Td corrigé Activité enzymatique de la tyrosinase - Raymond Rodriguez pdf

Activité enzymatique de la tyrosinase - Raymond Rodriguez

Première Sx - S.V.T. Contrôle n° 4 ? Lundi 8 décembre 2008. Complexité des relations entre génotype et phénotype. Sujet de type Exercice 2 de l'épreuve du ...




part of the document



Première Sx - S.V.T. Contrôle n° 4 – Lundi 8 décembre 2008

Complexité des relations entre génotype et phénotype
Sujet de type Exercice 2 de l’épreuve du baccalauréat
Durée 60 minutes

QuestionCritères d’évaluationAuto évaluationÀ l’aide des documents et de vos connaissances, proposez une explication à la différence de couleur du pelage du lapin sauvage et du lapin himalayen.Exploiter des documents en utilisant des connaissances
- Exploiter chaque document de manière complète. Il s’agit de relever les informations qu’il contient en les associant à vos connaissances.
- Mettre en relation l’apport de chaque document de manière à formuler une réponse à la question posée.17 - 2013 - 169 - 125 - 80 - 4D’après Nathan p. 78


DOCUMENT 1
La couleur du pelage des lapins










Les lapins sauvages ont un pelage sombre (a). Certains lapins (dits himalayens) ont une fourrure blanche sauf sur les extrémités plus froides que le reste du corps (bouts des pattes et du museau, queue, oreilles) (b). Ces lapins, tondus et placés à température fraîche (15°C) pendant tout le temps de la repousse des poils, acquièrent la couleur des animaux sauvages (c).
La couleur du pelage est due à la présence, dans le poil, d’un pigment sombre, la mélanine. En son absence, le poil est blanc.
La chaîne de biosynthèse de la mélanine débute grâce à une enzyme, la tyrosinase, qui transforme la tyrosine (acide aminé) en un produit converti ensuite par d’autres enzymes en mélanine.

N.B. Les lapins himalayens ne vivent pas dans l’Himalaya mais sous nos climats. Ils sont simplement appelés himalayens à cause de leur fourrure blanche qui rappelle la neige.


Document 2
Le gène codant la tyrosinase

Les tyrosinases des lapins sauvages et himalayens sont codées par le même gène.
Les séquences des allèles sont identiques, à l’exception du triplet 422 (CAG chez le lapin himalayen au lieu de CGC chez le lapin sauvage).


Document 3
Activité enzymatique de la tyrosinase
On teste in vitro la transformation de la tyrosine en présence soit de tyrosinase du lapin himalayen soit de tyrosinase du lapin normal.
Les mesures sont faites à 30°C (température des extrémités des lapins) et à 36°C (température du reste du corps de lapins).

Les résultats sont exprimés en pourcentage de tyrosine restant en fin de réaction par rapport à la tyrosine initialement présente.

Éléments de correction

Document 1
( ( Chez les lapins sauvages la biosynthèse de la mélanine a lieu sur tout le corps.
( ( Chez les lapins himalayens la biosynthèse de la mélanine n’a lieu que sur les extrémités.
( ( Des lapins himalayens élevés au froid (15°C) ont une fourrure de type sauvage.
( ( Chez les lapins himalayens la biosynthèse de la mélanine ne s’opère qu’au froid (faible température extérieure OU sur les extrémités froides).
Document 2
( ( Les allèles de la tyrosinase des lapins sauvages et himalayens diffèrent par le triplet 422.
( ( Enzyme = protéine.
( ( La différence observée peut entraîner une différence de un acide aminé dans la tyrosinase codée par le gène.
( ( La structure spatiale des deux tyrosines peut alors être différente (affirmation).
( ( Cette différence de conformation est susceptible d’être à l’origine d’une différence d’activité des deux tyrosinases.

Document 3
( ( Lapin sauvage : tyrosinase agit de la même manière à 30 ou 36°C (tyrosine disponible ( P = mélanine en 20 min).
( ( Lapin himalayen : tyrosinase agit à 30°C (au froid), elle est presque inactive à 36°C (température du corps).
( ( La température optimale d’activité enzymatique varie selon les enzymes (affirmation).
( ( La température optimale d’activité enzymatique varie selon les enzymes (explication d’après le cours).
( ( La tyrosinase du lapin himalayen est inactive à la température corporelle habituelle.
Mise en relation des documents et synthèse
( ( Tyrosine ( produit P grâce à la tyrosinase (P ( mélanine grâce à d’autres enzymes) (doc. 1) (schéma possible).
( ( Les propriétés enzymatiques de la tyrosinase des deux lapins sont différentes du fait de leur différence de structure spatiale (doc. 2).
( ( ( ( La tyrosinase du lapin sauvage est peu sensible à la température (30°C ou 36°C) elle fonctionne toujours en permettant la synthèse du produit P donc de tyrosine (doc. 3 et doc. 1).
( ( ( ( La tyrosinase du lapin himalayen ne fonctionne qu’à basse température (30°C) elle ne permet la synthèse du produit P que si l’animal a froid (élevé à 15°C) ou sur les extrémités froides (doc. 1).




Éléments de correction

Document 1
( ( Chez les lapins sauvages la biosynthèse de la mélanine a lieu sur tout le corps.
( ( Chez les lapins himalayens la biosynthèse de la mélanine n’a lieu que sur les extrémités.
( ( Des lapins himalayens élevés au froid (15°C) ont une fourrure de type sauvage.
( ( Chez les lapins himalayens la biosynthèse de la mélanine ne s’opère qu’au froid (faible température extérieure OU sur les extrémités froides).
Document 2
( ( Les allèles de la tyrosinase des lapins sauvages et himalayens diffèrent par le triplet 422.
( ( Enzyme = protéine.
( ( La différence observée peut entraîner une différence de un acide aminé dans la tyrosinase codée par le gène.
( ( La structure spatiale des deux tyrosines peut alors être différente (affirmation).
( ( Cette différence de conformation est susceptible d’être à l’origine d’une différence d’activité des deux tyrosinases.

Document 3
( ( Lapin sauvage : tyrosinase agit de la même manière à 30 ou 36°C (tyrosine disponible ( P = mélanine en 20 min).
( ( Lapin himalayen : tyrosinase agit à 30°C (au froid), elle est presque inactive à 36°C (température du corps).
( ( La température optimale d’activité enzymatique varie selon les enzymes (affirmation).
( ( La température optimale d’activité enzymatique varie selon les enzymes (explication d’après le cours).
( ( La tyrosinase du lapin himalayen est inactive à la température corporelle habituelle.
Mise en relation des documents et synthèse
( ( Tyrosine ( produit P grâce à la tyrosinase (P ( mélanine grâce à d’autres enzymes) (doc. 1) (schéma possible).
( ( Les propriétés enzymatiques de la tyrosinase des deux lapins sont différentes du fait de leur différence de structure spatiale (doc. 2).
( ( ( ( La tyrosinase du lapin sauvage est peu sensible à la température (30°C ou 36°C) elle fonctionne toujours en permettant la synthèse du produit P donc de tyrosine (doc. 3 et doc. 1).
( ( ( ( La tyrosinase du lapin himalayen ne fonctionne qu’à basse température (30°C) elle ne permet la synthèse du produit P que si l’animal a froid (élevé à 15°C) ou sur les extrémités froides (doc. 1).









RR -  SAVEDATE \@ "dd/MM/yy" \* MERGEFORMAT 08/12/08 -  FILENAME \* MERGEFORMAT 1s23c1 -  PAGE 1/ NUMPAGES 2