Td corrigé QUESTION 4 - corrigé - Free.fr pdf

QUESTION 4 - corrigé - Free.fr

Vrai. Faux. A ? Une dépréciation constate une perte de valeur des actifs et des passifs du bilan ; ... Exercice 1 - Corrigé. Pour chacune des .... 1 - Complétez le tableau des créances douteuses ci-dessous. ...... Provisions règlementées. 109 497.




part of the document



QUESTION 4 - corrigé


4.1. Provisions pour créances douteuses

a) Commentaires sur l'analyse des créances douteuses et des provisions

1ère remarque :

Le document en annexe 9 est clair, faisant apparaître toutes les créances douteuses, leur antériorité et les mouvements sur les provisions correspondantes, ainsi que des commentaires les justifiant.


2ème remarque :

Les commentaires figurant sur le tableau (Annexe 9) permettent de penser que les provisions concernant PALISSAT et ROBID Cie sont insuffisantes.


NomDate créanceMontant créance "n"Provision au
31.12."n"Complément de provisionMotif
Palissat



Robid Cie
01.02."n-3"



24.07."n"
15 712



16 515
10 000



6 515
5 712



10 000
Liquidation biens sur client export risque élevé

Règlement judiciaire sur client export risque élevéTotal 15 712

Conclusion :

Nous proposons un complément de provision de 15 712 ¬


b) Renseignements à obtenir

1ère remarque :

L'antériorité de la créance de plus de trois exercices sur ANOF d'un montant non négligeable, impose des recherches dans deux directions :

- Nombre, fréquence et nature des relances ;
- Solvabilité du client.

avec la nécessité de conclure sur l'irrécouvrabilité éventuelle de cette créance et son inscription en perte sur créance irrécouvrable.

2ème remarque :

La crainte du Directeur Commercial sur l'état de cessation de paiement du client NASSIER doit être exploitée conformément au respect du principe comptable de prudence.

Conséquence :

Mise en client douteux de la créance de 210 000 ¬ datant de plus de trois mois (Annexe 5 ).

Estimation du risque de non recouvrement de la créance et constitution d une provision ad hoc.

3ème remarque :

Savoir pourquoi l'effet à recevoir à échéance du 31 octobre "n" de 63 632 ¬ (annexe 8) est encore en portefeuille.

4ème remarque :

Analyser le caractère douteux des réponses non reçues lors de la "circularisation" lorsque le solde n'a pu être justifié.


c) Principaux travaux à effectuer pour s'assurer du bien fondé de la provision pour créances douteuses

Obtenir la balance par antériorité.

Prendre connaissance des dossiers "contentieux".

Revoir les impayés intervenus postérieurement à la date d'arrêté des comptes (ex. Effet de 156 328 ¬ du client CROCHU revenu impayé).

Suivi du dénouement des principaux soldes sur "n+1".


4.2 Recherche des créances douteuses

a) Approche d audit

a1. Risque concernant l'analyse du caractère douteux des créances clients :

Les faiblesses, relevées en annexe 3 dans l'extrait du Rapport de Contrôle Interne concernant l'autorisation des crédits et la procédure de relance client, laissent craindre que certaines créances figurant dans la balance client n'aient pas été considérées comme douteuses.

On peut relever des créances supérieures à six mois sur des clients, LE MONDE DES SENTEURS. pour plus de 73K¬ et SIRES pour plus de 14 K¬ dans la balance "âgée" clients Export (annexe 5).

De même, dans la balance clients France  Grands Magasins (annexe 6 ) on trouve des créances supérieures à six mois pour 120 K¬ .

Ces créances anciennes ne figurent pas en cAD‰›«³´c v ¡ ©

d
M \  B d —©Sc@PR>Úê&¦ö÷ ~ÎÔøŠš*,040D0”3þ3 4Æ4Ö455555(5)5N5O5P5S5üõïèõïõßïõïõïÚïõïèõïõïõïõÑïõïõïõïèïèïõïèïõïõÑïÏïõïèõïõïüÚüÇÃǺÇÃüh²;mHnHuh²;jh²;UUhàB25CJH* hàB25hàB25CJH*
hàB2>*CJ
hàB2CJ
hàB25CJhàB2A@Aˆ‰š›c d e u v 





/
<
F
^
ýõõõõõõõõåÙÙÙõåõõÍÍÍÍÍÍ $dð$Ifa$ $„Ådð^„Åa$$„Ä„