Td corrigé Exercice 3 La molécule d - svtjalenques pdf

Exercice 3 La molécule d - svtjalenques

Le sujet proposé a un caractère pluridisciplinaire. ... 1 - STRUCTURE DES PROTÉINES ET INTERACTIONS PROTÉINES - LIGANDS (43 points) .... métabolisme glucidique (anabolisme et catabolisme oxydatif et fermentaire) chez les animaux ...




part of the document



Devoir de SVT – Seconde (1 h)

Exercice 1 Les métabolismes des élodées (5 points).


Préciser le paramètre que l’expérimentateur fait varier au cours du temps (S’informer, 1 point).
Préciser l’expérience témoin que l’expérimentateur aurait du faire (Raisonner, 1 point).
Décrire l’évolution de la quantité de dioxygène lors de l’expérience (S’informer, 1 point).
Expliquer les résultats obtenus à l’obscurité puis à la lumière (Raisonner, 2 points).

Exercice 2 Un arbre phylogénétique de 4 vertébrés (5 points)

Construire l’arbre phylogénétique des 4 organismes présentés (Communiquer, 3 points).
Indiquer sur cet arbre l’apparition des différents caractères présentés (Communiquer, 1 point).
Indiquer le ou les caractères possédés par l’ancêtre commun du Triceratops, de la mouette rieuse et du Velociraptor (S’informer, 1 point)



Matrice Taxons/Caractères de 4 vertébrés
Exercice 3 L’origine de l’hypercholestérolémie (5 points)
L’hypercholestérolémie familiale est une maladie héréditaire qui touche environ une personne sur 500 et qui se manifeste par un excès de cholestérol dans le sang ou hypercholestérolémie. Celle-ci provoque des dépôts de cholestérol dans la peau, les tendons et les artères. Ces dépôts sont responsables d’accidents vasculaires précoces, notamment l’infarctus du myocarde chez le sujet jeune.
Le gène responsable de l’hypercholestérolémie familiale a été localisé sur le chromosome 19. Les séquences normale et anormale d’une partie du gène responsable de cette maladie sont les suivantes :

- - CTGGTACAA- - - - CTGGTGCAA- -

Allèle anormal du Gène 2. Allèle normal du Gène

Parties d’un brin de la molécule d’ADN du chromosome 19 chez un malade et un non malade

Rappeler les molécules qui constituent la macromolécule d’ADN. Préciser la signification exacte des lettres A, G, T et C du schéma ci-dessus (Restituer ses connaissances, 2 points)

Recopier les parties du brin d’ADN présentées et les compléter avec la partie de brin complémentaire (Raisonner et communiquer1 point).

Enoncer l’origine de la maladie (2 points)

Exercice 4 : Les virus sont-ils des cellules ? (5 points)

Les scientifiques définissent une cellule comme la plus petite unité fonctionnelle d’un être vivant, « douée de métabolisme » : cela signifie que la cellule possède les systèmes assurant l’approvisionnement énergétique et la production de sa propre matière ; elle assure ainsi sa croissance et sa reproduction.

Les virus sont des éléments de très petite taille (visibles uniquement aux forts grossissements du microscope électronique). Ils ne peuvent pas se reproduire en dehors d’une cellule vivante. Le mot virus est issu du latin virus, i qui signifie « poison ».Ce sont donc des parasites obligatoires soit de cellules eucaryotes (virus de la grippe, de la poliomyélite, du sida…) soit de cellules procaryotes, notamment des bactéries. Dans ce dernier cas, ces virus sont appelés des bactériophages (« mangeurs de Bactéries »).
Il est composé d'une ou plusieurs molécules d'acides nucléiques entourées d'une coque de protéines, appelée la capside, ou/ou d'une enveloppe constituées de lipides et de protéines. Il ne possède en général aucune molécule pouvant produire de l'énergie. Les virus sont, le plus souvent, de très petite taille (comparée à celle d'une bactérie, par exemple), en règle générale inférieure à 250 nanomètres.


Schéma d’un virus

Rappeler les définitions de cellule eucaryote et procaryote (Restituer ses connaissances, 1 point).
En vous aidant de vos connaissances, comparer la structure du virus à celle d’une cellule procaryote ou eucaryote (points communs et différences) (Restituer ses connaissances et s’informer, 2 points).
Préciser le support du programme génétique des virus. Préciser la propriété de ce support qui permet aux virus de se multiplier dans des cellules hôtes (Restituer ses connaissances et S’informer, 1 point).
Argumenter sur la qualification ou non de cellule pour les virus (Raisonner, 1 point).