Td corrigé Licence Sociologie - Paris Nanterre pdf

Licence Sociologie - Paris Nanterre

Exemple de corrigé de dissertation d'histoire des institutions ???? ..... mais ceux de leur langue n'en prennent pas (le français, l'allemand, le breton). ...... ni n 'omettant aucun élément (vos chargés de TD vous apprendront comment on peut  ...




part of the document




UNIVERSITE PARIS X NANTERRE

U.F.R. S.S.A.
Unité de Formation et de Recherche
Sciences Sociales et Administration


































Brochure gratuite U.P.X. Nanterre - Bâtiment D
200 avenue de la République – 92001 Nanterre cedex
http://www.u-paris10.fr

UFR SSA

PRESENTATION GENERALE

L’Unité de Formation et de Recherche en Sciences Sociales et Administration regroupe plusieurs disciplines dans un projet commun en sciences sociales : l’ethnologie, la géographie, l’histoire, l’histoire de l’art et l’archéologie, la sociologie, la psychologie, le droit, l’économie (en A.E.S) et les langages.

L’association des ces disciplines enseignées dans 6 départements différents répond aux missions de formation et de recherche de l’enseignement supérieur.

L’U.F.R. est habilitée à délivrer des diplômes européens de Licence et de Master et des diplômes d’université (D.U.).

L’ADMINISTRATION ECONOMIQUE & SOCIALE
est une formation originale dans l’université française par son orientation pluridisciplinaire fondée sur les sciences humaines et sociales (histoire, sociologie, psychologie), les sciences économiques et de gestion, le droit et les langues.


L’ETHNOLOGIE
a pour ambition d’étudier les sociétés humaines et leurs cultures dans toute leur diversité, à la fois spatiale et temporelle (depuis les sociétés de la préhistoire jusqu’aux sociétés contemporaines). L’objectif est, à partir de la masse confuse des faits, de dégager un ordre qui leur est sous-jacent et de mettre en évidence les lois de portée générale qui font l’unité de l’homme.


LA GEOGRAPHIE
se propose d’étudier les phénomènes spatiaux, physiques et humains, en proposant d’éclairer de façon originale et utile la plupart des grands problèmes et enjeux du monde contemporain. Cette licence a pour vocation d’apporter aux étudiants une vaste ouverture sur tous les aspects de cette discipline tant dans le monde développé qu’en voie de développement, mais aussi de les familiariser avec les méthodes et les outils de la géographie. Cette licence présente un caractère pluridisciplinaire, où figurent en bonne place l’histoire, la sociologie, les langues vivantes ou encore l’enseignement de la statistique en liaison avec l’informatique et la cartographie automatique sur ordinateur. 
L’HISTOIRE
propose une formation générale en histoire ancienne, médiévale, moderne et contemporaine, ainsi qu’une formation à la recherche historique.


L’HISTOIRE DE L’ART & ARCHEOLOGIE
outre ses orientations culturelles et de recherche, prépare également à différents concours et aux métiers de la documentation.

LA SOCIOLOGIE
est une discipline de recherche sur les sociétés actuelles, sur leurs traditions, leur fonctionnement et leurs mutations. Elle associe approche de terrain et réflexion théorique pour tenter de saisir la complexité du vivre ensemble.
ORGANIGRAMME DE L’UFR S.S.A.
EQUIPE DE DIRECTION DE L’UFR SECRETARIAT DE DIRECTION
Directeur : V. BOUMENDIL  Bureau D211 C Poste 56.05
B.BAZIN Bureau D211 D Poste 47.95 CHARGEE DES MOYENS
DirEctriceS adJOINTeS C. MARQUIS Bureau D203 Poste 75.68
G. ROT Bureau D206 Poste 76.93 SECRETARIAT DES MASTERS
C. VALLAT Bureau A313 Poste 58.93 Carole DECHAMPS Bureau D212 B Poste 58.44
CHARGEE DE MISSION L.M.D. Céline DEL FRANCO Bureau D212 B Poste 58.44
L. SEVE Bureau D208 Poste 47.68 GESTION DU BUDGET
COORDINATRICE DES ENSEIGNEMENTS DE LANGUES F. DELGOVE Bureau D211A Poste 75.88
F. MOINE Bureau D 109 Poste 70.91 T.PILLARD Bureau D211A Poste 59.94
RESPONSABLE ADMINISTRATIF GESTION DES ENSEIGNANTS VACATAIRES
H.LACAUSSADE Bureau D211E Poste 47.14 S.BEN SALEM Bureau D210 Poste 75.74
COORDINATRICE DES LICENCES DU SERVICE SCOLARITE A.M. AMSELLEM Bureau D210 Poste 75.74
Adjointe au Responsable Administratif GESTION DES EMPLOIS DU TEMPS
M.C. WEISSE Bureau D211B Poste 58.37 M. KONE Bureau D210 Poste 75.44
REPROGRAPHIE COURRIER
H . GAY Bureau D204 Poste 40.50 G.BASSO Bureau D213A Poste 47.13
DEPARTEMENTS DE L’UFR
DIRECTIONSSECRETARIATSA.E.SDirecteur : P.CASELLABureau D 110B Poste 76.42Martin MENDYBureau D212APoste 75.87Adjoints : F.BONDOUX P.CINGOLANI
S. ROWLEY
Bureau D 110B
Bureau D 110B
Bureau D 107
Poste 76.42
Poste 76.42
Poste 76.93Farid BELLAROUSSIBureau D 212APoste 47.22ETHNOLOGIEDirecteur : P. ERIKSON
Adjointe : S.CAMELINBureau C 108A
Bureau C 108Poste 75.24
Poste 75.24Clara KOVALEVITCHBureau C 110Poste 77.62GEOGRAPHIEDirectrice : M.POULOTBureau D 407Poste 75.59Josiane PERNOT Bureau D 214BPoste 75.58Adjoint : H. DESBOISBureau D 308Poste 70.76Sabine WATTELLEBureau D 214B HISTOIREDirecteur : C. VINCENT
Adjoints : G.FERRAGU
D.DYREK-KEVONIAN
Bureau D201 A
Bureau D 201A
Bureau D 201A Poste 75.69
Poste 75.69
Poste 75.69David DOSSIN
Julien CHAGNONBureau D 214A
Bureau D 214APoste 71.76
Poste 75.73 HISTOIRE DE L’ART & ARCHEOLOGIEDirecteur :JP CAILLET Bureau D 106Poste 41.11Frédérick DUVALBureau D 103Poste 75.78Adjointes :
B. BOISSAVIT-CAMUS M. LEBLANC Bureau D 106
Poste 41.11Emmanuel KOUAKOUBureau D 103Poste 75.78SOCIOLOGIEDirectrice : Y.DILAS Bureau D205
Adjoints :
B. DUSSART Bureau D 110C
B. FRIOT Bureau K 209Poste 70.85

Poste 70.58
Poste 71.96Saddek ABDESSEMED
Nathalie LE HUIDOUXBureau D 213B
Bureau D 213BPoste 58.45
Poste 75.09BIBLIOTHEQUES DE L’UFR
AES Salle DD 104 Poste 73.38
GEOGRAPHIE C. DENEUX Salle D 410 Poste 75.60
HISTOIRE C. LESCURE Salle E1 Poste 76.34
HISTOIRE DE L’ART & ARCHEOLOGIE  A. F. PEROL Salle C 102 Poste 56.70
SOCIOLOGIE S. MAILLARD Salle DD 103 Poste 75.10
AFFICHAGE INFORMATIF
L'affichage informatif de l'UFR S.S.A. s'effectue au rez-de-chaussée du Bâtiment D sous vitrine éclairée.
En ce qui concerne les Départements de l'U.F.R., les vitrines se trouvent soit au rez-de-chaussée du Bâtiment D, soit aux abords des secrétariats pédagogiques.

SITE INTERNET DE LA COMPOSANTE
Le site de l'U.F.R. S.S.A. est affiché sous le site de l'Université Paris 10 Nanterre :

HYPERLINK "http://www.u-paris10.fr/"www.u-paris10.fr
Il est composé de diverses rubriques dont la liste des formations, une rubrique sur la recherche et une rubrique au service des enseignants. Il regroupe aussi en son sein des liens hyper-textes faisant référence aux sites des Départements.

EQUIPE DE FORMATION

PROFESSEURSBâtimentBureauTéléphonee mailPierre BouvierD110 A01 40 97 75 45 HYPERLINK "mailto:pbouvier@msh.paris10.fr" pbouvier@msh.paris10.frAlain CailléD20101 40 97 70 93 HYPERLINK mailto:Mauss1981@aol.com Mauss1981@aol.comPatrick Cingolani D110 B01 40 97 76 42 HYPERLINK mailto:patrickcingolani@club-internet.fr patrickcingolani@club-internet.frMaria CosioD32101 40 97 75 13 HYPERLINK mailto:cosio@u-paris10.fr cosio@u-paris10.frFriot BernardK20901 40 9771 96 HYPERLINK "mailto:Bernard.friot@u-paris10.fr" Bernard.friot@u-paris10.frAnne RaulinK HYPERLINK "mailto:raulin@ivry.cnrs.fr" raulin@ivry.cnrs.frMartine SegalenK HYPERLINK mailto:msegalen@u-paris10.fr msegalen@u-paris10.frYves S. TriganoD20601 40 97 75 10 HYPERLINK "mailto:trigano@u-paris10.fr" trigano@u-paris10.frFrançois VatinK20901 40 97 71 96 HYPERLINK mailto:vatin@u-paris10.fr vatin@u-paris10.fr
MAÎTRES de CONFERENCESBâtimentBureauTéléphoneE-mailM. Gianni AlbergoniD20601 40 97 75 10 HYPERLINK mailto:albergo@ehess.fr albergo@ehess.frRabia BekkarDMichel BlancD109 B01 40 97 75 11 HYPERLINK mailto:blanc_michel@voilà.fr blanc_michel@voilà.frCarole Brugeilles D32101 40 97 75 13 HYPERLINK mailto:cbrugeil@u-paris10.fr cbrugeil@u-paris10.frDaniel CéfaiD20601 40 97 47 70 HYPERLINK mailto:danielcefai@hotmail.com danielcefai@hotmail.comCéline ClémentD HYPERLINK "mailto:clement@ined.fr" clement@ined.frSylvaine ConordD HYPERLINK mailto:s.conord@ivry.cnrs.fr s.conord@ivry.cnrs.frStéphane Dufoix D20601 40 97 47 70 HYPERLINK "mailto:stephane.dufoix@wanadoo.fr" stephane.dufoix@wanadoo.fr Yolène Dilas-RocherieuxD20601 40 97 47 70  HYPERLINK "mailto:yrocheri@u-paris10.fr" yrocheri@u-paris10.frBrigitte DussartD01 43 54 91 70 HYPERLINK "mailto:brigitte.dussart@u-paris10.fr" brigitte.dussart@u-paris10.frAlexandra FilhonK HYPERLINK "mailto:filhon@ined.fr" filhon@ined.frSabine FortinoK22901 40 97 59 19 HYPERLINK mailto:fortinosabine@aol.com fortinosabine@aol.comFernando MedeirosDK R1301 40 97 78 88 HYPERLINK mailto:medeiros@u-paris10.fr medeiros@u-paris10.frSylvie PedronD110C01 40 97 70 58 HYPERLINK "mailto:sphcjc@hotmail.com" sphcjc@hotmail.comRot GwenaelleK HYPERLINK mailto:grot@u-paris10.fr grot@u-paris10.frFlorence PintonKR27 02 38 49 95 35 HYPERLINK mailto:florence.pinton@u-paris10.fr florence.pinton@u-paris10.frJacques SalibaD110A01 40 97 75 45 HYPERLINK mailto:jacques.saliba@u-paris10.fr jacques.saliba@u-paris10.frGabriel Segré HYPERLINK mailto:jsegre@noos.fr jsegre@noos.frAnne SteinerD20601 40 97 47 70 HYPERLINK mailto:albrespy.steiner@wanadoo.fr albrespy.steiner@wanadoo.frRenée VigneronK21201 40 97 71 49



INFORMATIONS PRATIQUES

CALENDRIER UNIVERSITAIRE ANNEE 2005 – 2006

PREMIER SEMESTRE

Rentrée universitaire :
Lundi 3 octobre 2005

UFR STAPS :
Lundi 26 septembre 2005

Fin des enseignements :
Samedi 14 janvier 2006

Vacances de Noël :
Du samedi 17 décembre 2005 après les cours au mardi 3 janvier 2006 au matin

Semaine banalisée (révisions et rattrapages) :
Du lundi 16 au samedi 21 janvier 2006

Examens :
Du lundi 23 janvier au samedi 4 février 2006

Vacances d’Hiver :
Du samedi 4 février après les examens au lundi 13 février 2006 au matin

DEUXIEME SEMESTRE

Reprise des cours :
Lundi 13 février 2006

Fin des enseignements :
Samedi 27 mai 2006 après les cours

Vacances de Printemps :
Du samedi 8 avril après les cours au lundi 24 avril 2006 au matin

Semaine banalisée (révisions et rattrapages) :
Du lundi 29 mai au samedi 3 juin 2006

Examens :
Du lundi 5 juin au samedi 17 juin 2006

Jury de la première session :
Au plus tard le vendredi 30 juin 2006

Examens de la session de septembre :
Du lundi 4 septembre au samedi 16 septembre 2006

Jury de la seconde session :
Au plus tard le vendredi 29 septembre 2006



DIVISION DES ETUDES ET DE LA VIE ETUDIANTE



service des inscriptions administratives Bâtiment A

service des diplômes Bâtiment A – 2ème étage

service des bourses Bâtiment A – 1er étage

service des etudiants etrangers Bâtiment A – 1er étage

tutorat Bâtiment A – 2ème étage

reso U Bâtiment G – Mezzanine

service handicaps et accessabilites Bâtiment DD.R05



Services en relation avec la Division des Etudes et de la Vie Etudiante

scuio Bâtiment E1 – 14

service medical Bâtiment E – 05

assistantes sociales du crous Résidence Universitaire

service des relations internationales Bâtiment A –107A

PRESENTATION DE LA REFORME LMD

SCHEMA DES ETUDES SUPERIEURES

Schéma des études supérieures
à l’issue de la réforme « L-M-D »


Grade de docteur









Grade de Master
300 crédits




Grade de Licence
180 crédits



MISE EN OEUVRE DE LA REFORME A UPX

La mise en œuvre de la réforme « L-M-D »
A Paris X Nanterre
Des parcours de formation personnalisés
___________________________________________________________________________
Les textes réglementaires relatifs à la licence et au Master laissent aux établissements beaucoup plus d’autonomie que par le passé dans la définition des contenus et des modalités de contrôle des connaissances.
Dans ces mêmes textes, l’accent est mis sur la nécessité de construire l’offre de formation de telle sorte que les étudiants puissent se construire un parcours personnalisé en fonction de leurs acquis, de leurs objectifs et de leurs centres d’intérêt avec des possibilités de changer d’orientation à tous les niveaux. Toutefois, pour que les choix des étudiants soient cohérents, aucun parcours totalement à la carte ne leur est proposé. L’individualisation se fait au sein de « parcours types* » proposés par les établissements.
Pour construire ses parcours types, Paris X-Nanterre s’est dotée de quelques règles communes à toutes ses composantes, à tous ses domaines de formation et aux deux niveaux : licence et master.
La définition des crédits
Il est considéré qu’en moyenne, pour valider un semestre, un étudiant doit consacrer de 600 à 750 heures de son temps à ses études. Il en résulte qu’un crédit équivaut à une charge de travail comprise entre 20 et 25 heures**. Le travail en présentiel, c’est à dire, les cours magistraux, les travaux dirigés, les travaux pratiques ou les séminaires, ne peut excéder 50% de la charge totale de travail.
Cette norme d’un crédit pour 20 à 25 heures de travail est retenue, en France et en Europe par la plupart des établissements d’enseignement supérieur.
Une typologie des unités d’enseignement
Les parcours types sont des ensembles d’unités d’enseignement articulées entre elles de façon à assurer les objectifs assignés à la formation. Afin de rendre lisibles les parcours de formation et de répondre aux exigences des textes réglementaires, les unités d’enseignement sont regroupées en trois catégories :
Les unités d’enseignement fondamental (UEF) regroupent les enseignements et les activités jugés indispensables pour que l’étudiant puisse prétendre à l’issue de son parcours de formation être diplômé en…
Les unités d’enseignement complémentaire (UEC) regroupent les enseignements ou les activités qui permettent à l’étudiant de construire son projet d’études et son projet d’insertion professionnelle, d’acquérir des méthodes, d’acquérir la maîtrise d’au moins une langue vivante ou une langue ancienne et d’acquérir des connaissances ou des compétences complémentaires à celles transmises dans les unités d’enseignement fondamental. Ces unités d’enseignement complémentaires constituent la part d’individualisation dans la construction des parcours.
Les unités d’enseignement libre (UEL) regroupent les enseignements et les activités que l’étudiant peut choisir librement éventuellement en dehors de son UFR et de sa discipline dans une liste pré-définie. Ces enseignements et activités visent sa culture générale, son épanouissement, l’acquisition de compétences transverses… Parmi-ceux-ci sont proposés des enseignements ou des activités assurés par le Service Universitaire des Activités Physiques et Sportives (SUAPS) et par le service des affaires culturelles.
Parmi les Unités d’enseignement complémentaire, sont offertes des unités de renforcement de la discipline majeure et des unités d’enseignement d’une discipline mineure.
Les unités de renforcement disciplinaire regroupent des enseignements ou des activités qui permettent à l’étudiant qui les choisit d’étendre ces connaissances et ses compétences dans le champ de la discipline qui définit le diplôme qu’il prépare ou de combler d’éventuelles lacunes.
Les unités d’enseignement d’une discipline mineure sont proposées à l’étudiant dans le souci d’élargir sa culture générale et de lui permettre une orientation progressive. La « discipline mineure *» se définit comme une discipline qui entretient des liens avec la discipline qui définit le diplôme préparé. Ces unités d’enseignement reprennent tout ou partie des unités d’enseignement fondamental proposées dans le cadre des parcours de formation qui aboutissent à un diplôme de cette discipline.
Le poids en crédits de chaque type d’unités d’enseignement
Type d’unités d’enseignementLicenceMasterUEFDe 50 à 60% des 180 créditsAu moins 60% des 120 créditsUECDe 30 à 40 % des 180 créditsAu moins 10% des 120 créditsUELDe 5 à 15% des 180 créditsAu moins 5% des 120 crédits

Les parcours de formation conduisant au grade de licence
Les parcours pré-licence doivent permettre aux étudiants de s’orienter progressivement selon leurs capacités et selon leurs projets. Cette orientation vise d’abord le choix de la discipline étudiée ou éventuellement des disciplines. Pour cela l’accent est mis sur la bidisciplinarité voire la pluridisciplinarité. Cette orientation vise ensuite le choix entre une insertion professionnelle immédiate et la poursuite d’études.
Selon les combinaisons d’UE qu’elles ont retenues, les UFR peuvent proposer 4 catégories de parcours types en licence qui répondent à ces préoccupations et qui peuvent déboucher sur des licences professionnelles qui sont désormais intégrées ou sur des licences plus générales visant la poursuite d’études en master.




Les parcours monodisciplinaires
Dans ces parcours l’étude d’une discipline mineure est limitée au premier et au deuxième semestres de la licence. L’accent est mis dans les unités d’enseignement complémentaire sur les enseignements méthodologiques, sur le renforcement disciplinaire, ou sur l’orientation post licence aux travers d’enseignements de découverte ou de pré-professionnalisation.
La réorientation dans une discipline mineure est possible à l’issue du premier ou du deuxième semestre, avec des rattrapages à effectuer.
Les parcours Majeure/ Mineure
Dans ces parcours, l’étude d’une même discipline mineure est rendue possible au cours des six semestres de la licence, permettant ainsi aux étudiants d’acquérir une double compétence.
La réorientation dans la discipline mineure étudiée est possible à l’issue de chacun des 4 premiers semestres de la licence, avec des rattrapages limités dès lors que l’étudiant a validé tous les semestres qui précèdent la réorientation.

Les parcours Bidisciplinaires
Dans ces parcours l’étude de deux disciplines à un même niveau est proposée. Les étudiants peuvent alors suivre toutes les unités d’enseignement fondamental des deux disciplines au cours des six semestres de la licence.
La réorientation dans l’une ou l’autre des disciplines est possible à l’issue de chacun des six semestres de la licence. Aucun rattrapage n’est demandé, dès lors que l’étudiant a validé tous les semestres qui précèdent la réorientation.

Les parcours monodisciplinaires et pluriculturels
Ces parcours sont constitués au cours des six semestres de la licence, de trois blocs d’unités d’enseignement : les unités d’enseignement fondamental d’une discipline majeure, les unités d’enseignement fondamental de la licence de langues, littératures et civilisations étrangères à l’exception des enseignements de littérature et enfin des unités qui reprennent des enseignements fondamentaux de la discipline majeure replacée dans le contexte des cultures associées à la langue étudiée. Ces derniers enseignements sont dispensés dans la langue vivante étrangère étudiée.
L’accès à ces parcours est soumis à la réussite à un test d’orientation linguistique.
La réorientation dans la discipline majeure et en langues littératures et civilisations étrangères est possible à l’issue de chacun des six semestres de la licence. Dans le premier cas, aucun rattrapage n’est demandé, dès lors que l’étudiant a validé tous les semestres qui précèdent la réorientation. Dans le second, les rattrapages demandés à l’étudiant sont limités aux enseignements fondamentaux de littérature dès lors que celui-ci a validé tous les semestres qui précèdent la réorientation.

Les parcours de formation conduisant au grade de master
Les parcours post-licence permettent aux étudiants de se spécialiser progressivement dans la discipline qu’ils ont choisie : spécialisation dans une sous-discipline scientifique, spécialisation dans un domaine d’application professionnel…
Toutefois, les parcours post-licence doivent permettre une orientation progressive et laisser ouvertes des passerelles d’une part entre spécialités, d’autre part entre voie recherche et voie professionnelle. Cela est rendu possible par le fait qu’ils s’adossent tous au potentiel de recherche et aux relations avec les milieux professionnels de l’établissement et des établissements partenaires, et cela dès leur conception.
Selon les combinaisons d’UE qu’elles ont retenues, les UFR peuvent proposer 2 catégories de parcours types en master qui répondent à ces préoccupations

 Les parcours de formation en « V »
Les parcours de formation dits en « V » sont des parcours de formation dans lesquels le choix entre la voie professionnelle et la voie recherche s’opère dès l’entrée du Master. Les spécialités commencent réellement au premier semestre et chacune d’elles est clairement identifiée recherche ou professionnelle. Très peu de masters dans notre établissement sont construits sur ce modèle.

Les parcours de formation en « Y »
Les parcours de formation dits en « Y » sont des parcours de formation dans lesquels le choix entre la voie professionnelle et la voie recherche s’opère à l’issue du deuxième semestre du Master. Les spécialités commencent réellement au troisième semestre et chacune d’elles est clairement identifiée recherche ou professionnelle.

Les parcours de formation en « T »
Les parcours de formation dits en « T » sont des parcours de formation dans lesquels le choix entre la voie professionnelle et la voie recherche s’opère à l’issue du troisième semestre du Master. Les spécialités commencent réellement au troisième semestre et elles sont à la fois recherche et professionnelles. La distinction s’effectue par le choix au quatrième semestre entre la rédaction d’un mémoire qui constitue une initiation à la recherche et un stage en milieu professionnel.
PRESENTATION DE LA FORMATION

Domaine Sciences Humaines et Sociales
Licence Sociologie


Discipline née au 19ème siècle, la Sociologie est centrée sur la compréhension des mondes modernes, leur fonctionnement et leur mutation. Consacrée à l'étude des institutions et des pratiques sociales, des représentations et des discours qui produisent des connaissances spécifiques sur la société, la sociologie intègre les terrains du politique, de la ville, du travail, de l'environnement, de la mixité, du développement, de la culture, du religieux, de la famille, des aspects démographiques etc… Notre enseignement se particularise par une spécialisation des étudiants au niveau de la 3ème année de licence avec le choix de parcours spécifiques (cf. liste ci-dessous), prolongés dans les Masters 1 et 2. Il se distingue aussi par la possibilité de conjuguer plusieurs disciplines comme l'ethnologie, l'économie et l'histoire (cf. licences approfondies et doubles licences p. 5) .

Objectifs d'apprentissage, licence sociologie

L'objectif de ces trois années de licence est de former des sociologues et des démographes sur des bases théoriques larges pour les amener, sur trois années, à intégrer les divers champs de la sociologie (démographie, politique, travail ville, culture). Le but est d'apporter aux étudiants une formation spécialisée axée sur l'étude des sociétés, mais aussi une culture générale (options proposées dès la 1ère année) nécessaire pour aborder les différents concours offerts aux étudiants possesseurs d'une licence ou pour poursuivre en Master 1 et 2. C'est pourquoi la formation propose aux étudiant :

un enseignement théorique général
un enseignement en sociologie spécialisée (urbain, politique, genre travail et développement, anthropologie et démographie).
un enseignement dans une autre discipline optionnelle (Histoire, géographie, économie, ethnologie)
un enseignement de méthodologie (enquêtes qualitatives et quantitatives, ateliers de lecture et d'étude.
un enseignement dans une langue vivante.



Licence Sociologie

Parcours 1 : Sociologie urbaine : Approche des grands auteurs, théories et méthodes, qui portent les différentes thèses sur la ville, les banlieues, l'aménagement du territoire, les répartitions des individus dans l'espace, les comportements au sein de la cité, les cultures liées à l'urbanisation etc.

Parcours 2 : Anthropologie du contemporain : Approche des grands auteurs, théories et méthodes qui introduisent les questions de l'altérité, des cultures, de l'échange, du don, de la réciprocité, du mythe, des rituels, du religieux, de l'opposition communauté/société.

Parcours 3 : Sociologie politique : Approche des grands auteurs, théories et méthodes qui portent les différentes approches sur les notions de pouvoir, d'autorité, de domination, mais aussi les régimes politiques, les idéologies, les partis et les différents acteurs.

Parcours 4 : Démographie : Approche des faits démographiques et des méthodes qui portent sur les migrations, les populations, le logement, la famille etc.

Parcours 5 : Travail, genre et développement : Approche des grands auteurs, théories et méthodes qui traitent du genre, les professions, des cultures du travail, de la division sexuée des tâches, du développement, de l'environnement, des comportements au sein de l'entreprise et dans les secteurs publics.

Les deux premiers semestres de la Licence sociologie (L1, L2), offrent une formation générale (histoire de la discipline, grandes théories et méthodes, langue vivante ) commune à tous les étudiants.
Les 3ème et 4ème semestre (L3, L4) offrent une introduction aux cinq parcours énoncés ci-dessus de manière à ce que chaque étudiant puisse se spécialiser en L5 et L6 en connaissance de cause.
De plus, sur les quatre premiers semestres (L1, L2, L3, L4) , les étudiants de Sociologie sont amenés à se former dans un esprit d'interdisciplinarité avec proposition de cours mineurs (Histoire, Géographie, Economie, Ethnologie) de manière à croiser des savoirs souvent séparés, mais aussi de permettre une réorientation des étudiants à tous les niveaux du cursus vers l'une de ces disciplines.
En L5 et L6, les étudiants sont appelés à se spécialiser dans l'un des 5 parcours tout en poursuivant l'apprentissage d'une langue et l'acquisition de méthodes propres à la Sociologie, à l'anthropologie et à la démographie. Ces parcours coïncident avec les laboratoires de recherche qui accueillent nos enseignants-chercheurs (cf. Annuaire des enseignants, site Sociologie). Ces parcours ont pour finalité d’amener les étudiants à bâtir un projet professionnel (concours ou formations) ou à se spécialiser dans un cursus de recherche (les mêmes parcours se retrouvent dans le Master I et II de Sciences sociales et Sociologie, spécialité Mutation des sociétés contemporaines ).
Les débouchés offerts par les enseignements de Sociologie, d'anthropologie et de démographie concernent une pluralité de secteurs professionnels, dans les bureaux d’études, les directions de ressources humaines au sein des entreprises, les administrations, les collectivités locales et territoriales etc. En prolongeant sa formation par un Master (cf.. site Master Science sociale et Sociologie), l’étudiant peut s’orienter vers la recherche, les concours de l'enseignement secondaire ou supérieure, ou bien vers un Master professionnel.


Les Licences approfondies
Majeure Sociologie, mineure Ethnologie (parcours 6)
MajeureSociologie, mineure Histoire (parcours 7)
Majeure Sociologie, mineure Economie (parcours 8)

Parcours 6 (ce parcours commence dès le 1er semestre): Sociologie-ethnologie : Il permet aux étudiants qui désirent faire une licence d'ethnologie de combiner les deux composantes pour choisir, en troisième année, soit une licence Sociologie, mineure ethnologie dans le département de Sociologie, soit une licence d'Ethnologie mineure sociologie dans le département d'Ethnologie.

Parcours 7 (ce parcours commence dès le 1er semestre et se poursuit jusqu’au dernier semestre de la troisième année) : Sociologie-histoire. Il a pour but de fournir aux étudiants la possibilité de se former pendant trois ans à ces deux disciplines séparément, mais aussi à les combiner dans le cadre de cours spécifiques. L’obtention d’une licence de sociologie mineure histoire permet par la suite de s’orienter vers les spécialités pluri-disciplinaires du master de science sociale et sociologie, ou éventuellement vers le master d’histoire. L’inscription en parallèle dans le parcours histoire, mineure sociologie du département d’histoire offre la possibilité d’obtenir une double licence.

Parcours 8 (ce parcours commence dès le 1er semestre et se poursuit jusqu’au dernier semestre de la troisième année) : Sociologie-économie. Il a pour but de fournir aux étudiants la possibilité de se former pendant trois ans à ces deux disciplines séparément, mais aussi à les combiner dans le cadre de cours spécifiques. L’obtention d’une licence de sociologie mineure économie permet par la suite de s’orienter vers les spécialités pluri-disciplinaires du master science sociale et sociologie, ou éventuellement vers le master d’économie. L’inscription en parallèle dans le parcours économie mineure sociologie du département d’économie offre la possibilité d’obtenir une double licence.


Les doubles licences
Sociologie-Histoire
Sociologie-Economie

Les étudiants qui le souhaitent peuvent obtenir à l’issue des trois années une double licence sociologie et histoire ou sociologie et économie. Cette double qualification peut non seulement se révéler capitale pour la réussite à certains concours administratifs, mais elle offre également une palette de choix plus importante pour la poursuite d’études : préparation aux concours de l’enseignement comme le Capes de sciences économiques et sociales, mais aussi admission de droit dans les masters disciplinaires respectifs. Enfin, la possession de ces deux licences ouvre la possibilité de suivre un master (d’économie, d’histoire ou de sociologie) à orientation pluri-disciplinaire comme ils existent à Nanterre.
Les enseignements dispensés aux étudiants qui choisissent la double inscription en licence sont en partie similaires à ceux que suivent les étudiants inscrits en licence d’histoire, d’économie ou de sociologie, mais ils sont aussi en partie spécifiques afin de non seulement procurer aux étudiants une solide formation dans chacune des disciplines, mais aussi de les initier au dialogue constructif entre deux disciplines.
Les étudiants ayant choisi la double licence n’obtiendront aucune des deux licences en cas d’échec. Un passage conditionnel dans l’année supérieure d’une des deux disciplines pourra être accepté.




Doubles licences spécifiques Cachan

A la place de l’ancien magistère d’Humanités modernes, les étudiants de l’Ecole normale supérieure de Cachan peuvent s’inscrire dans un parcours aménagé leur donnant l’accès à l’obtention d’une double licence. La moitié des ECTS sont alors délivrés par l’Université de Nanterre et l’autre moitié par l’ENS Cachan. Comme ci-dessus, les étudiants n’obtiendront aucune des deux licences en cas d’échec.
PRESENTATION DES PARCOURS


Pour prendre connaissance du contenu des cours et des bibliographies proposés par les différents enseignants, l'étudiant doit se rendre sur le site de l'université de Nanterre : Sociologie, "Annuaire des cours et des enseignants".
Pour les emplois du temps, se reporter aux affichages du département de Sociologie

Tous les étudiants de première année doivent obligatoirement se procurer avant la rentrée les six ouvrages suivants (lecture obligatoire sur les deux semestres) :
Daniel Bizeul, Avec ceux du Front National, Paris, La Découverte Poche, 1997;
Charles Wright Mills, L'imagination sociologique (1959), Paris, La Découverte, 2003;
Maurice Godelier, Métamorphoses de la parenté, Paris, Fayard, 2004;
Stéphane Beaud, 80% au bac… et après ?Les enfants de la démocratisation scolaire, Paris, La Découverte Poches, 2003;
Bruno Latour, Petites leçons de sociologie des sciences, Paris, Points-Sciences, 1996;
David le Breton, Signes d'identité : tatouages, piercings et autres marques corporelles, Paris, Métailié, 2002.

Semestre 1

Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoef.CMTDTravail personnelHLSUF101 Fondamentaux de Sociologie 1
- HLSOG101 Sociologie générale 1
- HLSOG102 Problématique sociologique 112
6
63
52h
26h
26h52h
26h
26h120h
60h
60hHLSUC101 Méthode 1
- HLSMT101 Enquête 1
- HLSMT102 Atelier de lecture9
4,5
4,52
52h
26h
26h60h
30h
30hHLSUC102 Discipline mineure (Histoire, économie, ethnologie, géographie)6226h26h60hHLSUC103 Langue vivante3126h20hTOTAL 234h3078h156h260h
Semestre 2

Intitulé de l'unité d'enseignementCréditscoef.CMTDTravail personnelHLSUF201 Fondamentaux de Sociologie 2
- HLSOG201 Sociologie générale 2
- HLSOG202 Problématique sociologique 212
6
63
52h
26h
26h52h
26h
26h120h
60h
60hHLSUC201 Méthode 2
- HLSMT201 Enquête 2
- HLSMT202 Statistiques
- HLSMT203 Informatique9
3
3
32
65h
26h
19,5h
19,5h78h
24h
24h
30hHLSUC202 Discipline mineure (Histoire, économie, ethnologie, géographie)6226h26h60hHLSUC203 Langue vivante3126h20hTOTAL 247h3078h169h278h
Semestre 3

Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoef.CMTDTravail personnelHLSUF301 Fondamentaux de sociologie 3 : introduction aux parcours
- HLSOG301 Intro. à l’anthropologie du contemporain
- HLSOG302 Introduction à la sociologie du travail 12

6
63

52h

26h
26h52h

26h
26h120h

60h
60hHLSUC301 Méthode 3
- HLSMT301 Enquête qualitative
- HLSMT302 Enquête quantitative9
4,5
4,52
52h
26h
26h60h
30h
30hHLSUC302 Discipline mineure (Histoire, économie, ethnologie, géographie)6226h26h60hHLSUC303 Langue vivante3126h20hTOTAL 234 h3078h156h260h

Semestre 4

Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoef.CMTDTravail personnelHLSUF401 Fondamentaux de sociologie 4 : introduction aux parcours
- HLSOG401 Introduction à la sociologie politique
- HLSOG402 Introduction à la sociologie urbaine
- HLSOG403 Introduction à la démographie21

7
7
73
78h

26h
26h
26h78h

26h
26h
26h180h

60h
60h
60hHLSUC401 Discipline mineure (Histoire, économie, ethnologie, géographie)Histoire, économie, ethnologie, géographie6226h26h60hHLSUC403 Langue vivante3126h20hTOTAL 234 h30104h130h260h

Pour la troisième année de licence, semestre 5 et 6, les étudiants de Sociologie doivent choisir un parcours parmi les cinq proposés ci-dessous :



Parcours 1 : Sociologie urbaine

Les questions liées à la ville sont centrales pour l'appréhension des sociétés contemporaines. Les enseignements de cette spécialité portent à la fois sur l'histoire des transformations du milieu urbain et sur la manière dont les citadins en font l'expérience quotidiennement.
L'observation anthropologique permet de comprendre comment ces transformations se traduisent dans l'espace, aussi bien dans la sphère privée et dans les manières d'habiter, que dans le domaine public et dans les pratiques de mobilité. Elle vise également à décrire des activités situées sur un territoire ou dans un milieu, c'est-à-dire les rôles, les méthodes ou les compétences des citadins dans l'espace urbain.
En même temps, la sociologie urbaine analyse les formes de ségrégation ou de mobilité résidentielle, les modalités de l'appartenance et des stratégies identitaires, l'expérience migratoire, les formes de la sociabilité locale dans un quartier, les enjeux de l'aménagement et de la gestion des espaces publics sur les formes de l'urbanité et les modèles d'urbanisation.
Les orientations et les thèmes développés par les enseignements de cette spécialité sont une introduction à la recherche urbaine et un apprentissage des compétences de base du sociologue et de l'anthropologue : l'observation et l'analyse des contextes.


Semestre 5

Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoef.CMTDTravail personnelHLSUF501 Fondamentaux de sociologie 5
-HLSOG501 Sociologie générale ou HLSOG502 sociologie thématique
- HLSUR501 La ségrégation urbaine
- HLSUR502 Les identités urbaines
- 1 EC hors du parcours choisi18
4,5

4,5
4,5
4,53
104h
26h

26h
26h
26h78h


26h
26h
26h180h
40h

40h
40h
40hHLSUC501 Méthode 5
- HLSMT501 Sociologie quantitative
- HLSMT502 Atelier de lecture6
3
32
52h
26h
26h60h
30h
30hHLSUC503 Langue vivante3119h3020hHLSUL501 Enseignement libre3126h20hTOTAL 201h3030130h71h30280h







Semestre 6

Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoef.CMTDTravail personnelHLSUF601 Fondamentaux de sociologie 6
- HLSOG601 Sociologie générale ou HLSOG602 Sociologie thématique
- HLSUR601 Habitat, famille et sociabilité
- HLSUR602 Interaction des espaces urbains
- 1 EC hors du parcours choisi18
4,5

4,5
4,5
4,53
104h
26h

26h
26h
26h180h
40h

40h
40h
40hHLSUC601 Méthode 6
- HLSMT601 Sociologie qualitative
- HLSMT602 Atelier d’étude6
3
32
52h
26h
26h60h
30h
30hHLSUC603 Langue vivante3119h3020hHLSUL601 Enseignement libre3126h20hTOTAL 201h3030130h71h30280h


Parcours 2 : Socio-anthropologie du monde contemporain


Les enseignements réunis dans cette filière proposent une analyse des réalités et des transformations sociales et culturelles qui marquent le monde contemporain. Cette analyse s'appuie sur les problématiques et les modèles théoriques élaborés par l'anthropologie et par la sociologie. Elle étudie les sociétés à la fois dans leurs productions matérielles et symboliques et dans leurs œuvres, leurs expériences et leurs signes culturels.
Nous accordons une attention particulière à l'émergence de nouvelles formes culturelles, qui seront confrontées à la question des permanences, des invariants et à la continuité des systèmes symboliques traditionnels.
L'avènement de la culture de masse, la montée en puissance de ses réseaux et de ses modèles, caractérisent la modernité ; mais également les résistances qu'elle provoque et les mouvements latéraux qui apparaissent en matière de références, d'imaginaires, de composition du lien social.

Semestre 5

Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoef.CMTDTravail personnelHLSUF502 Fondamentaux de sociologie 5
- HLSOG501 Sociologie générale ou HLSOG502 sociologie thématique
2 EC à prendre dans la liste :
HLSAN501 Approche anthro et socio-anthropologique
HLSAN502 Introduction à la sociologie culturelle
HLSAN503 Sociologie de la famille
- 1 EC hors du parcours choisi18
4,5

4,5 X 2



4,53



104h
26h

26h X 2



26h160h
40h

80h



40hHLSUC501 Méthode 5
- HLSMT501 Sociologie quantitative
- HLSMT502 Atelier de lecture6
3
32
52h
26h
26h60h
30h
30hHLSUC503 Langue vivante3119h3020hHLSUL501 Enseignement libre3126h20hTOTAL 201h3030130h71h30260h













Semestre 6

Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoef.CMTDTravail personnelHLSUF602 Fondamentaux de sociologie 6
HLSOG601 Sociologie générale ou HLSOG602 Sociologie thématique
2 EC à prendre dans la liste :
-HLSAN601 Sociologie de l'image
HLSAN602 Sociologie des arts et des modèles
HLSAN603 Le terrain anthropologique
HLSAN604 Espaces et société en Amérique latine
- 1 EC hors du parcours choisi18
4,5

4,5 X2




4,53
104h
26h

26h X 2




26h160h
40h

80h




40hHLSUC601 Méthode 6
- HLSMT601 Sociologie qualitative
- HLSMT602 Atelier d’étude6
3
32
52h
26h
26h60h
30h
30hHLSUC603 Langue vivante3119h3020hHLSUL601 Enseignement libre3126h20hTOTAL201h3030130h71h30260h

Parcours 3 : Sociologie politique


La politique, la vie ou les systèmes politiques représentent une des dimensions parmi d’autres dans l’action sociale. Au même titre que l’action ou le système économique, la religion, la culture etc. A ce titre elle fait l’objet de la science politique ou d’une certaine sociologie politique qui se penche au premier chef sur les jeux du pouvoir, la lutte des partis, les comportements électoraux, les régimes politiques, les politiques publiques etc. Etude pleinement légitime et nécessaire. Mais en se réclamant d’une sociologie et d’une anthropologie historiques du politique (plus que de la politique), on entend se placer aussi dans une perspective plus générale. S’intéresser au politique (au-delà de la politique), c’est viser en effet à cerner le mode général d’engendrement du rapport social et l’ouverture des sociétés à leur historicité. Sont ici privilégiées les perspectives ouvertes par la sociologie historique comparative, l’interrogation, sur la lutte des identités collectives, des cultures ou des genres, la réflexion sur la démocratie (entendue davantage comme ouverture à l’indétermination que comme régime constitutionnel) et sur son envers, le totalitarisme, etc.

Semestre 5

Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoef.CMTDTravail personnelHLSUF503 Fondamentaux de sociologie 5
- HLSOG501 Sociologie générale ou HLSOG502 sociologie thématique
- HLSPO501 Sociologie politique du monde contemporai
- HLSPO502 Sociologie des idéologies politiques
- 1 EC hors du parcours choisi18
4,5

4,5
4,5
4,53
104h
26h

26h
26h
26h160h
40h

40h
40h
40hHLSUC501 Méthode 5
- HLSMT501 Sociologie quantitative
- HLSMT502 Atelier de lecture6
3
32
52h
26h
26h60h
30h
30hHLSUC503 Langue vivante3119h3020hHLSUL501 Enseignement libre3126h20hTOTAL201h3030130h71h30260h







Semestre 6

Intitulé de l'unité d'enseignementC réditsCoef.CMTDTravail personnelHLSUF603 Fondamentaux de sociologie 6
- HLSOG601 Sociologie générale ou HLSOG602 Sociologie thématique
2 EC à prendre dans liste de 3 :
HLSPO601 Anthropologie politique
HLSPO602 Sociologie, philo et économie politiques,
HLSPO603 Socio de l'imaginaire, idéologie et utopie
1 EC hors du parcours choisi18
4,5

4,5 X 2



4,53
104h
26h

26h X 2



26h160h
40h

40h X 2



40hHLSUC601 Méthode 6
- HLSMT601 Sociologie qualitative
- HLSMT602 Atelier d’étude6
3
32
52h
26h
26h60h
30h
30hHLSUC603 Langue vivante3126h20hHLSUL601 Enseignement libre3126h20hTOTAL 201h3030130h71h30260h


Parcours 4 : Démographie

Les questions de population sont au cœur des évolutions économiques et sociales. Dans les pays industrialisés, la faible fécondité et le vieillissement suscitent une réflexion sur l'équilibre du marché du travail, l'avenir de la famille, les retraites et la protection sociale. Dans les pays en développement, le fort accroissement démographique du passé récent rend particulièrement aigus les problèmes urbains, d'emploi de santé, des femmes, de mobilité spatiale, de pauvreté.
La démographie dispose d'outils spécifiques pour analyser ces phénomènes, notamment les analyses longitudinales et biographiques. Les enseignements proposés permettent d'acquérir une solide connaissance des méthodes d'analyse démographique ainsi qu'une introduction aux différents domaines de la démographie. Ces enseignements s'adressent aussi bien aux étudiants désireux de se spécialiser en démographie par la suite, qu'à ceux qui s’intéressent à cette discipline comme un enseignement complémentaire à une formation en sciences sociales.

Semestre 5

Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoef.CMTDTravail personnelHLSUF504 Fondamentaux de sociologie 5
- HLSOG501 Sociologie générale ou HLSOG502 sociologie thématique
- HLSDE501 Analyse démographique 1
- HLSDE502 Socio-démographie de la famille
- 1 EC hors du parcours choisi18
4,5

4,5
4,5
4,53
104h
26h

26h
26h
26h160h
40h

40h
40h
40hHLSUC501 Méthode 5
- HLSMT501 Sociologie quantitative
- HLSMT502 Atelier de lecture6
3
32
52h
26h
26h60h
30h
30hHLSUC503 Langue vivante3119h3020hHLSUL501 Enseignement libre3126h20hTOTAL 201h3030130h71h30260h

Semestre 6

Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoef.CMTDTravail personnelHLSUF604 Fondamentaux de sociologie 6
- HLSOG601 Sociologie générale ou HLSOG602 Sociologie thématique
- HLSDE601 Analyse démographique 2
- HLSDE602 Politiques démographiques et familiales dans le monde
- 1 EC hors du parcours choisi18
4,5

4,5
4,5

4,53
104h
26h

26h
26h

26h160h
40h

40h
40h

40hHLSUC601 Méthode 6
- HLSMT601 Sociologie qualitative
- HLSMT602 Atelier d’étude6
3
32
52h
26h
26h60h
30h
30hHLSUC603 Langue vivante3126h20hHLSUL601 Enseignement libre3126h20hTOTAL 201h3030130h71h30260h


Parcours 5 : Sociologie du travail, du genre et du développement

Les sociologies du travail et du développement constituent depuis longtemps un angle d'approche privilégié pour comprendre les sociétés contemporaines. L'intégration progressive de thématiques nouvelles, liées notamment aux questions d'emploi, de chômage, de précarité et d'environnement, mais aussi celles qui questionnent les rapports entre sphère privée/familiale, sphère publique/professionnelle et enfin sphère privée/publique, ont considérablement renouvelé ces sociologies. Plus encore, la problématique du genre comme celle du risque environnemental – saisies comme transversales à la société – font éclater les catégories anciennes d'analyse en ce qu'elles remettent en cause les dichotomies classiques comme travail/hors travail (et ses corollaires, les notions de temps social, de qualification, de rapport de travail…) ou encore Nature/société (et ses corollaires comme les notions de modernité et de tradition). Le genre permet de saisir deux phénomènes sociaux majeurs survenus ces trente dernières années : la réalisation progressive de la mixité sociale hommes/femmes dans l'ensemble des champs du social (éducation, politique et professionnel) ainsi qu'un vaste mouvement d'égalisation des positions sociales des deux sexes. De même, l'émergence de problèmes qualifiés d'environnement par les sociétés modernes permet de saisir la relation en crise des groupes humains avec leurs territoires qui sont aussi des milieux de vie et de production.

Semestre 5

Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoefCMTDTravail personnelHLSUF505 Fondamentaux de sociologie 5
- HLSOG501 Sociologie générale ou HLSOG502 sociologie thématique
- HLSTG501 Socio. de la division du travail et des conflits
- HLSTG502 Approche socio questions d'environnement
- 1 EC hors du parcours choisi18
4,5

4,5
4,5
4,53
104h
26h

26h
26h
26h160h
40h

40h
40h
40hHLSUC501 Méthode 5
- HLSMT501 Sociologie quantitative
- HLSMT502 Atelier de lecture6
3
32
52h
26h
26h60h
30h
30hHLSUC503 Langue vivante3119h3020hHLSUL501 Enseignement libre3126h20hTOTAL 201h3030130h71h30260h

Semestre 6

Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoef.CMTDTravail personnelHLSUF605 Fondamentaux de sociologie 6
- HLSOG601 Sociologie générale ou HLSOG602 Sociologie thématique
- HLSTG601 Socio des professions, carrières et métiers
- HLSTG602 Transformations de la nature et développement
- 1 EC hors du parcours choisi18
4,5

4,5
4,5

4,53
104h
26h

26h
26h

26h160h
40h

40h
40h

40hHLSUC601 Méthode 6
- HLSMT601 Sociologie qualitative
- HLSMT602 Atelier d’étude6
3
32
52h
26h
26h60h
30h
30hHLSUC603 Langue vivante3126h20hHLSUL601 Enseignement libre3126h20hTOTAL 201h3030130h71h30260h

Licences approfondies
Sociologie-Ethnologie
Sociologie-Histoire
Sociologie-Economie


Parcours 6 : Sociologie-Ethnologie

Semestre 1

Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoef.CMTDTravail personnelHLSUF101 Fondamentaux de Sociologie 1
- HLSOG101 Sociologie générale 1
- HLSOG102 Problématique sociologique 112
6
6352h
26h
26h52h
26h
26h120h
60h
60hHLSUC111 Méthode 1
- HLSMT111 Enquête 1
- HLSMT112 Atelier de lecture6
3
3252h
26h
26h60h
30h
30hHLSUC106 Enseignement d’ethnologie 1
- HLETH101 Présentation de l’ethnologie
- HLETH102 Introduction à l’ethnolinguistique9
6
3239h
26h
13h39h
26h
10h90h
60h
30hHLSUC103 Langue vivante3126h20hTOTAL 260h3091h169h290h
Semestre 2

Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoef.CMTDTravail personnelHLSUF201 Fondamentaux de Sociologie 2
- HLSOG201 Sociologie générale 2
- HLSOG202 Problématique sociologique 212
6
63
52h
26h
26h52h
26h
26h120h
60h
60hHLSUC211 Méthode 2
- HLSMT201 Enquête 2
- HLEMT201 Méthodes d’enquête en ethnologie6
3
32
52h
26h
26h60h
30h
30hHLSUC206 Enseignement d’ethnologie 2
- HLEPR201 Préhistoire
- HLEPR202 Protohistoire
- HLEMU201 Musiques du monde12
4,5
4,5
32
78h
26h
26h
26h
90h
30h
30h
30hHLSUC203 Langue vivante3126h20hTOTAL 260 h30130h130h290h


Semestre 3
Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoef.CMTDTravail personnelHLSUF301 Fondamentaux de sociologie 3 : introduction aux parcours
- HLSOG301 Intro. à l’anthropologie du contemporain
- HLSOG302 Introduction à la sociologie du travail12

6
63

52h

26h
26h52h

26h
26h120h

60h
60hHLSUC321 Méthode 3
- HLSMT311 Socio qualitative ou HLSMT312 Socio quantitative3
32

26h
26h30h
30hHLSUC306 Enseignement d’ethnologie 3
- HLETH301 Organisation sociale
- HLETH302 Religions du livre, religions autres
- HLETH303 Ethnographie de la parole12
4,5
4,5
32
52h
26h
13h
13h58h30
19h30
26h
13h150h
60h
60h
30hHLSUC303 Langue vivante3126h20hTOTAL 266h3030104h162h30290h

Semestre 4
Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoefCMTDTravail personnelHLSUF411 Fondamentaux de sociologie 4 : introduction aux parcours
- HLSOG411 Introduction à la sociologie politique
- HLSOG412 Introduction à la sociologie urbaine
- HLSOG413 Introduction à la démographie18

6
6
63

78h

26h
26h
26h78h

26h
26h
26h180h

60h
60h
60hHLSUC406 Enseignement d’ethnologie 4
- HLEPR401 Hominisation
- HLEMU401 Qu’est-ce que l’ethnomusicologie ?
- HLEMU402 Organologie et technologie matérielle9
3
3
32
78h
26h
26h
26h


90h
30h
30h
30hHLSUC403 Langue vivante3126h20hTOTAL 260h30156h104h260h
Semestre 5
Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoef.CMTDTravail personnelHLSUF506 Fondamentaux de sociologie 5
- HLSOG501 Sociologie générale ou HLSOG502 sociologie thématique
- 2 EC dans le même parcours (voir parcours 1 à 5)
- 1 EC hors du parcours choisi (voir parcours 1 à 5)12
3

3 X 2
33
104h
26h

26h X 2
26h120h
30h

60h
30hHLSUC501 Méthode 5
- HLSMT501 Sociologie quantitative
- HLSMT502 Atelier de lecture6
3
32
52h
26h
26h60h
30h
30hHLSUC506 Enseignement d’ethnologie 5
- 1 séminaire textes fondamentaux 1
2 EC au choix dans la liste cours ethnologie9
3
3 X 22
52h

26h X226h
26h90h
30h
60hHLSUC503 Langue vivante3119h3020hTOTAL 253h3030156h97h30290h
Semestre 6
Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoef.CMTD Travail personnelHLSUF606 Fondamentaux de sociologie 6
- HLSOG601 Sociologie générale ou HLSOG602 Sociologie thématique
- 2 EC dans le même parcours (voir parcours 1 à 5)
- 1 EC hors du parcours choisi (voir parcours 1 à 5)12
3

3 X 2
33
104h
26h

26h X 2
26h120h
30h

60h
30hHLSUC601 Méthode 6
- HLSMT601 Sociologie qualitative
- HLSMT602 Atelier d’étude6
3
32
52h
26h
26h60h
30h
30hHLSUC606 Enseignement d’ethnologie 6
- 1 séminaire textes fondamentaux 2
2 ECs au choix dans la liste cours ethno9
3
3 X 22
52h

26h X 226h
26h90h
30h
60hHLSUC603 Langue vivante3119h3020hTOTAL 253h3030156h97h30290h
Parcours 7 : Sociologie-Histoire

Semestre 1

Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoef.CMTDTravail personnelHLSUF101 Fondamentaux de Sociologie 1
- HLSOG101 Sociologie générale 1
- HLSOG102 Problématique sociologique 112
6
63
52h
26h
26h52h
26h
26h120h
60h
60hHLSUC 111 Méthode 1
- HLSMT111 Enquête 13
32
26h
26h30h
30hHLSUC107 Fondamentaux d'histoire 1
HLHAN111 Histoire ancienne 1
HLHIC111 Histoire contemporaine 112
6
63
52h
26h
26h52h
26h
26h120h
60h
60hHLSUC103 Langue vivante3126h30hTOTAL260h30104h156h270h
Semestre 2

Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoef.CMTDTravail personnelHLSUF201 Fondamentaux de Sociologie 2
- HLSOG201 Sociologie générale 2
- HLSOG202 Problématique sociologique 212
6
63
52h
26h
26h52h
26h
26h120h
60h
60hHLSUC211 Méthode 2
- HLSMT201 Enquête 23
32
26h
26h30h
30hHLSUC207 Fondamentaux d'histoire 2
HLHAN211 Histoire ancienne 2
HLHIC211 Histoire contemporaine 26
3
33
52h
26h
26h52h
26h
26h120h
60h
60hHLSUC203 Langue vivante3126h30hTOTAL 273h30104h169h270h
Semestre 3

Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoef.CMTDTravail personnelHLSUF301 Fondamentaux de sociologie 3 : introduction aux parcours
- HLSOG301 Intro. à l’anthropologie du contemporain
HLSOG302 Introduction à la sociologie du travail 12

6
63

52h

26h
26h52h

26h
26h120h

60h
60hHLSUC311 Méthode 3
- HLSMT311 Enquête qualitative
HLSMT312 Enquête quantitative6
3
32
52h
26h
26h60h
30h
30hHLSUC307 Enseignements histoire et socio-histoire
HLHMA311 Histoire médiévale ou HLHIM411 Histoire moderne
HLSSS301 Intro aux rapports socio/histoire9
6

33
52h
26h

26h26h
26h
90h
60h

30hHLSUC303 Langue vivante3126h30hTOTAL 260h30104h156h270h
Semestre 4

Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoef.CMTDTravail personnelHLSUF411 Fondamentaux de sociologie 4 : introduction aux parcours
- HLSOG411 Introduction à la sociologie politique
- HLSOG412 Introduction à la sociologie urbaine
- HLSOG413 Introduction à la démographie18

6
6
63

78h

26h
26h
26h78h

26h
26h
26h180h

60h
60h
60hHLSUC407 Enseignements histoire et socio-histoire
HLHLHMA411 Histoire médiévale ou HLHIM411 Histoire moderne
HLSSS401 Démocratie antique, démocratie moderne9
6

33
52h
26h

26h26h
26h90h
60h

30hHLSUC403 Langue vivante3126h30hTOTAL 260h30130h130h300h

Semestre 5

Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoef.CMTDTravail personnelHLSUF507 Fondamentaux de sociologie 5
- HLSOG511 Sociologie générale ou HLSOG512 sociologie thématique
- HLSPO511 Socio politique du monde contemporain
- HLSPO512 Sociologie des idéologies politiques
- HLSSS501 Histoire et socio de la pensée économique12
3

3
3
33
104h
26h

26h
26h
26h120h
30h

30h
30h
30hHLSUC501 Méthode 5
- HLSMT501 Sociologie quantitative
HLSMT502 Atelier de lecture6
3
32
52h
26h
26h60h
30h
30hHLSUC507 Enseignements d'histoire
HLHAN511 Histoire ancienne ou HLHIC511 Histoire contemporaine
Séminaire formation recherche ou technique annexe9
6

33
26h
26h52h
26h

26h90h
60h

30hHLSUC503 Langue vivante3119h3030hTOTAL 253h3030130h123h30300h
Semestre 6

Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoef.CMTDTravail personnelHLSUF607 Fondamentaux de sociologie 6
- HLSOG611 Sociologie générale ou HLSOG612 Sociologie thématique
HLSPO612 Sociologie, philo et économie politiques,
HLSPO613 Socio de l'imaginaire, idéologie et utopie
1 EC hors parcours12
3

3
3
33
104h
26h

26h
26h
26h120h
30h

30h
30h
30hHLSUC611 Méthode 6
HLSMT612 Atelier d'étude en sociologie-histoire3
32
26h
26h30h
30hHLSUC607 Enseignements Histoire et socio économique
HLHMA611 Histoire médiévale ou HLHIM611 Histoire moderne
HLSSS601 Histoire et socio économiques9
6

33
52h
26h

26h26h
26h90h
60h

30hHLSUC603 Langue vivante3119h3030hHLSUL601 UE libre3126h30hTOTAL 253h3030182h71h30280h

Parcours 8 : Sociologie-Economie


Semestre 1

Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoef.CMTDTravail personnelHLSUF101 Fondamentaux de Sociologie 1
- HLSOG101 Sociologie générale 1
- HLSOG102 Problématique sociologique 112
6
63
52h
26h
26h52h
26h
26h120h
60h
60hHLSUC111 Méthode 1
- HLSMT111 Enquête 13
32
26h
26h30h
30hHLSUC108 Enseignements d'économie 1
ELEAE101 Introduction à l'analyse économique
HLHSS101 Information économique et sociale 19
6
33
39h
39h
39h
19h30
19h3078h
60h
20hHLSUC103 Langue vivante3126h30hHLSUL101 UE libre3126h30hTOTAL 260h30117h143h288h

Semestre 2

Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoef.CMTDTravail personnelHLSUF201 Fondamentaux de Sociologie 2
- HLSOG201 Sociologie générale 2
- HLSOG202 Problématique sociologique 212
6
63
52h
26h
26h52h
26h
26h120h
60h
60hHLSUC201 Méthode 2
HLSMT201 Enquête 2
HLSMT202 Statistiques
HLSMT203 Informatique9
3
3
32
78h
26h
19h30
19h3070h
30h
20h
20hHLSUC208 Enseignements d'économie 2
HLHSS201 Comportements micro, fonctions macro
ELEEE309 Intégration économique européenne6
3
33
52h
26h
26h60h
30h
30hHLSUC203 Langue vivante3126h30hTOTAL 260h30104h156h280h
Semestre 3

Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoef.CMTDTravail personnelHLSUF301 Fondamentaux de Sociologie 3
- HLSOG301 Intro à l'anthropologie du contemporain
- HLSOG302 Introduction à la sociologie du travail12
6
63
52h
26h
26h52h
26h
26h120h
60h
60hHLSUC331 Méthode 3
- HLSMT322 Enquête 33
32
26h
26h30h
30hHLSUC308 Enseignements d'économie 3
HLSSS302 Coordination marchande
ELEGD310 Grandes doctrines économiques9
6
33
52h
26h
26h
60h
30h
30hHLSUL301 UE libre3126h30hHLSUC303 Langue vivante3126h30hTOTAL 234h30130h104h270h
Semestre 4

Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoef.CMTDTravail personnelHLSUF411 Fondamentaux de Sociologie 4
HLSOG411 Introduction à la sociologie politique
HLSOG412 Introduction à la sociologie urbaine
-HLSOG413 Introduction à la démographie18
6
6
63
78h
26h
26h
26h78h
26h
26h
26h180h
60h
60h
60hHLSUC418 Méthode 4
- HLSMT401 Enquête 43
32
26h
26h30h
30hHLSUC408 Enseignements d'économie 4
HLSSS402 Théorie macro-économique
ELEES409 Economie sociale6
3
32
52h
26h
26h

60h
30g
30hHLSUC403 Langue vivante3126h30hTOTAL 260h30130h130h300h
Semestre 5

Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoef.CMTDTravail personnelHLSUF508 Fondamentaux de Sociologie 5
-HLSOG511 Sociologie générale ou
HLSOG512 Sociologie thématique (religion)
HLSSS501 Histoire et socio de la pensée économique
HlSSS02 Socio des entreprises et des organisations
HLSPO511 Sociologie politique monde contemporain12
3

3
3
33
104h
26h

26h
26h
26h120h
30h

30h
30h
30hHLSUC501 Méthode 5
HLSMT502 Atelier de lecture
HLSMT501 Sociologie quantitative6
3
32
52h
26h
26h60h
30h
30hHLSUC508 Enseignements d'économie 5
HLSSS503 Analyse macro-économique
ELEPO310 Politiques économiques depuis 19459
4,5
4,53
52h
26h
26h60h
30h
30hHLSUC503 langue vivante3119h3020hTOTAL253h3030156h71h30260h

Semestre 6
Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoef.CMTDTravail personnelHLSUF608 Fondamentaux de Sociologie 6
HLSOG11 Sociologie générale ou
HLSOG612 Sociologie thématique (Europe)
- HLSPO612 Sociologie, philo, économie politiques
HLSSS602 Sociologie de l'emploi et du salariat
HLSSS601 Histoire et sociologie économiques12
3

3
3
33
104h
26h

26h
26h
26h120h
30h

30h
30h
30hHLSUC621 Méthode 6
- HLSMT622 Atelier d'étude socio-économie3
32
26h
26h30h
30hHLSUC608 Enseignements d'économie 6
ELEMO601Marché, organisations, institutions
ELEPH610 Philosophie économique et sociale9
4,5
4,53
65h
39h
26h
80h
50h
30hHLSUL601 UE Libre3126h30hHLSUC603 Langue vivante3126h30hTOTAL 247h30195h52h290h

Doubles licences
Licence sociologie et histoire
Licence sociologie et économie


Sociologie-histoire

Semestre 1
Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoef.CMTDTravail personnelFondamentaux de Sociologie 1
- HLSOG101 Sociologie générale 1
- HLSOG102 Problématique sociologique 13
52h
26h
26h52h
26h
26h120h
60h
60hMéthode 1
HLSMT111 Enquête 1
HLHMT101 Techniques d'apprentissage historique2
39h
26h
13h45h
30h
15hFondamentaux d'histoire 1
HLHAN111 Histoire ancienne 1
HLHIC111 Histoire contemporaine 13
52h
26h
26h52h
26h
26h120h
60h
60h Langue vivante126h30hTOTTOTAL 273h104h169h270h

Semestre 2

Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoef.CMTDTravail personnelFondamentaux de Sociologie 2
- HLSOG201 Sociologie générale 2
- HLSOG202 Problématique sociologique 23
52h
26h
26h52h
26h
26h120h
60h
60hMéthode 2
- HLSMT201 Enquête 2
- HLHMT201 Méthodologie des sciences historiques2
26h
26h
26h60h
30h
30hFondamentaux d'histoire 2
HLHAN211 Histoire ancienne 2
HLHIC211 Histoire contemporaine 23
52h
26h
26h52h
26h
26h120h
60h
60hLangue vivante126h30hTOTAL 260h104h156h330h

Semestre 3

Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoef.CMTDTravail personnelFondamentaux de sociologie 3 : introduction aux parcours
- HLSOG301 Intro. à l’anthropologie du contemporain
HLSOG302 Introduction à la sociologie du travail
HLSSS301 Introduction aux rapports sociologie --histoire3

78h

26h
26h
26h52h

26h
26h150h

60h
60h
30hMéthode 3
- HLSMT311 Enquête qualitative
HLSMT312 Enquête quantitative
Les outils de l'historien2
78h
26h
26h
26h90h
30h
30h
30hFondamentaux d'histoire 3
HLHMA311 Histoire médiévale et HLHIM311 Histoire moderne3
52h
26h
26h52h
26h
26h90h
60h
30hLangue vivante126h30hTOTAL 338h130h208h360h
Semestre 4

Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoef.CMTDTravail personnelFondamentaux de sociologie 4 : introduction aux parcours
- HLSOG411 Introduction à la sociologie politique
- HLSOG412 Introduction à la sociologie urbaine
- HLSOG413 Introduction à la démographie3

78h

26h
26h
26h78h

26h
26h
26h180h

60h
60h
60hFondamentaux d'histoire 4
HLHMA411 Histoire médiévale
HLHIM411 Histoire moderne
HLSSS401 Démocratie antique, démocratie moderne3
78h
26h
26h
26h52h
26h
26h120h
60h
30h
30hMéthode 4
Les outils de l'historien226h
26h30h
30hLangue vivante126h30hTOTAL 338 h156h182h360h

Semestre 5

Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoef.CMTDTravail personnelFondamentaux de sociologie 5
- HLSOG511 Sociologie générale ou HLSOG512 sociologie thématique
- HLSPO511 Socio politique du monde contemporain
- HLSPO512 Sociologie des idéologies politiques
- HLSSS501Histoire et socio de la pensée économique3
104h
26h

26h
26h
26h120h
30h

30h
30h
30hMéthode 5
- HLSMT501 Sociologie quantitative
HLSMT502 Atelier de lecture
Séminaire de formation à recherche ou technique annexe2
78h
26h
26h
26h90h
30h
30h
30hFondamentaux d'histoire 5
HLHAN511 Histoire ancienne
HLHIC511 Histoire contemporaine
Technique annexe ou séminaire formation recherche3
52h
26h
26h
78h
26h
26h
26h120h
60h
60h
30hLangue vivante119h3030hTOTAL 331h30156h175h30360h

Semestre 6

Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoef.CMTDTravail personnelFondamentaux de sociologie 6
HLSOG611 Sociologie générale ou
HLSOG612 Sociologie thématique
HLSPO612 Sociologie, philo et économie politiques,
HLSPO613 Socio de l'imaginaire, idéologie et utopie3
78h
26h

26h
26h90h
30h

30h
30hMéthode 6
HLSMT612 Atelier d'étude en sociologie-histoire
Séminaire formation recherche ou technique annexe
Atelier de lecture Sociologie2
78h
26h
26h
26h90h
30h
30h
30hFondamentaux d'histoire 6
HLHMA611 Histoire médiévale
HLHIM611 Histoire moderne
HLSSS601 Socio/histoire 3 : Histoire et socio économiques3
78h
26h
26h
26h52h
26h
26h120h
60h
30h
30hLangue vivante119h3030hTOTAL 305h30156h149h30330hSociologie-Economie


Semestre 1

Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoef.CMTDTravail personnelFondamentaux de Sociologie 1
- HLSOG101 Sociologie générale 1
- HLSOG102 Problématique sociologique 13
52h
26h
26h52h
26h
26h120h
60h
60hMéthode 1
HLSMT111 Enquête 1
Mathématiques 1
Outils informatiques 12
38h

26h
12h76h
26h
26h
24h120h
30h
60h
30hFondamentaux d'économie 1
ELEAE101 Introduction à l'analyse économique
ELEIE101 Informations économiques et sociales 13
39h
39h
39h
19h30
19h3080h
60h
20hFondamentaux de gestion 1
Introduction à la gestion des organisations3
39h
39h50h
50hAnglais 1119h3030hTOTAL 354h30168h186h30400h

Semestre 2
Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoef.CMTDTravail personnelFondamentaux de Sociologie 2
- HLSOG201 Sociologie générale 2
- HLSOG202 Problématique sociologique 23
52h
26h
26h52h
26h
26h120h
60h
60hMéthode 2
HLSMT201 Enquête 2
Mathématiques 2
Outils Informatiques 22
39h

26h
13h65h
26h
26h
13h70h
30h
20h
20hFondamentaux d'économie 2
Microéconomie A
Macroéconomie A
Informations économiques et sociales3
26h
26h
26h
58h30
19h30
19h30
19h30120h
50h
50h
20hHLSUC2XX Anglais 1126h30hTOTAL 318h30117h201h30340h
Semestre 3
Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoef.CMTDTravail personnelFondamentaux de Sociologie 3
- HLSOG301 Intro à l'anthropologie du contemporain
- HLSOG302 Introduction à la sociologie du travail3
52h
26h
26h52h
26h
26h120h
60h
60hMéthode 3
HLSMT322 Enquête 3
Statistiques
Mathématiques 32
52h

26h
26h65h
26h
19h30
19h30130h
30h
50h
50hFondamentaux d'économie 3
Microéconomie B
Macroéconomie B3
52h
26h
26h39h
19h30
19h30100h
50h
50hFondamentaux de gestion 2
Comptabilité privée A3
19h30
19h3020h
20hAnglais 3126h30hTOTAL 357h30175h30182h300h
Semestre 4
Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoef.CMTDTravail personnelFondamentaux de Sociologie 4
HLSOG411 Introduction à la sociologie politique
HLSOG412 Introduction à la sociologie urbaine3
52h
26h
26h52h
26h
26h120h
60h
60hMéthode 4
HLSMT401 Enquête 4
Systèmes fiscaux2
19h30

19h3026h
26h50h
30h
20hFondamentaux d'économie 4
Microéconomie C
Macroéconomie C2
52h
26h
26h39h
19h30
19h30100h
50h
50hFondamentaux de gestion 3
Analyse des organisations
Comptabilité privée B45h30
26h
19h3019h30

19h3070h
30h
40hHLSUC4XX Anglais 4126h30hTOTAL 331h30169h162h30370h

Semestre 5
Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoef.CMTDTravail personnelFondamentaux de Sociologie 1
-HLSOG511 Sociologie générale ou
HLSOG512 Sociologie thématique (religion)
HLSSS501 Histoire et socio de la pensée économique
HlSSS502 Socio des entreprises et des organisations
HLSPO511 Sociologie politique monde contemporain3
104h
26h

26h
26h
26h120h
30h

30h
30h
30hMéthode 5
Statistiques
HLSMT501 Sociologie quantitative2
39h
39h45h30
19h30
26h90h
60h
30hFondamentaux d'économie 5
Economie du travail
Economie internationale3
78h
39h
39h39h
19h30
19h30120h
60h
60hHLSUCXX Anglais 5119h3020hTOTAL 325h221h104h350h
Semestre 6

Intitulé de l'unité d'enseignementCréditsCoef.CMTDTravail personnelFondamentaux de Sociologie 6
HLSOG611 Sociologie thématique (Europe)
HLSPO612 Sociologie, philo, économie politiques
HLSSS602 Sociologie de l'emploi et du salariat3
78h
26h
26h
26h90h
30h
30h
30hMéthode 6
HLSMT622 Atelier d'étude socio-économie
Atelier de lecture2
52h
26h
26h60h
30h
30hFondamentaux d'économie 6
Marchés, organisations et institutions
Macro-économie politique 2
Economie industrielle
Philosophie économique et sociale3
130h
39h
39h
26h
26h39h

19h30
19h30
180h
50h
50h
50h
30hAnglais 6119h3020hTOTAL 318h30208h110h30350h

Doubles licences spécifiques Cachan

Double licence socio-histoire

Semestre 5

Intitulé de l’unité d’enseignementCoeff. CréditsCMTDTravail personnelFondamentaux de sociologie 6 :
HLSSS501 Histoire et sociologie de la pensée économique
HLSPO511 Sociologie politique du monde contemporain 16
3
352h
26h
26h
30h
30hFondamentaux d’histoire 6
HLHAN511 Histoire ancienne
HLHIC511 Histoire contemporaine 16
3
352h
26h
26h60h
60h
60hFondamentaux Cachan
- Méthodes qualitatives en sciences sociales
- Méthodes d’archives
- Philosophie politique et morale
- Sociologie
- Histoire
- Modules optionnels LEC5 (2,x)
- Anglais215
1.5
1.5
1.5
3
3
3
1.5140h


20h
40h
40h
40h60h
20h
20h




20h150h
15h
15h
15h
30h
30h
30h
15hMéthode
HLSMT502 Atelier de lecture
- 1 séminaire de formation à la recherche
ou - 1 technique annexe3
1.5
1.5
1.526h

26h
26h26h
26h
Total 356h30270h86h300h
Semestre 6
Intitulé de l’unité d’enseignementCoeff. CréditsCMTDTravail personnelFondamentaux de sociologie 6 :
HLSPO612 Sociologie, philosophie, économie politiques
Atelier de lecture 16
3
326h
26h26h

26h30h
30hFondamentaux d’histoire 6
HLHMA611 Histoire médiévale
HLHIM611 Histoire moderne 16
3
352h
26h
26h60h
60h
60hFondamentaux Cachan
- Méthodes qualitatives en sciences sociales
- Méthodes d’archives
- Philosophie politique et morale
- Sociologie
- Histoire
- Modules optionnels LEC5 (2,x)
- Anglais315
1.5
1.5
1.5
3
3
3
1.5140h


20h
40h
40h
40h60h
20h
20h




20h150h
15h
15h
15h
30h
30h
30h
15hMéthode 6 :
1 séminaire de formation à la recherche
ou - 1 technique annexe
HLSMT612 Atelier d’étude en sociologie-histoire13
1.5
1.5
1.526h
26h
26h
26h


26h60h
30h
30h
30hTotal 356h30244h112h300h
Double licence socio-économie

Semestre 5 
Intitulé de l’unité d’enseignementCoeff.CréditsCMTDTravail personnelFondamentaux de sociologie 5 :
HlSSS502 Sociologie des entreprises et des organisations
HLSSS501 Histoire et sociologie de la pensée économique16
3
352h
26h
26h

60h
30h
30hFondamentaux d’économie 5 :
- Economie internationale
- Economie du travail 1

6
3
378h
39h
39h39h
19.5h
19.5h60h
30h
30hFondamentaux Cachan
- Méthodes qualitatives en sciences sociales
- Méthodes d’archives
- Philosophie politique et morale
- Traditions de la sociologie
- Problèmes sociologiques contemporains 1
- Modélisation macro-économique
- Modules optionnels LEC 8 (2,x)
- Anglais315
1.5
1.5
1.5
1.5
1.5
3
3
1.5130h


20h
20h
20h
30h
40h60h
20h
20h





20h150h
15h
15h
15h
15h
15h
30h
30h
15hLibre 5 :
- à choisir dans LEC 3 13
326h
26h
30h
30hTotal 385h30286h99h300h
Semestre 6 
Intitulé de l’unité d’enseignementCoeff.CréditsCMTDTravail personnelFondamentaux de sociologie 5 :
HLSPO612 Sociologie, philosophie, économie politiques
HLSSS602 Sociologie de l’emploi et du salariat
Atelier de lecture19
3
3
352h
26h
26h


26h60h
30h
30h
30hFondamentaux d’économie 5 :
- Economie industrielle
- Marchés, organisations et institutions 1

6
3
365h
26h
39h60h
30h
30hFondamentaux Cachan
- Méthodes qualitatives en sciences sociales
- Méthodes d’archives
- Philosophie politique et morale
- Sociologie politique
- Problèmes sociologiques contemporains 2
- Modélisation macro-économique
- Modules optionnels LEC 8 (2,x)
- Anglais315
1.5
1.5
1.5
1.5
1.5
3
3
1.5130h


20h
20h
20h
30h
40h60h
20h
20h





20h150h
15h
15h
15h
15h
15h
30h
30h
15hUE libre
A choisir dans LEC 4126hTotal 359h30273h86h300h
Double licence socio-économétrie
Semestre 5 
Intitulé de l’unité d’enseignementCoeff.CréditsCMTDTravail personnelFondamentaux de sociologie 5 :
HlSSS502 Sociologie des entreprises et des organisations
HLSSS501 Histoire et sociologie de la pensée économique.16
3
352h
26h
26h

30h
15h
15hFondamentaux d’économétrie :
- Dynamique économique : le court terme
- Mathématiques
- Statistiques 1

9
3
3
3117h
39h
39h
39h58.5h
19.5h
19.5h
19.5h120h
45h
45h
30hFondamentaux Cachan
- Méthodes qualitatives en sciences sociales
- Méthodes d’archives
- Philosophie politique et morale
- Traditions de la sociologie
- Problèmes sociologiques contemporains 1
- Modélisation macro-économique
- Modules optionnels LEC 8 (2,x)
- Anglais215
1.5
1.5
1.5
1.5
1.5
3
3
1.5130h


20h
20h
20h
30h
40h60h
20h
20h





20h150h
15h
15h
15h
15h
15h
30h
30h
15hTotal 417.5h30299h118.5h300hSemestre 6 
Intitulé de l’unité d’enseignementCoeff.CréditsCMTDTravail personnelFondamentaux de sociologie 5 :
HLSPO612 Sociologie, philosophie et éco. politiques
HLSSS602 Sociologie de l’emploi et du salariat16
3
352h
26h
26h

30h
15h
15hFondamentaux d’économétrie :
- Dynamique économique : le long terme
- Econométrie
- Econométrie appliquée 
1
9
3
3
378h
39h
39h39h

19.5h
19.5h120h
45h
45h
30hFondamentaux Cachan
- Méthodes qualitatives en sciences sociales
- Méthodes d’archives
- Philosophie politique et morale
- Sociologie politique
- Problèmes sociologiques contemporains 2
- Modélisation macro-économique
- Modules optionnels LEC 8 (2,x)
- Anglais215
1.5
1.5
1.5
1.5
1.5
3
3
1.5130h


20h
20h
20h
30h
40h60h
20h
20h





20h150h
15h
15h
15h
15h
15h
30h
30h
15hTotal 359h30260h99h300h


CONDITION D’ACCES

Rappel : les enseignements sont dispensés en présentiel pour la formation initiale et pour la formation continue

En formation initiale

1er semestre  Titulaires du baccalauréat général ou technologique, Titulaires d’un baccalauréat professionnel
3ème semestre Titulaires d’une première année en sciences juridiques, sciences économiques, gestion, sociologie, histoire, (Rattrapages conseillés en L1 et L2 selon discipline)
5ème semestre Titulaires d’un DEUG en Sciences juridiques, Sciences économiques, sociologie, Histoire, d’un DUT GEA, (GAPMO et Personnel) ; ou d’un BTS tertiaire (Rattrapage conseillé en L1 et L2)

En formation continue
Selon le niveau
- Titulaires d’un diplôme équivalent au diplôme mentionné
- Reconnaissance des acquis de l’expérience


Remarque : l’entrée des personnes en formation continue se fait selon les diplômes français ou étrangers détenus, et selon le niveau évalué lors de la procédure de validation des acquis de l’expérience. Des validations préalables d’UE peuvent être accordées dans trois semestres consécutifs Ce principe appliqué à tous, doit être rappelé aux personnes en formation continue


REGLE DE VALIDATION DES ENSEIGNEMENTS

Validation des enseignements
et structuration des parcours de formation

Principes généraux
___________________________________________________________________________
Les parcours de formation doivent être organisés de façon à permettre une progression pédagogiquement cohérente des étudiants à l’intérieur. En particulier, celle-ci doit être assurée pour les enseignements fondamentaux. Dès lors, la construction des parcours est liée aux règles de validation des enseignements et aux règles de passage d’un semestre à un autre.
De ce point de vue, l’établissement a distingué la licence du master. Dans la première, l’accent est mis sur l’acquisition des fondamentaux mais aussi sur le fait que l’étudiant, en particulier la première année, a besoin d’un temps d’adaptation plus ou moins long, qui peut excéder le semestre universitaire.
Il s’ensuit :
une annualisation de la licence dans le sens où est instaurée une compensation entre les semestres 1et 2, les semestres 3 et 4 et les semestres 5 et 6.
L’instauration d’une double moyenne en licence pour le passage au niveau supérieur. L’étudiant doit obtenir un résultat supérieur ou égal à 10 à la moyenne des unités d’enseignement et un résultat supérieur ou égal à 10 à la moyenne des unités d’enseignement fondamental.
En master, l’établissement a défini une règle commune pour la première année. Dans celle-ci, il n’y a plus de compensation annuelle. La compensation entre les unités d’enseignement est uniquement semestrielle. Compte tenu du niveau atteint et des règles qui prévalent en licence, il n’a pas été considéré comme utile de maintenir le système de la double moyenne.
En deuxième année de Master, il n’y a pas de règles communes à l’établissement. Toutefois celui-ci impose que les règles soient communes à toutes les spécialités d’une même mention.
Les modalités de contrôle des connaissances et les formules d’examen
__________________________________________________________________________
La formule d’examen décrit pour chaque étudiant et pour chaque étape de diplôme à laquelle il est inscrit administrativement et pédagogiquement, les modalités de son évaluation. Trois formules d’examen peuvent être appliquées :
- La formule d’examen standard 
- La formule d’examen pour l’enseignement à distance
- La formule d’examen dérogatoire
La formule d’examen standard :
Elle s’applique à tous les étudiants sauf à ceux qui préparent leur(s) diplôme(s) dans le cadre de l’enseignement à distance et sauf dérogation. Pour chaque élément pédagogique (UE ou EC) au niveau duquel s’opère l’évaluation de l’étudiant, elle peut se décliner en deux versions : le contrôle continu et l’examen terminal.
Le contrôle continu est une succession d’épreuves, de nature diverse, qui vise à vérifier ponctuellement les acquis de l’étudiant. Ces épreuves sont appelées travaux ponctuels. A ces travaux ponctuels peut s’ajouter une épreuve finale qui est une épreuve récapitulative se déroulant à la fin de l’enseignement. Cette épreuve finale peut prendre deux formes :
Le devoir final organisé et corrigé par l’enseignant dans le cadre des groupes qui composent la population inscrite à l’élément pédagogique.
Le partiel, épreuve organisée et corrigée sous la direction du responsable de l’équipe pédagogique, commune à tous les étudiants inscrits à l’élément pédagogique.
L’examen terminal est une épreuve récapitulative se déroulant à l’issue de l’enseignement et commune à l’ensemble de la population étudiante inscrite à l’élément pédagogique considéré.
La formule d’examen pour l’enseignement à distance :
Elle s’applique à tous les étudiants qui souhaitent et peuvent bénéficier de l’enseignement à distance. Elle prend exclusivement la forme et pour tous les éléments constitutifs, de l’étape de diplôme ou du diplôme, auxquels est inscrit l’étudiant, d’un examen annuel terminal.
La formule d’examen dérogatoire :
Elle s’applique aux étudiants qui ne peuvent pas ou ne souhaitent pas bénéficier de l’enseignement à distance mais qui sont dispensés d’assiduité aux enseignements présentiels délivrés en groupe. Elle prend la forme exclusive et pour tous les éléments pédagogiques de l’étape de diplôme ou du diplôme, auxquels est inscrit l’étudiant d’un examen terminal dérogatoire.
La prise en compte des absences, des dispenses et des crédits acquis
___________________________________________________________________________
Les absences :
Un étudiant reconnu absent au cours du semestre à plus de trois séances de travaux dirigés ou à plus de trois séances de travaux pratiques organisés dans le cadre d’un élément pédagogique est déclaré défaillant à celui-ci, que l’absence soit justifiée ou non.
Un étudiant reconnu absent à une épreuve d’un élément constitutif d’une UE ou à une épreuve d’une UE, est déclaré défaillant à cet élément pédagogique, que l’absence soit justifiée ou non
Dès lors que l’étudiant est déclaré défaillant à un EC ou à une UE, les compensations ne peuvent plus s’effectuer.
Les dispenses
Une dispense d’enseignement est l’autorisation pour un étudiant à ne pas suivre l’enseignement relatif à un élément pédagogique. Cependant celui-ci doit obligatoirement passé les examens.
Une dispense d’examen est en plus de l’autorisation de ne pas suivre l’enseignement relatif à un élément pédagogique, l’autorisation de ne pas passer les épreuves qui y sont associées.
Une dispense est valable uniquement pour l’année en cours.
Un étudiant dispensé d’examen sur un élément pédagogique particulier voit celui-ci neutraliser dans le calcul des résultats par l’affectation d’un coefficient de pondération égal à zéro. Les crédits associés à cet élément ne sont acquis qu’à l’issue de la session d’examen suite à l’obtention de l’UE, du semestre ou de l’année.
La validation des acquis
L’étudiant qui bénéficie de validations d’acquis au titre d’éléments constitutifs ou d’unités d’enseignement acquis et capitalisés voit les crédits correspondants transférés. Les éléments pédagogiques ainsi validés sont neutralisés dans la détermination des résultats par l’affectation d’un coefficient de pondération égal à zéro .
Les règles de compensation, de capitalisation et de progression en licence
___________________________________________________________________________
La composition des unités d’enseignement
Disposition n°1 : Une unité d’enseignement peut être composée d’un ou de plusieurs éléments constitutifs et l’évaluation des étudiants peut être organisée, y compris lorsqu’il y a plusieurs éléments constitutifs au niveau de l’UE.
La détermination du résultat de l’étudiant
Disposition n°2 : Si l’évaluation des étudiants s’opère au niveau de chacun des éléments constitutifs de l’UE, le résultat obtenu à celle-ci est donné par la moyenne pondérée des notes acquises aux éléments constitutifs (compensation intra UE).
Disposition n°3 : Les UE d’un même semestre se compensent entre elles compte tenu de leur coefficient de pondération (Compensation intra semestre)
Disposition n°4 : Les premier et deuxième semestres de la licence se compensent. Il en est de même des troisième et quatrième semestres et des cinquième et sixième semestres.
Disposition n°5 : Si le résultat obtenu à l’année est supérieur ou égal à 10, et si la moyenne obtenue aux UE fondamentales, compte tenu des coefficients de pondération est supérieur ou égal à 10 l’étudiant est déclaré admis. Une mention est alors attribuée selon le résultat obtenu à l’année :
Sinon l’étudiant est déclaré non admis.
Si la compensation ne peut s’effectuer en raison d’une défaillance à un EC, à une UE ou à un semestre, l’étudiant est déclaré défaillant
Disposition n°6 : Si le résultat obtenu à un semestre est supérieur ou égal à 10, et si la moyenne obtenue aux UE fondamentales du semestre est supérieure ou égale à 10 l’étudiant est déclaré admis à celui-ci. Cependant, aucune mention n’est attribuée.
Si le résultat obtenu au semestre est inférieur à 10 mais que l’étudiant est admis à l’année, il est aussi déclaré admis par compensation au semestre considéré.
Si le résultat obtenu au semestre est inférieur à 10 et que l’étudiant est non admis à l’année, il est aussi déclaré non admis au semestre considéré.
Si la compensation au sein du semestre ne peut s’effectuer en raison d’une défaillance à un EC ou, à une UE l’étudiant est déclaré défaillant.
Disposition n°7 : Si le résultat obtenu à une UE est supérieur ou égal à 10, l’étudiant est déclaré admis à celle-ci. Cependant, aucune mention n’est attribuée.
Si le résultat obtenu à une UE est inférieur à 10 mais que l’étudiant est admis, par compensation ou non, au semestre qui comprend cette UE il est déclaré admis par compensation à celle-ci.
Si le résultat obtenu à une UE est inférieur à 10 et que l’étudiant est non admis au semestre qui comprend cette UE, il est déclaré non admis à cette UE.
Si la compensation ne peut s’effectuer en raison d’une défaillance à un EC, l’étudiant est déclaré défaillant à cette UE.
La capitalisation des unités d’enseignement
Disposition n°8 : Une unité d’enseignement est acquise et capitalisée dès lors que l’étudiant est déclaré admis ou admis par compensation à celle-ci.
Disposition n°9 : Les éléments constitutifs des unités d’enseignement non acquises sont capitalisables dès lors que l’évaluation des étudiants est organisée au niveau de chaque EC et que la note obtenue soit supérieure ou égale à 10.
La progression dans les parcours de formation
Disposition n°10 : L’étudiant inscrit à une année n est autorisé à poursuivre à l’année n+1 dès lors qu’il est admis à l’année n.
L’étudiant inscrit à une année n et non admis à celle-ci est autorisé à poursuivre conditionnellement en année n+1 à condition qu’il ne lui manque au maximum que la validation d’un seul semestre ou qu’il ait obtenu au moins 10 à la moyenne des UE fondamentales de l’année n .
Disposition n°11 : L’étudiant inscrit dans une majeure peut se réorienter de droit dans la discipline mineure qu’il a suivie à la condition qu’il ait obtenu au moins 10 de moyenne aux UE de cette discipline.
Disposition n°12 : Les Unités d’enseignement de langue sont organisées par niveau. Un étudiant ne peut s’inscrire à l’UE de langue du niveau supérieur à celui de la dernière UE de langue à laquelle il a été inscrit que s’il a obtenu une note supérieure ou égale à 10 à cette dernière.
Les règles de compensation, de capitalisation et de progression en master
________________________________________________________________________
La composition des unités d’enseignement
Disposition n°13 : Une unité d’enseignement peut être composée d’un ou de plusieurs éléments constitutifs et l’évaluation des étudiants peut être organisée, y compris lorsqu’il y a plusieurs éléments constitutifs au niveau de l’UE.
La détermination du résultat de l’étudiant en première année de Master
Disposition n°14 : Si l’évaluation des étudiants s’opère au niveau de chacun des éléments constitutifs de l’UE, le résultat obtenu à celle-ci est donné par la moyenne pondérée des notes acquises aux éléments constitutifs (compensation intra UE.
Disposition n°15 : Les UE d’un même semestre se compensent entre elles compte tenu de leur coefficient de pondération (Compensation intra semestre).
Disposition n°16 : Si le résultat obtenu à un semestre est supérieur ou égal à 10, l’étudiant est déclaré admis à celui-ci. Une mention est alors attribuée selon le résultat obtenu :
Sinon l’étudiant est déclaré non admis
Si la compensation ne peut s’effectuer en raison d’une défaillance à un EC ou à une UE l’étudiant est déclaré défaillant..
Disposition n°17 : Si le résultat obtenu à une UE est supérieur ou égal à 10, l’étudiant est déclaré admis à celle-ci. Cependant, aucune mention n’est attribuée.
Si le résultat obtenu à une UE est inférieur à 10 mais que l’étudiant est admis, par compensation ou non, au semestre qui comprend cette UE il est déclaré admis par compensation à celle-ci.
Si le résultat obtenu à une UE est inférieur à 10 et que l’étudiant est non admis au semestre qui comprend cette UE, il est déclaré non admis à cette UE.
Si la compensation ne peut s’effectuer en raison d’une défaillance à un EC, l’étudiant est déclaré défaillant à cette UE.
La détermination du résultat de l’étudiant en deuxième année de Master
Disposition n°18 : Chaque équipe de formation détermine les modalités de compensation et de capitalisation. Ces modalités doivent être identiques pour toutes les spécialités d’une même mention.
La capitalisation des unités d’enseignement
Disposition n°19 : Une unité d’enseignement est acquise et capitalisée dès lors que l’étudiant est déclaré admis ou admis par compensation à celle-ci.
Disposition n°20 : Les éléments constitutifs des unités d’enseignement non acquises sont capitalisables dès lors que l’évaluation des étudiants est organisée au niveau de chaque EC et que la note obtenue soit supérieure ou égale à 10..
Règles relatives aux enseignements de langue vivante étrangère
Disposition n°21 : Les Unités d’enseignement de langue sont organisées par niveau. Un étudiant ne peut s’inscrire à l’UE de langue du niveau supérieur à celui de la dernière UE de langue à laquelle il a été inscrit que s’il a obtenu une note supérieure ou égale à 10 à cette dernière.
L’organisation de l’année universitaire
___________________________________________________________________________
Disposition n°22 : L’organisation de l’année universitaire est annuelle.
Disposition n°23 : Les inscriptions pédagogiques sont annuelles.
Disposition n°24 : Les étudiants bénéficient de deux sessions d’examen. La première session se déroule à l’issue de chaque semestre et l’évaluation porte sur les enseignements qu y sont dispensés. La seconde session se déroule en une seule fois et l’évaluation porte sur les enseignements dispensés au premier et second semestres de l’année universitaire.

Disposition transitoire applicables aux étudiants inscrits
à Paris X-Nanterre en 2004-2005
___________________________________________________________________________
Disposition n°25 : Pour chaque étudiant inscrit en 2004-2005 en DEUG, en licence ou en maîtrise une document sera rédigé qui récapitulera les crédits acquis et les dispenses d’enseignement et d’examen qui en résultent ainsi que les rattrapages à effectuer.
Ce document est dressé en deux exemplaires, le premier destiné à l’étudiant, le second à l’UFR.
Les deux exemplaires seront signés par l’étudiant au moment de son inscription pédagogique pour l’année 2005 – 2006, sauf contestation de sa part qu’il devra alors motiver par écrit.
Disposition n°26 : Tous les étudiants admis en 2004-2005 à la première année du DEUG, à la deuxième année du DEUG ou à la licence sont autorisés à s’inscrire dans la même filière respectivement :
Aux semestres 3 et 4 de la nouvelle licence,
Aux semestres 5 et 6 de la nouvelle licence,
Aux semestres 1 et 2 du master
si l’accès à ceux-ci n’est pas sélectif. Ils capitalisent alors les 60, 120 ou 180 crédits des semestres acquis, ce qui sera précisé dans leur convention pédagogique individuelle.
Aucun rattrapage ne peut leur être demandé.
Disposition n°27 : Tous les étudiants ajournés en 2004-2005 à la première année du DEUG, à la deuxième année du DEUG ou à la licence mais autorisés à continuer sont autorisés à s’inscrire dans la même filière respectivement :
Aux semestres 3 et 4 de la nouvelle licence,
Aux semestres 5 et 6 de la nouvelle licence,
Aux semestres 1 et 2 du master
si l’accès à ceux-ci n’est pas sélectif. La convention pédagogique doit alors préciser les éléments pédagogiques validés (et donc les crédits déjà acquis) et les rattrapages à effectuer, conformément aux règles de capitalisation des UE et des EC en vigueur au cours de l’année 2004-2005.
Aucun rattrapage ne peut leur être demandé au titre des enseignements nouveaux introduits à l’occasion du passage au schéma L-M-D au niveau auquel ils étaient inscrits en 2004-2005.
Lorsque que le résultat obtenu à un élément pédagogiques validé est supérieur ou égal à 10, ce résultat est repris dans la détermination des résultats futurs.
Lorsque que le résultat obtenu à un élément pédagogique validé est inférieur à 10, ce résultat est neutralisé dans la détermination des résultats futurs par l’affectation d’un coefficient de pondération égal à 0.
Disposition n°28 : Tous les étudiants ajournés en 2004-2005 à la première année du DEUG, à la deuxième année du DEUG, à la licence ou à la maîtrise et non autorisés à continuer peuvent se réinscrire dans la même filière respectivement :
Aux semestres 1 et 2 de la nouvelle licence
Aux semestres 3 et 4 de la nouvelle licence,
Aux semestres 5 et 6 de la nouvelle licence,
Aux semestres 1 et 2 du master
si l’accès à ceux-ci n’est pas sélectif. La convention pédagogique doit alors préciser les éléments pédagogiques validés (et donc les crédits déjà acquis) et les rattrapages à effectuer conformément aux règles de capitalisation des UE et des EC en vigueur au cours de l’année 2004 - 2005.
Lorsque que le résultat obtenu à un élément pédagogiques validé est supérieur ou égal à 10, ce résultat est repris dans la détermination des résultats futurs.
Lorsque que le résultat obtenu à un élément pédagogique validé est inférieur à 10, ce résultat est neutralisé dans la détermination des résultats futurs par l’affectation d’un coefficient de pondération égal à 0.
Disposition n°29 : Dans une filière donnée, lorsqu’un élément pédagogique d’une étape n d’un diplôme du schéma actuel des études est validé par un étudiant et que ce même élément pédagogique est à l’étape n+1 dans le nouveau schéma, les crédits attachés à cet élément sont considérés comme définitivement acquis par l’étudiant. L’étudiant sera toujours dispensé d’enseignement et d’examen pour cet élément pédagogique qui sera neutralisé par l’affectation d’un coefficient de pondération égal à 0, dans la détermination des résultats que l’étudiant obtiendra à l’étape n+1 dans le nouveau schéma.
Disposition n°30 :
Tous les étudiants ayant déjà bénéficié d’au moins trois inscriptions au DEUG, et non admis à l’issue de l’année universitaire 2004-2005, peuvent se réinscrire dans la même filière aux semestres 1 et 2 ou 3 et 4 de la nouvelle licence.


CHARTE DES EXAMENS
(votée par le CEVU du 15/05/95 et le CA du 22/05/95 et actualisée par le CEVU du 17/06/2002 et ratifiée par le CA du 24/06/2002)

La charte des examens a pour but d’assurer la régularité dans la forme des examens de l’Université afin de garantir la qualité des diplômes décernés et, à cette fin, elle énonce des principes et énumère des droits et devoirs des enseignants, des étudiants et des personnels administratifs de l’Université.

Elle s’applique à toutes les UFR, instituts et services communs pour tous les partiels de la formule d’examen standard et pour tous les examens terminaux des formules d’examen standard, pour l’enseignement à distance et dérogatoire.

Les mêmes règles s’appliquent en principe aux étudiants présentant un handicap, y compris lorsqu’ils bénéficient d’aménagements en leur faveur (temps majoré, assistance d’un secrétariat ou aide technique, etc.).

1/ LES ENSEIGNANTS
Les enseignants doivent, pour les matières dont ils ont la responsabilité, fournir un sujet, en précisant la durée de l’épreuve, la modalité et, s’il y a lieu, les documents et matériels autorisés pour cette épreuve.

Ils doivent surveiller personnellement et effectivement le déroulement de l’examen, en corriger les copies, reporter les notes sur les documents adéquats et participer aux délibérations de jury rendant ces notes définitives, et, conformément aux dispositions réglementaires, ils doivent recevoir les étudiants qui en font la demande après la délibération.

2/ LES ETUDIANTS
L’étudiant doit respecter les règles usuelles des examens ainsi que celles qui sont propres à l’épreuve qui leur est proposée. Il est notamment rappelé :

1) L’étudiant doit composer personnellement et seul, sous réserve des dispositions applicables aux étudiants handicapés. Il ne doit pas communiquer avec les étudiants qui composent dans la même salle.

2) Les étudiants présentant un handicap (provisoire ou permanent) doivent obligatoirement avoir consulté le service de Médecine Préventive (SMPU) avant la période de préparation des sessions d’examens. Le SMPU détermine les mesures d’aménagements spécifiques (temps majoré, assistance technique, secrétariat…) individuelles et les communique aux UFR.

Dans les cas exceptionnels où certaines règles communes s’avèreraient inapplicables aux étudiants handicapés bénéficiant de mesures d’aménagements, les problèmes particuliers devront être examinés et réglés, dans la période de préparation de chaque session, par une commission réunissant, sous le présidence du Vice-Président du CEVU, les responsables du SMPU, du Service Handicaps et Accessibilités, les responsables administratifs et les responsables pédagogiques (le directeur de l’UFR ou un enseignant appartenant à l’équipe de direction de l’UFR) de chaque UFR. En cas d’urgence, les décisions devront être prises par le Directeur de l’UFR ou son représentant. Les litiges sont tranchés par le Président de l’Université.

3) L’étudiant ne doit pas conserver par-devers lui de documents relatifs à l’épreuve en cours sauf indications contraires portées sur le sujet. Quand des documents, nécessaires à l’épreuve, sont apportés par l’étudiant, ils sont à son usage et ne doivent pas être communiqués à d’autres. Il ne doit disposer d’aucun matériel de télécommunication.

4) L’étudiant compose sur une copie anonymable, des intercalaires et des brouillons fournis par l’Université. Il doit remettre une copie et une seule, même blanche. Les copies et intercalaires, avant, durant et après l’examen sont et restent la propriété de l’Université.

5) Aucun étudiant ne peut abandonner l’épreuve durant le premier tiers de sa durée, ni avant la formalité d’émargement. Celui qui quitte la salle d’examen sans remettre de copie sera considéré comme défaillant.

6) L’étudiant qui arriverait après la distribution des sujets, est autorisé à composer pendant le temps restant. Il est entendu que cette possibilité n’est accordée que si son retard n’excède pas le tiers du temps de l’épreuve et si aucun sujet n’a été sorti de la salle.

7) Les étudiants ont droit à passer leurs épreuves dans les meilleures conditions. En particulier, ils ne doivent pas être au coude à coude et la circulation du personnel chargé de la surveillance ou de l’émargement, doit être rendue possible en laissant vide une travée sur deux. L’interdiction de fumer prescrite par la loi doit être absolue. Les étudiants ne doivent pas être gênés par des conversations inopportunes.

8) La sortie durant l’épreuve est exceptionnelle, ne peut intervenir avant le premier tiers de sa durée et ne peut être autorisée qu’à un étudiant à la fois dans le cas où la disposition des lieux ne permet pas d’avoir des toilettes attenantes à la salle d’examen. L’étudiant ne devra emporter ni sujet, ni copie, ni communiquer, ni consulter de document ayant trait à l’épreuve. Tout manquement, toute absence indûment prolongée, seront impérativement consigné au procès verbal de l’épreuve.

9) L’étudiant a le droit de voir une fois sa copie d’examen, en présence d’un membre du personnel enseignant ou du personnel administratif, ce droit peut s’exercer pendant une année après la délibération de jury ayant rendu la note définitive. Durant cette consultation, l’Administration ne se dessaisit pas de la copie. L’étudiant peut demander, à ses frais, une reproduction de sa copie d’examen.


3/ LE PERSONNEL ADMINISTRATIF

Le personnel administratif concourt au bon déroulement des épreuves d’examens qui ont lieu dans l’Université, notamment :

üð en fournissant la liste d émargement des étudiants de l épreuve,
üð en préparant les salles et disposant les copies selon le plan prévu,
üð en prenant les dispositions adaptées aux étudiants handicapés,
üð en s assurant, le cas échéant, assisté du responsable de la salle, de l identité de l étudiant, et en le faisant émarger,
üð en assistant au décompte des copies en fin d épreuve,
üð en conservant les notes et les copies des examens terminaux après délibérations.

En aucun cas, le personnel administratif ne peut se substituer aux enseignants pour les tâches qui leur incombent.

4/ LES ÉPREUVES
Les partiels et les examens terminaux (Les épreuves d’examen) se déroulent dans les locaux désignés par le Président de l’Université ou son représentant ; elles sont organisées de telle manière que nul ne puisse mettre en doute la validité des notes et diplômes qu’elles contribuent à décerner. Les dispositions suivantes précisent leur organisation :

1) Tous les étudiants inscrits à un même élément constitutif et à une même formule d’examen (formule d’examen standard, formule d’examen pour l’enseignement à distance ou formule d’examen dérogatoire) subissent des épreuves de même type et de même nature.

2) Les épreuves sont organisées de manière à minimiser les chevauchements. Les UFR prennent les dispositions quand les chevauchements sont inévitables.

3) Seuls sont admis à pénétrer dans la salle et à composer les étudiants inscrits à l’épreuve dans le mode de contrôle correspondant. Si un étudiant affirme devoir composer et ne figure pas sur la liste d’émargement, il compose sous réserve de vérification, son nom est ajouté à la liste d’émargement. Au cas où l’étudiant aurait composé à tort, la note de cette nouvelle composition ne peut en aucun cas modifier une note précédente éventuelle.

4) L’ouverture des sujets est effectuée par les enseignants responsables avant la distribution des sujets.

5) Les épreuves sont surveillées par au moins deux enseignants, dont l’un de la matière enseignée. En cas de pluralité de salles, l’enseignant responsable de la matière assurera la coordination entre les salles.

6) L’identité des étudiants qui composent est vérifiée par la présentation de la carte d’étudiant ou, à défaut, d’une pièce avec photographie justifiant son identité ; ils signent la feuille d’émargement qui est conservée par l’Administration avec les copies dont elle suit le sort.

7) A l’issue de l’épreuve, toutes les copies remises doivent être anonymes. L’anonymat ne peut être levé qu’au moment de la collecte des notes.

8) Pour chaque épreuve, il est dressé un procès-verbal d’examen comportant la date et la nature de l’épreuve, le nom et l’émargement des surveillants, le nombre de signatures et celui des copies relevées, ainsi que les incidents de toute nature, y compris les fraudes et tentatives de fraudes, qui ont marqué l’épreuve et pourraient entacher sa validité partielle ou totale.

5/ LES JURYS
Les jurys sont désignés par le Président de l’Université. Ils sont constitués des enseignants ayant contribué à la formation, et d’eux seuls. Le secrétaire des étudiants handicapés est présent à titre consultatif. Les jurys délibèrent souverainement sur les résultats qui leur sont communiqués en vue de décerner les diplômes ; ils arrêtent la liste des étudiants reçus et décernent les mentions. Lorsque des notes sont modifiées par le jury pour admettre un candidat, la mention passable (délibération spéciale) figure sur le procès-verbal collectif de délibération.

1) Rendues définitives par la délibération, les notes ne peuvent être modifiées que par le jury, et seulement en cas d’erreur matérielle. En cas d’impossibilité de réunir le jury, le Président du jury et le directeur de l’UFR procèdent à la rectification et en informent le Président de l’Université.

2) Les jurys sont informés des fraudes, tentatives de fraude et présomptions de fraude qui ont été notées durant l’épreuve. Ils transmettent les faits à la section disciplinaire de l’Université.

6/ LES FRAUDES
Les fraudes aux examens sont des délits de nature disciplinaire régies par la loi du 23 décembre 1901. Les fraudes de quelque nature qu’elles soient doivent être mentionnées sur le procès-verbal si elles sont décelées au cours de l’épreuve. En cas de flagrant délit, le responsable saisit les pièces en cause pour les joindre au rapport qu’il établira. En cas de substitution de personnes, troubles persistants, insultes ou menaces envers les enseignants ou le personnel, etc. le responsable de la salle, agissant par délégation du Président, peut procéder à l’expulsion immédiate du ou des fautifs. Dans des cas plus graves, l’épreuve peut être annulée et reportée.

L’établissement du procès verbal sur les faits constatés n’interrompt pas le déroulement des épreuves.

Le responsable note les faits et rédige un rapport circonstancié. Les témoins éventuels contresignent le rapport qui est présenté au Président de l’Université pour saisine de la section disciplinaire.

Si la fraude est décelée lors de la correction des épreuves, un rapport est établi dans les mêmes conditions.

Les fraudes portant sur des objets autres que les examens : production de certificats frauduleux ou falsifiés ; falsification de documents, certificats et diplômes de l’Université sont transmis à la justice civile avec une plainte pour faux en écritures publiques, indépendamment de l’action devant la section disciplinaire de l’Université.


LEXIQUE

Structures :

U.F.R. : Unité de Formation et de Recherche
S.S.A. : Sciences Sociales et Administration ; UFR regroupant six départements : Administration Economique & Sociale (A.E.S.), Ethnologie, Géographie-Aménagement, Histoire, Histoire de l’Art et Archéologie, Sociologie.

Etudes et diplômes :

Le système des diplômes est structuré en trois niveaux. A chacun de ces niveaux, correspond un grade universitaire obtenu par l’accumulation de crédits :

1er niveau : grade de Licence (BAC + 3)
2ème niveau : grade de Master (BAC + 5)
3ème niveau : grade de Doctorat (BAC + 8)

Enseignements :

CM : Cours Magistraux
TD : Travaux Dirigés
UE : Unité d’Enseignement ; regroupement d’un ensemble d’enseignements
EC : Eléments Constitutif, terme désignant chacun des enseignements dispensés durant un semestre dans le cadre d’une UE.

Contrôle des connaissances :

Examen standard : Régime normal d’évaluation (Contrôle Continu)
Examen dérogatoire : Autre régime d’évaluation en fin de semestre, réservé aux étudiants qui en font une demande justifiée.
Travaux ponctuels : épreuve écrite faite en temps limité
Examen : épreuve écrite en temps limité réservée aux étudiants inscrits en système dérogatoire de contrôle.
Compensation : moyenne entre des EC d’une même UE et moyenne entre les UE
Coefficient : facteur qui permet de moduler la valeur d’un EC ou d’une UE dans les calculs de compensation.
Equivalence : dispense accordée par la commission d’équivalence des disciplines au vu d’acquis antérieurs.
Validation des acquis : reconnaissance officielle des EC, des UE et des diplômes obtenus. Cette validation est régie par voie réglementaire.
Conversion : équivalence accordée par la validation d’UE ou d’EC obtenus dans un régime d’études antérieur.
Sessions d’examens : sessions d’examens terminaux et de partiels organisées à la fin des deux semestres. La session d’examens de septembre est ouverte aux étudiants des deux régimes d’évaluation et comprend des épreuves pour les EC du premier et du second semestres.
ECTS (European Credit Transfert System) : Crédits associés à un enseignement et constitue une unité de compte commune.

* Se reporter au lexique pour avoir la définition exacte du terme employé.
** Pour rappel, un semestre équivaut à 30 crédits.
* Se reporter au lexique pour avoir la définition exacte du terme employé.

PAGE 




PAGE 


PAGE 25



LICENCE SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES
MENTION SOCIOLOGIE

2005/2006



Doctorat






Grandes écoles

Deux premiers semestres du master professionnel

Deux derniers semestres du master recherche

Deux premiers semestres du master professionnel

Deux premiers semestres du master recherche

Deux derniers semestres de la licence

,-.67FGOPQYZefstwx{|}óç×󧛧›§‹›§›§›§sk[O[?h$ùCJaJmH nHsH tHh$ùmHnHsHtHh$ùCJaJmHnHsHtHjh$ùUh$ùCJaJnHtHh$ùCJ aJ nHtHh$ùB*CJ aJ nHph€€€tHh$ùB*CJ(aJ(ph€€€h$ùB*CJ aJ ph€€€h$ùB*CJ(OJQJaJ(ph€€€'h$ùB*CJ OJQJaJ nHph€€€tHh$ùB*CJ OJQJaJ ph€€€h$ùCJaJmH sH h$ùB*mH ph€€€sH -Ptuvwyz{|}~€‚ƒ„†‡ˆ‰ýýýôôôîîîãîîáîîîîîÞîîîîîî8$ 
ÆÄ„;ý8$^„;ý*$7$8$ $*$7$8$a$¿©‰ª°ªþðþþþþ‚„…†‡ˆ‰Š‹ŒŽ‘˜­ÉÊý    5 6 m
 ‚ ôäØÈäÈäÈäȸäÈäô°¨ž–‹¨‚|q¨f^Sh$ù5CJ \aJh$ùCJaJh$ù5CJ\aJh$ù5CJ$\aJ
h$ùCJ h$ù5CJ$\h$ù5CJ\aJh$ùCJaJh$ùCJPJaJh$ùCJaJh$ùCJaJh$ùCJaJmH nHsH tHh$ùCJ aJ mH nHsH tHjh$ùUnHtHh$ùCJaJmH nHsH tHh$ùmH nHsH tH‰Š‹ŒŽ‘’“”•–—˜Êý    ùùùùùùùù÷÷÷÷÷÷÷åÒÒÃ÷ 
Ƽ¨ Äü4$
Ƽ¨ Äü4a$$„8ý-D
8$MÆ
ÿÿÿÿ]„8ýa$
Ƨ%„8ý-D

ÿÿÿÿ]„8ý*$7$8$ 5 6 m
n
  ‚ ¨ š › œ © )*+9îù…†‡©)*8úõðõõõõõëðúúúðõõúäúðúúúðúú$¤xa$$a$$a$$a$$a$‚ § ¨ š œ © )+9îù…†©)8 !>[\tu~€„ÑãäùúûAXôçÜÔÉÜÔÉÃÉÜÔÉÜÉܲ§ œ‘œ…|tœt‘œ…h`t‘h$ù5;\h$ù5;CJ\aJh$ùCJaJh$ù;CJaJh$ù5;CJ\aJh$ù5CJ\aJh$ù h$ù5\h$ù5CJ \aJ h$ù5CJOJQJ\^JaJ
h$ùCJh$ù5CJ \aJh$ùCJaJh$ù5CJ\aJh$ù5OJQJ\^Jh$ùCJ OJQJ^J"8!>u­äúõ»‰V3
Æ ¼ ÄÔ4„ü$d%d&d'dNÆÿOÆÿPÆÿQÆÿ]„ü1
Ƽ¨ ÄÔ4„ü$d%d&d'dNÆÿOÆÿPÆÿQÆÿ]„ü:
Ƽ¨ ÄÔ4„ü$d%d&d'd-DMÆ
ÿÙÙÙNÆÿOÆÿPÆÿQÆÿ]„ü$a$$a$ä!Y¦ío͒c7cc+
ÆÔ„ü$d%d&d'dNÆÿOÆÿPÆÿQÆÿ]„ü.
Æ Š Ô„ü$d%d&d'dNÆÿOÆÿPÆÿQÆÿ]„ü;
Æ ¼ ÄÔ4„ü„Š„vú$d%d&d'dNÆÿOÆÿPÆÿQÆÿ]„ü^„Š`„vú1
Ƽ¨ Äü4„ü$d%d&d'dNÆÿOÆÿPÆÿQÆÿ]„üXY¦¿
Jno¶ô?n–»½Ù!-08|’«­³ìù½Ì/AZi™¸÷)*}-4N]^”Ñ…æûe ƒ ïçÜçÜçÜçÜçÜçÜçÜçÜçÜçØÍžŸÅÍŸÅÍŬŸÅÍÅÍŤÅÍŸŘÅØžÍh$ù5CJ\aJh$ùCJaJmHsHh$ùCJaJh$ùCJaJmH sH 
h$ùCJ h$ù5\h$ùCJaJh$ù5CJ\aJh$ùh$ù5CJ\aJh$ùCJaJ h$ù5CJOJQJ\^JaJ7o¶ô?–Ú!9|’ž«ÐÐÐÐÐÐÐÐÊÁÁÁ $$Ifa$¤¤.
Æ Š Ô„ü$d%d&d'dNÆÿOÆÿPÆÿQÆÿ]„ü «¬­³´µ¡›’›› $$Ifa$$If^kd]Ê$$If4ÖF°ÿ% ò'u ÿÿÿÿÿÿÿÿæÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿçÿÿÿÿÿÿÿÿöB(Ö Ö ÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖ ÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
Faööÿf4µ¶ÌÚìù]WWWQWW$If$If¡kd;Ë$$If4Ö\°ÿEçp#ò'•ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ¢ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ‰ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ‚ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ ÖÖ(ÿàààÿàààÿàààÿàààöB(ÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
Faööÿf4pÖ(ÿàààÿàààÿàààÿààà7ABP^klhbbPPbbG $$Ifa$
ÆZ„$ÿ„$If]„$ÿ^„$If—kdÌ$$If4ֈ°ÿEô çp#ò'•ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ¯ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÜÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ‰ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ‚ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿöB(ÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
Faööÿf4lx„¢±½¾¿öööðâðKö—kd°Í$$If4ֈ°ÿEô çp#ò'•ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ¯ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÜÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ‰ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ‚ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿöB(ÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
Faööÿf4„`ÿ„$If]„`ÿ^„$If $$Ifa$¿ÊËÌÍäû
öööTNNNN$If¡kdÐÎ$$If4Ö\°ÿEçp#ò'•ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ¢ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ‰ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ‚ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ ÖÖ(ÿåååÿåååÿåååÿåååöB(ÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
Faööÿf4pÖ(ÿåååÿåååÿåååÿååå $$Ifa$#/ANZ[\ghööðêêSööö—kd%Ð$$If4ֈ°ÿEô çp#ò'•ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ¯ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÜÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ‰ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ‚ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿöB(ÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
Faööÿf4$If$If $$Ifa$ hij€™ª¸ÄöTNNöNNN$If¡kdEÑ$$If4Ö\°ÿEçp#ò'•ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ¢ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ‰ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ‚ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ ÖÖ(ÿåååÿåååÿåååÿåååöB(ÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
Faööÿf4pÖ(ÿåååÿåååÿåååÿååå $$Ifa$ÄÅÞë÷hbbYSbb$If $$Ifa$$If—kdšÒ$$If4ֈ°ÿEô çp#ò'•ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ¯ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÜÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ‰ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ‚ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿöB(ÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
Faööÿf4&'()h__P___$
ÆÄd$Ifa$ $$Ifa$—kdºÓ$$If4ֈ°ÿEô çp#ò'•ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ¯ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÜÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ‰ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ‚ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿöB(ÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
Faööÿf4)*A!
ÆS$IfÝkdÚÔ$$If4ֈ°ÿEô çp#ò'•ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ¯ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÜÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ‰ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ‚ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿ Ö Ö±²²²²²²/²4²F²Y²¤²¦²ª²¬²®²²²º²¾²Ç²Þ²ß²ã²ä²î²ï² ³³³³³%³&³:³;³J³m³•³º³“´–´¨´ª´«´°´Ã´È´Û´î´5µ7µ;µ=µ?µCµKµOµXµoµpµúóíçÜÑÇÑÇÑÇÑÇÑÇÑÇÑÇÑÇÑÇÑÇÑÇÑÇÑÇÑÇѸª¸ª¸ªÑÇÜÑÇÑÇÑÇÑÇÑÇÑÇÑÇÑÇÑÇÑÇÑÇÑÇh$ùCJOJQJmH sH h$ù5CJOJQJmH sH h$ùCJOJQJh$ù5CJOJQJh$ù5CJOJQJ
h$ùCJ
h$ùCJ
h$ù5CJ h$ù5C±±?±…±­±Ý±²C55555
$
Ƹp#$Ifa$»kdŽE$$If–F4Öֈºÿî×¼¡…"ú(4é€å€å€ä€uÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöf4²²² ²
²²²²²²!²"²&²*².²/²4²8²9²=²A²E²ññññññññññññññãññññññ
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$E²F²Y²²¤²F888
$
Ƹp#$Ifa$¸kdF$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö¤²¦²¨²ª²¬²­²®²²²¶²º²¾²Â²Æ²ññññññññññññ
$
Ƹp#$Ifa$ ƲDz߲á²ã²F8**
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$¸kddG$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöã²ä²ê²î²ï²ñññ8¸kdIH$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö
$
Ƹp#$Ifa$ï² ³
³³³³³ñããããÚ $$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$³³&³)³*³F8*8
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$¸kd.I$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿéååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö*³/³5³:³;³ññè/¸kd!J$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4ÿÿÿÿéååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö $$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$;³³I³J³n³v³|³³‚³”³ööööèèèèèè
$
Ƹp#$Ifa$ $
Ƹp#a$
”³•³»³´)´o´“´C55555
$
Ƹp#$Ifa$»kd"K$$If–F4Öֈºÿî×¼¡…"ú(4é€å€å€ä€uÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöf4“´–´š´›´Ÿ´£´¤´¨´ª´«´°´´´µ´¹´½´¾´Â´Ã´È´Ì´Í´Ñ´Õ´Ö´Ú´ññññññññññññññññãñññññññ
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$Ú´Û´î´µ5µF888
$
Ƹp#$Ifa$¸kdL$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö5µ7µ9µ;µ=µ>µ?µCµGµKµOµSµWµññññññññññññ
$
Ƹp#$Ifa$ WµXµpµrµtµF8**
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$¸kdøL$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöpµtµuµ}µ~µ™µšµ¢µ£µ§µ¨µ´µµµÉµÊµÍµ¶Ä»Å»Ñ»ô»¼@¼&½)½:½¾J¾K¾_¾a¾o¾’¾º¾ß¾Å¿È¿Ú¿Ü¿Ý¿â¿õ¿ú¿
À ÀôêôêôêÛÍÛÍÛÍôêÉľɳôêôêôêôêôêôêôêôêôêôêôêôêôêôêôÛÍÛÍÛÍôê³ôêôêôêôêôêôêôh$ù5CJOJQJ
h$ùCJ h$ù5h$ùh$ùCJOJQJmH sH h$ù5CJOJQJmH sH h$ùCJOJQJh$ù5CJOJQJFtµuµyµ}µ~µñññ8¸kdÝM$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4ÿÿÿÿéååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö
$
Ƹp#$Ifa$~µšµœµžµ¢µ£µ§µñããããÚ $$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$§µ¨µµµ¸µ¹µF8**
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$¸kdìN$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4ÿÿÿÿéååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö¹µ¾µÄµÉµÊµññè/¸kdíO$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4ÿÿÿÿéååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö $$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$ʵ˵̵͵¶¶Ä»Å»Ð»Ñ»õ»ý»¼¼¼¼úúúññúèßßÑÑÑÑÑÑ
$
Ƹp#$Ifa$ $
Ƹp#a$$„Ä`„Äa$$„Ä`„Äa$$a$¼¼A¼‡¼È¼½&½C55555
$
Ƹp#$Ifa$»kdîP$$If–F4Öֈºÿî×¼¡…"ú(4é€å€å€ä€uÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöf4&½)½-½.½2½6½:½ÍLÍ_ͪͬͰͲʹ͸ÍÀÍÄÍÍÍòÍQÎSÎ[Î]Î^ÎbÎjÎnÎrÎvÎΖΗΛΜΦΧγδÎÈÎÊÎÕÎøÎ!ÏFÏÿÏÐ
ÐÐÐÐ'Ð,Ð:ÐMДЖКМОТЪЮзÐÜÐ7Ñ9ÑAÑCÑDÑHÑQÑUÑYÑ]ÑfÑ}Ñ~туэюњÑöëöëöëöëöëöëöëöëöëöëöëöëöëöÜÎÜÎÜÎëöÃëöëöëöëöëöëöëöëöëöëöëöëöëöëöëöëöëöëöÜÎÜÎÜh$ù5CJOJQJh$ùCJOJQJmH sH h$ù5CJOJQJmH sH h$ù5CJOJQJh$ùCJOJQJMKÍLÍ_͇ͪÍF888
$
Ƹp#$Ifa$¸kdªr$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
FaöªÍ¬Í®Í°Í²Í³Í´Í¸Í¼ÍÀÍÄÍÈÍÌÍññññññññññññ
$
Ƹp#$Ifa$ ÌÍÍÍòÍÎQÎD666
$
Ƹp#$Ifa$ºkds$$If–FÖ”ֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
FaöQÎSÎUÎ[Î]Î^ÎbÎcÎjÎnÎrÎvÎzÎ~Îñññññññññññññ
$
Ƹp#$Ifa$
~ÎΗΙΛÎF8**
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$¸kdxt$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö›ÎœÎ¢Î¦Î§Îñññ8¸kd]u$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö
$
Ƹp#$Ifa$§Î´Î·Î¸Î½ÎÃÎÈÎñããããÚ $$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$ÈÎÉÎÊÎÕÎùÎF==/
$
Ƹp#$Ifa$ $
Ƹp#a$¸kdBv$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4ÿÿÿÿéååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö
FaöùÎÏÏ
ÏÏ Ïñãããã
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$ Ï!ÏGύÏÅÏÿÏC5555
$
Ƹp#$Ifa$»kdCw$$If–F4Öֈºÿî×¼¡…"ú(4é€å€å€ä€uÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöf4ÿÏÐÐÐ Ð
ÐÐÐÐÐÐ"Ð&Ð'Ð,Ð0Ð1Ð5Ð9Ðññññññññññññãñññññ
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$9Ð:ÐMÐtДÐF888
$
Ƹp#$Ifa$¸kd4x$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö”ЖИКМНОТЦЪЮвжÐññññññññññññ
$
Ƹp#$Ifa$ ¶Ð·ÐÜÐÑ7ÑF888
$
Ƹp#$Ifa$¸kdy$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö7Ñ9Ñ;ÑAÑCÑDÑHÑIÑQÑUÑYÑ]ÑaÑeÑñññññññññññññ
$
Ƹp#$Ifa$
eÑfÑ~ртÑF8**
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$¸kdþy$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö‚ущэюÑñãñ*¸kdãz$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4ÿÿÿÿéååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$ŽÑ›ÑžÑŸÑ¤ÑªÑ¯ÑñãñããÚ $$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$šÑ›Ñ¯Ñ°Ñ²ÑÓÑÔÑßÑÒ+ÒQÒ¤Ò§Ò«Ò­Ò®Ò²ÒºÒ¾ÒÆÒËÒÔÒèÒÓÓÓÓ
ÓÓÓÓÓ=ӍӐӔӖӗӛӣӧӯӴӽÓÕÓÙÓÚÓâÓãÓíÓÔ
Ô1ÔYÔÔÒÔÕÔÙÔÛÔÜÔàÔèÔìÔôÔùÔÕÕ/Õ1Õ3Õ5Õ7Õ;ÕòçÝÙÒÙÇçÝçÝçÝçÝçÝçÝçÝçÝçÝçÝçÝçÝçÝçÝçÝçÝçÝçÝç¸ò¸ò¸çÇçÝçÝçÝçÝçÝçÝçÝçÝçÝçÝçh$ù5CJOJQJmH sH h$ù5CJOJQJ
h$ù5CJh$ùh$ùCJOJQJh$ù5CJOJQJh$ùCJOJQJmH sH H¯Ñ°Ñ±ÑÓÑÔÑßÑàÑFD?D66 $
Ƹp#a$$a$¸kdò{$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4ÿÿÿÿéååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö
FaöàÑÒ ÒÒÒÒ*Òññññññ
$
Ƹp#$Ifa$*Ò+ÒQÒwÒ¤ÒC555
$
Ƹp#$Ifa$»kdó|$$If–F4Öֈºÿî×¼¡…"ú(4é€å€å€ä€uÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöf4¤Ò§Ò©Ò«Ò­Ò®Ò²Ò¶ÒºÒ¾ÒÂÒÆÒËÒÏÒÓÒññññññññññññññ
$
Ƹp#$Ifa$ÓÒÔÒèÒÓÓF88*
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$¸kdä}$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
FaöÓÓÓ Ó
ÓÓÓÓÓññññññññ
$
Ƹp#$Ifa$ÓÓ>ÓcӍÓF888
$
Ƹp#$Ifa$¸kdÉ~$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
FaöÓÓ’Ó”Ó–Ó—Ó›ÓŸÓ£Ó§Ó«Ó¯Ó´Ó¸Ó¼Óññññññññññññññ
$
Ƹp#$Ifa$¼Ó½ÓÕÓ×ÓÙÓF8**
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$¸kd®$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
FaöÙÓÚÓÞÓâÓãÓñññ8¸kd“€$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö
$
Ƹp#$Ifa$ãÓíÓðÓñÓöÓûÓÔñããããã
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$ÔÔÔ
ÔÔ2ÔF===/
$
Ƹp#$Ifa$ $
Ƹp#a$¸kd†$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4ÿÿÿÿéååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö2Ô:Ô@ÔCÔFÔXÔYÔñññññ5»kd‡‚$$If–F4Öֈºÿî×¼¡…"ú(4é€å€å€ä€uÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöf4
$
Ƹp#$Ifa$YÔÔ¥ÔÒÔÕÔ×ÔÙÔÛÔÜÔàÔäÔèÔìÔðÔôÔùÔýÔÕñññãããããããããããããã
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$ÕÕÕ/Õ1ÕF88*
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$¸kdxƒ$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö1Õ3Õ5Õ6Õ7Õ;Õ?ÕCÕGÕññññññññ
$
Ƹp#$Ifa$;Õ?ÕCÕHÕjÕ¶Õ¸Õ¼ÕÃÕËÕÏÕ×ÕÜÕåÕüÕýÕÖÖ
Ö ÖÖÖ)Ö*Ö+Ö6ÖZւÖÄÖ2×5×:××B×K×O×X×]×g×z×¾×À×Ä×Æ×È×Ì×Ô×Ø×á×؇؉؎ؐؑؕ؞آاثصØÌØÍØÑØÒØÚØÛØåØæØùØûØÙ*ÙRÙöëöëöëöëöëöëöëöÜÎÜÎÜÎëöȽëöëöëöëöëöëöëöëöëöëöëöëöëöëöëöëöëöëöëöÜÎÜÎÜÎëö½ëöh$ù5CJOJQJ
h$ùCJh$ùCJOJQJmH sH h$ù5CJOJQJmH sH h$ù5CJOJQJh$ùCJOJQJJGÕHÕkՎնÕF888
$
Ƹp#$Ifa$¸kd]„$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö¶Õ¸ÕºÕ¼Õ¾Õ¿ÕÃÕÇÕËÕÏÕÓÕ×ÕÜÕàÕäÕññññññññññññññ
$
Ƹp#$Ifa$äÕåÕýÕÿÕÖF8**
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$¸kdB…$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
FaöÖÖÖ
Ö Öñññ8¸kd'†$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö
$
Ƹp#$Ifa$ ÖÖÖÖÖ$Ö)Öñããããã
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$)Ö*Ö+Ö6Ö7Ö[ÖFD;;-
$
Ƹp#$Ifa$ $
Ƹp#a$¸kd‡$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4ÿÿÿÿéååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö[ÖcÖiÖlÖoցւÖñññññ5»kdˆ$$If–F4Öֈºÿî×¼¡…"ú(4é€å€å€ä€uÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöf4
$
Ƹp#$Ifa$‚ÖÄÖýÖ2×5×6×8×:××B×C×G×K×O×P×T×X×]×^×b×f×ññßÑÑÑÑÑÑÑÑÑÑÑÑÑÑÑÑÑÑÑ
$
Ƹp#$Ifa$$
Ƹp#„á$If^„áa$
$
Ƹp#$Ifa$f×g×zמ׾×F88&$
Ƹp#„á$If^„áa$
$
Ƹp#$Ifa$¸kd ‰$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö¾×À×Â×Ä×Æ×Ç×È×Ì×Ð×Ô×Ø×Ü×à×ññññññññññññ
$
Ƹp#$Ifa$ à×á×ØU؇ØF888
$
Ƹp#$Ifa$¸kdñ‰$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö‡Ø‰Ø‹ØŒØŽØØ‘ؙؚؕ؞آئاثدذشØñññññññññññññññññ
$
Ƹp#$Ifa$´ØµØÍØÏØÑØF8**
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$¸kd֊$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
FaöÑØÒØÖØÚØÛØñññ8¸kd»‹$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö
$
Ƹp#$Ifa$ÛØæØéØêØïØôØùØñããããã
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$ùØúØûØÙÙ+ÙF===/
$
Ƹp#$Ifa$ $
Ƹp#a$¸kd®Œ$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4ÿÿÿÿéååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö+Ù3Ù9ÙäWänäyääÅäëä>åAåEåGåHåLåTåXå`åeånååÒåÔåÚåÜåÞåâåòåöåæ'ææ’æ–æ˜æ™ææ¦æªæ³æËæÏæÐæØæÙæäæùæç(çPçvçæçéçíçïçðçöëöëöëöëöëöëöëöëöëöëöëöëÜëÑëöëöëöëöëöëöëöëöëöëöëöëöëöëöëöëöëöëÜÃÜÃÜëÑëöëöëöëöh$ùCJOJQJmH sH h$ù5CJOJQJh$ù5CJOJQJmH sH h$ù5CJOJQJh$ùCJOJQJMKãLãqã¤ã×ãF888
$
Ƹp#$Ifa$¸kd‹ $$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö×ãÙãÛãÝãßãàãäãèãéãíãóãùãýãääññññññññññññññ
$
Ƹp#$Ifa$äää ä"äF8**
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$¸kdp¡$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö"ä#ä'ä+ä,äñññ8¸kdU¢$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö
$
Ƹp#$Ifa$,ä>ä@äBäFäGäKäñããããã
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$KäLäWäZä[äF8**
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$¸kdH£$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4ÿÿÿÿéååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö[ä`äeäjäkäläñññ8/ $
Ƹp#a$¸kdI¤$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4ÿÿÿÿéååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö
$
Ƹp#$Ifa$länäyäzäžä¦ä¬ä¯ä²äÄäöööèèèèèè
$
Ƹp#$Ifa$ $
Ƹp#a$ ÄäÅäëäå>åC555
$
Ƹp#$Ifa$»kdJ¥$$If–F4Öֈºÿî×¼¡…"ú(4é€å€å€ä€uÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöf4>åAåCåEåGåHåLåPåTåXå\å`åeåiåmåññññññññññññññ
$
Ƹp#$Ifa$månååšå¶åÒåF8888
$
Ƹp#$Ifa$¸kd;¦$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
FaöÒåÔåÖåØåÚåÜåÝåÞåâåæåìåòåöåúåþåæñññññññññññññññ
$
Ƹp#$Ifa$ææ)æ^ææF888
$
Ƹp#$Ifa$¸kd §$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöæ’æ”æ–æ˜æ™ææ¡æ¥æ¦æªæ®æ²æññññññññññññ
$
Ƹp#$Ifa$ ²æ³æËæÍæÏæF8**
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$¸kd¨$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
FaöÏæÐæÔæØæÙæñññ8¸kdê¨$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö
$
Ƹp#$Ifa$Ùæäæçæèæíæòæ÷æñããããã
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$÷æøæùæçç)çF===/
$
Ƹp#$Ifa$ $
Ƹp#a$¸kdÝ©$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4ÿÿÿÿéååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö)ç1ç7ç:ç=çOçPçñññññ5»kdÞª$$If–F4Öֈºÿî×¼¡…"ú(4é€å€å€ä€uÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöf4
$
Ƹp#$Ifa$Pçvç®çæçéçëçíçïçðçôçøçüçèèè
èèèñññãããããããããããããã
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$ðçôçüçèè
èè)èDèFèHèJèLèPèTèXè]è€è×èÙèÝèßèàèäèîèòèûèéééé3é7é8é@éAéLéaéléé¸éÞéuêxê~ê€êê…ê‘ê•ê¡ê¦ê³êÆêàêâêäêæêèêìêðêôêùêëNëhëjënëpëqëuë€ëôêôêôêôêôêôêôêôêôêôêôêôêôêôêôêôÛÍÛÍÛôÂôêôêôêôêôêôêôêôêôêôêôêôêôê´ôêôêôêh$ùCJOJQJmHsHh$ù5CJOJQJh$ùCJOJQJmH sH h$ù5CJOJQJmH sH h$ùCJOJQJh$ù5CJOJQJGèè)èDèFèF88*
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$¸kdÏ«$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
FaöFèHèJèKèLèPèTèXè\èññññññññ
$
Ƹp#$Ifa$\è]è‚è©è×èF888
$
Ƹp#$Ifa$¸kd´¬$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö×èÙèÛèÝèßèàèäèèèìèíèîèòèöèúèñññññññññññññ
$
Ƹp#$Ifa$
úèûè
éééF8**
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$¸kd™­$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöéééééñññ8¸kd~®$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö
$
Ƹp#$Ifa$é3é5é7é8é÷P÷ðððððð$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$P÷Q÷Š÷Ã÷C44$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$»kdüIüJüLü[ü\üjüŽü¶üÒü¾ýÀýÁýÆýØýöëöëöëöëöëÜÎÜÎÜÎÜëöøëöëöëöëöëöëöëöëöëöëöëöëöëöëöëöëöëÜÎÜÎÜÎÜëö¸ëöëöëöëöh$ù5CJOJQJh$ù5CJOJQJh$ùCJOJQJmH sH h$ù5CJOJQJmH sH h$ù5CJOJQJh$ùCJOJQJH~ùùŽùù‘ùF7(($
Æ ¸p#Ž€$Ifa$$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$¸kd÷Ð$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö‘ù’ù–ùšù›ùððð7¸kdÜÑ$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$›ù¦ù§ù¨ù­ù²ù·ùðááááá$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$·ù¸ù¹ùÄùÅùF;;;
$
Æ ¸p#Ž€a$¸kdÏÒ$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4ÿÿÿÿéååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö
FaöÅùéùñù÷ùúùýùúðððððð$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$úúIú€úµúäúC4444$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$»kdÐÓ$$If–F4Öֈºÿî×¼¡…"ú(4é€å€å€ä€uÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöf4äúåúçúèúéúíúîúòúöúúúþúÿúûû ûûûûûûððððððððððððððððððð$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$ûû8ûZû{û±ûF7777$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$¸kdÁÔ$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö±û²û´ûµû¹û½ûÁûÅûÉûÍûÑûÖûÚûÞûâûðððððððððððððð$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$âûãûíû
üüF77($
Æ ¸p#Ž€$Ifa$$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$¸kd¦Õ$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöüüüüüü!üðððððð$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$!ü"ü1ü2ü4üF7(($
Æ ¸p#Ž€$Ifa$$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$¸kd‹Ö$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö4ü5ü9ü=ü>üððð7¸kd~×$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$>üJüKüLüQüVü[üðááááá$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$[ü\ü]ü_üjüküF;;;;
$
Æ ¸p#Ž€a$¸kdqØ$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4ÿÿÿÿéååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöküü—üü ü£üµüðððððð$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$µü¶üÓüýOý„ýC4444$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$»kdrÙ$$If–F4Öֈºÿî×¼¡…"ú(4é€å€å€ä€uÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöf4„ý½ý¾ýÀýÁýÆýÊýËýÏýÓý×ýØýÝýáýâýæýêýîýðáááááááááááááááá$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$ØýÝýïýùý‚þ„þ†þŠþ–þšþ§þÁþ@ÿBÿCÿGÿPÿTÿ`ÿeÿrÿ€ÿÿ„ÿ…ÿ‹ÿÿÿœÿÿŸÿ°ÿ³ÿ¾ÿâÿ
&ÙÛÜàîò
›Ÿ£¯³ÀÚY[\`lpx}Š˜™œ£§¨´µ·ôêôêôêôêôêôêôêôêôêôêôêôêôÛÍÛÍÛôêÂôêôêôêôêôêôêôêôêôêôêôêôêôêôêôêôêôÛÍÛÍÛh$ù5CJOJQJh$ùCJOJQJmH sH h$ù5CJOJQJmH sH h$ùCJOJQJh$ù5CJOJQJGîýïýùý!þDþþF7777$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$¸kdcÚ$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöþ‚þ„þ…þ†þŠþŽþ’þ–þšþžþ¢þ¦þðððððððððððð$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$ ¦þ§þÁþâþÿ?ÿF7777$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$¸kdHÛ$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö?ÿ@ÿBÿCÿGÿKÿOÿPÿTÿXÿ\ÿ`ÿeÿiÿmÿqÿððððððððððððððð$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$qÿrÿÿ‚ÿ„ÿF7(($
Æ ¸p#Ž€$Ifa$$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$¸kd-Ü$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö„ÿ…ÿ‹ÿÿÿððð7¸kdÝ$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$ÿÿžÿŸÿ¤ÿ«ÿ°ÿðááááÔ
$
ÆŽ€$Ifa$$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$°ÿ±ÿ²ÿ³ÿ¾ÿ¿ÿF;;;;
$
Æ ¸p#Ž€a$¸kd÷Ý$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4ÿÿÿÿéååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö¿ÿãÿëÿñÿôÿ÷ÿ ðððððð$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$ 
'MqC444$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$»kdøÞ$$If–F4Öֈºÿî×¼¡…"ú(4é€å€å€ä€uÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöf4q¤ØÙÛÜàäåéíîòö÷ûÿììÝÝÝÝÝÝÝÝÝÝÝÝÝÝ$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$$
Æ ¸p#Ž€„á$If^„áa$ÿ
?wšF7777$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$¸kdéß$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöš›žŸ£§«¯³·»¿ðððððððððððð$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$ ¿ÀÚûXF7777$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$¸kdÎà$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
FaöXY[\`dhlptx}…‰ðððððððððððððð$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$‰Š™šœD5&&$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$ºkd³á$$If–FÖ”ðֈºÿî×¼¡…"ú(4ÿÿÿÿéååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöœ£§¨ððð7¸kdÆâ$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4ÿÿÿÿéååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$¨µ¶·¼ÃÈðááááÔ
$
ÆŽ€$Ifa$$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$$
Æ ¸p#Ž€$Ifa$·ÈÉÝßê6S§©ª®¶ºÂÇÐÚ&()-6:FKXqÞàáåêîúþ"UWY[`ejwx’¤ðâÓĹ®¤®¤®¤®¤®¤®¤®¤®¤®¤®¤®¤®¤®¤®¤®¤®¤®¤•‡•‡•‡•‡•®h$ùCJOJQJmH sH h$ù5CJOJQJmH sH h$ùCJOJQJh$ù5CJOJQJh$ù5CJOJQJh$ù5CJOJQJmHsHh$ù5CJOJQJmHsHh$ùCJOJQJmHsHh$ù5CJOJQJmHsH1ÈÉÝÞßêF=444 $
Ƹp#a$ $
Ƹp#a$¸kdÇã$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4ÿÿÿÿéååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöêë #5öèèèèèè
$
Ƹp#$Ifa$ $
Ƹp#a$56Sy¦C555
$
Ƹp#$Ifa$»kdÈä$$If–F4Öֈºÿî×¼¡…"ú(4é€å€å€ä€uÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöf4¦§©ª®²¶º¾ÂÇËÏññññññññññññ
$
Ƹp#$Ifa$ ÏÐÚó %F8888
$
Ƹp#$Ifa$¸kd¹å$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö%&()-.26:>BFKOSWñññññññññññññññ
$
Ƹp#$Ifa$WXs¦ÝF888
$
Ƹp#$Ifa$¸kdžæ$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
FaöÝÞàáåéêîôúþññññññññññññ
$
Ƹp#$Ifa$ !TUF88*
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$¸kdƒç$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
FaöUWX\`aeiñññññññ
$
Ƹp#$Ifa$ijtuwF8**
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$¸kdhè$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöwx~‚ƒñññ8¸kd[é$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4ÿÿÿÿéååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö
$
Ƹp#$Ifa$ƒ‘’—ž£ñããããã
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$£¤¥§²ÖF===/
$
Ƹp#$Ifa$ $
Ƹp#a$¸kd\ê$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4ÿÿÿÿéååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿöÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö¤¥§²Õýnpqu}‰Ž—¡îðñõþ8–˜™¦¬¾ÃÐæçïðÿ@h…öøùý     ) c e f j s w ‡ Œ ™ ² Ò ôéÞéÔéÔéÔéÔéÔéÔéÔéÔéÔéÔéÔéÔéÔéÔéÔéÔÅ·Å·ÅéÞéÔéÔéÔéÔéÔéÔéÔéÔéÔéÔéÔéÔh$ùCJOJQJmH sH h$ù5CJOJQJmH sH h$ùCJOJQJh$ù5CJOJQJh$ù5CJOJQJh$ù5CJOJQJBÖÞäçêüýñññññ5»kd]ë$$If–F4Öֈºÿî×¼¡…"ú(4é€å€å€ä€uÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöf4
$
Ƹp#$Ifa$ý@mnpquy}…‰Ž’–ñññãããããããããããã
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$–—¡ºÏíF8888
$
Ƹp#$Ifa$¸kdNì$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöíîðñõöúþ
ñññññññññññññññ
$
Ƹp#$Ifa$:Qh•F8888
$
Ƹp#$Ifa$¸kd3í$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö•–˜™¡¥¦¬²¸¾ÃÇËÏñññññññññññññññ
$
Ƹp#$Ifa$ÏÐãäæF8**
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$¸kdî$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöæçëïðñññ8¸kdýî$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö
$
Ƹp#$Ifa$ðýþÿ ñããããã
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$AIF==//
$
Ƹp#$Ifa$ $
Ƹp#a$¸kdðï$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4ÿÿÿÿéååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö
FaöIORUghññññ5»kdñð$$If–F4Öֈºÿî×¼¡…"ú(4é€å€å€ä€uÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöf4
$
Ƹp#$Ifa$h…½õöøùý   
    ñññãããããããããããã
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$  ) C R F88&$
Ƹp#„h$If^„ha$
$
Ƹp#$Ifa$¸kdâñ$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
FaöR b c e f j k o s w {  ‡ Œ  ” ˜ íßßßßßßßßßßßßßßß
$
Ƹp#$Ifa$$
Ƹp#„h$If^„ha$˜ ™ ´ Ë â F888
$
Ƹp#$Ifa$¸kdÇò$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöâ ã å æ ê î ò ö ü 



ññññññññññññ
$
Ƹp#$Ifa$ Ò ã å æ ê î ò ö 


F
G
I
J
P
W
[
`
m
n
v
w






 w y z ~ † Š ’ —   ª Ü Þ ß å ì ð ô ø   # K M N R Z ^ j o x ’ Î òãòãòÙÎÙÎÙÎÙ¿±¿±¿±¿±¿±¿Î¦›ÎÙÎÙÎÙÎÙÎÙÎÙÎÙÎÙÎÙÎÙÎÙÎÙòãòãòãòãòÎÙh$ù5CJOJQJh$ù5CJOJQJh$ùCJOJQJmH sH h$ù5CJOJQJmH sH h$ù5CJOJQJh$ùCJOJQJh$ù5CJOJQJmHsHh$ùCJOJQJmHsH=

*
F
G
F88*
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$¸kd¬ó$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
FaöG
I
J
P
V
W
[
_
ñññññññ
$
Ƹp#$Ifa$_
`
j
k
m
F8**
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$¸kd‘ô$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöm
n
r
v
w
ñññ8¸kd„õ$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö
$
Ƹp#$Ifa$w






ñããããã
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$—





F==//
$
Ƹp#$Ifa$ $
Ƹp#a$¸kdwö$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4ÿÿÿÿéååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö
FaöÐ





ññññ5»kdx÷$$If–F4Öֈºÿî×¼¡…"ú(4é€å€å€ä€uÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöf4
$
Ƹp#$Ifa$ï
 B v w y z ~ ‚ † Š Ž ’ — › Ÿ ñññãããããããããããã
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$Ÿ   ª à Û F888
$
Ƹp#$Ifa$¸kdiø$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
FaöÛ Ü Þ ß å æ ì ð ô ø ü  ñññññññññññ
$
Ƹp#$Ifa$   3 J F888
$
Ƹp#$Ifa$¸kdNù$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
FaöJ K M N R V Z ^ d j o s w ññññññññññññ
$
Ƹp#$Ifa$ w x ’ ² Î F888
$
Ƹp#$Ifa$¸kd3ú$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
FaöÎ Ï Ð Ö Ú à æ ç í ñ õ ù ñññññññññññ
$
Ƹp#$Ifa$ Î Ö à ç í ñ ø ù ú 




)
;
>
I
l


µ·¸½ÏÔæð,./27=GKTmª¬­±¹½ÉÎ×êìí÷ø"Em‰')*.;?LVšœž ª®ôêôêôêôêôÛÍÛÍÛô·ôêôêôêôêôêôêôêôêôêôêôêôêôêôêôêôÛÍÛÍÛô·ôêôêôêôêôêôêôêôêôh$ù5CJOJQJh$ù5CJOJQJh$ùCJOJQJmH sH h$ù5CJOJQJmH sH h$ùCJOJQJh$ù5CJOJQJHù ú 



F8**
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$¸kdû$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö




ñññ8¸kd ü$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö
$
Ƹp#$Ifa$
'
(
)
.
5
:
ñããããã
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$:
;
<
>
I
m
F===/
$
Ƹp#$Ifa$ $
Ƹp#a$¸kdþü$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4ÿÿÿÿéååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöm
u
{
~



ñññññ5»kdÿý$$If–F4Öֈºÿî×¼¡…"ú(4é€å€å€ä€uÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöf4
$
Ƹp#$Ifa$”


 B|´µ·¸½ÁÂÆÊÎÏÔØÙÝáåññññññãããããããããããããããã
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$åæð+F888
$
Ƹp#$Ifa$¸kdðþ$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö+,./37=CGKOSñññññññññññ
$
Ƹp#$Ifa$ SToŠ©F888
$
Ƹp#$Ifa$¸kdÕÿ$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö©ª¬­±µ¹½ÃÉÎÒÖññññññññññññ
$
Ƹp#$Ifa$ Ö×éêìF8**
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$¸kdº$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöìíó÷øñññ8¸kdŸ$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö
$
Ƹp#$Ifa$ø
ñããããã
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$!"FF===/
$
Ƹp#$Ifa$ $
Ƹp#a$¸kd’$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4ÿÿÿÿéååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö
FaöFNTWZlmñññññ5»kd“$$If–F4Öֈºÿî×¼¡…"ú(4é€å€å€ä€uÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöf4
$
Ƹp#$Ifa$mŠ¹ð&')*.26:;?CGKññññãããããããããããã
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$KLV†™F88&$
Ƹp#„h$If^„ha$
$
Ƹp#$Ifa$¸kd„$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö™šœž¢¦ª®²¶ññññññññññ
$
Ƹp#$Ifa$
¶·Ñ#AkF88888
$
Ƹp#$Ifa$¸kdi$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö®·Ðlnot„ˆ–›¬·¹ºÄÅÔè 
,9„…¤#'/015:Ušž¢¦®³ºÐ”š¯·ÇËÚàûüöëöëöëöëöëöëÜÎÜÎÜëø«¸öŸëöëöëöë”ëöëöëöëöëöëˆë”ë”ë”ë”ëh$ùCJOJQJaJh$ùCJOJQJ\h$ùCJOJQJ^Jh$ù5>*CJOJQJh$ù5CJOJQJh$ù5CJOJQJh$ùCJOJQJmH sH h$ù5CJOJQJmH sH h$ù5CJOJQJh$ùCJOJQJ5klnotx|€„ˆ‰•–›Ÿ£§«ññññññññññññññññññ
$
Ƹp#$Ifa$«¬¶·¹F8**
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$¸kdN$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö¹ºÀÄÅñññ8¸kd3$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4éååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö
$
Ƹp#$Ifa$ÅÒÓÔÙàåñããããã
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$åæçè F==+$
Ƹp#$dNÆÿa$ $
Ƹp#a$¸kd&$$If–FÖֈºÿî×¼¡…"ú(4ÿÿÿÿéååäuÖ0ÿÿÿÿÿÿö@)ÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö 
,-89\dlor„öííííßßßÖÖÖ $$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$ $
Ƹp#a$ $
Ƹp#a$ „…¤âU"ú(ÔBnRÅ¥Ö0ÿÿÿÿÿÿö@)ööÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöšœž ¢¦ª®¯³·»ñññññññññññ
$
Ƹp#$Ifa$ »¼ÐAA3333
$
Ƹp#$Ifa$½kd $$If–FÖֈºÿŽÐ>U"ú(ÔBnRÅ¥Ö0ÿÿÿÿÿÿö@)ööÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
FaöARc‡•—šž¢¦¨ª¬°µ¶·»¿ÃÇËÏÓÔÕÖññññãããããããããããããããããããããã
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$Ö×Ûàäèìðôøüññññññññññ
$
Ƹp#$Ifa$
üý#RmA3333
$
Ƹp#$Ifa$½kd $$If–FÖֈºÿŽÐ>U"ú(ÔBnRÅ¥Ö0ÿÿÿÿÿÿö@)ööÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöüý&'lnp|ˆ‘“” ±²¿
 *}…‰’–šŸºúþ
0ôú'+:@[\]låæêõööëöàëöëÑÂÑÂÑÂÑ´Ñëö©öëöëöëöëàëöëöëöëöëöë‘ëàëàëàëàëöëöëÑ´Ñh$ùCJOJQJaJh$ùCJOJQJ^Jh$ù5CJOJQJh$ùCJOJQJmH sH h$ùCJOJQJ\mH sH h$ù5CJOJQJmH sH h$ùCJOJQJ\h$ù5CJOJQJh$ùCJOJQJ9mnptx|€…‰‘’“ñññññññññññññ
$
Ƹp#$Ifa$
“”Ÿ £A3%%
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$½kd
$$If–FÖֈºÿŽÐ>U"ú(ÔBnRÅ¥Ö0ÿÿÿÿÿÿö@)ööÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö£¨¬±²ñññ3½kd$$If–FÖֈºÿŽÐ>U"ú(ÔBnRÅ¥Ö0ÿÿÿÿÿÿö@)ööÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö
$
Ƹp#$Ifa$²³¿âêòõø
ööèèèßßß $$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$ $
Ƹp#a$
 *e}*CJOJQJh$ùh$ùCJOJQJh$ù5CJOJQJh$ù5CJOJQJmH sH h$ùCJOJQJmH sH  h$ù5CJOJQJ\mH sH *)*-A3%%
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$½kdÅ$$If–FÖֈºÿ}B–|b"â(ÃÅTææ€Ö0ÿÿÿÿÿÿö()ööÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö-27ñññ31½kdª$$If–FÖֈºÿ}B–|b"â(ÃÅTææ€Ö0ÿÿÿÿÿÿö()ööÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö
$
Ƹp#$Ifa$>\]iŒ“›ž¡³öööèèèßßß $$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$ $
Ƹp#a$ ³´ÓMֈºÿïÆ¯ç¬ É'€5€×€é€8€Å€Ö0ÿÿÿÿÿÿö(ööÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöf4MOQSUY]abcdhlpñññññññññæñññ

Ƹp#$If
$
Ƹp#$Ifa$
pq¨A3!$
Ƹp#„á$If^„áa$
$
Ƹp#$Ifa$½kd®$$If–FÖֈºÿïÆ¯ç¬ É'5×é8ÅÖ0ÿÿÿÿÿÿö(ööÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö¨¿ÁÂÃÅÇÉÍÑÕÙßåéíñíßßßßßßßßßßßßßßß
$
Ƹp#$Ifa$$
Ƹp#„á$If^„áa$ñò3A3!$
Ƹp#„"$If^„"a$
$
Ƹp#$Ifa$½kd¡$$If–FÖֈºÿïÆ¯ç¬ É'5×é8ÅÖ0ÿÿÿÿÿÿö(ööÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö3Ik‰³Óôþ $%&*.26:>íííííííßßßßßßßßßßßßßßßßßßß
$
Ƹp#$Ifa$$
Ƹp#„"$If^„"a$ý&:>NTstu€›Ÿ ¥¨ª«¯³´ÀÑÒÔà*+-.12QÖÚàäìíó÷ eghkosôéÞéÞéÞéÞéÔéÔŷŷŷŨ·ÅéԞ™ÔÔžÔžéÔéÔéÔéԀÔéÔéÔéÔéh$ù5CJOJQJ\h$ùCJOJQJ^J h$ù5h$ùCJOJQJh$ùCJOJQJ\mH sH h$ùCJOJQJmH sH h$ù5CJOJQJmH sH h$ùCJOJQJh$ùCJOJQJ\h$ù5CJOJQJh$ùCJOJQJaJ2>BFGHIJKOTX\`dhlptñññññññññññññññññ
$
Ƹp#$Ifa$tu€›A33%
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$½kd”$$If–FÖֈºÿïÆ¯ç¬ É'5×é8ÅÖ0ÿÿÿÿÿÿö(ööÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
FaöŸ¡¥©ª«¯³ññññññññ
$
Ƹp#$Ifa$³´¿ÀÃA3%%
$
Ƹp#$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$½kd‡$$If–FÖֈºÿïÆ¯ç¬ É'5×é8ÅÖ0ÿÿÿÿÿÿö(ööÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
FaöÃÈÌÑÒñññ3½kdz$$If–FÖֈºÿïÆ¯ç¬ É'5×é8ÅÖ0ÿÿÿÿÿÿö(ööÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faö
$
Ƹp#$Ifa$ÒÓà
*ööèèèßßß $$Ifa$
$
Ƹp#$Ifa$ $
Ƹp#a$*+,-