$If4ֈ¬ÿ‰ >õ¬¿Ä#Ý ÿÿÿÿµÿÿÿÿ·ÿÿÿÿ·ÿÿÿÿÿÿÿÿöÖÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaö¯ÿf48Ú9Ú:ÚMÚNÚ^ÚçÚÛ‰ÛæÛqhb[[RRRb$
Æáa$
ÆSá
Æá 
Æ ¸p#SáŽkd%$$If4ֈ¬ÿ‰ >õ¬¿Ä#Ý ÿÿÿÿÿÿÿÿµÿÿÿÿÿÿÿÿ·ÿÿÿÿÿÿÿÿ·ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaö¯ÿf4 æÛ`ÜÚÜÛÜÜÜÝÝÝÝ/Ý0ÝEÝa݄݃݉Ýùùùùòòòìããììììã $$Ifa$$If
ÆSá
Æá‰ÝŠÝšÝ›ÝœÝÄÝ7Þ—ÞÈÞâÞß߀zzzzzzzqqq $$Ifa$$If~kd $$IfT4ÖFýÿY
šx#\
ÿÿÿÿAÿÿÿÿÞ ÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿöÖ Ö Ö Ö ÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4pÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿŠT ßßß3ßkßlߋߙߚßâßãßäßæߦ ”€nh¤¤$
& F„Є˜þ^„Ð`„˜þgdcR† $„ª„Vþ^„ª`„Vþa$½$a$ ½
& F„Ñ^„ÑgdcR†„S^„SYkd'!$$IfT4ÖFýÿY
šx#\
ÿÿÿÿÿÿÿÿAÿÿÿÿÿÿÿÿ€ÞÿÿÿÿöÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖ Ö Ö ÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4ŠT æßçßèßéßêßëßìßíßîßïßþßÿßààà:à;àùùùùùùùùùùôôòäää
$
Ƹp#$Ifa$$a$¤¤;àáwáyá{áá”áêêêêoeXXXX
$
Æá$Ifa$
Æá$If{kd¤"$$If4Örï´yY§%ïÿÿÿÿÅÿÿÿÿÅÿÿÿÿàÿÿÿÿNöÖÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4$$
& F
Æá$Ifa$gdcR†
”á•áÃáÅáÇáËáàá„zmmmm
$
Æá$Ifa$
Æá$If{kd€#$$If4Örï´yY§%ïÿÿÿÿÿÿÿÿÅÿÿÿÿÿÿÿÿÅÿÿÿÿÿÿÿÿàÿÿÿÿÿÿÿÿNÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4àáááâââ â â„zmmmm
$
Æá$Ifa$
Æá$If{kd\$$$If4Örï´yY§%ïÿÿÿÿÿÿÿÿÅÿÿÿÿÿÿÿÿÅÿÿÿÿÿÿÿÿàÿÿÿÿÿÿÿÿNÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4 â!â:ââBâWâ„zmmmm
$
Æá$Ifa$
Æá$If{kd8%$$If4Örï´yY§%ïÿÿÿÿÿÿÿÿÅÿÿÿÿÿÿÿÿÅÿÿÿÿÿÿÿÿàÿÿÿÿÿÿÿÿNÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4WâXâeârâ¥ä¦ä¹äºäÎä„{{mdXKX $
ÆïKïLïŒïòèèèèèòièèa$$If~kdï-$$IfT4ÖFýÿ; ³#%'> ÿÿÿÿxÿÿÿÿr ÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿöÖ Ö Ö Ö ÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4pÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿŠT
„H$If]„H
$„H$If]„Ha$ Œï±ïÙïð=ð>ð?ðAðBðWðXðzð ðÉðÊðùùùðãã㊀€€€€€
„H$If]„HYkdû.$$IfT4ÖFýÿ; ³#%'> ÿÿÿÿÿÿÿÿxÿÿÿÿÿÿÿÿrÿÿÿÿöÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖ Ö Ö ÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4ŠT
$„H$If]„Ha$ $$Ifa$$IfÊðññññññ6ñ7ñ]ñ^ñŸñ ñòèòò‰‡‚uuus $„ª„Vþ^„ª`„Vþa$$a$½„S^„SYkd¼/$$IfT4ÖFýÿ; ³#%'> ÿÿÿÿÿÿÿÿxÿÿÿÿÿÿÿÿrÿÿÿÿöÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖ Ö Ö ÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4ŠT
„H$If]„H
$„H$If]„Ha$  ñ±ñ²ñÌñÍñîñïñòòPò\ònòsòzòƒòŠòööñññïéééßʵµµµ$$
& F
Æá$Ifa$gdcR†$$
& F
Æá$Ifa$gdcR†
Æá$If
Æá$a$$
ÆÀa$Šò‹ò´òµò·ò¹ò½òÔòqggZZZZ
$
Æá$Ifa$
Æá$IfŽkd}0$$If4ֈ¬ÿ‰ >õ¬¿Œ$Ý ÿÿÿÿµÿÿÿÿ·ÿÿÿÿ·ÿÿÿÿÿÿÿÿÍöÖÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaö¯ÿf4‹ò³ò´òúòTô–ô—ôðôXöZö\ö£ö¤öÃöÒö÷÷÷÷÷÷÷)÷0÷1÷@÷W÷X÷¹÷ó÷ô÷øø>ø?ø¾øÎøù,ù‡ùˆùáù?üAüCüŠü‹ü·ü¸üêüëüìüûüüüýüýýý%ý;ýõ¬¿Œ$Ý ÿÿÿÿÿÿÿÿµÿÿÿÿÿÿÿÿ·ÿÿÿÿÿÿÿÿ·ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÍÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaö¯ÿf4 ƒô„ô–ô—ô¬ôÈôêôëôðôñôõõõõèèõõõõèiõõõ~kdi2$$IfT4ÖFýÿY
šx#\
ÿÿÿÿAÿÿÿÿÞ ÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿöÖ Ö Ö Ö ÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4pÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿŠT
$„H$If]„Ha$
„H$If]„H õ$$IfT4ÖFýÿY
šx#\
ÿÿÿÿÿÿÿÿAÿÿÿÿÿÿÿÿ€ÞÿÿÿÿöÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖ Ö Ö ÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4ŠT c
d
u
v






% 1 C H O X _ òééäääâÜÜÜÒ½¨¨¨¨$$
& F
Æá$Ifa$gdcR†$$
& F
Æá$Ifa$gdcR†
Æá$If
Æá$a$$
ÆÀa$ $„ª„Vþ^„ª`„Vþa$_ ` ‰ Š Œ Ž ’ © qggZZZZ
$
Æá$Ifa$
Æá$IfŽkdo?$$If4ֈ¬ÿ‰ >õ¬¿Ä#Ý ÿÿÿÿµÿÿÿÿ·ÿÿÿÿ·ÿÿÿÿÿÿÿÿöÖÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaö¯ÿf4© ª « ¾ ¿ Ï á â ú û 
qjdjj[djjj$
Æáa$
Æá
ÆSáŽkde@$$If4ֈ¬ÿ‰ >õ¬¿Ä#Ý ÿÿÿÿÿÿÿÿµÿÿÿÿÿÿÿÿ·ÿÿÿÿÿÿÿÿ·ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaö¯ÿf4


#
$
9
U
w
x
}
~



õèèõõõõèiõõõ~kd[A$$IfT4ÖFýÿY
šx#\
ÿÿÿÿAÿÿÿÿÞ ÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿöÖ Ö Ö Ö ÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4pÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿŠT
$„H$If]„Ha$
„H$If]„H “

 ·ÖØÙÚ!"Aõõõèè菉‡‚€s $„ª„Vþ^„ª`„Vþa$½$a$½„S^„SYkdgB$$IfT4ÖFýÿY
šx#\
ÿÿÿÿÿÿÿÿAÿÿÿÿÿÿÿÿ€ÞÿÿÿÿöÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖ Ö Ö ÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4ŠT
$„H$If]„Ha$
„H$If]„H AOP€‚“”­®âãDPbíëëëëÞÕÕÐÐÐëÊÊÊÀ«$$
& F
Æá$Ifa$gdcR†
Æá$If
Æá$a$$
ÆÀa$ $„ª„Vþ^„ª`„Vþa$$
& F„Є˜þ^„Ð`„˜þgdcR†“”¦­®¼âãD~§¨ÉÊŽš›ô¢¤¦íî½¾¿ÎÏÐâéêø 
n¨©ÑÒóôÐÑ*•˜šñò PQRabcúóìåóìúóåÕŵó¯óµó¦ó¯ó¯¢¯ó¯ó¯ìœ¯úóìåóìúóåÕŵó¯ó¦ó¯ó¯¢¯ó¯ó¯ìœ¯ú
hcR†CJhcR†hcR†56CJ
hcR†CJhcR†5CJfHèqÊ
ÿÿÿÿÿhcR†5CJfHqÊ
ÿÿÿÿhcR†5CJfHèqÊ
ÿÿÿÿÿ
hcR†5CJ
hcR†5CJ
hcR†5CJ
hcR†CJ=bgnw~¨©êêêê\RR
Æá$IfŽkd.C$$If4ֈ¬ÿ‰ >õ¬¿Ä#Ý ÿÿÿÿµÿÿÿÿ·ÿÿÿÿ·ÿÿÿÿÿÿÿÿöÖÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaö¯ÿf4$$
& F
Æá$Ifa$gdcR†©«­±ÈÉÊÝÞîòòòòd]W]]
Æá
ÆSáŽkd$D$$If4ֈ¬ÿ‰ >õ¬¿Ä#Ý ÿÿÿÿÿÿÿÿµÿÿÿÿÿÿÿÿ·ÿÿÿÿÿÿÿÿ·ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaö¯ÿf4
$
Æá$Ifa$ îXYqr‡ˆš›°ÌîïôöðéééßÒÒßßßßÒ
$„H$If]„Ha$
„H$If]„H
ÆSá
Æá$
Æáa$
ôõ 
ÑtWƒ¢¤€vvvvvviii
$„H$If]„Ha$
„H$If]„H~kdE$$IfT4ÖFýÿY
šx#\
ÿÿÿÿAÿÿÿÿÞ ÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿöÖ Ö Ö Ö ÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4pÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿŠT
¤¥¦Ôíî
EFŽ»¦ ž™—Šx——————$
& F„Є˜þ^„Ð`„˜þgdcR† $„ª„Vþ^„ª`„Vþa$½$a$½„S^„SYkd&F$$IfT4ÖFýÿY
šx#\
ÿÿÿÿÿÿÿÿAÿÿÿÿÿÿÿÿ€ÞÿÿÿÿöÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖ Ö Ö ÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4ŠT
»¼½¾ÏÐéê 
:;nzŒ‘˜¡¨ýýðççâââýÜÜÜÒ½¨¨¨¨$$
& F
Æá$Ifa$gdcR†$$
& F
Æá$Ifa$gdcR†
Æá$If
Æá$a$$
ÆÀa$ $„ª„Vþ^„ª`„Vþa$¨©ÒÓÕÙÝòqggZZZZ
$
Æá$Ifa$
Æá$IfŽkdíF$$If4ֈ¬ÿ‰ >õ¬¿Ä#Ý ÿÿÿÿµÿÿÿÿ·ÿÿÿÿ·ÿÿÿÿÿÿÿÿöÖÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaö¯ÿf4òóôq tùqjdjj[[[dd$
Æáa$
Æá
ÆSáŽkdãG$$If4ֈ¬ÿ‰ >õ¬¿Ä#Ý ÿÿÿÿÿÿÿÿµÿÿÿÿÿÿÿÿ·ÿÿÿÿÿÿÿÿ·ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaö¯ÿf4
ù{|}§¨½¾ÐÑæ$%*ùùùòòòèÛÛèèèèÛ
$„H$If]„Ha$
„H$If]„H
ÆSá
Æá*+?@A†Ï3Sq•€vvvhhhh[[
$„H$If]„Ha$„H„h$If]„H^„h
„H$If]„H~kdÙH$$IfT4ÖFýÿY
šx#\
ÿÿÿÿAÿÿÿÿÞ ÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿöÖ Ö Ö Ö ÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4pÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿŠT
•—˜™šÈñò NOòò™“‘ŒŠ}kŠŠŠ$
& F„Є˜þ^„Ð`„˜þgdcR† $„ª„Vþ^„ª`„Vþa$½$a$½„S^„SYkdåI$$IfT4ÖFýÿY
šx#\
ÿÿÿÿÿÿÿÿAÿÿÿÿÿÿÿÿ€ÞÿÿÿÿöÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖ Ö Ö ÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4ŠT
$„H$If]„Ha$ OPQbc|¥¦ÓÔ%*1:AýðççâââýÜÜÜÒ½¨¨¨¨$$
& F
Æá$Ifa$gdcR†$$
& F
Æá$Ifa$gdcR†
Æá$If
Æá$a$$
ÆÀa$ $„ª„Vþ^„ª`„Vþa$cu}¥¦ABjkŠ‹°¯ Á 7!`!a!º!"#$#&#T#†#‡#Ã#Ä#ô#õ#ö#$$$$ $#$1$M$N$¯$é$ê$%%2%3%X% (((¹(º()®*°*²*ù*ú*6+7+øñêøñäøêÔÄ´ø®øäøäø¥ø®ø®¡ê®ø®ø®ñ›®êøñêøñäøêÔÄ´ø®øäøäø¥ø®ø®¡®ø®
hcR†CJhcR†hcR†56CJ
hcR†CJhcR†5CJfHèqÊ
ÿÿÿÿÿhcR†5CJfHqÊ
ÿÿÿÿhcR†5CJfHèqÊ
ÿÿÿÿÿ
hcR†CJ
hcR†5CJ
hcR†5CJ
hcR†5CJ=ABklnpt‰qggZZZZ
$
Æá$Ifa$
Æá$IfŽkd¬J$$If4ֈ¬ÿ‰ >õ¬¿Ä#Ý ÿÿÿÿµÿÿÿÿ·ÿÿÿÿ·ÿÿÿÿÿÿÿÿöÖÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaö¯ÿf4‰Š‹žŸ¯Û¯ ° ± Ù qjdjj[[[dj$
Æáa$
Æá
ÆSáŽkd¢K$$If4ֈ¬ÿ‰ >õ¬¿Ä#Ý ÿÿÿÿÿÿÿÿµÿÿÿÿÿÿÿÿ·ÿÿÿÿÿÿÿÿ·ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaö¯ÿf4
Ù 7!8!M!N!`!a!v!’!´!µ!º!øøøîááîîîîá
$„H$If]„Ha$
„H$If]„H
ÆSá º!»!Ó!Ô!Õ!4"t"ã"ä"#"#$#€vvvvvvviii
$„H$If]„Ha$
„H$If]„H~kd˜L$$IfT4ÖFýÿY
šx#\
ÿÿÿÿAÿÿÿÿÞ ÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿöÖ Ö Ö Ö ÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4pÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿŠT $#%#&#T#†#‡#¦#Ã#Ä#ò#ó#ô#õ#¦ ž™—Šx————k $„ª„Vþ^„ª`„Vþa$$
& F„Є˜þ^„Ð`„˜þgdcR† $„ª„Vþ^„ª`„Vþa$½$a$½„S^„SYkd¤M$$IfT4ÖFýÿY
šx#\
ÿÿÿÿÿÿÿÿAÿÿÿÿÿÿÿÿ€ÞÿÿÿÿöÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖ Ö Ö ÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4ŠT õ#$$"$#$M$N${$|$¯$»$Í$Ò$Ù$â$é$ööñññïéééßʵµµµ$$
& F
Æá$Ifa$gdcR†$$
& F
Æá$Ifa$gdcR†
Æá$If
Æá$a$$
ÆÀa$é$ê$%%%%%1%qggZZZZ
$
Æá$Ifa$
Æá$IfŽkdkN$$If4ֈ¬ÿ‰ >õ¬¿Ä#Ý ÿÿÿÿµÿÿÿÿ·ÿÿÿÿ·ÿÿÿÿÿÿÿÿöÖÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaö¯ÿf41%2%3%F%G%W%£&¬'( (qhb[[RRRR$
Æáa$
ÆSá
Æá 
Æ ¸p#SáŽkdaO$$If4ֈ¬ÿ‰ >õ¬¿Ä#Ý ÿÿÿÿÿÿÿÿµÿÿÿÿÿÿÿÿ·ÿÿÿÿÿÿÿÿ·ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaö¯ÿf4 (
(2((‘(¦(§(¹(º(Ï(ë(
)))ùòòòòèÛÛèèèèÛ
$„H$If]„Ha$
„H$If]„H
ÆSá
Æá
)),)-).)Ä)7*n*o**®*°*€vvvvvvviii
$„H$If]„Ha$
„H$If]„H~kdWP$$IfT4ÖFýÿY
šx#\
ÿÿÿÿAÿÿÿÿÞ ÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿöÖ Ö Ö Ö ÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4pÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿŠT °*±*²*à*ù*ú*+6+7+d+e+f+h+¦ ž™—Šx—————$
& F„Є˜þ^„Ð`„˜þgdcR† $„ª„Vþ^„ª`„Vþa$½$a$½„S^„SYkdcQ$$IfT4ÖFýÿY
šx#\
ÿÿÿÿÿÿÿÿAÿÿÿÿÿÿÿÿ€ÞÿÿÿÿöÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖ Ö Ö ÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4ŠT 7+h+q+r+s+…++++´+µ+,P,Q,y,z,ˆ,­,®,Ó,è/ù/10[0\0µ0F2H2J2ª2«2å2æ23!3"3(3)3;3D3E3T3n3o3Ð3
4 43444G4l4m4’477B7j7k7Ä7m9o9q9øñøêøñêøñäøêÔÄ´êø®øäøäø¥ø®ø®¡®ø®ø›®›äøñêøñäøêÔÄ´êø®øäøäø¥ø®ø®
hcR†CJhcR†hcR†56CJ
hcR†CJhcR†5CJfHèqÊ
ÿÿÿÿÿhcR†5CJfHqÊ
ÿÿÿÿhcR†5CJfHèqÊ
ÿÿÿÿÿ
hcR†CJ
hcR†5CJ
hcR†5CJ
hcR†5CJ=h+r+s+Ž++´+µ+â+ã+,",4,9,@,I,P,ööñññïéééßʵµµµ$$
& F
Æá$Ifa$gdcR†$$
& F
Æá$Ifa$gdcR†
Æá$If
Æá$a$$
ÆÀa$P,Q,z,ˆ,Š,Œ,,¬,qgREEEE
$
Æá$Ifa$$$
& F
Æá$Ifa$gdcR†
Æá$IfŽkd*R$$If4ֈ¬ÿ‰ >õ¬¿Ä#Ý ÿÿÿÿµÿÿÿÿ·ÿÿÿÿ·ÿÿÿÿÿÿÿÿöÖÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaö¯ÿf4¬,­,®,Á,Â,Ò,Í-‰./ç/è/qjdjj[[[[[$
Æáa$
Æá
ÆSáŽkd S$$If4ֈ¬ÿ‰ >õ¬¿Ä#Ý ÿÿÿÿÿÿÿÿµÿÿÿÿÿÿÿÿ·ÿÿÿÿÿÿÿÿ·ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaö¯ÿf4
è/é/2030H0I0[0\0q00¯0°0µ0ùòòòèÛÛèèèèÛ
$„H$If]„Ha$
„H$If]„H
ÆSá
Æá µ0¶0Í0Î0Ï0h12&2F2H2€vvvvviii
$„H$If]„Ha$
„H$If]„H~kdT$$IfT4ÖFýÿY
šx#\
ÿÿÿÿAÿÿÿÿÞ ÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿöÖ Ö Ö Ö ÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4pÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿŠT H2I2J2x2ª2«2Ê2å2æ23333¦ ž™—Šx—————$
& F„Є˜þ^„Ð`„˜þgdcR† $„ª„Vþ^„ª`„Vþa$½$a$½„S^„SYkd"U$$IfT4ÖFýÿY
šx#\
ÿÿÿÿÿÿÿÿAÿÿÿÿÿÿÿÿ€ÞÿÿÿÿöÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖ Ö Ö ÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4ŠT 3(3)3D3E3l3m3n3o3œ33Ð3Ü3î3ó3ú34
4ööñññññïéééßʵµµµ$$
& F
Æá$Ifa$gdcR†$$
& F
Æá$Ifa$gdcR†
Æá$If
Æá$a$$
ÆÀa$
4 444G4I4K4O4k4qgREEEE
$
Æá$Ifa$$$
& F
Æá$Ifa$gdcR†
Æá$IfŽkdéU$$If4ֈ¬ÿ‰ >õ¬¿Ä#Ý ÿÿÿÿµÿÿÿÿ·ÿÿÿÿ·ÿÿÿÿÿÿÿÿöÖÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaö¯ÿf4k4l4m4€44‘4F5û577qhb[[RRRb$
Æáa$
ÆSá
Æá 
Æ ¸p#SáŽkdßV$$If4ֈ¬ÿ‰ >õ¬¿Ä#Ý ÿÿÿÿÿÿÿÿµÿÿÿÿÿÿÿÿ·ÿÿÿÿÿÿÿÿ·ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿaö¯ÿf4 7A7B7W7X7j7k7€7œ7¾7¿7Ä7øøøîááîîîîá
$„H$If]„Ha$
„H$If]„H
ÆSá Ä7Å7Þ7ß7à768º8-9M9m9o9€vvvvvviii
$„H$If]„Ha$
„H$If]„H~kdÕW$$IfT4ÖFýÿY
šx#\
ÿÿÿÿAÿÿÿÿÞ ÖÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿöÖ Ö Ö Ö ÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4pÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿŠT
o9p9q9Ÿ9¸9¹9Ø9ó9ô9: :!:":¦ ž™—Šx————k $„ª„Vþ^„ª`„Vþa$$
& F„Є˜þ^„Ð`„˜þgdcR† $„ª„Vþ^„ª`„Vþa$½$a$½„S^„SYkdáX$$IfT4ÖFýÿY
šx#\
ÿÿÿÿÿÿÿÿAÿÿÿÿÿÿÿÿ€ÞÿÿÿÿöÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖ Ö Ö ÿÿÿÿÿÿÿÿaöf4ŠT q9¸9¹9ó9ô9!:":#:3:4:O:P:y:z:?;I;€;;‘;’;“;