Td corrigé SUSPENSION pdf

SUSPENSION

T.P. / T.P corrigé ... Véhicule léger (après 2003) équipé de suspension arrières à barres de torsion. ... Titre T.P. / T.D. : Contrôle ET ECHANGE AMORTISSEURS.




part of the document




Thème : SUSPENSION
TITRE : CONTROLE ET ECHANGE AMORTISSEURS



TYPE :
XRessources formateursCours corrigé
X T.P. / T.P corrigé
Date mise à jourAuteurs référents03/2008Nom : VANIET Rémy
Établissement : LP François Cevert ECULLY
Adresse électronique :  HYPERLINK "mailto:vaniet.remy@neuf.fr" vaniet.remy@neuf.fr 
Fiche de présentation
Titre T.P. / T.D. :Secteur d’Activité (ou Zone) :
Contrôle ET ECHANGE AMORTISSEURSZ1Spécialité Opérateur service rapideNiveau 5Thème SuspensionObjectifs opérationnels :Etre capable de proposer une intervention adaptée à partir d’un dysfonctionnement, contrôler et échanger un amortisseur.Résumé / descriptif du T.P. / T.D. :
(énoncé de la tâche)Contrôler et échanger un amortisseur avant et arrière.Supports didactiques utilisés :Véhicule léger (après 2003) équipé de suspension arrières à barres de torsion.Temps :7h00Pré requis :-Utilisation de la documentation constructeur.
-Utilisation du matériel de levage.
-Conditions de sécurité relatives au levage d’un véhicule.Savoirs Associés :-Fonction d’un amortisseur.
-Influence d’un dysfonctionnement au niveau de la suspension.
-Réglementation relative au système de suspension.Compétences Visées :-Echanger un amortisseur avant et arrière.
-Contrôler un amortisseur.
-Repérer un dysfonctionnement de l’amortisseur.
Fiche contrat
Titre T.P. / T.D. : Contrôle ET ECHANGE AMORTISSEURSSecteur d’Activité : Z1Spécialité Opérateur Service RapideNiveau 5Thème SuspensionOn Donne :
(conditions ressources)-Un véhicule (après 2003) équipé d’une suspension arrière à barres de torsion.
-Un compresseur de ressort.
-Un support spécifique d’amortisseur.
-Pont élévateur.
-L’outillage à main du mécanicien et la RTA du véhiculeOn Demande :
(« être capable de »)-De suivre et de compléter le document réponse.
-D’identifier les éléments constitutifs du système de suspension.
-De proposer une intervention adaptée à partir d’un rapport de passage au banc de suspension.
-De contrôler un amortisseur.
-D’échanger un amortisseur avant.
-D’échanger un amortisseur arrière.
-De rendre compte oralement de l’opération réalisée.
Compétences abordée

Activités dans lesquelles cette compétence est mise en œuvreCritère d’évaluation de la compétence Niveau- +Préparer le véhicule et le matériel à l’interventionMise en place du véhicule sur le pont élévateurLes règles de sécurité sont respectées.Collecter les informations nécessaires à l’interventionRecherche des valeurs de couple de serrage et des méthodes de réparation.Les couples de serrage sont conformes et le document réponse est correctement complété.Réaliser les contrôles visuels et manuels d’un élément de suspensionContrôle des éléments constitutifs après dépose de l’amortisseur.Les contrôles sont correctement effectués et le document réponse correctement complété.Déposer et reposer un sous ensembleDépose et repose de l’amortisseur avant et arrière du véhicule confié.L’intervention est réalisée conformément aux préconisations constructeur et aucune détérioration n’est constatéeCommenter les travaux réalisésCompte rendu oral des opérations réaliséesLes travaux réalisés et l’intervention proposée suite au rapport de passage au banc sont clairement expliqués.Maintenir en état le poste de travailNettoyage du poste de travail et rangement du matériel.Le poste de travail est propre et le matériel rangé.Avis du professeur :Code Bilan :Nom élève :Prénom élève :Classe :Année scolaire :
DOCUMENT REPONSE 1

D’après le document ressource 1 et la documentation technique du véhicule, indiquer le type de suspension avant du véhicule :


D’après le rapport de passage au banc de contrôle technique (Document ressource 6) et en s’appuyant sur les ressources dont on dispose, définir quels sont les éléments à remplacer pour remettre le véhicule en conformité, justifier la réponse :









Après avoir déposer un amortisseur avant, faire le bilan de l’état de chaque élément :

ELEMENT CONTRÔLERESULTAT DU CONTRÔLEEtanchéité de l’amortisseurRessort de suspensionTige d’amortisseurRoulement de butée à billesButée en caoutchoucSoufflet de protectionCoupelles d’amortisseur DOCUMENT REPONSE 2
Indiquer les couples de serrage utilisés lors de la repose de l’amortisseur avant :

Elément concernéCouple de serrage correspondantEcrou de tige d’amortisseurFixation inférieure amortisseur sur pivotFixation supérieure amortisseur sur caisseFixation biellette de liaison sur amortisseur (suivant montage)Ecrou rotule de direction (suivant montage)Fixation rotule inférieure (suivant montage)Vis de roue
Dresser la liste des pièces supplémentaires à commander à l’occasion du remplacement des amortisseurs avant :






Indiquer en s’appuyant sur la documentation technique et les documents ressource, le type de suspension arrière montée sur le véhicule :






DOCUMENT REPONSE 3

Faire le bilan des contrôles effectués sur les amortisseurs arrières en quelques mots :









Indiquer les couples de serrage utilisés lors de la repose des amortisseurs arrière :

Elément concernéCouple de serrage correspondantFixation supérieure d’amortisseurFixation inférieure
d’amortisseur

Pour quelle raison doit-on serrer les fixations d’amortisseur arrière lorsque les roues sont au sol. (Véhicule en condition normale de fonctionnement)







DOCUMENT RESSOURCE 1

TYPES DE SUSPENSION

 -Type MAC PHERSON











-Type FAUX MAC PHERSON













-Type à TRIANGLES SEPARES












-Type OLEOPNEUMATIQUE









-Type HYDRAULIQUE







-Type lames de ressort









-Type barre de torsion







DOCUMENT RESSOURCE 2

METHODE CLASSIQUE D’ECHANGE D’UN AMORTISSEUR AVANT :
1°/Déposer la roue après avoir lever le véhicule.
2°/Déconnecter la biellette de liaison de barre stabilisatrice. (Suivant équipement)





3°/Desserrer les vis de fixation inférieures du pivot.
Plusieurs montages :
a. La suspension est fixée par 2 vis sur le pivot.








b. La suspension est emmanchée dans le pivot .On trouve donc une vis de bridage.








Dans ce cas précis, la partie inférieure de l’élément de suspension comporte un détrompeur pour permettre son guidage dans le pivot.

c. La suspension et le pivot sont une même pièce. L’amortisseur sera dans ce cas une cartouche placée à l’intérieur de la jambe de force et verrouillée par une bague vissée.
Exemple : 106, saxo…
Dans ce cas il faudra déposer le disque, l’étrier, la rotule de direction et la rotule inférieure pour déposer l’ensemble suspension.
ATTENTION A NE PAS ENDOMMAGER LES FILS OU LE CAPTEUR ABS.

4°/Desserrer la fixation supérieur de suspension.








 ATTENTION : LORSQU’IL Y A 2 OU 3 VIS AUTOUR DE L’AXE D’AMORTISSEUR, IL FAUT DESSERRER CES VIS ET NON L’ECROU CENTRAL .(ceci pour ne pas risquer de libérer le ressort de suspension avant de l’avoir comprimé)





5°/ Déposer la suspension complète.

6°/ Fixer la suspension à l’étau à l’aide de l’outil de maintien spécialisé, celui ci est conçu pour maintenir fortement l’amortisseur sans le déformer.


Opérations délicates





7°/ Comprimer le ressort d’amortisseur avec le compresseur de ressort pourvu des fourches correspondantes au véhicule sur lequel vous intervenez.











8°/Une fois que le ressort est comprimé suffisamment (il doit pivoter librement par rapport à la coupelle d’amortisseur), desserrer l’écrou de tige d’amortisseur.

9°/Déposer l’empilage (butée à bille + coupelle +soufflet +butée caoutchouc…) en repérant l’ordre, la position et le sens de montage de chaque pièce. (Les déposer une par une et reproduire l’empilage sur l’établi)













10°/Contrôler l’état de chaque pièce avant le remontage de l’amortisseur neuf.
Il est généralement préconisé par les constructeurs de procéder à l’échange des butées à bille lors des échanges d’amortisseurs.

11°/Pour le remontage, il suffit de suivre le déroulement inverse des opérations.
IL EST IMPORTANT LORS DE LA REPOSE DE L’ELEMENT DE SUSPENSION DE REPLACER CHAQUE DETROMPEUR DANS SON LOGEMENT.










DOCUMENT RESSOURCE 3

METHODE CLASSIQUE DE REMPLACEMENT D’UN AMORTISSEUR ARRIERE.

1°/ Dans le cas où le ressort hélicoïdal est indépendant de
l’amortisseur :
Il faut déposer l’amortisseur en conservant le véhicule en
position sur ses roues. En effet, les amortisseurs servent
dans ce cas de limiteur de débattement pour le train
arrière, ce qui veut dire que si on lève le véhicule sans
les amortisseurs, les ressorts vont se détendre jusqu’à
sortir de leur logement.
Dans tous les cas les fixations d’amortisseur doivent être
serrées lorsque le véhicule est posé. Ceci dans le but
d’éviter aux silentblocs d’amortisseur d’être en contrainte
de torsion.






2°/ Dans le cas ou l’on trouve une jambe de force :
Il faut déposer l’élément de suspension complet et
procéder de la même manière que pour les
amortisseurs avants. (document ressource 2)
Il faut également serrer l’élément de suspension
lorsque le véhicule est sur ses roues.













3°/ Dans le cas du système de suspension à barres de torsion :
Il faut suivre la même méthode que pour le premier cas (amortisseur et ressort séparés) sans oublier la méthode de serrage des fixations avec silentbloc lorsque le véhicule a les roues posées.




































DOCUMENT RESSOURCE 4


Ê% Quelles sont les fonctions principales des  HYPERLINK "http://www.suspension-amortisseur.fr/amortisseurs-tourisme/amortisseurs-tourisme.php" \o "amortisseurs voiture" amortisseurs? * La suspension absorbe au maximum les inégalités du sol pour que le véhicule soit confortable et facile à maîtriser. * La suspension maintient une liaison constante entre le sol et les roues. * La suspension garantit l’efficacité du freinage, la précision de la direction et la puissance transmise entre les roues et le sol.

Ê% Les conséquences de suspension ou d'amortisseurs usés sont les suivantes : * Allongement de la distance de freinage. * Mauvaise adhérence au sol. * Accroissement de l usure des pneus, en effet la roue aura tendance à rebondir après un défaut de la route et le pneu sera usé de façon irrégulière (usure en facettes). * Confort à bord du véhicule médiocre.
Il est à noter que le conducteur s’habitue à rouler avec des amortisseurs usés et ne pense donc pas à les changer. Ce sont pourtant des pièces de sécurité essentielles !
Un véhicule n'a pas seulement besoin de bons freins pour bien freiner, il lui faut aussi une suspension en état !







DOCUMENT RESSOURCE 5


Ê% Moyen de contrôle d un amortisseur :
 1°/Visuel
-Présence de fuite d huile sur le corps d amortisseur.
-Tige d amortisseur déformée ou oxydée.
-Silentblocs craquelés ou coupés.
-Ressort cassé ou oxydé.
2°/Manuel
-Jeu de la tige d amortisseur par rapport au corps.
3°/Appareil de mesure
-contrôle par l intermédiaire d un banc de mesure de l efficacité des amortisseurs.(similaire au banc du contrôle technique)



Ê% Périodicité et réglementation concernant les amortisseurs :
En ce qui concerne la périodicité, il est conseillé de remplacer les amortisseurs tout les 80 000 km.
Pour ce qui est de la réglementation, une dissymétrie supérieure à 30% mesurée au banc de contrôle sur un même essieu nécessite l’échange des amortisseurs et donne lieu à une contre visite au contrôle technique.












DOCUMENT RESSOURCE 6

Rapport de passage au banc de freinage/suspension :



ESSIEU AVANTESSIEU ARRIERESUSPENSIONEfficacité50%33%44%39%Dissymétrie35%11%







FREINAGEFrein de serviceForce roue maxi93 daN86 daN140 daN149 daNDéséquilibre essieu7%6%Force verticale essieu356 daN433 daNEfficacité essieu50%66%Force véhicule468 daNForce verticale véhicule789 daNEfficacité véhicule59%Frein de stationnementForce roue maximum116 daN130 daNForce véhicule246 daNEfficacité véhicule31%








Centre de Ressources des Métiers de l’Automobile :  HYPERLINK "mailto:crma@ac-grenoble.fr" crma@ac-grenoble.fr
  EMBED MSDraw.Drawing.8.1   
Page  PAGE 1/ NUMPAGES 16


 PAGE 16/ NUMPAGES 16

  EMBED MSDraw.Drawing.8.1   











Roulement à billes

Coupelle supérieure

palier

Soufflet + butée caoutchouc


Les véhicules  HYPERLINK "http://fr.wikipedia.org/wiki/C6" \o "C6" C6 sont équipés d'une suspension Hydractive directement issue de la  HYPERLINK "http://fr.wikipedia.org/wiki/Citro%C3%ABn_C5" \o "Citroën C5" Citroën C5 CFGHIJKQRSTjklmn|}~€‚’›òîçãßÚÕÚîÇÀîºî³§ î³š“‡î³š“§viYhï*¼hØ5OJQJmH sH hL5OJQJmH sH hØ5CJ(OJQJ
hLCJhÕDÌhØ5CJ aJ
hØ5CJ
hØCJ
hØ5CJ(hÕDÌh«¼5CJ aJ
hØ5CJ
hØCJ h`²hØjh`²UmHnHu hñ9 ; hØ;hK4hñ9  hÆAhØhØjhÆAUmHnHuEFGIJKRTjýøøïýæ…}tn$If $$Ifa$„ª^„ª`kd$$If–FÖ”ÂêÖ™Š$€ñ"Ö0ÿÿÿÿÿÿöñ"ööÖÿÖÿÖÿÖÿ4Ö
Faöß $IfgdÆA 
ÆÁ„`„gdK4 `=Ž>°4þþþjklmn|²¨kb\$If $$Ifa$"ä'à
`’ àá €¦Ö0ÿÿÿÿÿÿö´(ööŠÖÿÿÿÿÖÿÿÿÿÖÿÿÿÿÖÿÿÿÿ4Ö
Faöóÿf4)+89;opŸ ÇÍNOUt¥¦¬ðñ
 23Š³´ùúûkqº»Ó)/TUŒÁÇéêìí#'()*CJ$aJ$hK4hÕDÌ
hÕDÌCJ
hÕDÌ5CJhØ"ä' 
 ’  á €¦Ö0ÿÿÿÿÿÿö´(ööŠÖÿÿÿÿÖÿÿÿÿÖÿÿÿÿÖÿÿÿÿ4Ö
Faöóÿf4ÌÍO)##$IfÕkd’$$If–F4Ö”˜֞ºÿË ]>"§#%y&ä'€
’ €á €i€i€ikÖ0ÿÿÿÿÿÿö´(ööŠÖÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöóÿf4O§¨©ª«ùùùùù$If«¬ñ3)##$IfÕkd¨$$If–F4Ö”¨֞ºÿË ]>"§#%y&ä'€
’ €á €i€i€ikÖ0ÿÿÿÿÿÿö´(ööŠÖÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöóÿf43‹ŒŽùùùùù$If´û)##$IfÕkd¾$$If–F4Ö”¡֞ºÿË ]>"§#%y&ä'€
’ €á €i€i€ikÖ0ÿÿÿÿÿÿö´(ööŠÖÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöóÿf4ûlmnopùùùùù$Ifpq»)##$IfÕkdÔ $$If–F4Ö”¡֞ºÿË ]>"§#%y&ä'€
’ €á €i€i€ikÖ0ÿÿÿÿÿÿö´(ööŠÖÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöóÿf4»*+,-.ùùùùù$If./U)##$IfÕkdê!$$If–F4Ö”¡֞ºÿË ]>"§#%y&ä'€
’ €á €i€i€ikÖ0ÿÿÿÿÿÿö´(ööŠÖÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöóÿf4ÂÃÄÅÆùùùùù$IfÆÇÜé) $$Ifa$Õkd#$$If–F4Ö”֞ºÿË ]>"§#%y&ä'€
’ €á €i€i€ikÖ0ÿÿÿÿÿÿö´(ööŠÖÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÿ4Ö
Faöóÿf4éêëìgaa$If˜kd$$$IfT–4Ö    ”pþÖ0äÿ¸n(€Ô€¶ Ö
t¿ÖÿÿÿÿÿÿÖ0ÿ ÿ ÿ ÿ ÿÿö´(ö*öÖÿÿÖÿÿÖÿÿÖÿÿ4Ö
aöóÿf4pÖÿÿÿÿÿÿŠTìíù"xxxx $$Ifa$}kd
%$$IfT–4Ö    ”ýýÖ0äÿ¸n(€Ô€¶
t¿Ö0ÿ ÿ ÿ ÿ ÿÿö´(ö*öÖÿÿÖÿÿÖÿÿÖÿÿ4Ö
aöóÿf4ŠT"#$%+
$„9$If^„9a$ÔkdÉ%$$IfT–4Ö    ”ÀþÖ\äÿN ¸“n(€j €j €Û
€Û
Ö
t¿Ö(ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÖ0ÿ ÿ ÿ ÿ ÿÿö´(ö*öÖÿÿÿÿÖÿÿÿÿÖÿÿÿÿÖÿÿÿÿ4Ö
aöóÿf4pÖ(ÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿÿŠT%&'()*CJ$aJ$h‹-Oh‹-O5>*CJ$aJ$h m¦5>*CJ$aJ$h‹-OCJaJh xh
ÍCJaJh
Íh
Í5>*CJaJ%jh
Í5CJUaJmHnHuhK45CJaJh‹-O5CJaJh
Í5CJaJhK45CJ$aJ$%jhK45CJ$UaJ$mHnHuhK4hK45CJaJ#»½¾²´µ¶·¸¹º»¼%:úúúúúúúúúúúúúúîî $$Ifa$gd
ÍgdK4:;WX‚vm $IfgdK4 $$Ifa$gd
Í|kdÈ'$$If–FÖ”mÖ0”ÿCË#¯ˆ
t¿Ö0ÿÿÿÿÿÿö6ööÖÿÿÖÿÿÖÿÿÖÿÿ4Ö4Ö
laöXYop‚vm $IfgdK4 $$Ifa$gd
Í|kd+($$If–FÖ”Ö0”ÿCË#¯ˆ
t¿Ö0ÿÿÿÿÿÿö6ööÖÿÿÖÿÿÖÿÿÖÿÿ4Ö4Ö
laöpq„…‚vm $IfgdK4 $$Ifa$gd
Í|kdŽ($$If–FÖ” Ö0”ÿCË#¯ˆ
t¿Ö0ÿÿÿÿÿÿö6ööÖÿÿÖÿÿÖÿÿÖÿÿ4Ö4Ö
laö…†¢£‚vm $IfgdK4 $$Ifa$gd
Í|kdñ($$If–FÖ”Ö0”ÿCË#¯ˆ
t¿Ö0ÿÿÿÿÿÿö6ööÖÿÿÖÿÿÖÿÿÖÿÿ4Ö4Ö
laö£¤¸¹‚vm $IfgdK4 $$Ifa$gd
Í|kdT)$$If–FÖ”Ö0”ÿCË#¯ˆ
t¿Ö0ÿÿÿÿÿÿö6ööÖÿÿÖÿÿÖÿÿÖÿÿ4Ö4Ö
laö¹ºÑÒ‚vm $IfgdK4 $$Ifa$gd
Í|kd·)$$If–FÖ” Ö0”ÿCË#¯ˆ
t¿Ö0ÿÿÿÿÿÿö6ööÖÿÿÖÿÿÖÿÿÖÿÿ4Ö4Ö
laöÒÓëì‚vm $IfgdK4 $$Ifa$gd
Í|kd*$$If–FÖ”Ö0”ÿCË#¯ˆ
t¿Ö0ÿÿÿÿÿÿö6ööÖÿÿÖÿÿÖÿÿÖÿÿ4Ö4Ö
laöìíîUVg‡„||wwkk $$Ifa$gdG+¹gdG+¹$a$gd±0˜zkd}*$$If–FÖÖ0”ÿCË#¯ˆ
t¿Ö0ÿÿÿÿÿÿö6ööÖÿÿÖÿÿÖÿÿÖÿÿ4Ö4Ö
laöTUV‡ˆ¤¥¦¯ºÐÑÒýþÿ!.?@AQ\mno‹œž©ª«¬­Hist«¬²ÆöíäöäÙöäÙÑÙöäÙöäŹÅöäŹÅöäŹÅöä±Ùöäöäžä•ä•äžäŠähG+¹5>*CJ$aJ$h‹-O5CJaJ%jhG+¹5CJUaJmHnHuh xCJaJh xh¾6CJaJh xh x6CJaJh‹-OCJaJh xh xCJaJhG+¹5CJaJh±0˜5CJaJh x5CJaJ/‡ˆ¤¥„xx $$Ifa$gdG+¹zkdÜ*$$If–FÖÖ0»þA%CC
t¿Ö0ÿÿÿÿÿÿö6ööÖÿÿÖÿÿÖÿÿÖÿÿ4Ö4Ö
laö'¥¦ÐÑ‚vv $$Ifa$gdG+¹|kd2+$$If–FÖ”‘Ö0»þA%CC
t¿Ö0ÿÿÿÿÿÿö6ööÖÿÿÖÿÿÖÿÿÖÿÿ4Ö4Ö
laö'ÑÒýþ„xx $$Ifa$gdG+¹zkdŒ+$$If–FÖÖ0»þA%CC
t¿Ö0ÿÿÿÿÿÿö6ööÖÿÿÖÿÿÖÿÿÖÿÿ4Ö4Ö
laö'þÿ?@„xx $$Ifa$gdG+¹zkdâ+$$If–FÖÖ0»þA%CC
t¿Ö0ÿÿÿÿÿÿö6ööÖÿÿÖÿÿÖÿÿÖÿÿ4Ö4Ö
laö'@Amn„xx $$Ifa$gdG+¹zkd8,$$If–FÖÖ0»þA%CC
t¿Ö0ÿÿÿÿÿÿö6ööÖÿÿÖÿÿÖÿÿÖÿÿ4Ö4Ö
laö'noœ„xx $$Ifa$gdG+¹zkdŽ,$$If–FÖÖ0»þA%CC
t¿Ö0ÿÿÿÿÿÿö6ööÖÿÿÖÿÿÖÿÿÖÿÿ4Ö4Ö
laö'žª«„xx $$Ifa$gdG+¹zkdä,$$If–FÖÖ0»þA%CC
t¿Ö0ÿÿÿÿÿÿö6ööÖÿÿÖÿÿÖÿÿÖÿÿ4Ö4Ö
laö'«¬­ !"«­®¯‚zuuuuuuuuuuugdG+¹$a$gdG+¹|kd:-$$If–FÖ”­Ö0»þA%CC
t¿Ö0ÿÿÿÿÿÿö6ööÖÿÿÖÿÿÖÿÿÖÿÿ4Ö4Ö
laö'
¯°±²ÅÆ !"#$%&'(~°úúúòòúúúúúúúúúúúúææ $$Ifa$gd„Fé$a$gdG+¹gdG+¹&'t{~±ÃÄÓÕçéø:Abjw‘”•œ°±²ÆÇÉÌìãÚãÑãÅ㺲ºãº²ºãÑãÑã©ãì㛐…wpbXh'~h'~5\jht4UUmHnHu h,qh'~h,qh'~5>*CJ$aJ$h‹-O5>*CJ$aJ$h 5>*CJ$aJ$h„Féh„Fé5>*CJ$aJ$h m¦5CJaJh„FéCJaJh„Féh„FéCJaJhG+¹h‹-O5CJaJh¾5CJaJhG+¹5CJaJh„Fé5CJaJ%jh„Fé5CJUaJmHnHu°±ÓÔ€tk $IfgdG+¹ $$Ifa$gd„Fé~kd”-$$IfT–FÖÖ0”ÿÍ#9C
t¿Ö0ÿÿÿÿÿÿö6ööÖÿÿÖÿÿÖÿÿÖÿÿ4Ö4Ö
laöŠTÔÕéøù€ttk $IfgdG+¹ $$Ifa$gd„Fé~kd÷-$$IfT–FÖÖ0”ÿÍ#9C
t¿Ö0ÿÿÿÿÿÿö6ööÖÿÿÖÿÿÖÿÿÖÿÿ4Ö4Ö
laöŠTùúûü“”–—˜™š›±~yyyyyyyyyyq$a$gd„FégdG+¹€kdZ.$$IfT–FÖ”:Ö0”ÿÍ#9C
t¿Ö0ÿÿÿÿÿÿö6ööÖÿÿÖÿÿÖÿÿÖÿÿ4Ö4Ö
laöŠT ±²ÆÇÝÞßáâãäåæçèé 
  
úúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúgd'~ÌÜÝÞßàãèì ,./018*CJ$UaJ$mHnHuh'~h'~5>* h'~5h,qh'~5h,qh'~mHnHujht4UUmHnHu h'~5\$jh,qh'~CJUmHnHuh,qh'~5\ h,qh'~h'~h'~5\h'~h'~5>*\',-./123456789QSUVWXYZ[\pstuvúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúõõõgd gd'~vwxy’”–—˜™š›ž¸º¼½¾¿ÀÁÖ× >“•úúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúòòíííígd)t)$a$gd)t)gd sy|’“”•œ ¢¸¹º»½¾Á× |†’“”•–˜™ÐÑåõíãÕÐÁмв¤¼¤¼Ð¼™‹ƒ{ƒ¼¤¼c¼[ƒ¼V h‹-O5hhãh)t)5.jh)t)>*B*CJUaJmHnHphÿuhý`®h¾5hý`®h)t)5hhãh)t)5>*CJ aJ h)t)5>*CJ$aJ$jh)t)UmHnHuh)t)h 5>* h)t)5jh'~5UmHnHu h 5jh UmHnHuh'~h 5>*h h 5h'~5>*CJ$aJ$•—˜™šÑæ      ! " s v w x y { | } ~ !!²!Ç!M"úúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúgd)t)åæ    " s u v y z } Î Ø !!5!L"M"t"y"‚"†"Ž"""Â"Ä"÷ïáÝÖÝÎáÖÂẲº§Î¢šˆyˆgˆybZáhý`®h)t)5 h)t)5#hý`®h¾5>*B*CJaJphÿh)t)5>*B*CJaJphÿ#hý`®h)t)5>*B*CJaJphÿhhãh)t)6 h)t)6h)t)h)t)B*phÿh¾B*phÿh)t)B*phÿh)t)B*CJaJphÿhý`®h)t)6 h­ Ëh)t)h)t)jh)t)UmHnHuh­ Ëh)t)6hhãh‹-O5M"""Â"Ó"Ô"Õ"Ö"×"Ø"Ù"Ú"«#¬#®#¯#°#±#Õ#Ö#o$q$s$ˆ$‰$Š$‹$Œ$$úúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúñúúúúú„“^„“gd m¦gd)t)Ä"Ò"Ú"Û"Q#ª#«#¬#­#®#±#´#µ#Ë#Ó#Ô#o$p$q$r$s$ˆ$Š$‹$õ$ö$%!%"%#%%%ïáÓÁ²á²£›–Ž–Ž†–Ó–s–n–›––`Y`Y h)t)56jhõL4UmHnHu h m¦5jh m¦UmHnHu h¾5hhãh¾5hhãh)t)5 h)t)5h)t)h)t)5jh m¦5UmHnHuh)t)5>*B*CJaJphÿ#hhãh)t)5>*B*CJaJphÿjh)t)UmHnHuh)t)>*B*CJaJphÿ hý`®h)t)>*B*CJaJphÿ$%"%$%%%'%(%)%*%+%,%-%d%&&Þ&à&á&ä&å&ç&è&é&ë&í&î&ï&ð&ñ&@'úúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúgd)t)%%&%(%)%-%c%d%g%˜%™%œ%U&j&v&Ÿ&¢&Ý&Þ&ß&á&â&ã&å&æ&ç&é&ê&ë&ì&í&ñ&@'À'Á'Â'((ïèÞèÐŽ¸³®¸©¸©®©¸›³~³~v¸~¸~¸³¸l½èd¸hoh€h)t)5 *hB¯h)t)5hõL4hõL45jhõL45UmHnHujhB¯UmHnHujhõL4UmHnHu hB¯5 h¾5 hõL45 h)t)5hÉ53h)t)5h)t)56B*phÿhÉ53h)t)56B*phÿhõL4h)t)56 h)t)56 jhõL456UmHnHu$@'Á'Â'(„(…(†(ˆ(Š(‹(Œ((Ž(((¥(¦(ã(ä(!)2)n)©)Þ)*P*i*¥*úúúúúúúúúúúúúúòíííííííííííígdB¯$a$gdB¯gd)t)(^(d(u(x(y(‚(„(…(†(‡(ˆ(‰(Ž(((¤(¥(¦(§(®(¸(á(â(ã(óéóßÒóÈóÀ« ’ ‡ | seWIWI>hB¯5>*CJ aJ hqGÔhqGÔ5>*CJ aJ hqGÔhB¯5>*CJ aJ jhF”UmHnHuhB¯5CJ$aJ$hZGÇ5>*CJ$aJ$h)t)5>*CJ$aJ$jhB¯UmHnHuhB¯5>*CJ$aJ$(jhB¯5>*CJ$UaJ$mHnHuhoh€h)t)5h)t)5B*phÿhˆnªh m¦5B*phÿh m¦5B*phÿhÍoÄ5B*phÿhˆnªh)t)5B*phÿã(ä(å(ö(÷())
) )!)")#)/)1)2)n)o)…)¥*¦*«*¬*+%+&+(+,+-+a+Ñ+Ò+Õ+ë+N,P,Q,,,§,Æ,ç,P-õëáÚáÓÌáÅáÚ»áų®³®©®¤®Ÿ®ŸšŒ‚Ÿ¤©Ÿš}šsÓni©i h+_Q5 h4
[5h1%h1%5>* h–PK5hI&YhI&Y5>*jhRF¸UmHnHu h1%5 hI&Y5 h7A%5 h¾5 hF”5hF”hF”5hF”h¾5>* hF”5>* h¾5>* h1%5>* h7A%5>*hF”hF”5>*hF”hqGÔ5>*hqGÔ5>*CJ aJ )¥*Ý*+&+'+(+)+*+++,+a+•+¿+ë+,D,E,F,G,H,I,J,K,L,M,N,O,P,Q,,úúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúgdB¯,Q-R-S-T-V-W-X-Y-Z-[-\-]-^-_-`-a-b-c-d-e-f-g-h-i-j-k-l-m-n-úúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúúgdB¯P-Q-T-U-_-`-a-u-v-Š-‹-Œ-...Z.\.T/V/n/úõçõßõÚÕǼ±£ŒxaFaF2&hZGÇhpGÀ0J5CJ$OJQJ\aJ$5jhZGÇhpGÀ0J>*B*CJ$OJQJUaJ$ph,hZGÇhpGÀ0J>*B*CJ$OJQJaJ$ph&hZGÇ0J>*B*CJ$OJQJaJ$ph,hZGÇhrk0J>*B*CJ$OJQJaJ$phhrkhZGÇ5>*CJ$aJ$hZGÇ5>*CJ$aJ$h–PK5>*CJ$aJ$h–PKh–PK5>*CJ$aJ$ hZGÇ5 h–PK5h+_Qh+_Q5jhRF¸UmHnHu h+_Q5 h1%5n-o-p-q-r-s-t-u-v-‹-Œ--11g45„5…5†5‡5ˆ5‰5Š5‹5 5¡5¢5úúúúúúúúòòòíííèèèèèèèèààèè$a$gdZGÇgd–PKgdpGÀ$a$gdrkgdB¯n/p/t/v//000J0z0{0á0111112äͺ§—‡§—§—taUI:hFq‰hpGÀB*OJQJphhZGÇB*OJQJphh7A%B*OJQJph%hZGÇh7A%B*CJOJQJaJph%hZGÇhZGÇB*CJOJQJaJphh7A%B*CJOJQJaJphh¾B*CJOJQJaJph%hZGÇhpGÀB*CJOJQJaJph%hZGÇhpGÀB*CJ$OJQJaJ$ph,hZGÇhpGÀ0J>*B*CJ$OJQJaJ$ph5jhZGÇhpGÀ0J>*B*CJ$OJQJUaJ$ph22˜2š2œ2ì2î2 3(3t3)4*4?4O4[4d4e4f4g4éÒ¿¢xcP@PxxPh¾B*CJOJQJaJph%hZGÇhpGÀB*CJOJQJaJph(hZGÇh¾5B*CJOJQJaJphÿ(hZGÇhrk5B*CJOJQJaJphÿ(hZGÇhpGÀ5B*CJOJQJaJphÿ9jhZGÇhpGÀB*CJOJQJUaJmHnHphÿu%hZGÇhpGÀB*CJ$OJQJaJ$ph,hZGÇhpGÀ0J>*B*CJ$OJQJaJ$ph,hZGÇhrk0J>*B*CJ$OJQJaJ$phg4h4Û45555„5Š5‹5 5¡566N6P6b6d6°7ðß̼߮ߤšˆ¤zgYM?1MhZGÇh–PK5>*CJaJhZGÇhpGÀ5>*CJaJhZGÇh–PK5CJaJhZGÇh–PK5>*CJ$aJ$$hZGÇhrk0J>*B*CJ$aJ$phhpGÀhZGÇ56CJaJ#hZGÇhZGÇ5>*B*CJ$aJ$phhRF¸6B*phhZGÇ6B*phh7A%6B*CJaJphh7A%0J6B*CJaJph$hZGÇhpGÀ0J6B*CJaJph hZGÇhpGÀ6B*CJaJphhZGÇhpGÀB*CJaJph¢5N6d6Ø6.7x7°7Ä728^8^9`9b9d9è9Z:.;/;0;1;2;3;4;5;6;7;8;9;úúúúúúúúúúúúúõõõììììììììììì„;^„;gdrkgdrkgd–PK°7Ä72888\8^8\9^9`9d9h9Þ9æ9è95:E:O:Q:R:X:€:¡:òæòØòÌæÁ¶£•Š…ymy\N\y= hZGÇhZGÇ5B*CJaJphÿh7A%5B*CJaJphÿ hZGÇhrk5B*CJaJphÿhZGÇh¾5CJaJhZGÇhrk5CJaJ hZGÇ5hrk5>*CJ aJ hZGÇhrk5>*CJ$aJ$$hZGÇhrk0J>*B*CJ$aJ$phhZGÇ5>*CJaJh–PK5>*CJaJhZGÇhpGÀ5CJaJhZGÇhrk5>*CJaJhZGÇh–PK5CJaJhZGÇhpGÀ5>*CJaJ¡:-;.;0;4;5;:;N;O;ƒ;„;‡;¥;¦;±;¼;¿;À;Ã;Æ;Ç;Ê;Ë;Ì;Í;Î;Ý;Þ;á;ã;ë;*CJaJh;Ò5>*CJ$aJ$hZGÇ5>*CJ$aJ$hZGÇhZGÇ5>*CJ$aJ$ h
c…5 hZGÇ5 hrk5hZGÇhrk5>*CJaJhZGÇhZGÇ5CJaJ"9;:;O;P;„;…;†;‡;ˆ;‰;–;¥;öêêáêêêÕÕÕÕ $$Ifa$gdZGÇ„;^„;gd;Ò $„;^„;a$gdZGÇ„;^„;gdrk ¥;¦;±;¼;À;Ä;È;Ì;^RRRRRR $$Ifa$gdZGÇ kdÁ.$$If–FÖÖ\”ÿ2
?H(X°h
t¿Ö0ÿÿÿÿÿÿöˆ6ööÖÿÿÿÿÖÿÿÿÿÖÿÿÿÿÖÿÿÿÿ4Ö4Ö
laöÌ;Í;Î;Ú;Þ;7+++ $$Ifa$gdZGÇÈkdL/$$If–F4Öֈ”ÿ2
?é¨"H(`X=sµ³
t¿Ö0ÿÿÿÿÿÿöˆ6ööÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿÖÿÿÿÿÿÿ4Ö4Ö
laöÞ;â;ã;ä;å;æ;ç;è;é;ê;óQóóóóóóó¢kd 0$$If–F4ÖÖ\”ÿ2
?H( X°h
t¿Ö0ÿÿÿÿÿÿöˆ6ööÖÿÿÿÿÖÿÿÿÿÖÿÿÿÿÖÿÿÿÿ4Ö4Ö
laö $$Ifa$gdZGÇ ê;ë;ô;
> >>> >!>'>(>)>*>+>,>6>7>9>:>=>>>D>E>G>H>I>J>T>U>W>X>Z>[>\>]>x>y>z>{>|>}>üåÝÕüÍŽüµü±üÕüÕ¨ÕüÕüÕ¨Õüž˜žž˜ž˜žžü…üÕüå}Õüuj0hØUj·hØUjdþhØUh7A%0JmHnHu
hØ0JjhØ0JUh«¼mHnHuhLjã%hØUj;>=>Y>Z>Œ>>Ž>>>‘>’>“>”>•>–>—>ª>«>¿>À>Ç>È>ù÷é÷äâùÝââââââââââØâØâÓâgdB¯gdõL4gdŹ$a$¤>€>>>Ž>—>ª>«>¿>À>Ç>È>ä>æ>ô>õ>*?+?-?.?p?q?»?¼?Æ?Ç?00Ÿ0 0¡0æ0ì0111V1W1é1ë1W2Y22€2À2Á2ü2536373—3˜3Ç3È3÷ïëãëßëÛëÛë×ëÛëÏÂϸÂÏÂϸ¶ϱÏëÏ©Ï¢ëÏëÏëÏëžë–±–‘–ë–‘–Œ h m¦5 h‹-O5h'~h'~5h+_Q h,qh'~h,qh¾5 h'~5Uh,qh'~0J5jh,qh'~5Uh,qh'~5hB¯hõL4hðlZjvìhØUhØjϼhØUj¥±hØU7È>ä>å>æ> 0¡0Õ0111T1V1W1‹1é1ê1ë1(2W2X2Y22€26373É3Ê3Ë3Ö3úøøóøóóøøóóøóóøøóóøøøøóøøøøøgd'~gdõL4 .La technologie Activa : amortissement piloté à 16 états permettant jusqu'à 400 changements d'états par seconde dont le calcul est différent pour chaque roue.

Ce système assure une suspension à dureté variable.
Il nécessite une pompe, un accumulateur et des connexions.


Ce système est constitué de 2 triangles (supérieur et inférieur).


Le ressort et l’amortisseur travaillent séparément.
Ce système offre un bon comportement routier et un gain de place pour un moteur transversal.


Le ressort et l’amortisseur travaillent dans l’axe de pivot.
L’élément élastique est un ressort hélicoïdal.


CONTRAINTE DE TORSION DU SILENTBLOC !

Le ressort hélicoïdal est ici remplacé par une barre de torsion. Ce système de ressort est aussi couplé avec un amortisseur. On trouve souvent ce système pour la suspension arrière.

Le ressort hélicoïdal est remplacé par un empilage de lames métallique. Ce système de ressort est également couplé avec un amortisseur classique.


entretoise



Bilan concernant les amortisseurs arrières :

Type de suspension arrière :

Pièces supplémentaires à commander :

Eléments à remplacer pour remettre le véhicule en conformité :


Pourquoi ?


Type de suspension :